Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 37 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de l'autel secondaire de Saint-Martin
    Ensemble de l'autel secondaire de Saint-Martin Berru - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 C 01 209
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Représentations :
    Le monogramme SM (Saint Martin, patron de l'église) timbre la face de l'autel, en lettres dorées écoinçons sont ornés de visage d'angelot. Il est couronné d'un entablement, orné d'une frise de feuilles de laurier, avec au centre une fleur de tournesol. De pat et d'autre du retable deux volutes avec rinceaux végétaux et chute d'ornement servent de support à deux consoles.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    s'appuie contre un retable recouvrant toute la largeur et la hauteur de la chapelle. Le tabernacle est intégré au retable, dans la partie inférieure de la niche. Deux consoles encadrent le retable. Le décor en
    Localisation :
    Berru - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 C 01 209
    Titre courant :
    Ensemble de l'autel secondaire de Saint-Martin
    États conservations :
    bonnes conditions de conservation L'ensemble de l'autel-retable est en mauvais état avec des zones cassées et une perte de
  • Eglise Saint-Martin de la Noue
    Eglise Saint-Martin de la Noue Saint-Dizier - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de la Haute-Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Haute-Marne
    Historique :
    L'église Saint-Martin de La Noue est édifiée au début du 16e (choeur, chapelles, portail), et
    Précisions sur la protection :
    Eglise de la Noue : inscription par arrêté du 7 décembre 1925.
    Canton :
    Saint-Dizier Centre
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Edifice à plan en croix latine, nef de 5 travées et collatéraux. Chapelle latérale au sud nervures dans des piliers octogonaux. Piliers de section circulaire pour la nef avec chapiteau d'ordre toscan, plafond en anse de panier en bois peint. Contre le mur occidenta, une tribune soutenant l'orgue . Sanctuaire à chevet polygonal percé de six baies ogivales. Sacristie sur son flanc nord où se s'effectue de trois travées donnant accès au nord et au sud sur les chapelles latérales. Clocher placé au-dessus de la chapelle nord, flèche en ardoise. Le reste de l'édifice est couvert de tuiles mécaniques. Le
    Localisation :
    Saint-Dizier - en ville
    Titre courant :
    Eglise Saint-Martin de la Noue
    Vocables :
    Saint-Martin
    Illustration :
    Vue de détail (clef de voûte) IVR21_20065221394NUCA
  • Ensemble des autels secondaires, de la Vierge ; de saint Martin
    Ensemble des autels secondaires, de la Vierge ; de saint Martin Raillicourt - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Statut :
    propriété de la commune
    Emplacement dans l'édifice :
    bras sud (autel de saint Martin) bras nord (autel de la Vierge)
    Titre courant :
    Ensemble des autels secondaires, de la Vierge ; de saint Martin
    Dimension :
    Dimensions de l'autel : h = 124 ; la = 154 ; pr = 80. Dimensions du tabernacle : h = 57 ; la = 62
    Appellations :
    de saint Martin de la Vierge
    Illustration :
    Autel de saint Martin, vue générale IVR21_20130818636NUC1A Autel de la Vierge, tabernacle IVR21_20130818635NUC2A
  • Ensemble des autels secondaires, de la Vierge ; de saint Martin
    Ensemble des autels secondaires, de la Vierge ; de saint Martin Guignicourt-sur-Vence - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Représentations :
    de fleurs. Fronton du retable orné par une gloire devant laquelle vole la colombe du Saint-Esprit Colonnes à chapiteaux corinthiens. Décor du retable : enroulements et guirlandes de feuillages et
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Soubassement, autel retable en pierre, colonnes en marbre, placages de marbre (devant d'autel ). Retable à 2 colonnes soutenant des éléments d'entablement. Tabernacle à porte de bois (décor rapporté).
