Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 29 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bannière de procession, de saint Martin
    Bannière de procession, de saint Martin Contreuve - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Inscriptions & marques :
    monogramme de saint martin : SM. Transcription (brodé sur la face antérieure) : ST MARTIN PRIEZ POUR NOUS. Au revers est brodé le
    Historique :
    Bannière de saint Martin datant du 1er quart du 20e siècle.
    Dénominations :
    bannière de procession
    Représentations :
    saint Martin Broderie de fleurs autour de la scène centrale.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    polychrome. Passementerie (inscription et franges) en fil métallique doré. Pas de hampe.
    Titre courant :
    Bannière de procession, de saint Martin
    États conservations :
    altération de l'épaisseur de la matière
    Appellations :
    de saint Martin
    Illustration :
    Vue de détail IVR21_20130870373NUC2A
  • Verrière hagiographique (chœur) : Vie de saint Martin
    Verrière hagiographique (chœur) : Vie de saint Martin Pont-sur-Seine - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    Transcription : 1914 - 1919 (sur la bordure basse de la scène du bas).
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    Médaillon du 1er tiers du 16e siècle (Charité de saint Martin) remployé au centre d'une verrière réalisée en 1919 par S. Vital d'après les dessins de H. Charlier (4 scènes de la vie de saint Martin
    Référence documentaire :
    p. 168 Corpus vitrearum, Vitraux de Champagne-Ardenne, 1992 CALLIAS BEY, Martine, CHAUSSE , Véronique, FINANCE, Laurence de, LAUTIER, Claudine. Les vitraux de Champagne-Ardenne. Paris : CNRS, 1992
    Représentations :
    charité de saint Martin saint Martin de Tours vitrerie décorative colorée et bordure. Scènes de la vie de saint Martin. En haut : Jésus apparaissant en songe à Martin vêtu du manteau que ce dernier a partagé la veille avec un pauvre. Au centre : saint Martin partageant son manteau avec un pauvre. A droite : saint Martin fait abattre un pin sacré (trace des croyances païennes). A gauche : saint Martin ramène à la vie un moine décédé. En bas : saint 5 scènes occupant chacune un panneau, formant une croix au centre de la baie, complément de Martin protégeant une ville ou, symboliquement, l'Eglise, la Chrétienté ?
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Baie libre en arc brisé haute de 5 panneaux. Complément en vitrerie décorative.
    Titre courant :
    Verrière hagiographique (chœur) : Vie de saint Martin
    États conservations :
    altération de l'épaisseur de la matière altération chromatique de la surface grillage de protection . Petits trous un peu partout, notamment au bas de la scène centrale (plus quelques fissures sur le panneau
    Illustration :
    Vue de détail : Apparition de Jésus à saint Martin IVR21_20161006147NUC2A Vue de détail : Charité de saint Martin et saint Martin ramenant un moine à la vie
  • Église paroissiale Saint-Martin de Berru
    Église paroissiale Saint-Martin de Berru Berru - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 C 01 209
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    siècle, avec la nef. Dans le pouillé de 1312, la paroisse est sous l’invocation de Saint-Symphorien, et le décimateur est le chapitre de Saint-Symphorien de Reims ; le pouillé de 1779, indique, lui, que le Saint-Vanne de Verdun, le chapitre de Saint-Symphorien et le curé. La tour carrée, le transept et le La construction de la nef remonte au milieu du 12e siècle, qui devait se terminer à l'est par un transept et un abside, comme en témoigne la trace de la toiture sur le bras sud du transept. Les chapiteaux de la croisée romane ont été conservés et les sources s'accordent à les dater du 2e quart du 12e seigneur de l’église est la cathédrale de Reims et que les nouveaux décimateurs sont les bénédictins de chœur sont couverts de voûtes du premier âge gothique, soit le début du 13e siècle. En 1908-1909 , l’entrepreneur Eugène Briè assure la reprise des couvertures de la face est de la flèche, de la face nord des bas -côtés, de la partie est du bras du transept nord et enfin de la nef. Au lendemain de la première guerre
    Référence documentaire :
    AD Marne. 2 O 486. Dossier de travaux. Église Saint-Martin de Berru. (1842-1909) AD Marne. Série O AD Marne. G 258. Doyenné de Lavannes : Bazancourt et Pomacle annexe. (1765-1791) Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série G : G 258. Doyenné de Lavannes : paroisse de Bazancourt AD Marne. 7 J 6. Organisation territoriale du diocèse. Cartes postales des églises du diocèse de églises du diocèse de Reims. (1914-1920). AD Marne. 7 J 25. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905 ) AD Marne. Série J : 7 J 25. Enquêtes paroissiales. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905). : 2 O 486. Réparation (1843) ; construction de bancs (1855) ; travaux à la sacristie (1877 MAP. 81/51/0012/0029-1. Dossier des travaux de restauration. (1920-1923) MAP. Série 81 : 81/51/0012
    Représentations :
    Une corniche à modillons couronne les élévations nord de la nef et du transept, du chevet et du clocher. Les 4 faces du clocher sont percées de baies géminées, dont l'archivolte est sculpté de feuilles formant une pointe de diamant. Les voussures retombent sur des chapiteaux feuillagés. Les chapiteaux de la croisées sont romans, sculptés de feuilles plates mais également d'animaux ou de visage humains.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église de Berru présente un plan allongé, comprenant une nef à trois vaisseaux, un transept légèrement saillant marqué par un clocher au-dessus de la croisée et un chevet polygonal à 3 pans. La sacristie s'élève dans l'angle nord du chevet. Les 3 vaisseaux de la nef sont couverts par une seule toiture flèche carrée. L'ardoise est employée sur l'ensemble des couvertures. L'ensemble de la nef est plafonné voûtés en ogives. La construction est en moellon de calcaire et de meulière, sauf la sacristie et l'élévation sud de la nef réalisés en pierre de taille de petit appareil. Les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille.
