Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Martin de Warmeriville
    Église paroissiale Saint-Martin de Warmeriville Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC 01 172
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    L'église actuelle remplace un édifice construit au 12e et 13e siècle, détruit au cours de la église de style néo-roman, en collaboration avec Lacote-Wary, qui signe les décors du chœur.
    Référence documentaire :
    AD Marne. G 258. Doyenné de Lavannes : Bazancourt et Pomacle annexe. (1765-1791) Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série G : G 258. Doyenné de Lavannes : paroisse de Bazancourt AD Marne. 2 G 1641. Réparations de l'église. (1649-1751) AD Marne. Série G : 2 G 1641. Réparations de l'église. (1649-1751). AD Marne. 2 O 5140. Dossier de travaux. Église de Warmeriville. (1862-1932) AD Marne. Série O : 2 O Plan et élévation de l'église de Warmeriville telle qu'elle étoit avant l'incendie de la flèche . Auteur inconnu, vers 1750 (AD Marne. 2 G 1641/53) Plan et élévation de l'église de Warmeriville telle qu'elle étoit avant l'incendie de la flèche / Auteur inconnu. [s.d.]. 1 dessin : encre, lavis. 1 repro Plan de l'église de Warmeriville. Avant 1863. (BM Reims Carnegie. BMR 74-432) Plan de l'église de Ensemble de plans pour le 2e projet de la nouvelle église. R. Berger et V. Huet, 1925 (AD Marne. 2
    Représentations :
    les attributs de saint Martin : la mitre avec fanions et la crosse. Enfin, le portail occidental est Le décor sculpté de l'église est localisé sur les façades extérieures : arc et archivolte de l'entrée occidentale, face ouest du clocher et dernier niveau sur les 4 faces, tympan de l'accès latéral sud. Le parement de l'église en appareil irrégulier constitue en lui-même un décor, en alternant avec une assise régulière sous et entre les ouvertures (façades nord et sud). Un jeu plus complexe de parement est réalisé au dernier niveau du clocher, réalisant un damier de surfaces planes et brutes. Sous horizontal. Au-dessus de l'entré sud, le tympan sculpté porte le nom du vocable en archivolte, et représente dessous un drap plissé. À l'intérieur, les piles de la nef sont coiffées de chapiteau à corbeille, au décor simple de bandes. Les murs de l'abside du chœur sont revêtus de plaques de marbre de travertin jaune. Aujourd'hui, les murs de la nef peints en blanc cachent sans doute un décor peint, à l'image de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église est un édifice de plan allongé. Un clocher porche surplombe la façade occidentale, créant un vestibule à l'entrée de la nef. Le vaisseau central de celle-ci, à deux niveaux d'élévation et profond de 5 travées, s'ouvre au nord et au sud par de grandes arcades en plein-cintre sur des collatéraux . De part et d'autre du vestibule, se trouve la chapelle des fonts au sud, l'accès à la chaufferie, à semi-circulaire, flanqué de part et d'autre de deux annexes : la sacristie au sud, un débarras au nord . La nef est voûtée en berceau à lunettes sans arc doubleau, et l'abside en cul-de-four.
    Localisation :
    Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC 01 172
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin de Warmeriville
    Vocables :
    Saint-Martin
    Texte libre :
    l’Académie de Reims, vol. 146, 1931-1932). L’église est placée sous le vocable de Saint-Martin dès sa Place de l'église, est marqué par un tympan sculpté représentant les attributs de saint Martin dans une , l'autre à saint Martin mais également à saint Druon (Cousin-Henrat, op. cit.). Les sources fournissent peu menace ruine, notamment la chapelle Saint-Martin-Saint-Druon, située dans le bras sud du transept, dont les travaux sont financés en 1674 par des religieux de Saint-Thierry (AD Marne. G 252). En 1683, la , la modeste église souffre, comme les églises de Saint-Étienne-sur-Suippe, Selles et Saint-Masmes, du Présentation historique La construction de l’église primitive détruite pendant la première guerre et reconstruit au 19e siècle. Bâti en forme de croix latine en pierre et craie, l’édifice comprend une nef, deux bas-côtés, un transept surmonté d’une tour de croisée et une abside à 5 pans (Travaux de création, d’après le pouillé de 1316 (Cousin-Henrat. Études historiques sur Warmeriville et ses dépendances
    Couvrements :