    Titre courant :
    Ensemble des autels secondaires, de la Vierge ; de saint Martin
    États conservations :
    fissures. Décor rapporté manquant sur la porte du tabernacle. Autel de saint Martin : table d'autel altération de l'épaisseur de la matière altération biologique de la matière Autel de la Vierge : affaissement de la pierre du tabernacle, pulvérulences sur la base, nombreuses recouverte d'une plaque de bois récemment ajoutée ; manque tabernacle ; desquamation de la pierre sous la
    Appellations :
    de saint Martin de la Vierge
    Catégories :
    taille de pierre
    Illustration :
    Vue d'ensemble autel de saint Martin IVR21_20130830827NUC2A Vue partielle retable de saint Martin IVR21_20130830828NUC2A Vue générale autel de la Vierge IVR21_20130830821NUC2A Vue latérale autel de la Vierge IVR21_20130830822NUC2A Vue partielle : autel de la Vierge IVR21_20130830823NUC2A Vue partielle : retable de la Vierge IVR21_20130830824NUC2A Vue partielle : fronton retable autel de la Vierge IVR21_20130830825NUC2A Vue de détail autel de la Vierge IVR21_20130830826NUC2A
  • Ensemble des autels secondaires, de la Vierge ; de saint Martin
    Ensemble des autels secondaires, de la Vierge ; de saint Martin Dom-le-Mesnil - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Représentations :
    croix de Malte Colonnes à chapiteaux corinthiens. Devants d'autels : croix de Malte. Sommet des retables décoré par deux vases de fleurs et une croix au centre. Décor de guirlandes de fleurs et de feuillage sur le
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Autels, degrés, gradins, soubassements : placages de marbre sur maçonnerie. Dessus des tables
    Titre courant :
    Ensemble des autels secondaires, de la Vierge ; de saint Martin
    États conservations :
    Autel de saint Martin : déplacages du marbre sur le degré d'autel par endroits (contre-marche altération de l'épaisseur de la matière ) ; fissures dans le marbre. Autel de la Vierge : degré d'autel fissuré, agrafes sur la table rouillées ; socle en marbre de la statue fissuré.
    Appellations :
    de saint Martin de la Vierge
    Catégories :
    taille de pierre
    Illustration :
    Vue générale : autel de saint Martin IVR21_20130831083NUC2A Vue générale : autel de la Vierge IVR21_20130831088NUC2A
  • Ensemble de six statuettes
    Ensemble de six statuettes Prez - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Représentations :
    saint Martin saint Pierre
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Statuettes en pierre calcaire sculptée couvertes de badigeon gris, comportant un socle.
    Titre courant :
    Ensemble de six statuettes
    Dimension :
    h = 80 ; la = 31 ; pr = 25. Dimensions de saint Martin. Dimensions de saint Pierre : h = 80, la
    États conservations :
    Il manque le bout des doigts de la main dextre de saint Martin. Le pied senestre de saint Pierre Pierre, socle de saint Martin). est cassé. Le badigeon s'écaille sur les 2 statuettes : perte de fragments importants (tête de saint altération de l'épaisseur de la matière
    Illustration :
    [Statue : saint Martin, pierre] / Claude Plat-Tainturier photographe. [3e quart 20e siècle]. 1 Saint Pierre : vue de trois-quarts, avec flash IVR21_20130835043NUC2A Saint Martin : vue générale IVR21_20130835044NUC2A Saint Martin : vue générale IVR21_20130835046NUC2A Saint Martin : vue en buste IVR21_20130835047NUC2A Saint Martin : socle et bas du corps IVR21_20130835048NUC2A [Statue : saint Pierre, pierre] / Claude Plat-Tainturier photographe. [3e quart 20e siècle]. 1 photogr. : n. et b. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine : AP08W00625) IVR21_20130838500NUC photogr. : n. et b. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine : AP08W00624) IVR21_20130838499NUC Saint Pierre : vue générale IVR21_20130835042NUC2A
  • Deux statues (petite nature) : Vierge à l'Enfant ; saint Martin (?)