    Localisation :
    Berru - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 C 01 209
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin de Berru
    Vocables :
    Saint-Martin
    Illustration :
    Plan de l'arpentage de pièces de vignes à Berru, Pierre Crion, 1741. IVR21_20165113615NUCA Attachement de maçonnerie : clocher face extérieure est, Haubold, 1928. IVR21_20165113275NUCA Attachement de maçonnerie : mur est du clocher, Haubold, 1929. IVR21_20165113276NUCA Attachement de maçonnerie : mur sud de la nef, face nord, Haubold, 1929. IVR21_20165113277NUCA Attachement de maçonnerie : mur nord de l'abside, Haubold, 1929. IVR21_20165113278NUCA Attachement de maçonnerie : voûte de la croisée des transepts, Haubold, 1930. IVR21_20165113279NUCA Attachement de maçonnerie : mur de l'abside, Haubold, 1930. IVR21_20165113280NUCA Attachement de maçonnerie : bas-côtés nord et sud, Haubold, 1931. IVR21_20165113281NUCA Attachement de maçonnerie : dallage du portail et contreforts, Haubold, 1931. IVR21_20165113282NUCA Attachement de maçonnerie : mur ouest, Haubold, 1931. IVR21_20165113611NUCA
  • Reliquaire de saint Jean-Martin Moyë (n° 71)
    Reliquaire de saint Jean-Martin Moyë (n° 71) Reims - 8 rue de Louvois place Sainte-Clotilde - en ville - Cadastre : 2016 DL 124
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil départemental de la Marne (c) Ville de Reims
    Inscriptions & marques :
    Sur la façade est gravé le nom du saint. N° 71.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Représentations :
    Saint Jean-Martin Moyë est représenté en position d'orant, à genoux, les bras levés et le visage personnage agenouillé de trois-quarts Christ en croix de trois-quarts dressé vers le Christ en croix placé en face de lui, sur un piédestal et une demi-colonne cannelée.
    Localisation :
    Reims - 8 rue de Louvois place Sainte-Clotilde - en ville - Cadastre : 2016 DL 124
    Titre courant :
    Reliquaire de saint Jean-Martin Moyë (n° 71)
    États conservations :
    bonnes conditions de conservation
    Appellations :
    de saint Jean-Martin Moyë
  • Église paroissiale Saint-Martin de Pargny-lès-Reims
    Église paroissiale Saint-Martin de Pargny-lès-Reims Pargny-lès-Reims - en village - Cadastre : 2014 AB 39
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    L'église présente plusieurs époques de construction et de modifications, s'échelonnant entre . D'après le procès-verbal de visite du 16 octobre 1726, une chapelle s'élevait au nord de la tour du de bois. Cette chapelle est décrite à la fin du 18e siècle comme étant en très mauvais état et les fenêtres de la nef trop petites (AD Marne G 255). Ce n'est qu'en 1851 que sont entrepris de gros travaux de restauration et de réparation par l'architecte Edouard Thiérot (AD Marne 2 O 3074). Ces travaux concernent la destruction de la chapelle et la reconstruction du portail occidental menaçant ruine et l'élargissement de la nef avec reprise des anciens matériaux. A cette occasion un nouvel accès est percé côté sud de la nef , les fenêtres redimensionnées et agrandies dans une pierre jaune. Un mur de raccordement entre le l'imposte moulurée de l'ancienne chapelle. Les travaux s'achèvent en 1865. Au cours de la première guerre état maintes fois constaté. Un projet de restauration est dressé par les architectes Gras, Guiard
    Référence documentaire :
    -Reims. Église paroissiale Saint-Martin. Extérieur, ensemble vu du sud ouest, état le 15 août 1936 - Église. Restauration (1851) ; restauration du clocher et construction d’un porche (1891) ; réparation de départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Sans cote. Dossiers d'études et travaux sur édifices État de l'église de Pargny-lès-Reims. 1929 (BM Carnegie. Reims. BMR 73-475-CXXI-3484) État de l'église de Pargny-lès-Reims / [s.n.] 1929. Coopérative de reconstruction d'églises de l'arrondissement de Environs de Reims. Pargny-lès-Reims. L'Église, carte postale (BM Carnegie, Reims. BMR 59-266 ) Environs de Reims. Pargny-lès-Reims. L'Église / Collection G. Dubois, Reims. [s.d.] 1 impr. photoméc côté sud-ouest / Philippe Des Forts. 1916. 1 photogr. nég. : support verre : n. et b. (Médiathèque de . 1922. 2 photogr. nég. : support verre : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine / Henri Deneux. 15 août 1936. 1 photogr. nég. : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine
    Canton :
    Fismes-Montagne de Reims
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église de Pragny-lès-Reims est un édifice de dimensions modestes inscrite dans un plan allongé comprenant une nef plafonnée de trois travées avec tribune, un avant-chœur surmonté de la tour-clocher de l'élévation nord de la nef, une tour d'escalier de plan carré s'élève sur le côté nord du chevet. L'avant sont revêtues de tuiles plates. La construction est en moellon de calcaire, la pierre de taille est réservée aux encadrements d'ouvertures et les contreforts. Le premier niveau de la tour-clocher est percé dans les angles de meurtrières, à des fins d'observation et défensives.
