Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 35 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tableau : Jésus chez Marthe et Marie
    Tableau : Jésus chez Marthe et Marie Troyes - rue de la Madeleine - en ville
    Historique :
    Cette peinture provient du retable de l'autel de la communion, qui couvrait jadis toute le fenêtre
    Observation :
    Pas de photographie ancienne dans le fonds CAOA. Protection MH ? Lien possible avec un tableau de l'église de Ricey-Bas (cf François).
    États conservations :
    Écaillages avec craquelures partielles. Le vernis s'estompe.
  • Ensemble de 3 verrières hagiographiques (chœur, chapelle 4S) : Vie de saint François ; vie de saint Appolinaire
    Ensemble de 3 verrières hagiographiques (chœur, chapelle 4S) : Vie de saint François ; vie de saint Appolinaire Troyes - place Saint-Pierre - en village
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale inventaire des vitraux des 19e, 20e et 21e siècles dans le
    Représentations :
    : Saint François avec saint Dominique et un troisième saint. Registre 3 : Saint François et le miracle du bâton fleuri. Registre 4 : Saint François en discussion avec le sultan Al-Kamel. Registre 5 : Saint François faisant jaillir une source. Registre 6 : Saint François converse avec le Christ. Registre 7 saint François en médaillon : Registre 1 : Naissance de saint François. Registres 2 et 3 : Charité de saint François. Registre 4 : Saint François en prière. Registre 5 : Prêche de saint François. Registre 6 : Songe d'Innocent III. Registre 7 : Innocent III approuvant la règle de saint François. Registre 8 : Saint François en prière. Baie 22 : Anges thuriféraires. Baie 24 : Registre 1 : Saint François sauve une personne des eaux. Registres 2 : Saint François se dépouille de ses vêtements. Registre 8 : Les stigmates de saint François et Grégoire
    Titre courant :
    Ensemble de 3 verrières hagiographiques (chœur, chapelle 4S) : Vie de saint François ; vie de saint
  • Buffet d'orgue
    Buffet d'orgue Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Historique :
    Jean-François Béchamp, sculpteur, actif au 18e siècle en Champagne et Lorraine. Style rocaille . Livré en 1736, il est relevé et augmenté en 1788 par François-Henri Cliquot. Vendu en 1793, il est Geoffroy (1806-1907). D'après : Vilain (Gilles), Le sculpteur du grand orgue et des stalles de l'ancienne
    Observation :
    Existence attestée de photographie ancienne. Cf. Vilain (Gilles), Le sculpteur du grand orgue et
    Représentations :
    Partie sommitale : David tenant sa harpe, encadré de 2 anges musiciens. Soutenant le corps
    Auteur :
    [sculpteur] Béchamp Jean-François
    Texte libre :
    à 52 en 1788 par le célèbre facteur parisien, François-Henri Clicquot (1732-1790), y ajoutant en Clairvaux le revers de la façade ouest). Il est l’œuvre du menuisier Piccard et du sculpteur Jean-François La cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul Le mobilier Un orgue existait dans la cathédrale à la fin du arcade de gauche. De 1419 à 1421, la tribune et le buffet furent refaits et en 1693 un positif de dos y de la paroisse Saint-Pierre, substitués aux anciens chanoines, en réclamèrent le prestigieux grand orgue, exposant le 10 août 1792 que l’instrument de leur église, « placé mesquinement entre deux piliers façade ouest par l’architecte Jean-Baptiste Vaudé, le facteur d’orgue René Cochu étant chargé de l’instrument. C’est le grand père de ce dernier, le châlonnais Jacques Cochu (1693-1765), qui l’avait construit particulier un bourdon de 32 pieds au manuel. Ayant traversé le XIXe siècle sans trop de dommage, il fut vaisseau de la cathédrale a permis de remonter le buffet dans son intégralité (il occupait aussi à
    Illustration :
    Détail d'un atlante soutenant le grand orgue. IVR21_20031007989NUCA Détail d'un atlante soutenant le grand orgue. IVR21_20141000058NUCA Détail d'un atlante soutenant le grand orgue. IVR21_20141000057NUCA Détail d'un atlante soutenant le grand orgue. IVR21_20141000231NUCA Détail d'un atlante soutenant le grand orgue. IVR21_20141000232NUCA
  • Verrière historiée : Histoire de la Genèse et Rédemption (baie n°1)
    Verrière historiée : Histoire de la Genèse et Rédemption (baie n°1) Troyes - rue de la Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    personnages de Caïn, Abel, saint François et saint Claude ; dans un phylactère du sacrifice d'Abraham ; dans des phylactères dans le tympan.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale inventaire des vitraux des 19e, 20e et 21e siècles dans le
    Historique :
    19e siècle ainsi que le troisième registre (scènes du sacrifice d'Abraham, de Joseph et la citerne et de Moïse avec le serpent d'airain presque entièrement du 19e siècle). La scène du déluge est très restaurée. La verrière a été restaurée par le peintre-verrier troyen Louis-Germain Vincent-Larcher à la fin concernant le vitrail 19e, 20e et 21e siècles mises à jour en 2015-2016.]
