Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Saint-Remi

Présentation du mobilier de l'église paroissiale Saint-Remi

Dossier IM51016387 réalisé en 2019
Parties constituantes non étudiées patène, ciboire, ostensoir, croix de procession, croix de sacristie, baiser de paix, chandelier d'autel, clôture de choeur, prie-Dieu, chemin de croix, croix, tronc, verrière, cloche
Aire d'étude et canton Marne - Châlons-en-Champagne 1
Localisation Commune : Fagnières
Cadastre : 2017 AD 67, 68

Les fonts baptismaux constituent le meuble le plus ancien de l'église (12e siècle). L'édifice présentait après la grande restauration du troisième quart du 19e siècle un mobilier homogène remontant principalement au 18e siècle et à la première moitié du 19e siècle. Le chœur liturgique comprenait le sanctuaire légèrement surélevé, pavé de marbre avec maître-autel dans les mêmes matériaux (soigneusement remis en place après la reconstruction de l'abside), et la croisée où se trouvait une partie des 22 fausses stalles et les bancs de chœur, l'autre partie formant les premiers rangs des sièges de la nef. Les bras du transept abritaient deux autels en bois, appliqués contres les murs orientaux, celui de gauche dédié à saint Remi, celui de droite à la Vierge. Ce dernier possédait un tabernacle. La chaire complétait cet ensemble. Quelques éléments nouveaux avaient été réalisés à la suite de la grande restauration du 19e siècle : une clôture de chœur néogothique en fonte ; un ensemble de verrières réalisées par Mlle Liénard, peintre verrier à Châlons et fille du peintre Jean-Baptiste Liénard (décrites en 1885 dans la monographie de Collignon) ; un chemin de croix et des statues en plâtre.

En juin 1940, un obus pénètre par une baie du chœur, dévaste le mobilier et les verrières. Un aménagement d'urgence est réalisé mais c'est en 1954-1955 que le mobilier est restauré. L'ensemble est recomposé de manière simplifiée : le maître-autel est restauré sans son gradin et sans son tabernacle, une croix ancienne est acquise pour le surmonter. Une clôture en fer forgé, achetée d'occasion, le sépare du reste du chœur liturgique dont les sièges ont été réduits à 8 fausses-stalles et 2 bancs de chœur. Un lutrin, acquis d'occasion, trône au centre. La chaire est restaurée sans ses reliefs et les statues en plâtre disparaissent du vaisseau principal de la nef. Les verrières, abstraites pour le chœur, sont réalisées par Edgard Mauret, peintre verrier à Heiltz-le-Maurupt.

Dans le dernier tiers du 20e siècle, l'organisation du mobilier est profondément modifiée : dans un premier temps, la chaire et les autels latéraux sont enlevés, le maître-autel déplacé dans le bras droit du transept et remplacé par un autel face au peuple, la partie du chœur liturgique sous la croisée est supprimée et les fausse stalles dispersées dans l'église ; dans une deuxième temps, le sol du chœur est refait, les fonts baptismaux y sont transférés et de nouveaux vitraux en dalle de verre remplacent les verrières abstraites de Mauret.

Auteur(s) Auteur : Théry Antoine,
Antoine Théry

Orfèvre parisien reçu maître en 1782. Poinçons insculpés en 1798 et en 1821.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Cauchois Pierre-François,
Pierre-François Cauchois

Fondeur de cloches à Châlons-en-Champagne. Actif dans le 2e quart du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur de cloches, attribution par source
Auteur : Liénard Mlle,
Liénard Mlle

Mlle Liénard est la fille du peintre champenois Jean-Baptiste Liénard (1782-1857). Elle semble avoir commencé sa carrière comme peintre (expose en 1841) puis devient peintre-verrier à Châlons-en-Champagne. Elle y est toujours active en 1870. A. LHOTE, Biographie châlonnaise, 1870, p. 227.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, attribution par source
Auteur : Mauret Edgard,
Edgard Mauret (1887 - 1966)

A l'âge de 13 ans, Edgard Mauret entre en apprentissage du peintre-verrier Dagrant à Bordeaux puis suit des cours de dessin à l’école des Beaux Arts de cette ville. En 1910, il décide d'aller à Paris pour se perfectionner dans son métier. Après la guerre, en 1919, il reprend l'atelier de son ami peintre-verrier Marsacq, décédé, puis va s'installer en 1921 dans le village natal de sa femme à Heiltz-le-Maurupt dans la Marne. Son fils Roger travaille avec lui à partir de la fin des années 1930 et reprend l'atelier en 1959. Edgard Mauret s'est particulièrement illustré dans la création de vitraux figuratifs religieux, sujets omniprésents durant la première moitié du XXe siècle. Beaucoup de ses vitraux sont réalisés à la suite des dégâts de la première guerre mondiale, notamment dans les départements de la Marne, de la Meuse et des Ardennes.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, attribution par source

Annexes

  • Liste supplémentaire

    Patène n° 1. Argent doré, d = 14,5 cm, 2e moitié 19e siècle.

