Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 180 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Deux confessionnaux
    Deux confessionnaux Charleville-Mézières - rue Dubois Crancé - en ville
    Description :
    Confessionnaux identiques en bois vernis à trois loges. Les loges des pénitents sont en plein
  • Ensemble de trois générateurs électriques alternatifs (turbines hydrauliques, convertisseurs mécaniques, alternateurs triphasés)
    Ensemble de trois générateurs électriques alternatifs (turbines hydrauliques, convertisseurs mécaniques, alternateurs triphasés) Charleville-Mézières - place de la Préfecture - en ville
    Inscriptions & marques :
    Régulateurs et turbines hydrauliques : Ateliers Les Charmilles, Genève. Alternateurs : Cie Electro
    Historique :
    Ensemble installé en 1924, en remplacement de matériel plus ancien. Les turbines hydrauliques proviennent des Ateliers Les Charmilles de Genève (Suisse), et les alternateurs de l'usine du Havre de la Cie
    Description :
    , d'un régulateur de vitesse, d'un multiplicateur de vitesse et d'un alternateur. Les turbines coudé ; la puissance indiquée à l'arbre est de 300 chevaux sous chute de 3,20 mètres à 110 tr/min. Les tachymètre accéléromètre. Les alternateurs triphasés, au bâti en fonte, développent 204 kW sous une tension de 220 V (triphasé 50 Hz) à 600 tr/min. Les convertisseurs mécaniques sont à engrenages conique de
    Auteur :
    [constructeur] Ateliers Les Charmilles
  • Fonts baptismaux
    Fonts baptismaux Charleville-Mézières - 10 rue de la Porte de Bourgogne - en ville
    Historique :
    du Musée du rethélois. Elle se trouvait alors dans la cour d'une ferme de Vaux-les-Rubigny, chez la dans les jardins des Archives départementales entre 1960 et 1972. Le 12 décembre 1972, elle a été mise
    Référence documentaire :
    p. 28 La cuve baptismale de Vaux-les-Rubigny. Etudes ardennaises, 1960, n°23 ROBINET, René. La cuve baptismale de Vaux-les-Rubigny. Etudes ardennaises, 1960, n°23.
    Origine :
    lieu de provenance Champagne-Ardenne, 08, Vaux-les-Rubigny
  • Ensemble du mobilier néo-gothique
    Ensemble du mobilier néo-gothique Charleville-Mézières - Mohon - place de Mohon - en ville
    Représentations :
    Décor de plis en serviette sur les panneaux antérieurs des stalles et les portes sous la tribune
    Description :
    trois loges en arc brisé ; la loge du prêtre, fermée par une porte ajourée, est surmontée d'un fronton autels secondaires ; un groupe de trois stalles occupe le côté sud du choeur. Décor en relief sur les
  • Croix : Christ en croix
    Croix : Christ en croix Charleville-Mézières - Montcy-Saint-Pierre - place Jean-Baptiste Clément - en ville
    Description :
    Christ et croix en bois peint polychrome. Les bras sont rapportés.
    Emplacement dans l'édifice :
    sur une poutre entre les deux piliers sud
  • Ensemble de 6 verrières décoratives (occuli)
    Ensemble de 6 verrières décoratives (occuli) Charleville-Mézières - place de la Basilique - en ville
    Historique :
    Les vitraux sont réalisés entre 1954 et 1979 dans l'atelier du maître-verrier André Seurre à Besançon d'après les cartons de René Dürrbach (1911-1999), peintre et sculpteur, collaborateur de Picasso
    Référence documentaire :
    p. 43-48 Les vitraux de la basilique Notre-Dame d'Espérance de Charleville-Mézières, oeuvre de René Dürrbach. In Les cahiers de la section française de l'ICOMOS. Actes de la rencontre internationale. Art contemporain et édifices anciens. Paris, 1983 VAILLANT, Philippe. Les vitraux de la basilique Notre-Dame d'Espérance de Charleville-Mézières, oeuvre de René Dürrbach. In Les cahiers de la section française de Basilique Notre-Dame d'Espérance : les vitraux. Dépliant réalisé par l'Association Mézières hier et aujourd'hui Basilique Notre-Dame d'Espérance : les vitraux. Dépliant réalisé par l'Association Mézières hier
    Description :
    Oculi entre les fenêtres hautes de la nef. Vitrerie à verre coloré et peint.