    Deux statues (petite nature) : Vierge à l'Enfant ; saint Martin (?) Guignicourt-sur-Vence - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Représentations :
    saint Martin
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Statue en pierre calcaire taillée, fixée sur un socle. Saint Martin : mitre et crosse en bois.
    Titre courant :
    Deux statues (petite nature) : Vierge à l'Enfant ; saint Martin (?)
    Dimension :
    h = 126 ; la = 60. Dimensions de la Vierge. Dimensions de saint Martin : h = 150 ; la = 84.
    États conservations :
    Vierge à l'Enfant : il manque le pied senestre de Jésus, écaillage. Saint Martin : écaillage, trous altération de l'épaisseur de la matière de vers dans la mitre.
    Illustration :
    Vue générale saint Martin IVR21_20130830833NUC2A Vue latérale saint Martin IVR21_20130830834NUC2A Vue partielle saint Martin IVR21_20130830835NUC2A Vue partielle saint Martin IVR21_20130830836NUC2A
  • Statue (petite nature) : saint Martin
    Statue (petite nature) : saint Martin Justine-Herbigny - Herbigny - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Historique :
    Statue de saint Martin du 18e siècle.
    Représentations :
    Statue de saint Martin représentée en pied. saint Martin
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Statue (petite nature) : saint Martin
    Illustration :
    [Maître-autel, détail de la statue de saint Martin, bois peint] / Claude Plat-Tainturier photographe. [3e quart 20e siècle]. 1 photogr. : n. et b. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine
  • Statue (petite nature) : saint Martin
    Statue (petite nature) : saint Martin Chatel-Chéhéry - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Historique :
    Statue de saint Martin du 18e siècle (?).
    Représentations :
    Statue de saint Martin représenté en pied. saint Martin
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Statue (petite nature) : saint Martin
    Illustration :
    Vue de côté (gauche) IVR21_20130821874NUC2A Vue de côté (droit) IVR21_20130821875NUC2A
  • Statue (2) : Saints évêques
    Statue (2) : Saints évêques Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Les deux statuettes sont de facture 18e siècle.
    Représentations :
    saint en pied de face Les deux évêques mitrés sont représentés dans leur tenue épiscopale, de pied. Le premier tenait dans les mains très certainement une crosse et une palme. Le deuxième bénit de la main droite.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Deux sculptures de petite nature en bois polychrome, à partir de plusieurs morceaux de bois de
    Localisation :
    Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Emplacement dans l'édifice :
    Nef, mur occidental, de part et d'autre de l'entrée
    Titre courant :
    Statue (2) : Saints évêques
    États conservations :
    Rapport de restauration de Mr G. Burdigana en 2011 : "Elles sont prises en charge le 1er juillet 2009. Les différents morceaux de châtaignier qui les composent sont en grande partie décollés. Il étant bien nette, il semble qu'une réparation soit possible à partir d'un morceau de bois bien choisi . Le travail commence par un essai de nettoyage à l'eau savonneuse et au pinceau. Le résultat étant positif, les 2 statuettes sont entièrement dépoussiérées et nettoyées de la sorte. Après séchage, les est restaurée à l'aide d'enduit de lissage fortement dilué à l'eau. Le rendu de teinte est pratiquement identique à l'origine et un simple nettoyage à l'eau permettra, le cas échéant, de revenir en arrière sans dégradation. Les fissures d'assemblage sont bouchées à l'aide d'apprêt de lissage. Le même ultérieur. Les parties colorées sont restaurées avec des mélanges de "gouache" avec le même objectif : possibilité de faire "marche arrière". La statuette aux vêtements à dominante blanche (main droite levée) est
    Illustration :
    Statue : Saint évêque n°1 : vue de face. IVR21_20165115920NUCA Statue : Saint évêque n°1 : vue de profil. IVR21_20165115921NUCA Statue : Saint évêque n°2 : vue de face. IVR21_20165115922NUCA Statue : Saint évêque n°2 : vue de profil IVR21_20165115923NUCA
  • Statue (petite nature) : saint évêque
    Statue (petite nature) : saint évêque Hauteville - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Historique :
    Statue d'un saint Evêque du 18e siècle (?).
