Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1226 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Coffret pour les réserves aux saintes huiles n° 2
    Coffret pour les réserves aux saintes huiles n° 2 Reims - 184 avenue Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 2016 CV 1185
    Inscriptions & marques :
    Sur les ampoules, initiales des huiles : SC, SO.
    Dénominations :
    coffret pour les réserves aux saintes huiles
    Description :
    Les 3 ampoules sont placées dans un coffret en bois ; ce dernier est composé d’un parallélépipède dans la caisse fixe, permet d’y placer les ampoules. Des trois ampoules d’origine ne subsistent que 2
    Titre courant :
    Coffret pour les réserves aux saintes huiles n° 2
  • Coffret pour les réserves aux saintes huiles n° 1
    Coffret pour les réserves aux saintes huiles n° 1 Reims - 184 avenue Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 2016 CV 1185
    Inscriptions & marques :
    Sur les ampoules, initiales des huiles : SC, SO.
    Dénominations :
    coffret pour les réserves aux saintes huiles
    Description :
    Coffret en bois capitonné de velours jaune. Les 3 ampoules sont placées dans un coffret en bois
    Titre courant :
    Coffret pour les réserves aux saintes huiles n° 1
  • Tableau : Jésus parmi les Docteurs
    Tableau : Jésus parmi les Docteurs Verrières - en village
    Représentations :
    Jésus et les Docteurs
    Titre courant :
    Tableau : Jésus parmi les Docteurs
  • Les Quartiers, ancienne grange de la Crête
    Les Quartiers, ancienne grange de la Crête Riaucourt - Les Quartiers - isolé - Cadastre : 2016 ZN 20 à 22
    Historique :
    , logiquement confiné sur le versant, entre la clairière culturale et la vallée de la Marne. Les parcours de rémoise dès 1155 sur les finages de Condes et Darmannes. Les convers furent autorisés à mener trois : « un autre gaignage appelé les Quartiers (…) avons reconneü les bastiments d’iceux en mauvais estat, un pignon d’iceux tombé et les héritages en friche » (I. Lambert, JM. Mouillet et J. Charlier, L’abbaye de les dépendances. À la Révolution encore, elle fut adjugée comme bien national pour la modique somme de
    Description :
    Le site actuel ne manque pas d’intérêt. Les deux principaux bâtiments portés au cadastre dit
    Localisation :
    Riaucourt - Les Quartiers - isolé - Cadastre : 2016 ZN 20 à 22
    Titre courant :
    Les Quartiers, ancienne grange de la Crête
    Appellations :
    Les Quartiers
    Texte libre :
    , logiquement confiné sur le versant, entre la clairière culturale et la vallée de la Marne. Les parcours de rémoise dès 1155 sur les finages de Condes et Darmannes. Les convers furent autorisés à mener trois : « un autre gaignage appelé les Quartiers (…) avons reconneü les bastiments d’iceux en mauvais estat, un pignon d’iceux tombé et les héritages en friche » (I. Lambert, JM. Mouillet et J. Charlier, L’abbaye de les dépendances. À la Révolution encore, elle fut adjugée comme bien national pour la modique somme de 12 800 £, valeur la plus basse des biens mis en vente. Le site actuel ne manque pas d’intérêt. Les
    Illustration :
    Les Quartiers : vue générale de la grange dans son pourpris (vue vers le sud) IVR21_20155200063NUCA Les Quartiers : le corps de bâtiments et l'ancienne grange (?) s. s. (vue vers le sud-ouest
  • Ensemble de 12 statuettes : Les Apôtres
    Ensemble de 12 statuettes : Les Apôtres Givet - Givet Saint-Hilaire - place Carnot - en ville
    Historique :
    Ensemble de statues représentant les apôtres, du 19e siècle.
    Représentations :
    Statues représentant les 12 apôtres.
    Description :
    Statue polychrome en bois taillé, fixée sur un socle. Les avant-bras sont rapportés.
