Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Usine de quincaillerie Jardinier, puis fonderie Gollnisch-Jardinier fils, actuellement usine de transformation des métaux Polimetal
    Usine de quincaillerie Jardinier, puis fonderie Gollnisch-Jardinier fils, actuellement usine de transformation des métaux Polimetal Vrigne-aux-Bois - avenue Jaurès Jean, 4 - en ville - Cadastre : 2009 AD 22
    Historique :
    L'usine est fondée par M. Jardinier en 1843 pour fabriquer des articles forgés de quincaillerie une fonderie de fonte, de cuivre et d'aluminium destinée à produire des crémones, des poignées, des poulies, des fers à repasser en métal moulé. Au début du 20e siècle la succession est reprise par son -Bois et Vivier-au-Court les obligent, après 1946, à fermer et détruire la partie de la fonderie qui n'avait pas été modernisée et à ne conserver que la production de ferronnerie. L'arrêt de la production intervient à la fin des années 1950 et l'ensemble est transformé en immeuble à logements. Les bâtiments de U doivent très probablement dater de 1843 ; la partie fonderie a dû être construite dans la seconde
    Observation :
    un peu l'article de ménage ; Edmond Gollnisch à Vrigné ; 31 personnes en 11 1943.
    Description :
    enduits sur un étage carré, un étage de comble et toit à longs pans couvert d'ardoise qui servait de bâtiments accolés en moellon calcaire, surmontés de toits à longs pans à charpente en bois apparente et trois corps de bâtiments autour d'une cour en U. Les murs sont en moellon calcaire et les toits à longs
    Destinations :
    immeuble à logements
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Usine de petite métallurgie Cunin, puis Martinelli
    Usine de petite métallurgie Cunin, puis Martinelli Vrigne-aux-Bois - rue Retz Louis, 33 - en ville - Cadastre : 2008 AD 688
    Historique :
    associé à M. Pingard jusqu'au début des années 1980. On y produisait différents articles tels que des repris par M. Martinelli pour y réaliser de l'usinage et n'ont aucune affectation à l'heure actuelle. L'entreprise a été créée par Maurice Cunin en 1872 puis reprise bien plus tard par Roger Cunin tuyaux de poêles et des pièces à partir de tôles soudées ou embouties. Les bâtiments seront un temps
    Description :
    (celui au sud à une façade latérale en brique) ; les toits sont à longs pans et shed pour le bâtiment sud
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Usine de quincaillerie Petit-Barbette, puis usine de traitement de surface des métaux La Fonte Emaille, actuellement usine de construction métallique MSBT
    Usine de quincaillerie Petit-Barbette, puis usine de traitement de surface des métaux La Fonte Emaille, actuellement usine de construction métallique MSBT Vrigne-aux-Bois - 6 rue Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 2008 AC 21, 502, 503
    Historique :
    Usine de quincaillerie probablement créée dans le seconde moitié du 19e siècle par M. Petit sont repris à la fin des années 1970 par La Fonte Emaille, filiale de la fonderie Gillet, qui ferme ses
    Description :
    Un bâtiment à étage carré qui servait de bureaux au rez-de-chaussée et de logement de contremaître à l'étage est implanté en avant de l'atelier de fabrication. Il est bâti en pierre de taille pour la façade principale et en moellon calcaire pour le reste, son toit en pavillon est à charpente en bois bâtis suivant le même modèle à l'exception du toit à longs pans et de l'élévation en rez-de-chaussée. A logement au gardien du site. Légèrement à l'ouest se trouve le logement patronal à étage carré élevé de la
    Illustration :
    Vue aérienne (à gauche sur le cliché) IVR21_20090807095NUCA Les bureaux au rez-de-chaussée, le logement de contremaître à l'étage et l'atelier de farbrication à l'arrière IVR21_20090804705NUCA La maison du gardien à l'extrémité nord IVR21_20090804710NUCA
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Usine de matériel d'équipement industriel Hody, puis Menuiserie Picheneaud frères, actuellement maison
    Usine de matériel d'équipement industriel Hody, puis Menuiserie Picheneaud frères, actuellement maison Vrigne-aux-Bois - 8 rue Louis-Retz - en ville - Cadastre : 2008 AE 70
    Historique :
    par le premier conflit mondial. A l'Armistice, M. Hody construit une scie alternative puis démarre la . En 1957, le fondateur s'éteint mais son épouse et M. Christian Vin reprennent l'affaire et forment la pas produites à Vrigne mais dans des fonderies ardennaises et haut-marnaises et l'assemblage était
    Description :
    parpaing de béton surmontés de sept sheds à charpente métallique apparente couverte de tuile mécanique, de
  • Présentation du mobilier de l'Église paroissiale de l'Immaculée Conception de Vrigne-aux-Bois (Ardennes)
    Présentation du mobilier de l'Église paroissiale de l'Immaculée Conception de Vrigne-aux-Bois (Ardennes) Vrigne-aux-Bois - rue Emile Zola - en ville
    Historique :
    et remeublée entre 1951 et 1955. Le mobilier actuel est de cette époque à l'exception de l'orfèvrerie
    Annexe :
    , grandeur nature - Vierge à l'Enfant (relief), plâtre, grandeur nature - Saint Eloi, plâtre, moyen - Vierge à l'Enfant, terre cuite, petit. Liste supplémentaire : - Harmonium, chêne peint, limite 19e siècle 20e siècle, h=101 (A) - Croix , bronze, 1950, prénoms : Marie Geneviève Françoise, fondeur : Fonderie Paccard à Annecy-le-Vieux, d = 100 - Cloche, bronze, 1950, prénoms : Jeanne Geneviève Catherine Marie-Thérèse, fondeur : Fonderie Paccard à Paccard à Annecy-le-Vieux, d = 80 - Cloche, bronze, 1950, prénoms : Yvonne Geneviève, fondeur : Fonderie Paccard à Annecy-le-Vieux, d = 90 - Patène isolée (IHS, croix, coeur), argent doré, poinçon de titre de siècle, h = 76 (M) - Ostensoir-monstrance néogothique, métal doré, lunule en argent doré, poinçon
1