Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Martin de Savigny-sur-Ardres
    Église paroissiale Saint-Martin de Savigny-sur-Ardres Savigny-sur-Ardres - impasse de l'église - en village - Cadastre : 2014 AB 188
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil départemental de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Les parties anciennes du 12e siècle sont localisées dans les deux premières travées de la nef, dont la bas-côté nord a été supprimé. La reprise de l'édifice pour des dimensions plus monumentale commence à partir de la 3e travée au 15e siècle : la nef présente 3 vaisseaux voûtés d'ogives retombant tour a été reprise en sous-œuvre. La sacristie qui s'élève du côté nord de la nef est construite avant la 2e moitié du 19e siècle. A la fin de la première guerre mondiale, on constate deux voûtes crevées l'architecte des monuments historiques Bernard Haubold à partir de 1922 ; ils ne s'achèveront qu'en 1955 sous la direction de Paul Pillet par la réfection des toitures.
    Référence documentaire :
    Savigny-sur-Ardre. Église paroissiale Saint-Martin. Plan / [s.n.]. [s.d.] (MAP 0082/051/2016/47345 ) Savigny-sur-Ardre. Église paroissiale Saint-Martin. Plan / [s.n.]. [début 20e siècle]. [Echelle non Savigny-sur-Ardres. Église Saint-Martin. Extérieur. Face nord, Henri Deneux, 1921 (MAP. DNX-2307-V -DNX-2308-V) Savigny-sur-Ardres. Église Saint-Martin. Extérieur. Face nord / Henri Deneux. 23 juillet (1921) ; fourniture de deux cloches (1922) ; restauration des autels (1924) ; reconstruction du mobilier (1925) ; fourniture d’un chemin de croix (1931). 1804-1933. MAP. 0081/051/0193. Restauration, réparation dommages de guerre. 1930-1948. Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 0081/051/0193. Restauration, réparation dommages de guerre. 1930-1948. UDAP, Marne. Dossiers des communes avec édifice protégé : éléments administratifs et suivis de travaux anciens. (1956-2015) Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Sans cote
    Canton :
    Fismes-Montagne de Reims
    Représentations :
    de fleurs stylisées et de visages humains. Un écu fragmentaire occupe le centre de l’accolade. Le portail est flanqué de minces pinacles en haut-relief et il est surmonté par une grande baie brisée d’imposte qui présente un chambranle décoré d’un rinceau de vigne. Intérieur Les maçonneries présentent un décor de faux joints sur enduit imitant un appareillage de pierre de taille. Le plancher haut couvrant la première partie de la nef est décoré d’un motif de serviettes sculpté dans les menuiseries. Les décorées de motifs végétaux. Les maçonneries du pan sud de l’abside du chœur intègrent une armoire chanfreinées. Les deux colonnes orientales de la croisée présentent un décor mural de litre funéraire peint en monogramme au nord présentant un D et un N entrelacés, et de croix à huit branches tréflées et fleurdelisées . Sise dans la quatrième travée du bas-côté sud, la chapelle du Sacré-Cœur est décorée de motifs néo habité de croix pommées stylisées et de feuilles d’acanthe. Sur un fond ocre, il présente des croix
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    chœur. L’édifice présente des maçonneries en moellons apparents et des éléments réalisés en pierre de toit à deux longs pans. Seul le bas-côté sud de la première partie de la nef a été conservé, couvert baie murée au nord. La seconde partie de la nef se développe sur trois vaisseaux de deux travées. Le , surmontée par un toit à deux longs pans s’inscrivant dans le prolongement de celui de la première partie de haut toit en appentis. Le bas-côté nord est constitué par deux travées éclairées par de grandes baies brisées à remplages flamboyants et bases prismatiques, recouvertes de voûtes d’ogives retombant sur des tourelle demi-hors-œuvre de plan pentagonal abrite le degrés desservant les combles et le clocher . Présentant des élévations d’une hauteur supérieure à celles de la nef, il est couvert par un toit à deux de grandes baies brisées aux remplages flamboyants et à bases prismatiques percées dans les
    Localisation :
    Savigny-sur-Ardres - impasse de l'église - en village - Cadastre : 2014 AB 188
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin de Savigny-sur-Ardres
    Vocables :
    Saint-Martin
    Illustration :