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin de Pargny-lès-Reims
    Vocables :
    Saint-Martin
    Illustration :
    Extrait du plan-masse de 1838, section B4. IVR21_20175103116NUCA Elévation de la tour, côté nord. IVR21_20175102679NUCA Chevet à fond plat, détail de la baie. IVR21_20175102681NUCA
  • Église paroissiale Saint-Martin de Fresne-lès-Reims
    Église paroissiale Saint-Martin de Fresne-lès-Reims Fresne-lès-Reims - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 AA 01 50
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil départemental de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    La construction de l’église remonte au 12e siècle, mais peu de documents nous renseignent sur son
    Référence documentaire :
    AD Marne. G 258. Doyenné de Lavannes : Bazancourt et Pomacle annexe. (1765-1791) Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série G : G 258. Doyenné de Lavannes : paroisse de Bazancourt AD Marne Reims. 7 J 19. Diocèse de Reims. Pouillé par Mgr Pechenard. (1877-1897) Archives départementales de la Marne, Reims. Série J : 7 J 19. Fonds de l'Archevêché de Reims. Visites pastorales. Pouillé rédigé par Mgr Pechenard lors des visites pastorales de Mgr Langénieux (1877-1897). AD Marne. 7 J 25. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905 ) AD Marne. Série J : 7 J 25. Enquêtes paroissiales. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905). AD Marne. 2 O 2020. Le Fresne : dossier de travaux. (1851-1924) AD Marne. Série O : 2 O 2020. Le Fresne : reconstruction du clocher (1851) ; travaux au beffroi (1876) ; restauration (1890) ; achat de
    Représentations :
    pilastres et une niche en plein cintre où devait s'insérer un tableau (disparu), de couleur marron rehaussé
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    , constituée de trois vaisseaux à quatre travées, un transept non saillant dont les bras sont voûtés en berceau un escalier depuis le bas-côté nord, à l’entrée de la nef. Les vaisseaux sont séparés par des arcades reposant sur des piliers à impostes moulurées. La voûte de la croisée du transept retombe sur des piliers . Murs et voûtes sont enduits, à l'exception des piliers de la nef laissés en pierre apparente. Les murs -lune portant la date de 1850. Les bas-côtés sont éclairés par des baies en plein cintre. Au clocher, de larges baies géminées à meneau central animent les façades ; elles sont ornées de chapiteaux. Au sommet
    Localisation :
    Fresne-lès-Reims - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 AA 01 50
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin de Fresne-lès-Reims
    Vocables :
    Saint-Martin
    Texte libre :
    La construction de l’église remonte au 12e siècle, mais peu de documents nous renseignent sur son origine. Lors de la visite pastorale de 1507, l’église est en bon état, il faut effectuer quelques travaux de réparations à la nef, à la couverture et à l’une des arcades (AD Marne, G258). L’ancien chœur voûté est démoli en 1850 et remplacé par un chœur à chevet plat voûté en berceau. Selon les visites de 1683, 1697, 1711 et d’autres, les vaisseaux de la nef sont charpentés. La façade paraît avoir été modifiée au 16e siècle comme en atteste le décor du linteau de la porte d’entrée constitué de trois remplacement de l’horloge et de la corniche sommitale (AD Marne, 2 O 2026). Après la guerre de 1914-1918, la nef, le clocher et les bas-côtés sont partiellement détruits. En 1923, les travaux de restauration commencent sous la direction de l’architecte Royer, de Reims. Le projet vise à remettre l'église dans son consiste dans la démolition des parties en mauvais état, la reprise des fondations en béton de gravillons
    Couvrements :
    cul-de-four
  • Ensemble de 3 verrières hagiographique (chœur) : Épisodes de la vie du Christ, de saint Martin et de saint Louis
    Ensemble de 3 verrières hagiographique (chœur) : Épisodes de la vie du Christ, de saint Martin et de saint Louis Romilly-sur-Seine - rue Arago - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    Baie 100 : J. Janin / à Nancy (lancette droite, sous les pieds d'un apôtre de la Cène) ; HAUSSAIRE REIMS 1885 (bordure inférieure de la lancette droite).