    cul-de-four
    Illustration :
    Plan et élévation de l'église de Warmeriville avant l'incendie de la flèche. Auteur inconnu, vers Plan de l'église de Warmeriville. Avant 1863. IVR21_20165115863NUC L'église de Warmeriville. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_20165115861NUC Vue de la façade occidentale. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_20165115862NUC Chapiteaux dans le choeur de l'église. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_19955100611X Grilfes au 1er pilier du choeur près de la nef. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_19955100606X Église : vestiges de guerre, abri. Léon Doucet, s. d. IVR21_20165115864NUC Église : vestiges de guerre, abri. Léon Doucet, s. d. IVR21_20165115865NUC Église : vestiges de guerre, abri. Léon Doucet, s. d. IVR21_20165115866NUC Détail du tympan du portail de la façade sud. IVR21_20165115868NUCA
  • Église paroissiale Saint-Martin de Savigny-sur-Ardres
    Église paroissiale Saint-Martin de Savigny-sur-Ardres Savigny-sur-Ardres - impasse de l'église - en village - Cadastre : 2014 AB 188
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil départemental de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Les parties anciennes du 12e siècle sont localisées dans les deux premières travées de la nef, dont la bas-côté nord a été supprimé. La reprise de l'édifice pour des dimensions plus monumentale commence à partir de la 3e travée au 15e siècle : la nef présente 3 vaisseaux voûtés d'ogives retombant tour a été reprise en sous-œuvre. La sacristie qui s'élève du côté nord de la nef est construite avant la 2e moitié du 19e siècle. A la fin de la première guerre mondiale, on constate deux voûtes crevées l'architecte des monuments historiques Bernard Haubold à partir de 1922 ; ils ne s'achèveront qu'en 1955 sous la direction de Paul Pillet par la réfection des toitures.
    Référence documentaire :
    Savigny-sur-Ardre. Église paroissiale Saint-Martin. Plan / [s.n.]. [s.d.] (MAP 0082/051/2016/47345 ) Savigny-sur-Ardre. Église paroissiale Saint-Martin. Plan / [s.n.]. [début 20e siècle]. [Echelle non Savigny-sur-Ardres. Église Saint-Martin. Extérieur. Face nord, Henri Deneux, 1921 (MAP. DNX-2307-V -DNX-2308-V) Savigny-sur-Ardres. Église Saint-Martin. Extérieur. Face nord / Henri Deneux. 23 juillet (1921) ; fourniture de deux cloches (1922) ; restauration des autels (1924) ; reconstruction du mobilier (1925) ; fourniture d’un chemin de croix (1931). 1804-1933. MAP. 0081/051/0193. Restauration, réparation dommages de guerre. 1930-1948. Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 0081/051/0193. Restauration, réparation dommages de guerre. 1930-1948. UDAP, Marne. Dossiers des communes avec édifice protégé : éléments administratifs et suivis de travaux anciens. (1956-2015) Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Sans cote
    Canton :
    Fismes-Montagne de Reims
    Représentations :
    de fleurs stylisées et de visages humains. Un écu fragmentaire occupe le centre de l’accolade. Le portail est flanqué de minces pinacles en haut-relief et il est surmonté par une grande baie brisée d’imposte qui présente un chambranle décoré d’un rinceau de vigne. Intérieur Les maçonneries présentent un décor de faux joints sur enduit imitant un appareillage de pierre de taille. Le plancher haut couvrant la première partie de la nef est décoré d’un motif de serviettes sculpté dans les menuiseries. Les décorées de motifs végétaux. Les maçonneries du pan sud de l’abside du chœur intègrent une armoire chanfreinées. Les deux colonnes orientales de la croisée présentent un décor mural de litre funéraire peint en monogramme au nord présentant un D et un N entrelacés, et de croix à huit branches tréflées et fleurdelisées . Sise dans la quatrième travée du bas-côté sud, la chapelle du Sacré-Cœur est décorée de motifs néo habité de croix pommées stylisées et de feuilles d’acanthe. Sur un fond ocre, il présente des croix