    Emplacement dans l'édifice :
    côté nord (oculi entre les baies 109 et 111 côté sud (oculi entre les baies 118 et 120
    Illustration :
    Oculus entre les baies 109 et 111 IVR21_20130816845NUC2A Oculus entre les baies 113 et 115 IVR21_20130816844NUC2A Oculus entre les baies 117 et 119 IVR21_20130816843NUC2A Oculus entre les baies 118 et 120 IVR21_20130816846NUC2A Oculus entre les baies 122 et 124 IVR21_20130816847NUC2A Oculus entre les baies 126 et 128 IVR21_20130816848NUC2A
  • Eglise paroissiale Notre-Dame, actuellement basilique Notre-Dame d'Espérance
    Eglise paroissiale Notre-Dame, actuellement basilique Notre-Dame d'Espérance Charleville-Mézières - Mézières - place de la Basilique - en ville - Cadastre : 2013 CD 104
    Historique :
    première pierre fut posée le 25 avril 1499. Les comptes de la fabrique conservés permettent de suivre, fait exceptionnel, toutes les étapes de la construction depuis Noël 1500 jusqu´à la fin, en 1615. Le premier maître d´oeuvre se nommait Jean et il commença les travaux par les chapelles du choeur dont la première fut de charpente de la forêt de Gespunsart, les ardoises de Monthermé et Rimogne. Puis vinrent Jean Badou les chapelles absidiales, dont la dernière fut terminée en 1503, on s´occupa entre 1505 et 1521 des parties à l´est du transept (dernière travée du choeur et son abside, ses bas-côtés et les quatre sud) ainsi que le bras sud transept, le portail sud et les deux dernières chapelles du bas-côté sud transept en 1534, l´avant-dernière chapelle du bas-côté nord en 1536 ; les voûtes des deux dernières intervint avant le voûtement des deux premières travées de la nef qui ne fut réalisé qu´en 1612 et 1615. Les clocher et pulvérisèrent les vitraux et l´autel. En 1918, les allemands prirent les cloches, les orgues et
    Observation :
    Vaste édifice du gothique flamboyant érigé assez rapidement entre 1499 et 1615 et dont les phases
    Référence documentaire :
    Archives concernant les restaurations des édifices classés, provenant de la préfecture, service du concernant les restaurations des édifices classés, provenant de la préfecture, service du ministère de l pp. 37-38 Les inscriptions de l´église de Mézières. Revue historique ardennaise, 1894, tome I JADART, Henri. Les inscriptions de l´église de Mézières. Revue historique ardennaise, 1894, tome I. pp. 18-19 Les inscriptions commémoratives de la construction d´églises dans la région rémoise et ardennaise, Xe-XVIIe siècles. Caen : 1899 JADART, Henri, DEMAISON, Louis. Les inscriptions commémoratives de p. 31 SECHERET A. Relevé de construction dans les églises de Mézières. Revue d'Ardenne et d'Argonne pp. 75-76 Les inscriptions de l´église de Mézières. Nouvelle Revue de Champagne et de Brie, 1925 -1926 Les inscriptions de l´église de Mézières. Nouvelle Revue de Champagne et de Brie, 1925-1926. pp. 43-47 Les églises anciennes des Ardennes, 1969 COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des
    Description :
    , par un escalier dont les deux volées se rejoignent à un repos d'où débute une volée droite et clocher. Les murs sont élevés en pierre de taille de Dom-le-Mesnil en différentes hauteurs d'assises. Les sols sont couverts de larges dalles de calcaire. Les murs sont percés de larges baies en arc brisé à remplage flamboyant. Les portails latéraux comportent deux portes à pilier central sous un tympan ajouré niveaux avec les trois ordres ; la porte occidentale Renaissance en plein-cintre à entablement dorique est surmontée par une tribune ouverte. Les volumes intérieurs sont couverts de voûtes d'ogives (celles du vaisseau central de la nef sont à liernes et tiercerons et clés pendantes très développées). Les arcades est en ardoise. Le vaisseau central de la nef et les travées droites du choeur sont couverts de toits à longs pans, les collatéraux de terrasses en bitume, les bras du transept de toits à longs pans à
    États conservations :
    inégal suivant les parties
    Illustration :
    L'Eglise et les maisons environnantes au lendemain du bombardement IVR21_20130854266NUC1A [Le clocher de la basilique après les bombardements de la Première guerre mondiale [Façade occidentale, côté nord, après les bombardements de la Première guerre mondiale [Façade occidentale, côté sud, après les bombardements de la Première guerre mondiale
  • Église paroissiale Notre-Dame, actuellement église paroissiale Saint-Rémi
    Église paroissiale Notre-Dame, actuellement église paroissiale Saint-Rémi Charleville-Mézières - rue de l' Eglise - en ville - Cadastre : 2013 AO 485
    Historique :
    par le peintre De Rudder, les sculpteurs nancéiens Pillement et Simon et le maître-verrier Maréchal.