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    Les quatre petites scènes inférieures et supérieures des verrières proviennent de l'ancienne église grande scène centrale de chaque verrière ainsi que le tympan ont été mis en place par le peintre-verrier nancéien Joseph Janin lors de la construction du nouvel édifice entre 1903 et 1905.
    Référence documentaire :
    ASSOCIATION DES VITRAUX POUR ROMILLY. Romilly-sur-Seine, église Saint-Martin : programme de création de p. 4-6 ASSOCIATION DES VITRAUX POUR ROMILLY. Programme de création de vitraux. [en ligne]. 2011
    Représentations :
    saint Martin de Tours songe de saint Martin charité de saint Martin messe de saint Martin mort de saint Martin Martin détruit un temple et des idoles ; songe de saint Martin où il voit le Christ ; la charité de saint Martin ; saint Martin à la table de l'empereur Maxime ; la messe miraculeuse de saint Martin. Dans le tympan : mort de saint Martin. Baie 102 : Dans les lancettes (de gauche à droite, de bas en haut départ de saint Louis pour la croisade justice de saint Louis
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Baies en arc brisé composées de deux lancettes polylobées divisées en six panneaux et une tête de
    Titre courant :
    Ensemble de 3 verrières hagiographique (chœur) : Épisodes de la vie du Christ, de saint Martin et de saint Louis
    États conservations :
    et un autre dans le parement marron au-dessus des apôtres de la lancette droite (panneau b5). Baie 101 : présence d'un morceau de bois dans l'angle inférieur droit de la scène de la lancette droite (panneau b3). Baie 102 : un verre manque dans les arcatures en bas à gauche de la lancette gauche (panneau
    Structures :
    jour de réseau 5
  • Ensemble de 5 verrières historiée et verrières abstraites (baies 100 à 104) : Vie de saint Martin
    Ensemble de 5 verrières historiée et verrières abstraites (baies 100 à 104) : Vie de saint Martin Bazeilles - place de la République - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Inscriptions & marques :
    . REIMS. 1904. Titre de la scène et 2 blasons non identifiés. Baie 101 : A. VERMONET. REIMS. Titre de la scène et 2 blasons non identifiés (identiques à ceux de la baie 100). Baie 102 : A. VERMONET/REIMS. 1904 . Titre de la scène et 2 blasons non identifiés (identiques à ceux des baies 100 et 101). Baie 103 : A . VERMONET. REIMS. 1904. Titre de la scène et 2 blasons non identifiés. Baie 104 : A. VERMONET. REIMS. 1904 . Titre de la scène et 2 blasons non identifiés (identiques à ceux des baies 100, 101 et 102).
    Historique :
    Les doubles lancettes ont été réalisées par l'atelier Vermonet de Reims en 1904 mais les oculi au
    Représentations :
    Baie 100 : Songe de saint Martin Baie 101 : Charité de saint Martin Baie 102 : saint Martin quitte l'armée Baie 103 : saint Martin reçu catéchumène Baie 104 : mort de saint Martin. saint Martin: vie
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Bazeilles - place de la République - en ville
    Titre courant :
    Ensemble de 5 verrières historiée et verrières abstraites (baies 100 à 104) : Vie de saint Martin
    États conservations :
    grillage de protection
    Structures :
    oculus de réseau
  • Ensemble des autels secondaires, de saint Martin, de La Vierge (style néo-gothique)
    Ensemble des autels secondaires, de saint Martin, de La Vierge (style néo-gothique) Margny - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Représentations :
    Autel sud : monogramme S.M. (pour Saint Martin). Autel nord : monogramme A.M. (pour Ave Maria).
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    surmontée d'un tabernacle encadré de deux ailes et colonnette en marbre veiné blanc. Décor dans la masse.