    Référence documentaire :
    la Genèse. [en ligne]. Troyes : Archives de l'Aube. [consulté le 10 novembre 2016]. Accès Internet
    Représentations :
    Joseph jeté dans le puits par ses frères Moïse et le serpent d'airain saint François . Registre inférieur (de gauche à droite) : Dieu crée le ciel ; la terre ; les eaux ; les astres. Deuxième ; meurtre d'Abel par Caïn ; le déluge. Registre supérieur (de gauche à droite) : rencontre de Melchisédech et d'Abraham ; sacrifice d'Isaac ; Joseph mis dans la citerne ; Moïse et le serpent d'airain. Têtes Portement de croix (à gauche) et de la Déploration sur le corps du Christ (à droite) ; donateur et donatrice (soufflet inférieur) présentés par saint François et saint Claude (écoinçons).
    États conservations :
    , de Joseph et la citerne et de Moïse avec le serpent d'airain presque entièrement du 19e siècle
    Illustration :
    Histoire de la Genèse : Dieu crée le ciel. Vue d'ensemble. IVR21_19931000068X Histoire de la Genèse : Dieu crée le ciel. Vue d'ensemble. IVR21_19931000069XA Vue partielle en 2016 : le déluge IVR21_20161005464NUC2A Vue partielle en 2016 : Moïse et le serpent d'airain IVR21_20161005465NUC2A
  • Statue : Christ ressuscitant
    Statue : Christ ressuscitant Troyes - 11 rue Huguier Truelle - en ville
    Historique :
    Attribué à François Gentil. Tenait dans sa main dextre l'étendard de la Résurrection. Placé sous
    Observation :
    Liste C.A.O.A. Mgr Marsat, 1980 : attribution très douteuse. Pas de photographie ancienne dans le
    Auteur :
    [sculpteur] Gentil François
    États conservations :
    Manquent 2 doigts de la main dextre. Trace de consolidation au plâtre sur le bras dextre (qui
    Texte libre :
    maniériste. Comme le Christ à la colonne, l’œuvre a été donnée à François Gentil ou à Dominique Florentin Avec le Christ de Germain Pilon du musée du Louvre et le Christ à la colonne de la chapelle du Calvaire de Saint- Nicolas (IM10004040), le Christ ressuscitant est un des exemples notoires de la maîtrise d’origine ; le Christ bénit de la main droite (il a perdu deux doigts) et tenait autrefois la croix de la et tournée pour installer les orgues, a perdu en visibilité : on ne l’aperçoit que si on regarde le sépulcre par le petit côté et ses jambes sont désormais coupées jusqu’au tibia par le parapet. Marion
  • Stalles (88)
    Stalles (88) Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Historique :
    Jean-François Béchamp, sculpteur, actif au 18e siècle en Champagne et Lorraine. Style rocaille . Vendues le 13 janvier 1794. Achetées par la cathédrale en 1797, avec leur plancher, elles sont sont démontées et entreposées dans le magasin d'un particulier. Elles ne seront réinstallées qu'en mai
    Observation :
    Pas de photographie ancienne dans le fonds CAOA. Cf. supplémentaire : Vilain (Gilles), Le sculpeur
    Description :
    81 dans le choeur (46 au nord ; 48 au sud) + 28 tabourets rivés au plancher (15 au nord ; 13 au sud
    Auteur :
    [sculpteur] Béchamp Jean-François
    Texte libre :
    l’admiration leur décor sculpté par le vosgien Jean-François Bechant, ou Béchamp. La cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul Le mobilier Les anciennes stalles – réalisées de 1525 à 1532 incompatible avec le style de la cathédrale. Déplacée en 1850, elle fut finalement vendue à un particulier
  • Plaque funéraire, bas-relief
    Plaque funéraire, bas-relief Troyes - rue Pithou - en ville
    Historique :
    colombes en bronze doré pour l'ancienne clôture du choeur). François Girardon né à Troyes le 16 mars 1628 l'Église (messes pour les parents de François Girardon, Nicolas et Anne Girardon, rente, crucifix et deux , décédé le 1er septembre 1715. Contrat de fondation rédigé en 1691. Girardon est inhumé à Paris.