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    chœur. L’édifice présente des maçonneries en moellons apparents et des éléments réalisés en pierre de toit à deux longs pans. Seul le bas-côté sud de la première partie de la nef a été conservé, couvert baie murée au nord. La seconde partie de la nef se développe sur trois vaisseaux de deux travées. Le , surmontée par un toit à deux longs pans s’inscrivant dans le prolongement de celui de la première partie de haut toit en appentis. Le bas-côté nord est constitué par deux travées éclairées par de grandes baies brisées à remplages flamboyants et bases prismatiques, recouvertes de voûtes d’ogives retombant sur des tourelle demi-hors-œuvre de plan pentagonal abrite le degrés desservant les combles et le clocher . Présentant des élévations d’une hauteur supérieure à celles de la nef, il est couvert par un toit à deux de grandes baies brisées aux remplages flamboyants et à bases prismatiques percées dans les
    Localisation :
    Savigny-sur-Ardres - impasse de l'église - en village - Cadastre : 2014 AB 188
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin de Savigny-sur-Ardres
    Vocables :
    Saint-Martin
    Illustration :
    Plan-masse extrait du cadastre de 1838, section E1. IVR21_20175103643NUCA Vaisseau central de la nef, vers l'est. IVR21_20175103622NUCA Vaisseau central de la nef, vers l'ouest. IVR21_20175103618NUCA Vaisseau central de la nef, élévation sud. IVR21_20175103619NUCA Vaisseau central de la nef, élévation nord. IVR21_20175103620NUCA Vaisseau central de la nef, plafond. IVR21_20175103621NUCA Bas-côté sud de la nef, en direction de l'ouest. IVR21_20175103623NUCA Bas-côté sud de la nef, en direction de l'ouest. IVR21_20175103624NUCA Bas-côté sud de la nef, en direction de l'est. IVR21_20175103625NUCA Bas-côté nord de la nef, en direction de l'ouest. IVR21_20175103626NUCA
  • Dalle funéraire du seigneur de Lagery
    Dalle funéraire du seigneur de Lagery Lagery - - en village - Cadastre : 2014 AA 48
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Inscriptions & marques :
    CY GISENT ... SEIGNEUR MESSIRE PHILIPPE DANDUESE EN / SON VIVANT CHEVALIER ET DAME GUILLAINE DE LA BRICOGNE SA FEMME EN LEURS VIVANS SEIGNEUR ET DAME DE LAGERY LEQUEL CHEVALIER DE/CEDA LE [1 mot] DU MOIS DE MAY MIL VE ET XXVI ET LA / DIT DAME LE [blanc] JOUR DU MOIS DE [blanc] L'AN MIL VE [blanc] PRIEZ DIEU
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Référence documentaire :
    p.133-134 RAVAUX. L'église Saint-Martin de Lagery. 1984 RAVAUX, Jean-Pierre. L'église Saint-Martin de Lagery. Mémoires de la SACSAM, 1984. p. 121-142.
    Canton :
    Dormans-Paysages de Champagne
    Représentations :
    2 gisants, un homme et une femme, en orant ; armoiries au-dessus de leur tête.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Pierre rectangulaire gravée, incluse dans le sol de la nef face au chœur. Il s'agit d'un calcaire
    Titre courant :
    Dalle funéraire du seigneur de Lagery
    États conservations :
    bonnes conditions de conservation
    Appellations :
    du seigneur de Lagery
    Catégories :
    taille de pierre
  • Eglise paroissiale Sainte-Macre de Fismes
    Eglise paroissiale Sainte-Macre de Fismes Fismes - place de l'église - en ville - Cadastre : 2014 AK 124
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    L'église de Sainte-Macre remonte au 11e siècle : base du clocher et piles de la croisée, chevet Sainte-Macre en ruines. Les travaux sous la direction de B. Haubold ont lieu dans les années 1940 et plat cistercien. Les voûtes de la nef sont des reprises du 13e siècle. Au 16e siècle les collatéraux de la nef sont élargis, les voûtes sont couvertes de toitures à longs pans perpendiculaires au vaisseau central. La chapelle faisant office de sacristie est construite en 1615. C'est au 18e siècle que sont construits la couverture terminée par un lanterneau du clocher et le porche de plan rectangulaire au-devant de la façade ouest. Ce porche est modifié au 19e siècle pour un style néo-flamboyant, avec un toit terrasse. Au même moment, le pendant de la sacristie servant de chaufferie est ajouté au nord du chevet . Les bombardements de 1918 endommagent considérablement l'édifice. Les travaux de remise en état sont exécutés de 1920 à 1925 sans la reconstruction du porche, totalement dévasté. C'est au cours de cette
    Référence documentaire :