    Représentations :
    Chapiteaux feuillagés à l'intérieur. L'arc de séparation entre les premières travées du choeur et
    Description :
    l'intérieur, les espaces sous les tours permettent l'accès aux collatéraux, à l'escalier en vis qui conduit pans sont greffées à la base de leur mur-pignon. Le choeur comporte troix vaisseaux : les vaisseaux est couvert d'une alternance de grandes dalles de calcaire et de marbre noir. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs sont percés de baies étroites à arc en plein-cintre et le sommet des murs-pignons du transept de roses. Les volumes intérieurs sont voûtés d'ogives. L'élévation de la nef choeur sont couverts de toits à longs pans, les collatéraux de toits en appentis, les bras du transept par des toits à longs pans à pignons découverts, les chapelles du transept et les absides du choeur par des croupes polygonales et les tours de clocher par des flèches carrées cantonnées de clochetons.
    États conservations :
    inégal suivant les parties
  • Confessionnal ; prie-Dieu
    Confessionnal ; prie-Dieu Charleville-Mézières - la Houillère - rue Albert Poulain - en ville
    Description :
    Confessionnal en bois peint, à trois loges dont deux ouvertes. Fronton semi-circulaire.
  • Ensemble des autels secondaires de la Vierge et de saint Pierre
    Ensemble des autels secondaires de la Vierge et de saint Pierre Charleville-Mézières - Montcy-Saint-Pierre - place Jean-Baptiste Clément - en ville
    Inscriptions & marques :
    Monogrammes sur les devants d'autel : AM et SP.
    Représentations :
    Rinceaux de feuillage sur les gradins d'autel.
  • Église paroissiale du Sacré-Coeur
    Église paroissiale du Sacré-Coeur Charleville-Mézières - rue Dubois Crancé - en ville - Cadastre : 2013 AV 371
    Historique :
    accueillir tous les fidèles. La décision fut donc prise en 1880 d'édifier une chapelle annexe : la
    Référence documentaire :
    cahier 2, p. 27 Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Charleville-Mézières, 2006 [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006
    Description :
    calcaire. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs sont percés de baies à en arc en plein -cintre et les murs-pignons de vastes roses. Les volumes intérieurs sont couverts par la charpente en bois apparente mais les collatéraux sont plafonnés. La couverture est en ardoise. Le vaisseau central de la nef et la travée droite du choeur sont couverts d'un toit à longs pans, les collatéraux de toits en appentis, les bras du transept par des toits à longs pans à pignons découverts, l'abside par une croupe polygonale et les tours de clocher par des dômes carrés.
    États conservations :
    inégal suivant les parties
  • Deux confessionnaux (style néo-gothique)
    Deux confessionnaux (style néo-gothique) Charleville-Mézières - place de la Basilique - en ville
    Description :
    Confessionnal à trois loges. Fronton ajouré. Loge du prêtre fermée par une porte à moitié ajourée
  • Paire de statuettes : anges adorateurs
    Paire de statuettes : anges adorateurs Charleville-Mézières - place de la Basilique - en ville
    Représentations :
    Les deux anges sont agenouillés : l'un a les mains jointes, l'autre les mains croisées sur la
    États conservations :
    Bon état général. Manque les ailes et la main senestre d'un des anges.