    Représentations :
    Saint Evêque représenté en pied ; il pourrait s'agir de saint Martin, saint patron de l'église. saint
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Statue (petite nature) : saint évêque
    Illustration :
    Vue de face IVR21_20130824777NUC2A
  • Orgue de tribune : buffet d'orgue
    Orgue de tribune : buffet d'orgue Givet - Givet Saint-Hilaire - place Carnot - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Référence documentaire :
    -orgue de l´église Saint Hilaire ; Note A016 : Foisches-XXe-église Saint-Martin et dernières guerres Note A014 : Landrichamps-XXe-cloche de l´église Sainte-Marguerite ; Note A015 : Givet-XIXe-orgue de l´église Saint Hilaire ; Note A016 : Foisches-XXe-église Saint-Martin et dernières guerres. Ardenne Wallonne, n°21 Note A014 : Landrichamps-XXe-cloche de l´église Sainte-Marguerite ; Note A015 : Givet-XIXe p. 72 L´orgue de l´église Saint-Hilaire de Givet. Ardenne Wallonne, mars 1999, n°76 RIHOUX, André . L´orgue de l´église Saint-Hilaire de Givet. Ardenne Wallonne, mars 1999, n°76.
    Précision dénomination :
    orgue de tribune
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    centrale, deux plates-faces et deux tourelles triangulaires, avec de nombreuses dorures et sculptures
    Localisation :
    Givet - Givet Saint-Hilaire - place Carnot - en ville
    Titre courant :
    Orgue de tribune : buffet d'orgue
    Illustration :
    contient les tuyaux de l'instrument IVR21_20130828132NUC2A
  • Maître-autel ; degré d'autel
    Maître-autel ; degré d'autel Troyes - rue de la Reine-Blanche - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Observation :
    Pas de photographie ancienne dans le fonds CAOA.
    Référence documentaire :
    p. 113 Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales DUCOURET, Bernard , BOUDON-MACHUEL, Marion, MINOIS, Danielle et al. Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Troyes - rue de la Reine-Blanche - en ville
    Texte libre :
    L'église paroissiale Saint-Martin-ès-Vignes Le mobilier Le maître-autel fut commandé au marbrier maître-autel de Sainte-Madeleine, mais aussi en plan et par l’assortiment raffiné des marbres brun et serrurier Hermey en 1757 entre les arcades, et une gloire, supprimée en 1865 et dont la date de pose est premier, à la ciselure soignée, sortant de l’atelier parisien Lesage.
  • Statue (petite nature) : saint Martin
    Statue (petite nature) : saint Martin Amagne - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Référence documentaire :
    p. 70-71 Amagne, une église témoin de l´histoire du village. Vouziers, 2009 METZGER, Claude . Amagne, une église témoin de l´histoire du village. Vouziers : Association Bienvenue, 2009. 224 p.
    Représentations :
    saint Martin: évêque
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Statue (petite nature) : saint Martin
    États conservations :
    altération de l'épaisseur de la matière
    Illustration :
    [Maître-autel, couronné par la statue de Saint Martin, détail de la partie haute, pierre sculptée et peinte]. [s.d.]. 1 photogr. : n et b. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine : 08w00021
  • Maître-autel
    Maître-autel Raillicourt - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Référence documentaire :
    A travers la vieille Ardenne. Nos trésors inconnus : l'église Saint-Martin de Raillicourt Saint-Martin de Raillicourt. L'Ardennais , 25 juillet 1946. . Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.