    Titre courant :
    Ensemble des autels secondaires, de saint Martin, de La Vierge (style néo-gothique)
    Appellations :
    de saint Martin, de La Vierge
    Catégories :
    taille de pierre
    Illustration :
    Autel secondaire sud (de saint Martin), vue générale IVR21_20130847874NUC2A Le tabernacle de l'autel nord IVR21_20130847876NUC2A
  • Ensemble de 13 verrières historiées et décoratives (baies 0 à 12) : saint Martin
    Ensemble de 13 verrières historiées et décoratives (baies 0 à 12) : saint Martin Cliron - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Inscriptions & marques :
    Baie 0 : Bruno Pigeon / Maître verrier 2010. Baie 1 : C'est Martin qui m'a couvert de cet habit
    Représentations :
    charité de saint Martin Baies 0, 1, 2 : charité de saint Martin.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Baie 0 : baie en arc brisé à deux lancettes et jours de réseau à quadrilobe et écoinçons. Autres
    Titre courant :
    Ensemble de 13 verrières historiées et décoratives (baies 0 à 12) : saint Martin
    Dimension :
    Dimensions de la baie 0 : h = 200. Dimensions des baies 1 et 2 : h = 250. Dimensions des autres
    États conservations :
    grillage de protection
    Structures :
    jour de réseau
  • Ensemble de 2 verrières historiées (baies 1 et 2) : Saint Nicolas et les trois clercs au saloir ; Charité de saint Martin
    Ensemble de 2 verrières historiées (baies 1 et 2) : Saint Nicolas et les trois clercs au saloir ; Charité de saint Martin Hauteville - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Historique :
    Ensemble de 2 verrières historiées exécutées par le peintre-verrier rémois Albert Vermonet, en 1903.
    Représentations :
    charité de saint Martin Baie 1 : saint Nicolas et les trois clercs au saloir. Baie 2 : la charité de saint Martin. saint Nicolas et les trois clercs au saloir
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ensemble de 2 verrières historiées : baies libres en arc brisé.
    Titre courant :
     ; Charité de saint Martin Ensemble de 2 verrières historiées (baies 1 et 2) : Saint Nicolas et les trois clercs au saloir
  • Ensemble des autels secondaires
    Ensemble des autels secondaires Bazeilles - place de la République - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Inscriptions & marques :
    Sur le devant d'autel, lettres sculptées AM (Ave Maria) côté nord et lettres SM (Saint Martin) côté
    Historique :
    Autels sculptés par M. Baussan, de Bourg-Saint-Andéol (Ardèche).
    Référence documentaire :
    p. 294 Reconstruction de l´église de Bazeilles. Almanach Matot-Braine, année 1905 ROUY, Henry . Reconstruction de l´église de Bazeilles. Almanach Matot-Braine, année 1905.
    Représentations :
    Autel nord : de la Vierge (lettres A.M.). Autel sud : de saint Martin (lettres SM). Décor de semis de lys sur le gradin de l'autel nord. Décor de semis de rosettes sur le gradin de l'autel sud. 2
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Autels secondaires identiques en calcaire sculpté, de style néo-renaissance, comportant un degré
    Localisation :
    Bazeilles - place de la République - en ville
    Appellations :
    de saint Martin de la Vierge
    Catégories :
    taille de pierre
  • Ensemble de 13 verrières historiées ; verrière figurée ; verrière décorative (baies 1 à 13)
    Ensemble de 13 verrières historiées ; verrière figurée ; verrière décorative (baies 1 à 13) Margny - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Inscriptions & marques :
    Baie 1 : St Martin partage / son manteau avec / un pauvre. Baie 2 : St Walfroy prêche / et convertit / le peuple. Baie 2, signature : Vosch / Bruxelles & Paris. Baie 3 : Saint Bernard remet / la règle aux moines / de son ordre. Baie 8 : Don de Mr R. BRAUN / Architecte MCMXXII. Baie 9 : DON DE MRS P
    Référence documentaire :
    Cahier 2, p.34 et Cahier 3, p. 28 Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des -Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux
    Représentations :
    charité de saint Martin saint Walfroy saint Bernard saint Joseph
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ensemble de 13 verrières cintrées. Les baies 1, 2 et 3 sont des baies historiées. Les baies 4 à 6
    Titre courant :
    Ensemble de 13 verrières historiées ; verrière figurée ; verrière décorative (baies 1 à 13)
    Dimension :
    h=220 ; la=125. Dimensions des baies du choeur. Baies de la nef : h = 280 ; la = 130.
    États conservations :
    grillage de protection
    Illustration :
    Baie 1 : Charité de saint Martin IVR21_20130847899NUC2A Baie 3 : Saint Bernard remet la règle aux moines de son ordre IVR21_20130847904NUC2A Baie 2 : Saint Walfroy prêche et convertit le peuple IVR21_20130847901NUC2A Une des verrières décoratives de la nef (baies 4 à 6) IVR21_20130847905NUC2A Baie 9 : Saint Joseph IVR21_20130847906NUC2A
  • Chasuble
    Chasuble Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Historique :
    Chasuble confectionnée pour le jubilé d'or de Mgr Monnier (1907-1927).