    Titre courant :
    Ensemble de 12 statuettes : Les Apôtres
    Illustration :
    Les apôtres, statues de l'église paroissiale Notre-Dame de Givet. [20e siècle]. 4 photogr Les apôtres, statues de l'église paroissiale Notre-Dame de Givet. [20e siècle]. 4 photogr Les apôtres, statues de l'église paroissiale Notre-Dame de Givet. [20e siècle]. 4 photogr Les apôtres, statues de l'église paroissiale Notre-Dame de Givet. [20e siècle]. 4 photogr
  • Verrière historiée et allégorique : Les Vertus cardinales
    Verrière historiée et allégorique : Les Vertus cardinales Rumilly-lès-Vaudes - rue du Long du Bois - en village
    Inscriptions & marques :
    Tous les personnages des lancettes sont entourés de grands phylactères décoratifs et votifs
    Référence documentaire :
    , Véronique, FINANCE, Laurence de, LAUTIER, Claudine. Les vitraux de Champagne-Ardenne. Paris : CNRS, 1992
    Représentations :
    figures allégorie Les Vertus les vertus cardinales justice
    Localisation :
    Rumilly-lès-Vaudes - rue du Long du Bois - en village
    Titre courant :
    Verrière historiée et allégorique : Les Vertus cardinales
    États conservations :
    l'agneau, Christ prêchant, 2 anges et têtes d'anges dans les écoinçons). Il manque des morceaux de
  • Tableau d'autel : Jésus parmi les Apôtres
    Tableau d'autel : Jésus parmi les Apôtres Poix-Terron - en village
    Représentations :
    les apôtres
    Titre courant :
    Tableau d'autel : Jésus parmi les Apôtres
  • Tableau d'autel : Saint Rémi accueillant les soldats
    Tableau d'autel : Saint Rémi accueillant les soldats Raucourt-et-Flaba - Raucourt - en village
    Titre courant :
    Tableau d'autel : Saint Rémi accueillant les soldats
    Illustration :
    Les soldats IVR21_20130850548NUC2A
  • Ensemble de 2 verrières historiées (baies 1, 2) : Jésus enseignant les foules ; Jésus bénissant les enfants
    Ensemble de 2 verrières historiées (baies 1, 2) : Jésus enseignant les foules ; Jésus bénissant les enfants Laval-Morency - en village
    Représentations :
    Jésus bénissant les enfants Baie 1 : Jésus enseignant les foules. Baie 2 : Jésus bénissant les enfants.
    Description :
    . Vitrerie à verre coloré et peint ; grisaille et sanguine sur verre pour les modelés des scènes.
    Titre courant :
    Ensemble de 2 verrières historiées (baies 1, 2) : Jésus enseignant les foules ; Jésus bénissant les
  • Ensemble de 2 verrières figurées (baies 1, 2) : Les apôtres
    Ensemble de 2 verrières figurées (baies 1, 2) : Les apôtres Remilly-les-Pothées - en village
    Localisation :
    Remilly-les-Pothées - en village
    Titre courant :
    Ensemble de 2 verrières figurées (baies 1, 2) : Les apôtres
  • Peinture sur panneaux : Anges portants les instruments de la Passion
    Peinture sur panneaux : Anges portants les instruments de la Passion Bossus-lès-Rumigny - en village
    Historique :
    Eléments de décors éphémères liés à des fêtes religieuses ? Classement refusé le 10 mars 1969. Les
    Représentations :
    Anges à genoux tenant les instruments de la Passion : couronne d'épines, éponge, lance, fouet, vase
    Localisation :
    Bossus-lès-Rumigny - en village
    Titre courant :
    Peinture sur panneaux : Anges portants les instruments de la Passion
  • Ensemble de trois tableaux : Les Evangélistes (oeuvre partiellement disparue)
    Ensemble de trois tableaux : Les Evangélistes (oeuvre partiellement disparue) Château-Porcien - en village
    Représentations :
    Les Evangélistes
    Titre courant :
    Ensemble de trois tableaux : Les Evangélistes (oeuvre partiellement disparue)
  • Tableau : Sainte Marie-Madeleine embaume les pieds du Christ
    Tableau : Sainte Marie-Madeleine embaume les pieds du Christ Dommery - en village
    Titre courant :
    Tableau : Sainte Marie-Madeleine embaume les pieds du Christ
  • Les mines de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les mines de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Historique :
    Les seules mines mentionnées dans les documents d'archives dépouillés concernent le canton de Givet seul site y est mentionné, à Auvillers-les-Forges. Et quelques lavoirs à minerai de fer, signalés à