    Eglise paroissiale Saint-Macre. Ensemble vu de l'est en 1937 / Henri Deneux. (MAP. DNX-2322 ). Eglise paroissiale Saint-Macre. Ensemble vu de l'est en 1937 / Henri Deneux. 1937. 1 photogr. pos. : n DELPY, Jacqueline. L'église Sainte-Macre de Fismes. DELPY, Jacqueline. L'église Sainte-Macre de AD Marne. G 257. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de Fismes. (1587-1790) AD Marne . Série G : G 257. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de Fismes. (1587-1790). AD Marne. 7 J 25. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905 ) AD Marne. Série J : 7 J 25. Enquêtes paroissiales. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905). AD Marne. 7 J 133. Histoire des villages du diocèse (Verzenay, Taissy, district de Ville-en -Tardenois, Courville). (1788-1933) Archives Départemantales de la Marne, Reims. Série J : 7 J 133. Histoire
    Canton :
    Fismes-Montagne de Reims
    Représentations :
    Extérieure Le pignon découvert de la façade ouest est surmonté d'une croix faîtière ; ses rampants sont bordés de pseudo bandes lombardes. Le portail sud, en anse de panier orné de feuillage, est surmonté d'un gable en accolade et flanqué de deux pinacles à crochets. Les voussures retombent sur des portail central est en anse de panier, surmonté d'une arcature à trois voussures en plein cintre retombant bandes lombardes reposant sur des modillons court le long de la partie supérieure du mur est. Le mur nord partie supérieure nord et sud d'une frise de modillons moulurés. Le clocher est surmonté d’une croix et d’un coq en fer forgé. Intérieure La nef : la croisée d’ogives de la 4ème travée repose sur des culots à motif de tête humaine. Le bas-côté nord : la clef de voûte de la 1ère et la 2ème travée sont à motif floral, celle de la 3ème travée à têtes humaines et fleur, et celle de la 4ème travée est ronde . La croisée du transept : la clef de voûte de sa croisée d’ogives est ronde, et les ogives reposent
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    de sacristie, l'autre de chaufferie. La construction est en pierre de Courville, les toitures couvertes de tuiles plates et d'ardoise pour le clocher.
    Localisation :
    Fismes - place de l'église - en ville - Cadastre : 2014 AK 124
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Sainte-Macre de Fismes
    Vocables :
    Sainte-Macre
    Texte libre :
    l'ancienne église Saint-Martin, située "au bas de la ville" (abbé Valentin, 1866). Cette église est pillée reliques de sainte Macre sont alors transférées dans un oratoire qui s'élevait à côté du château, à Synthèse historique La martyre sainte Macre, mise à mort au 3e siècle, fut honorée dès ce moment en l'emplacement actuel de l'église. Sous l'impulsion d'un certain Dangulphe (abbé Valentin, 1866), l'oratoire est agrandi pour recevoir le 2e concile provincial en 935 tenu par Artaud, archevêque de Reims. Une dévotion et des pèlerinages de plus en plus importants entraînent la construction d'une église plus grande au 11e siècle. De cette époque subsistent les quatre piliers de la croisée, et la dernière travée de la nef, décorés de chapiteaux dont les motifs remontent à l'époque carolingienne. Le chevet plat percé à l'est de 5 ouvertures est également un témoin de cette époque. La nef et les bras du transept sont voutés d'ogives au 13e siècle. Mais l'église doit se relever de trois incendies successifs, en 1220, en
    Illustration :
    Plan masse, extrait du cadastre de 1815, section G. IVR21_20165124723NUCA Elevation du portail et de l'abside. IVR21_19945100958X Plan au niveau du comble de la grande nef, détail de la partie haute de la grande nef, coupe (1876 Détails des corniches, de l'abside et du transept, 1876. IVR21_20165124703NUCA Vue d'ensemble de l'église. IVR21_20165124705NUC Vue intérieure de la nef endommagée. IVR21_19945100969X Couverture du chœur et de la sacristie. IVR21_20165124717NUC Ensemble vu de l'est en 1937. IVR21_20165124716NUC Vue aérienne de l'église en 1960-1961. IVR21_20165124719NUC Intérieur de l'église, en direction de l'est, avant 1914. IVR21_20165124721NUC
  • Église paroissiale Saint-Laurent-de-Beine de Dontrien
    Église paroissiale Saint-Laurent-de-Beine de Dontrien Dontrien - Cadastre : 2014 B02 199
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    cours du 19e siècle. L’édifice est détruit lors de la première guerre mondiale. La nouvelle église est (1883-1952), dont les noms sont gravés sur la façade occidentale, aux côtés de ceux de l'entrepreneur
    Référence documentaire :