    Représentations :
    croix. Retable encadré de deux colonnes lisses à chapiteau corinthien, de guirlandes de fleurs et d'ailerons à volutes et angelot. Entablement à frise de rinceaux. Fronton à volutes feuillagées flanqué de part et d'autre de pots à fleurs. Croix au sommet.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    polychrome. Retable en calcaire avec placage de marbre en partie inférieure composé d'ailerons et de deux
    Catégories :
    taille de pierre
  • Maître-autel
    Maître-autel Authe - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Référence documentaire :
    . Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p. p. 156 Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon, 1987 BECHARD, Eliane, JANNIN, Francois , et al. Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon : La Manufacture, 1987.
    Représentations :
    Le centre du devant d'autel est occupé par une croix ancrée. Tabernacle à ailerons en volutes de feuillage et porte décorée de motifs végétaux. Retable encadré de colonnes lisses à chapiteau corinthien, de guirlandes de fleurs et d'ailerons à volutes. Corniche soulignée d'une frise de denticules et de modillons à volutes. Partie centrale du fronton à volutes flanquée de part et d'autre de pots à fleurs et de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    de trois statues : le Christ ressuscité, les évêques saint Brice et saint Martin et au centre d'une en pierre peinte et doré avec décor de plaques de marbre ; porte en bois peint et doré. Retable à ailerons en pierre peinte et décor de plaques de marbre composé de quatre colonnes à chapiteau soutenant un
    États conservations :
    altération de l'épaisseur de la matière Usure de la peinture et de la dorure. Plaques de marbre fissurées. Morceaux de pierre cassés. Joint
    Illustration :
    [Maître-autel avec statues de saint Brice, saint Martin, pierre peinte et tableau représentant le [Maître-autel avec statues de saint Brice, saint Martin, pierre peinte et tableau représentant le . : n. et b. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine : AP08W00081) IVR21_20130838197NUC . : n. et b. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine : AP08W00082) IVR21_20130838198NUC
  • Cathédrale Saint-Pierre-et-saint-Paul
    Cathédrale Saint-Pierre-et-saint-Paul Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Historique :
    Église élevée d'est en ouest à partir de 1208. Sanctuaire et transept du 13e siècle. La nef, ses campaniles de la tour sont de 1630. La tour sud ne fut jamais élevée. Description très complète dans Sandron , Dany, Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul, in Le guide du patrimoine Champagne-Ardenne, sous la direction de J.-M. Perouse de Montclos, 1995, p. 349-357.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Référence documentaire :
    p. 36-41, 48 Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales DUCOURET , Bernard, BOUDON-MACHUEL, Marion, MINOIS, Danielle et al. Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Annexe :
    14e siècle, versement en 1892 du dépôt lapidaire de la cathédrale de Troyes : - R.F.907 (n° RMN 4436 6 (Chartres) du rez-de-chaussée de l'aile Richelieu.
    Texte libre :
    La cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul L’architecture L’unité architecturale de la cathédrale de , c’est-à-dire après le chœur très voisin de l’abbatiale de Saint-Denis, commencé en 1231, et non verticale jusqu’au haut de la façade. Parmi les autres sculptures détruites, notons celles des saints patrons de la cathédrale, Pierre et Paul, qui amortissaient les contreforts latéraux. La clef de saint genre de reprise, Martin Chambiges, qui renvoya un projet en 1502-1503. Comme solution, il proposa un ), contenant des œuvres du sculpteur Nicolas Halins : scènes de la Passion au centre, vie de saint Pierre à gauche et de saint Paul à droite. Il subsiste malgré tout, nichés dans les creux des piédroits et des Troyes dissimule un chantier qui a duré près de quatre siècles. L’ancienne cathédrale, endommagée par l’incendie qui ravagea Troyes en 1188, venait d’être remise en état, quand, vers 1200, l’évêque Garnier de s’édifiaient alors dans le nord de la France : nef et partie droite du chœur séparées par un transept et
    Vocables :
    Saint-Pierre-et-Saint-Paul
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de l'Aube
    Précisions sur la protection :
    Cathédrale Saint-Pierre : classement par liste de 1862.