    Référence documentaire :
    VOISIN L.. L'extraction du minerai de fer dans les Ardennes. Charleville-Mézières, Société
    Titre courant :
    Les mines de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Annexe :
    mercure et dérivés, 1927-31. Hors enquête. Auvillers-les-Forges, Mon Idée, La Roche-Fourneau, Ancienne
    Illustration :
    Auvillers-les-Forges, Mon Idée, La Roche-Fourneau, Ancienne mine de fer, bas fourneau (?), chemin
  • Les usines de fabrication des métaux de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les usines de fabrication des métaux de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Historique :
    que le procédé indirect est pratiqué par les Liégeois dès le 14e siècle et dans les Ardennes au 16e plus ancien haut-fourneau conservé est celui de Moraypré à Haybes dont les vestiges datent du 1er tiers du 17e siècle. Les usines de fabrication des métaux repérées sont soit des hauts fourneaux seuls (13 ), soit des forges d'affinerie seules (23) ou bien les deux associés (25). Aux périodes les plus reculées à regrouper la forge et le fourneau sur le même site. Ce sont les "usines à fer" dont les textes anciens relatent l'existence. Aucune n'est conservée pour ces époques. Outre la fonte d'affinerie, les hauts fourneaux produisaient également de la fonte de moulage (on les appelait alors fourneaux "en marchandise") notamment pour les projectiles d'artillerie (, Vendresse, Bairon, Les Mazures, et le Hurtault quinzaine de hauts fourneaux accompagnés de leur forge d'affinerie ; par conséquent, les hauts fourneaux Margut construit en 1822 (doublé en 1837 et arrêté en 1865) pour alimenter les usines de Devillez-Bodson
    Description :
    Les vestiges du haut-fourneau de Moraypré à Haybes (1er tiers du 17e siècle) montrent une structure fourneau proprement dit et sa halle à charbon, en longueur avec des fenêtres sous arcs en plein cintre. Les murs de ce dernier bâtiment sont en moellon et les toits à longs pans et demi-croupe à charpente en
    Titre courant :
    Les usines de fabrication des métaux de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des
    Annexe :
    forge apparaît dans les miniatures de l'album de Croÿ. Elle est signalée par J.-B. Lépine comme les plans des Archives départementales F 60, a rapidement remplacé. De cette forge, seules subsistent Patrice. La métallurgie du fer dans les Ardennes (XVIe-XIXe). Cahiers de l'Inventaire n°11, Ministère de les Forges des Bièvres : La Maréchale de Créqui créa cette usine en 1693, ainsi que le constate une ). Bibliographie : ANDRE, Louis, BELHOSTE, Jean-François, BERTRAND Patrice. La métallurgie du fer dans les Ardennes -les-Forges, Le Trou de Sormonne, Haut fourneau et grosse forge : Ce lieu appartenait au 18e siècle au Prince de Condé. Non repéré. Auvillers-les-Forges, Mon Idée, La Roche-Fourneau, Ancienne mine de fer, bas -l'Abbaye. Les fontes du fourneau de la Folie étaient affinées à la forge voisine de la Grangette (Omont ). Un partage de 1544 entre les héritiers de Jean Regnesson nous apprend qu'il existait alors un grand installée au 19e siècle, pour récupérer le fer dans les crasses de ce fourneau. Seule subsiste la digue
    Illustration :
    Auvillers-les-Forges, Mon Idée, La Roche-Fourneau, Ancienne mine de fer, bas fourneau (?), chemin vases à fleurs sur les marches du logement patronal. IVR21_19870801424Z Élan, Les Censes, Grosse forge et haut fourneau, vue générale. IVR21_19870800304X Élan, Les Censes, Grosse forge et haut fourneau, vue générale. IVR21_19850800205Z Élan, Les Censes, Grosse forge et haut fourneau, vue aérienne du village avec le logis abbatial et Élan, Les Censes, Grosse forge et haut fourneau, vue de la digue de l'étang Saint-Roger Élan, Les Censes, Grosse forge et haut fourneau, vue du moulin Saint-Roger : restes de l'arbre Élan, Les Censes, Grosse forge et haut fourneau, vue du moulin Saint-Roger : restes de l'arbre Élan, Les Censes, Grosse forge et haut fourneau, vue du moulin Saint-Roger : restes de l'arbre Élan, Les Censes, Grosse forge et haut fourneau, vue du site : minières. IVR21_19860800025ZA