    Plan-masse extrait du cadastre de 1838, section E1. IVR21_20175103643NUCA Vaisseau central de la nef, vers l'est. IVR21_20175103622NUCA Vaisseau central de la nef, vers l'ouest. IVR21_20175103618NUCA Vaisseau central de la nef, élévation sud. IVR21_20175103619NUCA Vaisseau central de la nef, élévation nord. IVR21_20175103620NUCA Vaisseau central de la nef, plafond. IVR21_20175103621NUCA Bas-côté sud de la nef, en direction de l'ouest. IVR21_20175103623NUCA Bas-côté sud de la nef, en direction de l'ouest. IVR21_20175103624NUCA Bas-côté sud de la nef, en direction de l'est. IVR21_20175103625NUCA Bas-côté nord de la nef, en direction de l'ouest. IVR21_20175103626NUCA
  • Église paroissiale Saint-Remi de Poilly
    Église paroissiale Saint-Remi de Poilly Poilly - en village - Cadastre : 2014 A1 387
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    La première mention de l'église de Poilly est notifiée dans le polyptique de Saint-Remi de Reims vers 850, puis dans le pouillé de 1346. L'église présente une nef à grandes arcades en plein-cintre caractéristiques de la première moitié du 12e siècle. La croisée est également du 12e siècle, mais la voûte . Fortement affaiblie structurellement, elle est ruinée par les bombardements de la première guerre mondiale : chevet, clocher et bras du transept ainsi que leurs chapelles orientales sont réduits à l'état de à sa restauration ; les travaux démarrent sous la direction de l'architecte des monuments historiques Bernard Haubold (MAP 81/51/97/186), avec le déblaiement méthodique des parties effondrées de des portes en menuiseries des entrées de l'édifice et de la grille de communion, charpente et peinture (MAP 81/51/97/186). Après une remise en état d'urgence des toitures en 1949 sous la direction de l'architecte des monuments historiques Paul Pillet (MAP 81/51/97/186), il est chargé de la consolidation de la
    Référence documentaire :
    . Restauration de la toiture (1885) ; réparations aux vitraux (1899). 1885-1934. MAP. 81/51/0097/186. Dommages de guerre, reconstruction, restauration, consolidation. 1921-1955 Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 81/51/0097/186. Restauration d'édifice de la Marne : Poilly , église. Correspondance, réparation des dommages de guerre, restauration, consolidation et entretien de MAP. 1993/07/71. Restauration. 1955-1972 Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 1993/07/71 MAP. 1993/007/0066. J.P. Jouve. Rapport de tournée églises district de Ville-en- Tardenois. (1990 ) Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 1993/007/00066. Restauration sur les édifices du département de la Marne (51) : Rapport de tournée de l'ACMH J.P. Jouve relatif aux églises du district de Ville °37a. Dossiers de photographies, coupures de presse, brochures. Classement par communes. (1996). Église de Poilly : plan, élévations, coupe. ca. 1960 (UDAP Marne. Classeur travaux) Église de
    Canton :
    Dormans-Paysages de Champagne
    Représentations :
    Extérieur : Une corniche de billettes dessine l'archivolte des ouvertures en plein-cintre des bras du transept côté est, et orne le mur est du chevet. Une frise de modillon sont sculpté sous les traits de personnages humains sous les débord de toiture du chevet, côté sud. Intérieur : Les chapiteaux de la croisée sont sculptés de volutes et d'ornements végétaux : feuilles, palmettes. Les ogives de la croisée retombes sur des petits chapiteaux représentant des visages d'angelots, des rinceaux de feuilles et la clé de voûte représente des branches de fleur de lys stylisés en sautoir, inscrit dans un médaillon en cordelette. Le chapiteau de l'angle nord-est présente du côté sud un personnage féminin nu
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église Saint-Martin de Poilly s'inscrit dans un plan en croix latine comprenant une nef à 3 berceau plein-cintre. Le chœur se termine par un mur plat, voûté d'un berceau en arc-brisé. Le clocher de plan carré s'élève au-dessus de la croisée, percé sur ses trois faces de baies géminées. L'ensemble de la construction est en moellon équarris, la pierre de taille est réservée aux encadrements de
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Remi de Poilly
    Vocables :
    Saint-Remi
    Illustration :
    Extrait du plan-masse de 1838, section A. IVR21_20175102715NUCA Détail de modillons. IVR21_20175102732NUCA Détail, chapiteau de colonne semi-engagée. IVR21_20175102740NUCA Détail, chapiteau de colonne semi-engagée. IVR21_20175102741NUCA Chapiteau de colonne semi-engagée. IVR21_20175102742NUCA Détail, chapiteau de colonne semi-engagée. IVR21_20175102743NUCA Détail, retombée des arcs de bas-côtés. IVR21_20175102744NUCA Détail, retombée des arcs de bas-côtés. IVR21_20175102745NUCA Détail, retombée des arcs de bas-côtés. IVR21_20175102746NUCA Clef de la croisée du transept. IVR21_20175102755NUCA
1