  • Orgue de choeur
    Orgue de choeur Charleville-Mézières - place de la Basilique - en ville
    Historique :
    Dans les 1990, le facteur Decavel reconstruit un petit orgue de choeur en réutilisant une partie des matériaux de l'orgue précédent devenu inutilisable, qui avait été construit dans les années 1951
    Illustration :
    Vue générale latérale montrant les tuyaux (volets ouverts), la console et le pédalier Vue rapprochée de la console montrant les claviers et les tirants de registre
  • Deux confessionnaux
    Deux confessionnaux Charleville-Mézières - rue de l' Eglise - en ville
    Description :
    Confessionnal à trois loges en bois verni. Porte centrale à deux vantaux. Fronton triangulaire au niveau de la loge centrale et fronton trilobé au niveau des loges des pénitents. Assemblages par des
  • Ensemble de quatre confessionnaux
    Ensemble de quatre confessionnaux Charleville-Mézières - rue de l' Eglise - en ville
    Description :
    Confessionnal à trois loges en bois verni. Fronton semi-circulaire et toit en bâtière au niveau de la loge centrale. Fronton trilobé au niveau des loges des pénitents. Assemblages par des chevilles en
  • Usine à gaz de Charleville, actuellement bureau SOFILO-Gaz de France
    Usine à gaz de Charleville, actuellement bureau SOFILO-Gaz de France Charleville-Mézières - rue Voltaire - en ville - Cadastre : 2008 AT 88 à 98, 101, 168 à 170
    Historique :
    reconstruite dans les années 1920-1930. En activité jusque dans les années 1960, l´usine comportait trois détruits dans les années 1980. Vers 1965, les fours et d´autres installations sont démolis pour être
    Référence documentaire :
    p. 167-168 Les années 1900 CART. M., Les années 1900. Revue Historique Ardennaise, tome XXXIII
    Description :
    ferrée reliant Charleville à Hirson. Les bâtiments les plus anciens (années 1920-30) sont en pan de béton apparente du même matériau ; les murs en pan de béton armé sont hourdés de brique. Le laboratoire , anciennement relais et mesures, est actuellement occupé par les bureaux. Il est construit en béton avec toit terrasse (milieu des années 1960). A l´extrémité ouest, les logements ouvriers sont constitués de deux
    Illustration :
    Vue aérienne rapprochée sur les magasins depuis le sud-ouest. IVR21_20090807264NUCA Magasins ; bâtiments situés à droite construits vers 1964 et partie gauche dans les années 1930 Magasin bâti dans les années 1930. IVR21_20090804500NUCA Vue sur les ateliers depuis le sud en direction de la rue de l'Industrie. IVR21_20090804507NUCA Magasins industriels construits dans les années 1930 vus depuis la rue. IVR21_20090804495NUCA Façade est du magasin construit dans les années 1930. IVR21_20090804502NUCA
  • Monument funéraire de Nicolas de Massebourg
    Monument funéraire de Nicolas de Massebourg Charleville-Mézières - place de la Basilique - en ville
    Référence documentaire :
    p. 19 Les inscriptions de l'église de Mézières. Caen, 1892 JADART, Henri. Les inscriptions de
    Représentations :
    . Armoiries dans les coins supérieurs.
    États conservations :
    Les armoiries du coin gauche ont été bûchées.
  • Croix : Christ en croix
    Croix : Christ en croix Charleville-Mézières - rue de l' Eglise - en ville
    Description :
    Christ en croix (sans croix) en bois patiné. Les bras sont rapportés.
    États conservations :
    Manque la croix ; le Christ est fixé par des vis cruciformes dorées dans les pieds et les mains.
  • Statue (statuette) : Christ aux liens
    Statue (statuette) : Christ aux liens Charleville-Mézières - 10 rue de la Porte de Bourgogne - en ville
    États conservations :
    Piqué par les vers (notamment en bas, à l'arrière, sur le front, les épaules et les bras), mais
1 2 3 4 9 Suivant