  • Les usines d'estampage et grosses forges de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les usines d'estampage et grosses forges de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Historique :
    Technique venant d'Allemagne, l'estampage est introduit dans les Ardennes à la fin du 19e siècle en -sept usines de ce type ont été repérées ; elles sont essentiellement concentrées dans les vallées de la d'alternateur pour automobile. Les usines d'estampage sont toujours présentent dans le département des Ardennes
    Description :
    Les usines pratiquant l'estampage reflètent les modes constructifs de leur époque (brique puis pan des moutons, pilons et presses de toutes puissances ; cette dernière avait été surélevée dans les
    Titre courant :
    Les usines d'estampage et grosses forges de l'Inventaire du patrimoine industriel du département
    Annexe :
    social. Usinage. Qui este second est moderne. La Grandville, 6 place Pâquis, Usine d'estampage les usines insuffisant. Les Hautes-Rivières, L'Espérance, 17 rue de l'Espérance, Usine d'estampage des Ets Raymond Barré . Usine moderne ayant bénéficié d'aménagements et d'agrandissements. Les Hautes-Rivières, L'Espérance, 14 , gérant. Bâti sans grand intérêt architectural. Les Hautes-Rivières, Faioullé, 32 rue de l'Espérance activité depuis 1929. Création de l'entreprise artisanale Duchêne et Schmetzeler. - 1960 : rachat par les ferrures à Nouzonville. D'après les données collectées en mairie, il s'agit d'une forge. Début d'activité
    Illustration :
    Les Hautes-Rivières, L'Espérance, 17 rue de l'Espérance, Usine d'estampage des Ets Raymond Barré Les Hautes-Rivières, L'Espérance, 17 rue de l'Espérance, Usine d'estampage des Ets Raymond Barré Les Hautes-Rivières, L'Espérance, 17 rue de l'Espérance, Usine d'estampage des Ets Raymond Barré , vue sur les ateliers de fabrication depuis la court intérieure. IVR21_20090805712NUCA Les Hautes-Rivières, L'Espérance, 17 rue de l'Espérance, Usine d'estampage des Ets Raymond Barré Les Hautes-Rivières, L'Espérance, 14 rue de l'Espérance, Usine de décolletage (boulonnerie) et Les Hautes-Rivières, Faioullé, 32 rue de l'Espérance, Usine d'estampage Duchêne et Schmetzler
  • Les laminoirs de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les laminoirs de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Historique :
    des platineries, activité traditionnelle de ce secteur géographique et de Monthermé-Deville. Les laminoirs se sont multipliés dans les années 1820-1830. Le plus ancien se trouvait à Givonne et avait été de Messempré à Messincourt en 1814, et de Blagny en 1823. En 1834, celui installé à Phades par les
    Description :
    schiste rythmée par des baies à arc en plein cintre et encadrement en pierre de taille. Les trains de
    Titre courant :
    Les laminoirs de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Annexe :
    rachat que le bâtiment est transformé en laminoir, pour compléter les forges d'Osnes. L'établissement passe ensuite à la société Boutmy puis, comme les autres usines de la vallée, aux De Wendel. Aujourd'hui . Bibliographie : ANDRE, Louis, BELHOSTE, Jean-François, BERTRAND Patrice. La métallurgie du fer dans les Ardennes . L'usine est incendiée dans les années 1980. Ancien site en bord de Meuse en contrebas de la route de , Louis, BELHOSTE, Jean-François, BERTRAND Patrice. La métallurgie du fer dans les Ardennes (XVIe-XIXe les Goffin et transformée par la suite en platinerie (17e-18e siècles). En 1787, son propriétaire disposition des chutes d'eau. L'ensemble (matériel remplacé en 1914-18) fonctionna jusqu'en 1941, avec les , ainsi que le bâtiment de la halle à charbon et les logements d'époque. Le matériel qui subsiste a été . La métallurgie du fer dans les Ardennes (XVIe-XIXe). Cahiers de l'Inventaire n°11, Ministère de la étang, vaste retenue d´eau qui permettait d´actionner les roues aubes en période sèche, avec tout ce que
    Illustration :