    Observation :
    Pas de photographie ancienne dans le fonds CAOA.
    Auteur :
    [sculpteur] Girardon François
    États conservations :
    Plaques fixées au mur par 8 agrafes rouillées (migration ponctuelle de la rouille dans le marbre).
    Appellations :
    dit du testament de François Girardon
    Texte libre :
    ), réalisée sans doute en 1691, François Girardon rappelle sa donation du Christ et
 des deux colombes et évoque deux fondations qu’il a établies, l’une pour le repos de ses parents, enterrés dans cette église , suivant un acte passé le
5 juillet 1691, l’autre pour le sien et celui de son épouse après leur décès. Le encadrent cette allégorie de la Mort. Pour mieux faire ressortir le marbre blanc de la table et de la blanc pour la bordure chantournée qui délimite le tout.
    Illustration :
    Plaque commémorative des fondations funéraires de François Girardon, église paroissiale Saint-Remy Inscription relatant la fondation funéraire établie pour François Girardon et son épouse, encadré Inscription relatant la fondation funéraire établie par François Girardon pour ses parents
  • Présentation des objets mobiliers de l’Église paroissiale Saint-Pantaléon
    Présentation des objets mobiliers de l’Église paroissiale Saint-Pantaléon Troyes - en ville
    Référence documentaire :
    Le chœur et le grand autel de l'église Saint-Pantaléon de Troyes du XVIe au XVIIe siècle MINOIS , Danielle. Le chœur et le grand autel de l'église Saint-Pantaléon de Troyes du XVIe au XVIIe siècle. La Vie
    Annexe :
    . - Ensemble de dalles funéraires, illisibles. Celle du bas-côté nord (dalle de François Fabry et Marguerite Le
    Texte libre :
    passé avec le facteur François Mangin en 1744. L'instrument est réceptionné le 22 mai 1749. Le buffet le père, au-dessus de la grande arcade d'axe, qui dominait le maître-autel primitif ; enfin la retable d'origine. On sait par les comptes que le maître-autel est reconstruit en pierre, avec un retable , par le maître maçon Jean Faulchot, en 1563-1564, et qu'il est peint et doré par Dominique Pothier l'époque, vient remplacer le maître-autel du siècle précédent. Cette œuvre est en cours de réalisation en 1665 par les maçons Aubin et Bourgeois. Les colonnes sont dorées en 1666 par le peintre Dunier. Au une Vierge de pitié et deux anges, ainsi que deux autres anges en bois, sculptés par le menuisier Pierre Chabouillet en 1665. Le tabernacle en bois, à ailes, à exposition tournante et terminé en dôme , est dessiné par le menuisier Antoine Fournier et réalisé par un deuxième menuisier, Jean Masson, à la suite d'un marché passé le 18 février 1665. Il était totalement achevé le 1er avril 1666, date de la
  • Dalle funéraire de Françoise Vivien
    Dalle funéraire de Françoise Vivien Troyes - place Saint Nizier - en ville
    Inscriptions & marques :
    Transcription : CY . GIST . SOUB . CE . TTE / TOMBE . LE . CORPS . DE . FRANCOISE . VIVIEN . FEM . NOPCE HOB / HOM (...) FRANCOIS . JACQUARD / (...) II .MAY . 1670.
