Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Julien-l'Hospitalier

Verrière historiée (nef) : Notre-Dame de la Salette

Dossier IM10016989 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations verrière
Titres Notre-Dame de la Salette
Aire d'étude et canton Aube - Bar-sur-Seine
Adresse Commune : Magnant
Emplacement dans l'édifice nef (baie 13)

Verrière réalisée par Louis Hugot en 1876 pour l'abbé C. Socquard.

Dates 1876, porte la date
Lieu d'exécution Commune : 10, Troyes
Auteur(s) Auteur : Hugot Louis,
Louis Hugot (3 juin 1833 - 1er avril 1885)

Peintre-verrier associé à Auguste Barbier à Troyes, 47 rue Notre-Dame.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature

Baie en plein cintre ; verre peint.

Catégories vitrail
Structures baie libre, en plein cintre
Matériaux verre transparent, coloré, peint, grisaille sur verre
Mesures h : 350.0 cm
la : 180.0 cm
Précision dimensions

Dimensions approximatives.

Iconographies Notre-Dame de La Salette
médaillon
ornement à forme végétale
ange
pampre
Précision représentations

La scène de la Notre-Dame de La Salette est présentée dans un cadre architectural encadré de pampres et dans la partie supérieure duquel sont présentés des putti. Le soubassement comporte deux médaillons avec une représentation du curé Socquard et une photographie de sa mère. La bordure est ornée d'un décor végétal.

Inscriptions & marques inscription concernant le donateur, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant le destinataire, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant le fabricant, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant l'iconographie, peint, sur l'oeuvre
date, peint, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Transcription : L. HUGOT Peintre (angle inférieur gauche) TROYES (Aube) (angle inférieur droit) ; VERRIERE / DONNEE PAR M. L'ABBE C. , curé de SOCQUARD / MAGNANT, en souvenir / de sa mère / CLARISSE BRALEY / DECEDEE le 8 juin / 1875 (dan le médaillon sous la scène figurée) ; Si mon peuple / ne veut pas se soumettre / je suis forcée de laisser / le bras de mon fils / il est si lourd et si pesant / que je ne puis / plus le / maintenir / je vous ai don / né six jours pour / travailler je me / sois réserve le sep / tième et on ne veut / pas me l'accorder / c'est ça qui appesantit / tant le bras de mon fils. (sur un ruban enroulé parmi les pampres) / 1846 (au sommet de la scène).

États conservations bon état
grillage de protection
plombs de casse
salissure
altération chromatique de la surface
altération ponctuelle
Précision état de conservation

Petite décoloration à la base du médaillon du donateur.

Deux cassures dans le l'ornement de la base présentant les trois médaillons, une cassure dans la bordure gauche à hauteur des enfants et une cassure en étoile dans le vêtement de Notre-Dame, sous son bras gauche.

Plombs de casse dans la bordure droite à hauteur des hanches de Notre-Dame.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre immeuble, 1926/05/29
Précisions sur la protection

Références documentaires

Bibliographie
  • CALLIAS BEY, Martine, CHAUSSE, Véronique, FINANCE, Laurence de, LAUTIER, Claudine. Les vitraux de Champagne-Ardenne. Paris : CNRS, 1992 (Corpus vitrearum-France, Recensement IV).

    p. 131
Périodiques
  • SAINT-PAUL, Gérard. Louis Hugot, un artiste à redécouvrir. La Vie en Champagne, n° 80, 2014, p. 14-25.

    p. 17