    Deville, Le Mairupt, Laminoir, puis fonderie Cochaux, l'usine a été incendiée dans les années 1980 . Les vestiges ont été rasés. IVR21_20090805634NUCA
  • Les scieries de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les scieries de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Historique :
    Les scieries ont été trouvées en nombre dans le département des Ardennes (57 mentions), département ). Cet état de fait n'est guère étonnant : les scieries sont souvent de petites structures plus les scieries nécessitent certes la présence de bois, leur subsistance semble être davantage déterminée Givet où les affleurement schisteux abondent, et sont inexistantes dans le secteur de Dom-le-Mesnil et Saint-Laurent, sites d'extraction les plus connus du département ; enfin, elles sont quasi inexistantes
    Description :
    Les scieries sont souvent de petites structures construites en matériaux légers (essentage de bois
    Titre courant :
    Les scieries de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Annexe :
    : Fin d'activité dans les années 1960 ; rasée depuis (maison d'habitation à la place). Proche gare IGN. Bâtiments récents, les plus anciens datent de 1958. Ballay, Landèves, Scierie, actuellement aérienne IGN. : ateliers Les bâtiments datent de 1968. Actuellement SARL Paris. Emploie 12 personnes rachat que le bâtiment est transformé en laminoir, pour compléter les forges d'Osnes. L'établissement passe ensuite à la société Boutmy puis, comme les autres usines de la vallée, aux De Wendel. Aujourd'hui dans les Ardennes (XVIe-XIXe). Cahiers de l'Inventaire n°11, Ministère de la Culture et de la . Cliron, Le Grand Pré, route de Ham-les-Moines, Scierie Canjaere : Repérage sur vue aérienne IGN . Entreprise Canjaere. En limite de commune (extrémité sud-est). Les bâtiments semblent de la seconde moitié , présence de bâtiments, mais activité inconnue. Les Deux-Villes, La Hanoff, Scierie, actuellement maison : Repérage sur vue aérienne IGN. Rien trouvé. Un doute subsiste néanmoins sur la localisation exacte. Les
    Illustration :
    Cliron, Le Grand Pré, route de Ham-les-Moines, Scierie Canjaere, vue générale Ham-les-Moines, Scierie, vue générale. IVR21_20090805681NUCA Neuville-lès-This, Scierie, actuellement maison, vue générale. IVR21_20090805771NUCA
  • Les boulonneries de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les boulonneries de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Historique :
    -Meuse, Thilay et Hautes-Rivières concentrent à elles-seules les trois quarts des boulonneries) et employait plusieurs milliers de personnes (1900 rien qu'à Bogny en 1887). Les petites usines étaient commencent à forger des boulons pour les industries d'équipement, le bâtiment et la construction navale Hautes-Rivières deviennent les centres de la fabrication des boulons. Les usines de boulonnerie atteignent leur apogée dans les années 1880 avec l'essor du chemin de fer. A partir de la seconde moitié du
    Description :
    Les ateliers de fabrication les plus anciens des vallées de la Meuse et de la Semoy sont construits en moellon de schiste, avec charpente apparente en bois sur lesquelles étaient fixés les axes de transmission et les poulies permettant l'entraînement des machines-outils. Les couvertures étaient en ardoise parpaings de béton ou à essentage de tôle. Les couvertures ne sont plus exclusivement en ardoise mais également en métal ou en ciment-amiante. A l'intérieur les foyers de forge ont rarement été détruits et certaines machines-outils du début du 20e siècle encore en état de marche côtoient les machines à commandes
    Titre courant :
    Les boulonneries de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Annexe :
    matériel agricole les Ateliers de Janves : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 . Aujourd'hui : Système'D Auto, dépannage, casse auto. Les cité ouvrières existent toujours, de l'autre côté de , assemblage totalement modernisée. Raison sociale NPL depuis 1980. Bâtiments modernes. Tous les murs sont site. Les Hautes-Rivières, L'Espérance, 14 rue de l'Espérance, Usine de décolletage (boulonnerie) et , en 1946. Aujourd'hui : Bernard Barteaux, gérant. Bâti sans grand intérêt architectural. Les Hautes , datant souvent du 19e siècle. Les Hautes-Rivières, Usine de décolletage (boulonnerie) Stévenin-Badré Neufmanil. Fermeture en 1970. Maison Picard-Fay. Reconverti. La boulonnerie a été détruite, seuls les petits