    Référence documentaire :
    p. 66 Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales DUCOURET, Bernard , BOUDON-MACHUEL, Marion, MINOIS, Danielle et al. Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises
    Localisation :
    Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Texte libre :
    , saint François de Sales ; sur les épaules, de gauche à droite : saint Martin, saint Claude.Sur l'orfroi La cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul Les ornements Provenant du collège Saint-François de Sales de colorée et fil d'or. L'orfroi de la face antérieure figure de haut en bas : saint André, saint Pierre du revers, dans le même sens de lecture : la Présentation de la Vierge, saint Etienne, saint Laurent et les armoiries de Mgr Monnier. Sur les épaules : saint Hervé (?), saint évêque. Troyes, cette chasuble fût fabriquée pour monseigneur Monnier, évêque de Troyes entre 1907 et 1927.Elle est en soie damassée blanche et broderies, à doublure de soie orange. Le tissage du damas fait apparaître de larges cercles où se tiennent des oiseaux se faisant face autour d'une branche fleurie. Par -dessus, une broderie de feuilles trilobées à tiges s'enroulant en cercle, dans un semis aéré. Les bords sont garnis d'un étroit galon doré. Les orfrois sont à la fois brodés et tissés au fil de coton de soie
    Illustration :
    Devant du chasuble, détail de l'ornementation : saint Martin. IVR21_20141000161NUCA Dos du chasuble, détail de l'ornementation : saint évêque. IVR21_20141000154NUCA Dos du chasuble, détail de l'ornementation : saint Etienne. IVR21_20141000155NUCA Dos du chasuble, détail de l'ornementation : saint Laurent. IVR21_20141000156NUCA Dos du chasuble, détail de l'ornementation : saint Hervé (?). IVR21_20141000158NUCA Devant du chasuble, détail de l'ornementation : saint André. IVR21_20141000159NUCA Devant du chasuble, détail de l'ornementation : saint Pierre. IVR21_20141000160NUCA Dos du chasuble, détail de l'ornementation : la Présentation de la Vierge. IVR21_20141000153NUCA Dos du chasuble, détail de l'ornementation de la partie supérieure : armoiries de Mgr Monnier et Présentation de la Vierge. IVR21_20141000157NUCA
  • Calice n°1 et patène
    Calice n°1 et patène Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître au centre, lettres F H M ; François Henri Martin.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Calice réalisé par les ateliers Demarquet Frères. Patène par François Hubert Martin.
    Représentations :
    Calice : Frise de godrons au repoussé et croix rayonnante gravée. Palmettes sur le nœud déposé. Sur la base de la coupe, godrons aplatis.
    Statut :
    propriété de la commune
    Auteur :
    [orfèvre] Martin François-Hubert
    Localisation :
    Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
  • Verrière à personnages (chœur) : saint Martin
    Verrière à personnages (chœur) : saint Martin Bayel - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    Transcription : SAINT / MARTIN 2010 / BOEL C. (dans un cartouche de la bordure inférieure).
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    Verrière réalisée en 2010 par Cécile Boël, de Bérulle.
    Représentations :
    saint Martin en pied Saint Martin est présenté en pied parmi un complément à formes géométriques et une bordure
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Verrière à personnages (chœur) : saint Martin
    États conservations :
    grillage de protection
    Illustration :
    Vue de détail IVR21_20161006865NUC2A Vue de détail : nom du fabricant et date IVR21_20161006864NUC2A
  • Eglise paroissiale Saint-Hilaire de Sainte-Gemme
    Eglise paroissiale Saint-Hilaire de Sainte-Gemme Sainte-Gemme - en village - Cadastre : 2014 AB 119
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    reprises au cours du 14e siècle dans le style gothique. Il était alors placé sous le vocable de Sainte -Gemme. Les archives relatives à cette église placée sous le vocable de Saint-Hilaire à une période qui , il aurait atteint son expansion maximale. Des ouvertures ainsi que le portail occidental attestent de nous reste inconnue, n'offrent qu'un aperçu très lacunaire de son histoire contemporaine. Vendue à la . Les travaux de réparation ont lieu de 1922 à 1923 sous la direction des architectes Laruelle et Félix
    Référence documentaire :
    AD Marne. 2 O 3726. Dossier de l'église (1814-1923) AD Marne. Série O : 2 O 3726. Sainte-Gemme Pelerinage de Sainte-Gemme, Marne. [Autel, source, bas-relief ancien, la sainte] / [s. n.], [s. d Pélerinage de Sainte-Gemme, l'église vue de la rue / [s. n.], [s. d.]. (BMR Carnégie. CXXIV-3830 ) Pélerinage de Sainte-Gemme, l'église vue de la rue / [s. n.], [s. d.]. 1 impress. photoméc. n. et b. (BMR Eglise du pèlerinage de Sainte-Gemme, XIIIe siècle / [s. n.], [s. d.]. 1 impress. photoméc. n. et b . (BMR Carnégie. CXXIV-3832) Eglise du pèlerinage de Sainte-Gemme, XIIIe siècle / [s. n.], [s. d.]. 1 HOURLIER, Jacques. Sainte-Gemme et le prieuré Sainte-Gemme dans le Tardenois. Mémoires de la -54 HOURLIER, Jacques. Sainte-Gemme et le prieuré Sainte-Gemme dans le Tardenois. Mémoires de la AD Marne. 7 J 25. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905 ) AD Marne. Série J : 7 J 25. Enquêtes paroissiales. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés
    Canton :
    Dormans-Paysages de Champagne
    Représentations :
    Les sols de la nef et du chœur présentent des carreaux de ciment peints. Suite à la dépose de la , présentant une frise de rinceaux rouges sur un fond jaune et la représentation d’une paire de pieds humains évoquant la présence d’une fresque ancienne historiée sur le mur de fond du chœur. Les piliers soutenant l’arc du portail muré du bras sud du transept sont sculptés de motifs végétaux stylisés. Les culots soutenant la voûte d’ogives du bras nord du transept sont ornés de moulures sculptées. Les baies sont équipées de verrières polychromes présentant un décor géométrique stylisé. Les piliers nord de la nef présentent des impostes moulurées et des vestiges d’un décor de joints peints polychromes.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre pierre de taille enduit partiel
    Description :
    Cette église en maçonnerie de pierre possède un plan basilical à transept composé d’un clocher du transept est couvert par un plancher haut lambrissé. Le chœur occupe la travée aveugle de la croisée du transept, séparée de la nef par une marche.