    AD Marne. G 283. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de Betheniville. (1534-1788) AD Marne. Série G : G 283. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de Bétheniville. (1534-1788). : restauration (1853) ; restauration du clocher (1874) ; de l’église (1888) ; construction d’une tribune (1895 ) ; travaux de sculpture (1935) ; pose de vitraux (1935) ; achat de mobilier (1935). (1853-1936). AD Marne. 10 R 2811. Dommages de guerre. (1922) AD Marne. Série R : 10 R 2811. Dommages de guerre L'église de Dontrien, plan et coupe / Édouard Thierot. [Echelle non déterminée]. [1897] (BM Carnegie, Reims. CXV-2375-2376) L'église de Dontrien, plan et coupe / Édouard Thierot. [Echelle non Eglise de Dontrien. Arrondissement de Reims (Marne). [Plan] / C. Genuys, Jacques Philippot (reproduction). 1 : 200. 1910 (SRI. Classeur vert). Eglise de Dontrien. Arrondissement de Reims (Marne). [Plan par cliché photographique noir et blanc (Service régional de l'inventaire de Champagne-Ardenne
    Canton :
    Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
    Représentations :
    Un groupe de sculptures monumentales, représentant saint Laurent, saint Eloi et saint Martin, se saint Laurent saint Eloi saint Martin situe sur la face occidentale du clocher, précédé d'une chaire à cuve polygonale. Les chapiteaux de l’arc du porche sont décorés de figures d’animaux dans le style roman : perroquet, bœuf faisan, aigle , loup, chouette, ours, singe. Un bas-relief orne son tympan. Les piliers de la nef sont ornés de chapiteaux végétaux. Le bas-relief est situé dans le tympan en plein-cintre au-dessus de la porte principale . Représentation de Christ bénissant de sa main droite et tenant le globe de sa main gauche. Des rayons de soleil émergent de son auréole. Le tout est encadré d'une mer de nuages.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    extrémités nord et sud, d’un chevet plat flanqué de sacristie et d'une annexe de plan carré. La nef est surmontée au-dessus de sa première travée d'une tribune et est voûté d'un berceau en plein-cintre, rythmée le chœur sont voûtés de la même manière. Seuls les bas-côtés et les chapelles du transept sont , construite en pierre. Le niveau de la chambre des cloches est percé sur les 4 faces de triplet. Au sommet s'élève un clocheton. La construction est en pierre de taille et en moellon aux assises irrégulières. Les toits sont revêtus de tuiles plates. Certaines constructions semblent en béton, comme la tour-clocher et
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Laurent-de-Beine de Dontrien
    Annexe :
    , mentionne déjà la paroisse de Dontrien dépendante de Saint-Nicaise à Reims. Le vocable Saint-Laurent y est académiques, p. 135). La tour du 13e siècle avait pour particularité d’être ornée d’une statuette de Saint manière provisoire comme l’indique une inscription « Ce clocher a été réparé par Buiron Paulin, de Saint L'église des origines L’édifice actuel est construit sur l’emplacement de l'ancienne église entièrement détruite lors de la première guerre mondiale. Le chevet, l’abside, le transept et la tour de . Les arcades en plein-cintre furent bouchées au moment de la suppression des bas-côtés (Travaux datant du 15e siècle était visible sur le clocher de l’ancienne église d’Aubérive (Travaux académiques, p . 137-138). (Cf. Dossier IA51001240 Église paroissiale Saint-Pierre d’Aubérive). La façade occidentale , largeur trois mètres), flanquée de deux petits pilastres amortis par des clochetons gothiques surmontés de particulièrement richement doté d’inscriptions de toutes époques confondues indiquant des modifications entreprises
    Vocables :
    Saint-Laurent-de-Beine
    Couvrements :
    cul-de-four à lunettes
    Illustration :
    Plan-masse, extrait du cadastre de 1836, section B1. IVR21_20165113821NUCA Plan de l'église, fin 19e siècle. IVR21_20165123072NUC Plan de l'ancienne église, 1910. IVR21_19945100809X Vue de l'ancienne église, 1907. IVR21_19955100480X Vue de l'ancien porche, 1907. IVR21_19955100481X Vue intérieure de l'ancienne église, avant 1914. IVR21_20165113823NUC Vue intérieure de la nef, côté nord, avant 1919. IVR21_20165113824NUC Vue d'ensemble de la façade nord-ouest, 2000. IVR21_20005100065X Vaisseau central de la nef, en direction du chœur. IVR21_20165113833NUCA Nef et transept, en direction de l'ouest. IVR21_20165113834NUCA
1