  • Tableau : Christ à la piscine probatique
    Tableau : Christ à la piscine probatique Troyes - rue Pithou - en ville
    Observation :
    Pas de photographie ancienne dans le fonds CAOA.
    Texte libre :
    L'église paroissiale Saint-Remy La peinture : les oeuvres de Jacques de Létin Le Christ à la témoigne le plus de l’influence du Caravage : l’ange évoque celui du Martyre de saint Mathieu (Rome, église Saint-Louis- des-Français, vers 1600) et celui de la Nativité avec saint François
 et saint Laurent personnages en jouant des contrastes entre la dignité du Christ, le dynamisme de l’ange, l’abandon des malades
  • Panneau peint : Quatre docteurs de l'Église latine (grisaille), prédication de saint Étienne
    Panneau peint : Quatre docteurs de l'Église latine (grisaille), prédication de saint Étienne Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Texte libre :
    de la peinture française sous François 1er. Au revers sont représentés en grisaille les saints Augustin, Jérôme représenté en cardinal en compagnie du lion qu’il aurait soigné dans le désert, Grégoire et Ambroise, auxquels le pape Boniface VIII conféra en 1295 le titre de Docteurs de l’Eglise, élevant
  • Statue : Christ à la colonne
    Statue : Christ à la colonne Troyes - - rue Huguier Truelle - en ville
    Observation :
    Pas de photographie ancienne dans le fonds CAOA.
    Auteur :
    [sculpteur] Gentil François
    Texte libre :
    Le Christ à la colonne de Saint-Nicolas est une œuvre exceptionnelle de la sculpture de la , fréquent dans les retables mais unique pour une statue indépendante. Comme le grand Christ ressuscitant François Gentil et de Dominique Florentin sont souvent cités sans que des rapprochements stylistiques Christ fait partie du programme ambitieux d’édification de la chapelle du Calvaire dans le massif ouest de l’église Saint-Nicolas au début des années 1550. Le fidèle qui pénétrait dans la chapelle était corps divin est révélé dans toute sa beauté, et semble interroger le spectateur par un regard profond , pour le prendre à témoin de la scène qui va se dérouler sous ses yeux et de sa propre position à la
    Illustration :
    Vue rapprochée sur le buste. IVR21_20081000803NUCA Profil dextre : vue rapprochée sur le buste. IVR21_20141000688NUCA
  • Dalle funéraire de Jacques Juliot l'Aîné
    Dalle funéraire de Jacques Juliot l'Aîné Troyes - place Vernier
    Inscriptions & marques :
    / céans lequel a donné la table du grad (grand) holtel (autel) il décéda le XII jo (12e jour) de / novèbre
    Observation :
    Pas de photographie ancienne dans le fonds CAOA.
    Texte libre :
    Cette dalle funéraire est, cas rare, celle d’un sculpteur, Jacques Juliot l’Aîné, le mieux connu financière aisée. En 1558, il était « marguillier à verge » de Saint-Urbain. Il obtint le privilège d’être pas achevé à sa mort. Les entrelacs gravés et dorés sur le marbre noir, qui servent de cadre à l’épitaphe, sont inspirés de motifs bellifontains. Seraient-ils dus à Jacques le Jeune, peut-être le fils de l’Aîné, qui avait travaillé à la galerie François Ier au château de Fontainebleau, et Jean l’Auvergnat , son beau-fils, lesquels s’engagèrent à terminer le retable promis ? Marion Boudon-Machuel, extrait de
  • Croix (figurine) : Christ en croix
    Croix (figurine) : Christ en croix Troyes - rue Pithou - en ville
    Observation :
    Pas de photographie ancienne dans le fonds CAOA.