    Localisation :
    Sainte-Gemme - en village - Cadastre : 2014 AB 119
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Saint-Hilaire de Sainte-Gemme
    Vocables :
    Saint-Hilaire
    Texte libre :
    de ce prieuré par rapport à Saint-Martin n'est pas connue, et ce n'est qu'en 1151 qu'un document Présentation historique En 1096 Hugues de Soissons concède les autels de Sainte-Gemme et de La Noue (Aisne) au prieuré clunisois de Saint-Germain-des-Prés à Paris ; ce qui est confirmé par le pape Urbain II. Mais la documentation sur l'histoire du prieuré à Sainte-Gemme est maigre. La date de l'autonomie -Gemme. La date du changement du vocable en Saint-Hilaire n'est pas connue. Ainsi, les origines de . Le marché est remporté par Lucien Borinzet, entrepreneur de couverture à Sainte-Gemme, avec un rabais mentionne les moines installés à Sainte-Gemme, et cela n'est pas évoqué comme un évènement nouveau . Cependant, l'étude de ces quelques traces permettent de supposer qu'un monastère s'est implanté dans le II comprend une église, des terres et des maisons ; le vocable est alors celui du toponyme : Sainte l'église remontent au 11e siècle, ce que l'on peut confirmer par le volume général de l'église et les
    Illustration :
    Pélerinage de Sainte-Gemme, Marne. [Autel, source, bas-relief ancien, la sainte Eglise du pélerinage de Sainte-Gemme, XIIIe siècle IVR21_20165122606NUC Pélerinage de Sainte-Gemme, l'église vue de la rue IVR21_20165122626NUC Vaisseau central de la nef, en direction de l'est. IVR21_20165122638NUCA Vaisseau central de la nef, en direction de l'ouest. IVR21_20165122639NUCA Bas-côté nord, en direction de l'est. IVR21_20165122640NUCA Bas-côté nord, en direction de l'ouest. IVR21_20165122641NUCA Détail de l'enduit polychrome, bas-côté nord. IVR21_20165122642NUCA Bas-côté sud, en direction de l'est. IVR21_20165122643NUCA Bas-côté sud, en direction de l'ouest. IVR21_20165122646NUCA
  • Ensemble de 2 verrières historiées (bas-côtés) : Couronnement de la Vierge ; Bataille de Lépante
    Ensemble de 2 verrières historiées (bas-côtés) : Couronnement de la Vierge ; Bataille de Lépante Romilly-sur-Seine - rue Arago - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    Baie 11 : J. Janin / Nancy (à côté de saint Etienne).
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    . Elles ont été mises en place lors de la construction de l'église entre 1903 et 1905.