    Illustration :
    Bogny-sur-Meuse, Braux, Z.A de Braux, avenue des Marguerites, Usine de matériel agricole les Les Hautes-Rivières, L'Espérance, 14 rue de l'Espérance, Usine de décolletage (boulonnerie) et Les Hautes-Rivières, Usine métallurgique des Ets Georges Barteaux, vue générale
  • Les usines métallurgiques de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les usines métallurgiques de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Historique :
    Les usines métallurgiques sont des usines où, sur un même site, on produit et transforme le métal Flize-Boutancourt, de Monthermé, et de Renwez (Montcornet, Les Mazures). Le processus de fabrication les charrons, les forgerons et les maréchaux ferrants, les taillanderies (fabriques d´outils tranchants), ou les tréfileries qui fournissent en fil et minces tiges les cloutiers de Charleville et des vallées. Le fer large était fourni aux usines de ferronnerie et de boulonnerie, les petits fers servaient sont assez rares dans la première moitié du 19e siècle. En 1806, les Neuves-Forges des Mazures qui rebatterie de boulets et une platinerie ; et les forges de Brévilly sont composées en 1819 d'un haut fourneau , de deux feux d'affinerie à deux marteaux, de deux fours à puddler, et d'un laminoir. En 1822, les forge et la fenderie. La seule usine semblant avoir appliqué totalement les méthodes anglaises fenderie. A partir de la seconde moitié du 19e siècle, les usines métallurgiques vont aller plus loin en
    Description :
    Jusqu'à cette époque, et comme à Guignicourt-sur-Vence, les bâtiments de ces types d'usines sont 1843 ; ces deux dernières usines appartenaient à J.-N. Gendarme. Les quelques bâtiments subsistants de l'établissement métallurgique de Vireux-Molhainsont d'une grande diversité et montrent que tous les modes
    Titre courant :
    Les usines métallurgiques de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Annexe :
    et fenderie dite les Forges de la Claire : Le 25 mai 1560, le comte de Rethel baille à Ponsart complété par une forge pour affiner les fontes, puis une fenderie. Un plan de 1626 montre la disposition de (?). Bibliographie : ANDRE, Louis, BELHOSTE, Jean-François, BERTRAND Patrice. La métallurgie du fer dans les Ardennes filière à fil de fer à l'établissement. Durant la Révolution, les usines confisquées à leur propriétaire , cédant la place à un établissement textile, dont les bâtiments modernes et la maison de maître (19e siècle) sont encore en place. Subsistent les bâtiments et la maison de maître de l'établissement textile . Bibliographie : ANDRE, Louis, BELHOSTE, Jean-François, BERTRAND Patrice. La métallurgie du fer dans les Ardennes atelier qui existaient encore en 1985. Les bâtiments subsistants, abandonnés, menaçait ruine en 1985. En , BELHOSTE, Jean-François, BERTRAND Patrice. La métallurgie du fer dans les Ardennes (XVIe-XIXe). Cahiers de  : 4287, dossier 18 (platinerie La Jonquette 1822 - 1835). Matton-et-Clémency, Les Petits Prés, Platinerie
    Illustration :
    Daigny, La Fenderie, Usine de transformation des métaux, un pavillon d'entrée et les vestiges d'un Matton-et-Clémency, Les Petits Prés, Platinerie, actuellement maison, vue aérienne du site Matton-et-Clémency, Les Petits Prés, Platinerie, actuellement maison, vue de la roue hydraulique Matton-et-Clémency, Les Petits Prés, Platinerie, actuellement maison, vue de la roue hydraulique Matton-et-Clémency, Les Petits Prés, Platinerie, actuellement maison, vue de la roue hydraulique Matton-et-Clémency, Les Petits Prés, Platinerie, actuellement maison, vue des bâtiments de la forge Matton-et-Clémency, Les Petits Prés, Platinerie, actuellement maison, vue des bâtiments de la forge Matton-et-Clémency, Les Petits Prés, Platinerie, actuellement maison, vue des bâtiments de la forge
1 2 3 4 62 Suivant