Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble d'industrie extractive des ardoisières de Fumay
    Ensemble d'industrie extractive des ardoisières de Fumay Fumay - Moulin Sainte-Anne Saint-Joseph Saint-Gilbert - en écart - Cadastre : 1982 AP 247 AI 218 à 223
    Historique :
    Les traces documentaires les plus anciennes concernant l´exploitation de l´ardoise à Fumay datent
    Description :
    ´on relève, mais sans plus de précisions, des traces d´exploration dans les bois de Fumay, ces sites
    Localisation :
    Fumay - Moulin Sainte-Anne Saint-Joseph Saint-Gilbert - en écart - Cadastre : 1982 AP 247 AI
    Titre courant :
    Ensemble d'industrie extractive des ardoisières de Fumay
    Appellations :
    Ardoisières de Fumay
  • Usine liée au travail du bois (fabrique de crayons) Gilbert, puis Compagnie Française des Plumes, actuellement maison
    Usine liée au travail du bois (fabrique de crayons) Gilbert, puis Compagnie Française des Plumes, actuellement maison Givet - 34, 40 rue Oger - en ville - Cadastre : 1982 AP 268 à 270, 272, 721, 770 à 779, 783, 784
    Observation :
    à Rocroi en 1849, a produit pour 300000 frs en 1850 ; la quincaillerie de Fumay s´est maintenue au
  • Fonderie et usine de construction mécanique Toussaint, actuellement La Fonte Ardennaise 4 (repérage)
    Fonderie et usine de construction mécanique Toussaint, actuellement La Fonte Ardennaise 4 (repérage) Haybes - Côte devant Haybes - R.N. 51 - en écart
    Historique :
    constructions en fer, fontes mécaniques, grilles de résistance, poulies etc. ; à Fumay ; 50 pers. en déc. 1942
  • Usines d'extraction et usines de préparation de produit minéral
    Usines d'extraction et usines de préparation de produit minéral
    Historique :
    ardoisières exploitées dans le nord des Ardennes sur 3 communes, Rimogne, Haybes et Fumay, une mine de fer bassin d’Harcy-Rimogne et le bassin de Fumay-Haybes. L'ardoise, qui appartient à la famille des schistes , l’installation de centrales électriques complète ces équipements dans quelques cas (Fosse Saint-Joseph à Fumay ardoisières. A Fumay, cette extraction fut prospère jusqu’aux années 1920 et employa jusqu’à 1400 ouvriers commencé à décliner dès les années 1920 pour le bassin de Fumay-Haybes et surtout à partir de la crise des années 1930 : ainsi, à Fumay, le nombre d’ouvriers a rapidement chuté, passant de 860 en 1928, à 150 en 1938. Plusieurs fosses ferment dès les années 1930 à Fumay (Moulin Sainte-Anne) et à Haybes (Saint
    Description :
    centrales électriques de la fosse Saint-Joseph de Fumay et de la Grande Fosse de Rimogne). Enfin, les Fumay, le bâtiment du treuil de l'ardoisière du Moulin Sainte-Anne, et à Rimogne, le bâtiment d exemple, les bureaux de la fosse Saint-Gilbert à Fumay (reconvertis en maison), sont en moellon de schiste Fumay est en moellon de schiste et brique ; les deux bâtiments de la fosse Saint-Antoine à Haybes sont
  • Les usines de traitement de surface des métaux de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les usines de traitement de surface des métaux de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Annexe :
    totalement moderne. Fumay, route de Rocroi, Fonderie et usine de traitement de surface des métaux François et émaillerie à Fumay ; 33 pers. en déc. 1942. Fonderie de fonte. En 1963, M François part à la retraite et met
  • Usines génératrices d'énergie (centrales et usines à gaz)
    Usines génératrices d'énergie (centrales et usines à gaz)
    Historique :
    toutes premières années du siècle (par exemple, les sites ardennais de Fumay en 1902, Rimogne en 1905
    Description :
    mécaniques ou de tôle (par exemple à Glaire, Bar-sur-Seine, Fumay). On observe quelques variantes. Ainsi, à
  • Habitat ouvrier
    Habitat ouvrier
    Historique :
    Fumay (08) comportait une école, une salle de réunion, deux lavoirs et une cantine ; l'usine -Marne et 1/4 dans les Ardennes, avec notamment les cités du Pied-Selle à Fumay, Thomé-Génot à cité ouvrière connue, la cité du Pied-Selle de Fumay, qui sont édifiées entre 1855 et 1862 par Eugène Chandon, ou ceux de l'usine du Pied-Selle à Fumay ont été vendus à leurs locataires.
    Description :
    le long d'une rue. La cité du Pied-Selle à Fumay qui compte 145 habitations, soit isolées soit des cités Leinster de Thilay, du Pied-Selle de Fumay ou de l’Echelle à Bogny-sur-Meuse combinent
  • Verreries
    Verreries
    Historique :
    Ardennes (Monthermé et Fumay). Il s’agit pour l’essentiel de verreries industrielles fabricant des ; de 1831 à 1848 à Fumay ; de 1898 à 1933 à Courcy ; de 1918 à 1933 à Reims). Dans le cas de Fumay, le activités dans 4 cas sur 8 (l’usine de métallurgie à Monthermé et à Fumay dès le 19e siècle ; la fabrication
  • Brasseries et malteries
    Brasseries et malteries
    Description :
    -Mézières date de la 1ère moitié du 17e siècle, la malterie-brasserie Billuart de Fumay possède une partie
  • Fonderies
    Fonderies
    Historique :
    Charleville-Mézières et Fumay (Laifour, Fumay, Revin, Deville, Monthermé, Nouzonville, Neufmanil et tard sous la marque Deville, Invicta et Faunus à Donchery, Pied-Selle à Fumay ; en Haute-Marne, l'usine
1