    Auteur :
    [maître d'oeuvre] Torvoie Jean de [architecte] Chambiges Martin [architecte] Damas Jean de
    Description :
    à 4 travées accompagné de bas-côtés doubles ; nef à 5 travées accompagnées de bas-côtés doubles et de chapelles latérales ; 2 travées à l'ouest pour le massif occidental ; la façade serait de style
    Localisation :
    Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Titre courant :
    Cathédrale Saint-Pierre-et-saint-Paul
    Illustration :
    Vue éloignée de la cathédrale depuis l'église Saint-Nizier, au nord-est. IVR21_20031008645NUCA Vue depuis la rue de la Cité, au nord-ouest. IVR21_20031008644NUCA Elévation de la façade nord, depuis le nord-ouest. IVR21_20141000312NUCA Elévation de la façade nord, depuis le nord-nord-ouest. IVR21_20141000311NUCA Elévation de la façade nord, depuis le nord. IVR21_20141000309NUCA Elévation de la façade nord, depuis le nord. IVR21_20141000310NUCA Elévation de la façade nord, depuis le nord-est. IVR21_20031008706NUCA Elévation de la façade sud. IVR21_20031008943NUCA Côté sud de la nef : arcs-boutants avec façade du transept en arrière-plan. IVR21_20141001041NUCA Côté sud de la nef : arcs-boutants avec façade du transept en arrière-plan, vue rapprochée
  • Le Chardonnet : ancienne grange de l'Arrivour
    Le Chardonnet : ancienne grange de l'Arrivour Rouilly-Sacey - Le Chardonneret - isolé - Cadastre : 1995 D1 9-10-11-13-38
    Genre :
    de cisterciens
    Cadre de l'étude :
    Recensement des sites cisterciens de Champagne-Ardenne
    Historique :
    de Saint-Martin-ès-Aires de Troyes (par leur prieuré-cure de Dosches) renoncent à leurs droits Bien que nommé au titre du 8e chapitre du cartulaire de l'Arrivour — titre partagé avec Vau-Seurey et le Rhuez (AD10, 4H1, f°60v-72v) —, le Chardonnet (de Cardineti, corrompu en l'actuel et mal d'usage dans le bois du Chardonnet au profit de l'Arrivour. De même, la mention la plus ancienne du Chardonnet, datable d'avant 1158 selon A. Roserot et que l'on trouve parmi les 3 actes de la pancarte épiscopale d'Henri de Carinthie ("de Cardineto" au chapitre "Champigny"), ne renvoie pas à autre chose qu'une forêt et ce, jusque vers 1230. A. Roserot, à défaut de trace écrite probante, en a donc conclu que la rencontré aucune mention de bâti avant 1345 ("maison de Chardonnai", d'ap. AD10, 4H5). À s'en tenir là, on ne rangerait ce domaine parmi les granges de l'Arrivour qu'au bénéfice du doute. Et pourtant aussi et surtout l'affirmation de son statut de grange. A. Roserot a bien noté que les moines avaient
    Murs :
    bois pan de bois
    Description :
    La ferme actuelle se compose de 2 bâtiments principaux, parallèles et localisés au centre de leur clairière ancienne, vraisemblable vestige de défrichement médiéval. Autrefois, d'autres bâtiments complétaient cette organisation comme le montre le plan des bois de l'Arrivour, datable du XVIIIe siècle (cf pris soin de suggérer le pan de bois. On retrouve là, comme souvent en pareil cas, une aile de logis faisant face à la grande grange. Le pan de bois y domine sous un vaste toit à croupes, dont le versant a
    Titre courant :
    Le Chardonnet : ancienne grange de l'Arrivour
    Texte libre :