    Auteur :
    [sculpteur] Girardon François
    Texte libre :
    L'église paroissiale Saint-Remy La sculpture : les oeuvres de Girardon Le grand sculpteur de la cour de 
Louis XIV, François Girardon, n’oublia pas au sommet de sa gloire la ville de son enfance dota tout particulièrement sa paroisse familiale Saint-Remy. Le 31 décembre 1686
 il commandait une grille, dont il avait donné le dessin, au serrurier parisien Denis Caffin, peut-être de la même lignée que le Caffin qui réalisa en 1711 la grille d’entrée du chœur de Notre- Dame de Paris. Cette clôture , exécutée aux frais de la fabrique, fermait sur toute la largeur (6 m) le chœur liturgique de l’église qui doré, réalisés et offerts par le sculpteur. Il les installa lui-même le 30 mars 1690. Seul le Christ chaire. Vers 1860, on le monta sur une croix néogothique afin de l’assortir au style du nouveau maître - autel sur lequel il prit place.
 Le Christ (130 x 90 cm) est figuré au moment de sa mort. La tête, qui sculpture : légère inclinaison du torse ; flexion de la
 jambe droite. Le traitement élaboré de la
  • Verrière décorative (puits de jour)
    Verrière décorative (puits de jour) Troyes - 6 boulevard Danton - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale inventaire des vitraux des 19e, 20e et 21e siècles dans le
    Historique :
    Verrière décorative réalisée en 2013 par le maître-verrier Cécile Boël, active à Bérulle (Aube). Le
    Représentations :
    Une salamandre couronnée, faisant référence à l'emblème du roi François 1er, est représentée dans le petit médaillon central. Tout autour, pièces colorées dans une composition abstraite géométrique . On retrouve le motif de la salamandre dans les poignées de porte de la maison.
  • Statue : Isaïe, prophète
    Statue : Isaïe, prophète Troyes - 11 rue Huguier Truelle - en ville
    Observation :
    ancienne dans le fonds CAOA.
    Auteur :
    [sculpteur] Gentil François
    Texte libre :
    David (IM10004009) et Isaïe (IM10004054) Ces statues (h = 153 et 149 cm), sculptées par François Gentil vers 1553, sont les seules conservées d’un ensemble qui représentait le thème, rare en sculpture , de la fontaine de vie, symbole de la rédemption par le sang, et qui ornait le portail sud de l’église personnages nus se tenaient ; assise en dessous sur la console saillante, une figure pointait
le doigt vers la , présentés à l’exposition Le Beau XVIe en 2009, ils sont aujourd’hui conservés au musée Saint-Loup à Troyes et les cheveux virevoltants. Le sculpteur a pris en compte l’emplacement en hauteur : les figures sont légèrement penchées vers l’avant, leur buste est long, les jambes relativement courtes et le genou
    Illustration :
    Vue générale de la statue sur le portail sud de l'église. IVR21_20031006274NUCA Vue générale de la statue sur le portail sud de l'église. IVR21_20081000713NUCA Vue générale après restauration lors de la présentation à l'exposition Le Beau XVIe en 2009
  • Statue : David, prophète
    Statue : David, prophète Troyes - 11 rue Huguier Truelle - en ville
    Observation :
    photographie ancienne dans le fonds CAOA.
    Auteur :
    [sculpteur] Gentil François
    Texte libre :
    David (IM10004009) et Isaïe (IM10004054) Ces statues (h = 153 et 149 cm), sculptées par François Gentil vers 1553, sont les seules conservées d’un ensemble qui représentait le thème, rare en sculpture , de la fontaine de vie, symbole de la rédemption par le sang, et qui ornait le portail sud de l’église personnages nus se tenaient ; assise en dessous sur la console saillante, une figure pointait
le doigt vers la , présentés à l’exposition Le Beau XVIe en 2009, ils sont aujourd’hui conservés au musée Saint-Loup à Troyes et les cheveux virevoltants. Le sculpteur a pris en compte l’emplacement en hauteur : les figures sont légèrement penchées vers l’avant, leur buste est long, les jambes relativement courtes et le genou
    Illustration :
    Vue générale de la statue sur le portail sud de l'église. IVR21_20031006273NUCA Vue générale de la statue sur le portail sud de l'église. IVR21_20081000712NUCA Vue générale après restauration lors de la présentation à l'exposition Le Beau XVIe en 2009 Détail du buste après restauration lors de la présentation à l'exposition Le Beau XVIe en 2009 Vue rapprochée sur le buste, après restauration. IVR21_20141000427NUCA
  • Chasuble
    Chasuble Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Historique :
    Chasuble confectionnée pour le jubilé d'or de Mgr Monnier (1907-1927).