    Référence documentaire :
    ASSOCIATION DES VITRAUX POUR ROMILLY. Romilly-sur-Seine, église Saint-Martin : programme de création de p. 4-6 ASSOCIATION DES VITRAUX POUR ROMILLY. Programme de création de vitraux. [en ligne]. 2011
    Représentations :
    saint Pie V et la bataille de Lépante : Couronnement de la Vierge par le Christ et Dieu le Père en présence de sainte Anne et saint Joachim, saint Saint-Esprit dans le tympan. Baie 12 : bataille de Lépante illustrée par un navire au milieu des flots Couronnement de la Vierge sainte Anne en pied saint Joachim en pied saint Joseph agenouillé saint Etienne agenouillé saint Jean-Baptiste en pied Scène figurée sur les deux lancettes sous une niche architecturée de style néo-gothique ; éléments
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Baies en arc brisé composées de deux lancettes polylobées divisées en trois panneaux et une tête de
    Titre courant :
    Ensemble de 2 verrières historiées (bas-côtés) : Couronnement de la Vierge ; Bataille de Lépante
    États conservations :
    Baie 11 : manque une partie de la tête de saint Etienne (panneau a2) ; un verre cassé se détache altération de l'épaisseur de la matière sous la barlotière de la lancette gauche. Baie 12 : un verre cassé dans le coin supérieur droit des
  • Ensemble de 2 verrières à personnages (chœur) : Les quatre Évangélistes
    Ensemble de 2 verrières à personnages (chœur) : Les quatre Évangélistes Romilly-sur-Seine - rue Arago - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    Verrières réalisées par le peintre-verrier nancéien Joseph Janin lors de la construction de la
    Référence documentaire :
    ASSOCIATION DES VITRAUX POUR ROMILLY. Romilly-sur-Seine, église Saint-Martin : programme de création de p. 4-6 ASSOCIATION DES VITRAUX POUR ROMILLY. Programme de création de vitraux. [en ligne]. 2011
    Représentations :
    aigle de saint Jean boeuf de saint Luc homme de saint Matthieu lion de saint Marc saint Jean l'Evangéliste en pied saint Luc l'Evangéliste en pied saint Matthieu en pied saint Marc l'Evangéliste en pied saint Jean écrivant Au centre de la verrière, deux personnages en pied sous une niche architecturée de style néo
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Baies en arc brisé composées de deux lancettes polylobées divisées en six panneaux et une tête de
    Titre courant :
    Ensemble de 2 verrières à personnages (chœur) : Les quatre Évangélistes
    États conservations :
    Verrières extérieures incomplètes. Baie 103 : un verre cassé dans le genoux droit de saint Jean (oculus du tympan). Baie 104 : un verre cassé dans le manteau marron de saint Marc (panneau b3) ; un verre manquant au niveau du mollet droit de l'ange de saint Matthieu (panneau a3) ; plombs de casse notamment au niveau des pieds de saint Marc (panneau b3). plombs de casse
    Structures :
    jour de réseau 5
  • Peinture monumentale : ensemble des décors de la coupole
    Peinture monumentale : ensemble des décors de la coupole Reims - 8 rue de Louvois place Sainte-Clotilde - en ville - Cadastre : 2016 DL 124
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil départemental de la Marne (c) Ville de Reims
    Inscriptions & marques :
    De part et d'autre du Christ, en latin : EGO SUM VIA ET VERITAS ET VITA (je suis le Chemin, la Vérité et la Vie). Sur le phylactère de l'ange de gauche : DOMINUS DOMINANTUM ; le phylactère de l'ange de droite : REX REGUM. Chaque personnage est désigné par son nom en latin, dans le sens vertical.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    La première version du Christ Pantocrator était une œuvre de Décote, un peintre lyonnais, détruite peu de temps après a construction. Les décors actuels de la coupole sont une réalisation des années 1930, réalisée par Gaston et Edmond Chauvet, d'après les dessins de Gosset. Le décor original imaginé
    Référence documentaire :
    Basilique Sainte Clotilde de Reims. Reliquaire des Saints et Saintes de France. 2001 FAYE, Michel . VARENNE, Françoise. Basilique Sainte Clotilde de Reims. Reliquaire des Saints et Saintes de France. Rethel écoles, presbytères, patronages. Eglise Sainte-Clotilde. Plans et dessins originaux de Gosset, beau-père . Basilique Sainte-Clotilde... 1910 Christ bénissant l'assemblée au sommet de la coupole. Peinture de Décote Basilique Sainte-Clotilde. Monument du centenaire 496-1896, 1910 GOSSET, Alphonse. Basilique Sainte AD Marne, Reims. Série J : 19 J 12. Fonds Sainsaulieu. Plans seuls... Eglise Sainte-Clotilde. Plans et dessins originaux de Gosset, beau-père de Sainsaulieu (1898-1902) Archives départementales de la de Sainsaulieu (1898-1902). Christ bénissant l'assemblée au sommet de la coupole / F. Rothier. extrait de GOSSET, Alphonse . Don fait pour l'inauguration / François Rothier. Phototypie noir et blanc, extrait de GOSSET, Alphonse
    Représentations :
    saint Martin de Tours en pied saint François de Sales en pied saint Bernard de Clairvaux en pied saint Nicaise de Reims en pied saint Hilaire de Poitiers en pied saint Denis de Paris en pied saint Jean-Baptiste de la Salle en pied saint Vincent de Paul en pied saint Pierre Fourier en pied saint Louis roi en pied
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Reims - 8 rue de Louvois place Sainte-Clotilde - en ville - Cadastre : 2016 DL 124
    Titre courant :
    Peinture monumentale : ensemble des décors de la coupole
    États conservations :
    mauvaises conditions de conservation Fixées à l'aide de clous, les toiles portent des marques de rouilles.
    Illustration :
    Patron du Christ Pantocrator de Décote, vers 1900. IVR21_20175110393NUCA Coupe longitudinale, avec le projet de décor, vers 1896. IVR21_20175110394NUCA Coupe transversale, avec le projet de décor, vers 1896. IVR21_20175110395NUCA