    les chanoines réguliers de Saint-Martin-ès-Aires de Troyes (par leur prieuré-cure de Dosches Bien que nommé au titre du 8e chapitre du cartulaire de l'Arrivour — titre partagé avec Vau-Seurey et le Rhuez (AD10, 4H1, f°60v-72v) —, le Chardonnet (de Cardineti, corrompu en l'actuel et mal ) renoncent à leurs droits d'usage dans le bois du Chardonnet au profit de l'Arrivour. De même, la mention la de la pancarte épiscopale d'Henri de Carinthie ("de Cardineto" au chapitre "Champigny"), ne renvoie pas à autre chose qu'une forêt et ce, jusque vers 1230. A. Roserot, à défaut de trace écrite probante plus tard puisqu'il n'a rencontré aucune mention de bâti avant 1345 ("maison de Chardonnai", d'ap. AD10 , 4H5). À s'en tenir là, on ne rangerait ce domaine parmi les granges de l'Arrivour qu'au bénéfice du nouvelle exploitation mais aussi et surtout l'affirmation de son statut de grange. A. Roserot a bien noté , premier acte du cartulaire et datable des années 1208-1212 (abbatiat d'Hugues de Nesle), livre d'emblée
    Illustration :
    Vue en élévation de la ferme du Chardonnet (XVIIIe s.) IVR21_20151000515NUCA
  • Ancienne abbaye de Boulancourt
    Ancienne abbaye de Boulancourt Longeville-sur-la-Laines - Boulancourt - D 174A - bâti lâche - Cadastre : 2016 ZO 17, 86, 93 site abbaye : parcelles 86 et 93 moulin : parcelle 17
    Genre :
    de chanoines réguliers de cisterciens
    Cadre de l'étude :
    Recensement des sites cisterciens de Champagne-Ardenne
    Historique :
    fille. Le premier abbé cistercien, Martin, fut envoyé de Clairvaux avec un groupe de moines par saint réguliers de l’ordre de saint Augustin vers 1095, que l’on plaça dans la dépendance de l'abbaye Saint , notamment en raison de la présence de parentes de saint Bernard, Emeline, sa sœur et Asceline, sa nièce. À saint Bernard, Boulancourt fut bien doté, notamment par l’évêque de Troyes Henri de Carinthie et son significative, détaillée dans la lettre que l’évêque de Troyes envoya à saint Bernard en 1152 au sujet de -Grange (10-com. Pel-et-Der) reçue de Robert de Pel en 1145 et qui sera déplacée à Saint-Léger-sous L’origine de Boulancourt (52-com. Longeville-sur-la-Laines) n’est pas bien assurée. Les libéralités de Philippe, évêque de Troyes, auraient permis de fonder là en son diocèse une maison de chanoines -Pierremont (54-com. Avril), au diocèse de Metz, elle-même fondée depuis peu (vers 1090). Pour contenir les tentatives d’indépendance peut-être liées à l’influence croissante de l’ordre cistercien, Constantin, abbé de
    Murs :
    bois pan de bois
    Description :
    l’église, a été convenu de le transporter dans le champ du moulin, entre l’église et la chapelle Sainte , cinq pièces de rissey, et quatre de saint léger près brienne. (…) La ménagerie est un appartement (…) ; dans l’allée de la collation, on y voit des pierres rondes pour l’eau du mandatum le jeudy saint et -Baptiste, sert de sacristie ; la seconde, dédiée à saint Étienne, a été abolie entièrement pour finir le Du site de l’abbaye, il ne reste presque rien aujourd’hui que le moulin sur la Laines (ill . IVR21_20155200565NUCA) et, un peu plus haut, le logis abbatial. Moulin : Le moulin est constitué de deux bâtiments XIXe siècle, seule existait la partie nord à pan de bois, qui a été fortement remaniée à la suite de la construction à la fin du même siècle (ou au début du suivant ?) de la partie sud en brique sur 4 niveaux. La sud et le couvrement de la chute et des roues. Les deux parties étaient partagées entre machineries et de Longeville (AD52, 3P2/294-14, s.d., XIXe s., section E3). Logis abbatial : Un peu plus haut
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    Ancienne abbaye de Boulancourt
    Annexe :