    Texte libre :
    La cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul Les ornements Provenant du collège Saint-François de Sales de est en soie damassée blanche et broderies, à doublure de soie orange. Le tissage du damas fait , saint François de Sales ; sur les épaules, de gauche à droite : saint Martin, saint Claude.Sur l'orfroi du revers, dans le même sens de lecture : la Présentation de la Vierge, saint Etienne, saint Laurent
  • Verrière hagiographique (chœur) : Épisodes de la vie de saint Joseph
    Verrière hagiographique (chœur) : Épisodes de la vie de saint Joseph Troyes - 13 rue de la reine Blanche - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le lieu d'exécution peint sur l'oeuvre inscription concernant le donateur peint sur l'oeuvre Lancette gauche : Du vertueux Joseph à la baguette fleurie / Lui assure le droite à la main de Marie (sous la scène du panneau inférieur) ; MARTIN / HK / PERE / & / FILS / PAR LES / SOINS DE / MR LE CURE / MORLOT / 1857 / TROYES (sur le livre que tient le grand-prêtre) ; Pour avoir de Jésus la vie a : [...] ange averti Hérode le poursuit / [...] (sous la scène du panneau inférieur) ; MARTIN HERMANOWSKA DE / [...] (sous la scène du panneau supérieur) ; Martin HK et FILS 1857 (sur le porte outils de l'atelier de saint
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale inventaire des vitraux des 19e, 20e et 21e siècles dans le
    Historique :
    Verrière de 1857 composée par le peintre-verrier troyen Jean-François Martin-Hermanowska d'après des gravures du 18e siècle et exécutée par son fils. Elle a été offerte par l'abbé Claude-François
    Représentations :
    Dans les lancettes, saint Joseph en pied entouré de plusieurs épisodes de sa vie ; dans le tympan
    Auteur :
    [peintre-verrier] Martin-Hermanowska Jean-François
  • Ensemble de 3 verrières à personnages (fenêtres hautes du côté nord de la nef) : Saints Personnages
    Ensemble de 3 verrières à personnages (fenêtres hautes du côté nord de la nef) : Saints Personnages Troyes - rue Pithou - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le destinataire peint sur l'oeuvre latin inscription concernant le donateur peint sur l'oeuvre Baie 113 : Sta Francisca (lancette gauche, sous le personnage) ; Stus Carrolus Borr. (lancette centrale, sous le personnage) ; AD MEMORIAM DUORUM / BENEFACTORUM HUJUS ECCLESIA (lancette centrale , bordure inférieure) ; Stus Franciscus (lancette droite, sous le personnage) ; armoiries de monseigneur , ajour gauche). Baie 115 : Sta Germana (lancette gauche, sous le personnage) ; Stus Augustinus (lancette centrale, sous le personnage) ; OFFERT PAR JEAN-AUGUSTIN / MARIE 1895 (lancette centrale, sous le personnage) ; Stus Bernardus (lancette droite, sous le personnage) ; armoiries de France (tympan, ajour ). Baie 117 : Stus Thomas de Aqno (lancette gauche, sous le personnage) ; Stus Gregorius (lancette centrale, sous le personnage) ; Stus Ambrosius (lancette droite, sous le personnage) ; armoiries de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale inventaire des vitraux des 19e, 20e et 21e siècles dans le
    Historique :
    Verrières probablement réalisées par le peintre-verrier Jean-Prosper Florence des ateliers Lobin de
    Représentations :
    saint François d'Assise feuilles et fond damassé. Motifs végétaux et armoiries dans le tympan. Baie 113 : sainte Françoise Romaine et son ange gardien (lancette gauche) ; saint Charles Borromée (lancette centrale) ; saint François
    États conservations :
    Baie 113 : défaut de la maçonnerie dans le bas (problème d'étanchéité ?). Baie 115 : défaut de la maçonnerie dans le bas (problème d'étanchéité .). Obstruction au revers côté extérieur, nid d'oiseau entre le