Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent-de-Beine de Beine-Nauroy

Verrières figurées et verrières décoratives (baies 0 à 20, 100 à 110)

Dossier IM51002336 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations verrière, panneau de verrière
Aire d'étude et canton Marne - Bourgogne
Adresse Commune : Beine-Nauroy
Adresse : place de la mairie
Cadastre : 2014 G 01 97

Les vitraux de l'église de Beine-Nauroy forment un ensemble cohérent datant de 1926-1927 ; ils sont dédiés à trois pilotes, deux morts lors d'une bataille aérienne entre les villages de Beine et Nauroy, le 15 mars 1916 et le troisième tombé en août 1918.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1927, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Magne Henri Marcel
Henri Marcel Magne

Henri Marcel Magne est un artiste décorateur parisien ; il est l'auteur de nombreuses verrières, très souvent en collaboration avec Charles Lorin, et de chemins de croix, mis en œuvre à partir des années 1920-1925 et jusque après la seconde guerre mondiale, dans les églises restaurées ou reconstruites après la première guerre mondiale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Léglise Louis,
Louis Léglise

Atelier de maître verrier actif à Paris entre les deux guerres mondiales ; travaille conjointement avec l'artiste décorateur Henri Marcel Magne.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
signature

Verres colorés mis en plomb assemblés sur barlotières et retenus par des tringles, protégés par des grillages extérieurs.

Catégories vitrail
Structures baie libre
Matériaux verre translucide, structure, peint
Précision dimensions

Non prises.

Iconographies Christ, représentation humaine, figure biblique
Dieu le Père, représentation humaine, scène biblique, figure biblique
saint Jacques le Majeur, figure biblique
saint François d'Assise, figure biblique
saint Joseph, figure biblique
saint Jean-Baptiste au désert, figure biblique, scène biblique
calice, représentation d'objet
ciboire, représentation d'objet
lys, représentation végétale
rose, représentation végétale
Assomption, scène biblique
Présentation au Temple, scène biblique
Visitation, scène biblique
Annonciation, scène biblique
Baptême du Christ, scène biblique
martyre de saint Laurent, scène biblique
Jeanne d'Arc, figure
palmier, représentation végétale
saint Laurent, figure biblique, scène biblique
Précision représentations

Baie 0 : Le Christ sous la forme du Bon Pasteur, porte sur ses épaules en la caressant la brebis retrouvée, tandis qu'à ses pieds, deux brebis semblent envier le sort de leur compagne.

Baie 1 : Saint Jacques le Majeur, patron du Comte Decazes, encourage un héros à prendre place dans l'avion, dont on aperçoit l'hélice dans la partie supérieure.

Baie 2 : Saint François d'Assise, patron de l'aviateur Lefebvre, reçoit dans ses bras un soldat blessé, tombé de son appareil, et l'exhorte à offrir son sacrifice au Seigneur en lui présentant le crucifix (dans la partie supérieure : gouvernail d'aéroplane).

Baie 3 : Saint Joseph, patron de l'aviateur Delin, plante un lys sur la tombe du héros, rendant hommage à sa vertu et à sa vaillance.

Baie 4 : Saint Jean-Baptiste prêchant dans le désert, saint patron de l'ancienne annexe de Beine, la paroisse de Nauroy.

Baie 100 : Dieu le Père éternel tenant le monde dans sa main, en dessous le Saint-Esprit sous la forme d'une colombe.

Baie 101 : L’espèce du Vin par le calice et les raisins.

Baie 102 : L’espèce du Pain rappelé par le ciboire et les épis.

Baie 5 : Les fleurs de la Vierge : les lys.

Baie 7 : Les fleurs de la Vierge : les roses.

Baie 9 : L’Assomption de Marie : dans la partie supérieure, la Vierge entourée des anges ; dans la partie inférieure, les Apôtres étonnés et ravis de ce triomphe.

Baie 13 : Présentation au Temple.

Baie 15 : Naissance de Jésus.

Baie 17 : Visitation.

Baie 19 : Annonciation.

Baie 21 : Le Baptême de Notre Seigneur.

Baie 6 : Une forêt de palmiers qui servira de fond à la statue de l'autel dédié au saint martyr.

Baie 8 : Le martyre de saint Laurent : deux bourreaux l'étendent sur le gril, en présence du tyran Valérien, trois anges apportent du ciel une couronne et des palmes.

Baie 12 : Saint Laurent, prisonnier à son tour, baptise un geôlier qu'il vient de convertir.

Baie 14 : Saint Laurent parait devant l'Empereur qui lui réclame ses trésors.

Baie 16 : Sa rencontre avec le souverain Pontife enchaîné et marchant au supplice.

Baie 18 : Le saint diacre distribue aux pauvres les trésors de l’Église.

Baie 20 : L'ordination de saint Laurent par le pape Saint Sixte II.

