Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 38 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le Champ-Rotard, ancienne grange de Vaux-la-Douce
    Le Champ-Rotard, ancienne grange de Vaux-la-Douce Voisey - Ferme du Champ-Rotard Vaux-la-Douce - - isolé - Cadastre : 2000 508A5 489
    Historique :
    ancienne appartenance à la seigneurie voisine de Laferté-Guyonvelle. L’étroite concordance entre son la forêt, est assez saisissante (ill. IVR21_20155200677NUCA). Au moment où Gautier de Laferté (maison
    Description :
    carrière de pierre à bâtir (grès), sur laquelle est logiquement bâtie la ferme, qui a trouvé à la lisière termes, l’espace agraire se fonde ici sur la complémentarité plateau-versant, dans un environnement . IVR21_20155200428NUCA). En dehors d’une annexe en brique du XXe siècle (sur vestiges plus anciens, notamment la saillie
    Aires d'études :
    Laferté-sur-Amance
    Texte libre :
    ancienne appartenance à la seigneurie voisine de Laferté-Guyonvelle. L’étroite concordance entre son la forêt, est assez saisissante (ill. IVR21_20155200677NUCA). Au moment où Gautier de Laferté (maison carrière de pierre à bâtir (grès), sur laquelle est logiquement bâtie la ferme, qui a trouvé à la lisière termes, l’espace agraire se fonde ici sur la complémentarité plateau-versant, dans un environnement . IVR21_20155200428NUCA). En dehors d’une annexe en brique du XXe siècle (sur vestiges plus anciens, notamment la saillie
  • La Bretonnière, ancienne ferme-annexe de Clairvaux
    La Bretonnière, ancienne ferme-annexe de Clairvaux Arconville - Bretonnière - isolé - Cadastre : 1989 ZA 37 à 40
    Historique :
    , sur lequel Galien de Bayel donne ce qu’il y possède et Roger de Bese abandonne ses prétentions au
    Aires d'études :
    Bar-sur-Aube
    Texte libre :
    , sur lequel Galien de Bayel donne ce qu’il y possède et Roger de Bese abandonne ses prétentions au
  • Usines de transformation des métaux
    Usines de transformation des métaux
    Historique :
    %), 56 dans les Ardennes (soit 41%), 9 dans l'Aube (soit 7%) et 8 dans la Marne (soit 6%). Un comptage a , 6 en Haute-Marne et 1 dans l'Aube) - 19 fenderies (11 dans les Ardennes et 8 en Haute-Marne) - 20 laminoirs (14 dans les Ardennes, 5 en Haute-Marne et 1 dans l'Aube) ; les forges anglaises n'ont pas été , 4 dans l'Aube et 3 dans la Marne)- 12 martinets (8 dans les Ardennes et 4 en Haute-Marne) - 30 tréfileries (4 dans les Ardennes, 19 en Haute-Marne, 4 dans l'Aube et 3 dans la Marne) - 9 martinets (4 dans les Ardennes, 4 en Haute-Marne et 1 dans l'Aube) Aussi bien en Haute-Marne que dans les Ardennes, la maintient encore jusqu'au 19e siècle mais la plupart cèdent la place aux laminoirs (sur le même site ou bien sur de nouveaux sites). Les platineries les plus anciennes se trouvent à l'est de Sedan, à Matton-et Révolution) et à Pouru-Saint-Rémy établi en 1834. En Haute-Marne, l'usine de Noncourt-sur-Rongeant et la batterie de Roches-sur-Rognon ont oeuvré dans ce secteur. Des martinets sont signalés à Douzy, Yoncq, Illy
    Description :
    celui de la rive droite la tréfilerie avec au niveau inférieur deux martinets. A Laferté-sur-Aube (1834 platinerie de Daigny sur un plan daté de 1768. Les bâtiments de martinets conservés dans les Ardennes sur les cartes postales anciennes. Un bâtiment de la Manestamp avait été surélevé dans les années 1980
  • Église paroissiale Saint-Etienne
    Église paroissiale Saint-Etienne Arcis-sur-Aube - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Hydrographies :
    L'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Localisation :
    Arcis-sur-Aube - en village
    Aires d'études :
    Aube
  • Banque (SNVB)
    Banque (SNVB) Bar-sur-Aube - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Localisation :
    Bar-sur-Aube - en ville
    Aires d'études :
    Aube
  • Usines liées au travail du bois (hors scierie)
    Usines liées au travail du bois (hors scierie)
    Historique :
    , Courbetaux à Montimirail dans la Marne, Pianetti à Laferté-sur-Aube en Haute-Marne ou Thiéblemont à Bar-sur ont produit des chaises comme Régnier à Bar-sur-Aube et quatre usines en Haute-Marne (Leboeuf à -Aube ont produit du parquet. Certaines comme la SCIAE fondée en 1948 à Dienvile ou Simpa àVendeuvre-sur Sur l'ensemble des sites recensés en Champagne-Ardenne au titre du patrimoine industriel, 59 correspondent à des usines liées au travail du bois (hors scieries) dont 23 dans l'Aube (soit 39%), 18 en Haute l'Aube et dans les Ardennes, 6 en Haute-Marne. Les usines ont souvent produits des articles variés dans activité : sabots à Signy-l'Abbaye et Auberive, brouettes pour Courcelles-sur-Blaise. Toutes ces activités nombreuses (5 sites) : crayonnerie de Givet, queues de billard à Maranville en Haute-Marne sur deux sites région : 5 dans l'Aube, 1 dans la Marne, 5 en Haute-Marne et 1 dans les Ardennes. Ces sites sont plus implantés en ville dans l'Aube (60%) et la Marne (100%) qu'en Haute-Marne (25%) et les Ardennes (0%). Elles