    Patène n° 2. Argent doré, poinçon de l'orfèvre parisien Antoine Théry, d = 14,5 cm, entre 1819 et 1838.

    Ciboire. Coupe et fausse-coupe en argent doré, pied en métal argenté (il manque la tige), poinçon garantie 1er titre Paris 1838, poinçon de maître non identifié, d = 10 cm, 2e moitié 19e siècle.

    Ostensoir. Bronze argenté et laiton doré, h = 58 cm, la = 31 cm, pr = 12 cm, 19e siècle.

    Croix de procession. Bronze argenté, h = 211 cm, h croix = 54 cm, la = 31 cm, 2e moitié 19e siècle.

    Croix de sacristie. Fonte peinte, h = 48 cm, la = 13 cm, pr = 9 cm, 2e moitié 19e siècle.

    Baiser de paix. Bronze argenté et doré, h = 17 cm, la = 12 cm, 19e siècle.

    Ensemble de 2 chandeliers d'autel. À 5 branches, laiton doré, h = 34 cm, la = 38,5 cm, milieu 20e siècle.

    Clôture de chœur. Déposée, fer forgé, h = 74 cm, 2e moitié 19e siècle, œuvre acquise en 1941 par le curé de Fagnières à la maison de retraites Sainte-Croix à Belleu (Aisne) pour remplacer celle détruite l'année précédente (AE Châlons-en-Champagne).

    Ensemble de 3 prie-Dieu. Bois tourné, garniture velours, h = 91 cm, la = 48 cm, 2e moitié 19e siècle.

    Chemin de croix. Terre cuite (?), h = 130 cm, la = 60 cm, érigé en 1887 (AE Châlons-en-Champagne).

    Christ en croix. Bois, h = 57 cm, la = 37 cm (dimensions de la figure seule), 19e siècle, œuvre acquise après le bombardement de 1940 pour orner le maître-autel.

    Tronc. Fer, h 21,5 cm, la = 16 cm, pr = 12 cm, 19e siècle.

    Ensemble de 3 verrières (baies 0, 1 et 2), allégories du sacrifice du Christ, du baptême et de la bénédiction, dalles de verre, h = 290 cm, la = 80 cm, 4e quart 20e siècle.

    Ensemble de 2 verrières ornementales (baies 3 et 4), par Edgard Mauret, 1955, h = 195 cm, 3e quart 20e siècle. La baie 3 porte l'inscription : OFFERT / PAR LA FAMILLE / GALLOIS / A LA MEMOIRE DE ROGER / MORT LE 20 JUIN 1925.

    Petite cloche. Par Pierre-François Cochois le jeune, fondeur de cloches à Châlons-en-Champagne, d = 110 cm, sonne le mi, 1830.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Fagnières. 2 M 1. Église paroissiale de Fagnières. Travaux et entretien, 1830-1981.

    L'église de Fagnières / J.-E. Collignon AC Fagnières : 2 M 1
  • AE Châlons-en-Champagne. Église de Fagnières. Travaux architecture et mobilier, visites décanales, 1800-2000.

    Archives de l'Evêché, Châlons-en-Champagne
Documents figurés
  • [Vue intérieure de l'église de Fagnières]. [ca 1900]. 1 photogr. (tirage récent) ; 16,7 x 12 cm (AE Châlons-en-Champagne).

    Archives de l'Evêché, Châlons-en-Champagne
  • Fagnières (Marne). [1] L’Église, [2] Intérieur de l’Église, [3] Le Sanctuaire / H. Brunot (Paris). Drouillé éd., [correspondance 1934]. 3 impr. photoméc. : cartes postales (AE Châlons-en-Champagne).

    Archives de l'Evêché, Châlons-en-Champagne
  • [Ensemble de 4 vues de l'église de Fagnières : 1. Vue d'ensemble intérieur ; 2. Vue intérieure du chœur ; 3. Christ en croix ; 4. Fonts baptismaux] / Studio Pierre à Châlons-sur-Marne. [ca 1955-1960]. 4 photogr. : tirages (AE Châlons-en-Champagne).

    Archives de l'Evêché, Châlons-en-Champagne
(c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Région Grand Est - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture (c) Ministère de la culture ; (c) Conseil départemental de la Marne (c) Conseil départemental de la Marne - Ducouret Bernard
Bernard Ducouret

Chercheur au service de l'Inventaire Grand Est.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.