Baie 111 : Jeanne d'Arc sur un cheval caparaçonné aux couleurs royales, s'avance vers la cathédrale de Reims, tenant son étendard. Dans la partie supérieure : saint Michel, sainte Catherine et sainte Marguerite qui annoncent la guerrière.

Les baies hautes sont des médaillons aux couleurs des nations alliées :

Baie 10 : Angleterre.

Baie 104 : Pologne.

Baie 106 : Japon.

Baie 108 : Italie.

Baie 110 : France.

Baie 11 : Belgique.

Baie 103 : Roumanie.

Baie 105 : Tchécoslovaquie.

Baie 107 : Serbie.

Baie 109 : États-Unis.

Inscriptions & marques inscription concernant l'auteur, peint
Précision inscriptions

Dans la partie inférieure des baies 0, 2, 3, 4, 5, 7, 15, 17, 19, 12, 14, 20 : HMM / LL

Dans la partie inférieure des baies 1, 9, 8, 13, 21, 18, 111 : HENRI MARCEL MAGNE / ATELIERS LÉGLISE PARIS 1926

États conservations bon état

C'est un très bel ensemble de vitraux, relatant l'histoire récente de l'église et commémorant les héros de la première guerre mondiale, morts près du village de Beine-Nauroy.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Annexes

  • Verrières : fiche historique proposée à l'entrée de l'église

    Extrait de la fiche historique proposée à l'entrée de l'église :

    "Plusieurs habitants de Beine ont été les témoins du combat aérien qui eut lieu le 15 mars 1916, dans la direction de Nauroy. Un avion français obligeait un aéroplane allemand à atterrir et à rentrer dans ses lignes, lorsqu'un petit Fokker ennemi qui survolait l'avion français l'attaqua à l'improviste. Deux minutes après, l'appareil de nos compatriotes était en flammes et venait de s'abattre sur le sol. Le lendemain, un autre aéroplane français venait sur les lieux du combat et laissait tomber deux couronnes, pour rendre hommage aux héros infortunés. Jusqu'à la fin de la guerre, on ignorait les noms des victimes car Beine, occupée par l'ennemi, ne fut libérée qu'en octobre 1918. Après l'armistice, les parents des malheureux aviateurs accomplirent un pieux pèlerinage et vinrent prier sur les tombes du Comte Jacques Decazes et de son compagnon François Lefebvre. Les deux aviateurs étaient ensevelis l'un près de l'autre sur la lisière du bois, face à Nauroy, à cent mètres au sud de la route de Beine. Le 15 août 1918, mourait pour la France, un autre aviateur, séminariste, l'abbé Joseph Delin. C'était le neveu de l'abbé Delin, ancien précepteur de Jacques Decazes, alors Préfet des études au Collège Saint Jean de Béthune à Versailles. L'aviateur est tombé non loin du Mont Cornillet.

    Pour commémorer le souvenir des 3 aviateurs, les familles voulaient offrir plusieurs vitraux à l'église la plus proche du théâtre des événements. C'était l'église de Beine. Une souscription volontaire s'organisa entre les parents et les amis des familles avant même que ne fussent commencés les travaux de reconstruction de cet édifice. Chargé de s'occuper de la reconstruction, M. Haubold, architecte en chef des Monuments historiques, veut faire de l'église de Beine la plus belle église rurale de la Marne. Aussi quelle joie de pouvoir doter l'édifice de vitraux en rapport avec son style du XVIIe siècle. Dès le mois de février 1926, il s'adresse à M. Magne pour l'exécution des cartons, les vitraux bien exposés à la vue représentent des personnages, quant aux verrières hautes de la grande nef, elles seraient plus transparentes afin de donner davantage de lumière dans l'église. Les sujets sont choisis d'un commun accord entre l'architecte, les familles, le dessinateur et l'abbé Marion curé de Beine.

    M. Magne s'adresse à M. Louis Leglise, peintre verrier à Paris, pour la coloration des verres et la mise en plomb. Avec le mois de janvier 1927 se terminèrent les travaux.

    Trente quatre verrières avaient été faites. Des milliers de visiteurs peuvent voir les vitraux exposés à Paris, un fac-similé de l'église de Beine avait été fait et les vitraux mis en place.

    Quelques jours après les vitraux sont démontés et expédiés à Beine mais avant de les installer définitivement, il fallait les garantir de tout accident.

    M. Paul Maliet, maréchal-serrurier à Beine fut chargé de confectionner des grillages protecteurs et de placer des barbotières et tringles destinées à retenir les panneaux. Le même ouvrier qui avait posé les vitraux à Paris, lors de l'exposition, vint renouveler son travail à Beine la veille de la Pentecôte le 4 juin 1927."

(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dujon-Attali Caroline
Caroline Dujon-Attali

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mulot Frederike
Frederike Mulot

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.