    de Saint-Dizier, t. VIII, 1895-98, p. 187-195 Gallia christiana, XII (1770) col. 534, 604-608 ; instr congrégation de Saint-Maur, t. 1, Paris, 1717, p. 96-97 MIGNE, abbé J.-P., Dictionnaire des abbayes et Bibliographie ARBOIS DE JUBAINVILLE, Henri d', Pouillé du diocèse de Troyes, Paris, 1853, p. 34 et , abbayes et prieures de France, t. II, Paris, 1726, p. 824-825 BEAUNIER, dom et BESSE, dom J.-M., Abbayes et prieurés de l'ancienne France, t. VI (Province ecclésiastique de Sens), Ligugé / Paris, 1913, p . 139 CANIVEZ, J.-M., "Boulancourt", Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastiques, t. 10 , Letouzey et Ané, Paris, 1938, col. 53-55 CARTAULT, J., "L’abbaye de Boulancourt, ses bâtiments, leur de sceaux. Images de la Champagne médiévale, Somogy, Paris, 2003, p. 18-19 CHEVALIER, Ulysse COURTALON-DELAISTRE, Abbé Jean-Charles, Topographie historique du diocèse de Troyes, t. 3, Troyes-Paris , 1936, I, col. 453 DELVAUX, Marie-Caroline, Le temporel de l'abbaye Notre-Dame de Boulancourt (1120-1320
    Texte libre :
    fille. Le premier abbé cistercien, Martin, fut envoyé de Clairvaux avec un groupe de moines par saint réguliers de l’ordre de saint Augustin vers 1095, que l’on plaça dans la dépendance de l'abbaye Saint , notamment en raison de la présence de parentes de saint Bernard, Emeline, sa sœur et Asceline, sa nièce. À saint Bernard, Boulancourt fut bien doté, notamment par l’évêque de Troyes Henri de Carinthie et son significative, détaillée dans la lettre que l’évêque de Troyes envoya à saint Bernard en 1152 au sujet de -Grange (10-com. Pel-et-Der) reçue de Robert de Pel en 1145 et qui sera déplacée à Saint-Léger-sous . Il y a à la cave dix huit pièces de vin d’arsonval, cinq pièces de rissey, et quatre de saint léger -Baptiste, sert de sacristie ; la seconde, dédiée à saint Étienne, a été abolie entièrement pour finir le L’origine de Boulancourt (52-com. Longeville-sur-la-Laines) n’est pas bien assurée. Les libéralités de Philippe, évêque de Troyes, auraient permis de fonder là en son diocèse une maison de chanoines
    Illustration :
    Carte du temporel de Boulancourt (© Ch. Wissenberg) IVR21_20155200600NUCA Boulancourt : reconstruction de l'abbaye au XVIIIe s., plans de maison abbatiale, des communs et du Boulancourt : reconstruction de l'abbaye au XVIIIe s., maison abbatiale et communs, élévations et Boulancourt : vue générale du site (vers le nord-ouest). Sur la Laines : moulin de Boulancourt ; en arrière-plan : ferme de Boulancourt (gr. abbatiale ?) ; champ labouré à droite : site de l'abbaye
  • Statue (petite nature) : saint Martin
    Statue (petite nature) : saint Martin Authe - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Inscriptions & marques :
    Inscription (peinte sur le socle) : ST MARTIN.
    Référence documentaire :
    p. 156 Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon, 1987 BECHARD, Eliane, JANNIN, Francois , et al. Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon : La Manufacture, 1987.
    Représentations :
    saint Martin: évêque
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Statue (petite nature) : saint Martin
    États conservations :
    altération de l'épaisseur de la matière Déplacage et usure de la peinture. Usure de la pierre : bouts cassés en bordure. Manque le bras
    Illustration :
    [Statue du maître-autel : saint Martin, pierre] / Claude Plat-Tainturier photographe. [3e quart 20e siècle]. 1 photogr. : n. et b. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine : AP08W00084