    Description :
    Maranville), les usines de menuiserie comme Simpa à Vendeuvre-sur-Barse, Thiéblemont à Bar-sur-Aube dans parallèle à l'instar de la modeste usine de meuble Chigot à Arcis-sur-Aube. l'Aube ou Taillet à Reims et Courbetaux à Montmirial dans la Marne ; et dans celles de meubles comme SCIAE à Dienville dans l'Aube. Elles comportent souvent de vastes aires de stockage, des bâtiments encore des cheminées d'usine (Marcilly-sur-Seine). Mais de petites structures existaient également en
  • Verrière figurée (chœur) : Enfance du Christ
    Verrière figurée (chœur) : Enfance du Christ Arcis-sur-Aube - place de la République - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Localisation :
    Arcis-sur-Aube - place de la République - en ville
    Aires d'études :
    Aube
  • Verrière figurée : Vie de la Vierge
    Verrière figurée : Vie de la Vierge Arcis-sur-Aube - place de la République - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Localisation :
    Arcis-sur-Aube - place de la République - en ville
    Aires d'études :
    Aube
  • Verrière hagiographique (chœur) : Vie de saint Nicolas
    Verrière hagiographique (chœur) : Vie de saint Nicolas Arcis-sur-Aube - place de la République - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Localisation :
    Arcis-sur-Aube - place de la République - en ville
    Aires d'études :
    Aube
  • Usines textiles (hors filatures et usines de bonneterie)
    Usines textiles (hors filatures et usines de bonneterie)
    Historique :
    (peausserie, mécanique, scierie) et de 3 moulins (Laferté-sur-Aube, Perrancey-les-Vieux-Moulins, Vaux-sur -sur-Suippe, Bazancourt, Boult-sur-Suippe et Suippes même), auquel on pourrait associer dans une dans une moindre mesure Romilly-sur-Seine (3 sites) avec tout proche 1 usine à Marcilly-sur-Seine (51 trouve des usines de tissage dans les Ardennes aussi à Neuflize et à La Ferté-sur-Chiers ; à Sept-Saulx dans la Marne ; et dans l'Aube à Troyes. - les usines textiles généralistes sont essentiellement Romilly-sur-Seine) et rémoise pour le reste (21,5 %). Les exemples aubois étant à mettre en relation avec teinturerie). - les moulins à foulon sont surtout ardennais (2 cas sur 3), notamment à Sedan ou alentours ; et -fin 19e siècle et années 1920), et ceux de l'Aube plus récents (fin 19e siècle et années 1920). La récente dans l'Aube (vers 1865 et 1880 mais surtout 1ère moitié du 20e siècle) que dans la Marne (milieu davantage (Vaux-sur-Blaise, 1550). Les autres catégories comportent également quelques sites dont la
    Description :
    beaux exemples de maisons patronales sur les bords de la rivière Suippe, à Bétheniville, Suippes ), 8 dans l'Aube (30 %), 13 dans la Marne (33 %), et 2 en Haute-Marne (40 %). Ce qui représente une développant en hauteur sur de nombreux étages (sites Labrosse-Bechet, Labauche) avec une certaine monumentaux du château du lieu ; et un exemple haut-marnais particulièrement développé à Vaux-sur-Blaise
  • Office de tourisme
    Office de tourisme Bayel - Office du tourisme - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Chapelle Notre-Dame-de-Perthes
    Chapelle Notre-Dame-de-Perthes Mailly-le-Camp - la Perthe - isolé
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Verrière historiée (bras nord du transept) : Genèse
    Verrière historiée (bras nord du transept) : Genèse Herbisse - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant l'iconographie peint sur l'oeuvre emblématique monogramme peint sur l'oeuvre
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
    Illustration :
    Vue sur le panneau b3 (cliché en 2015) : Adam et Eve chassés du Paradis (20e siècle Vue rapprochée sur le panneau b4 (cliché en 2015) : La Création du monde (20e siècle
  • Ensemble de 2 verrières mixtes (nef, murs nord et sud) : Visitation, Annonciation
    Ensemble de 2 verrières mixtes (nef, murs nord et sud) : Visitation, Annonciation Crespy-le-Neuf - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Matériaux :
    verre transparent coloré peint grisaille sur verre verre cathédrale
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Représentations :
    Scènes contenues dans un médaillon sur fond naturel, cernées par une double bordure colorée. Baie 7
    États conservations :
    l'assemblage (surtout sur la baie 7). Structure métallique des 2 baies rouillée du côté extérieur. Absence de
    Aires d'études :
    Aube
  • Verrière hagiographique (nef) : Enfance du Christ, sainte Barbe, saint Antoine
    Verrière hagiographique (nef) : Enfance du Christ, sainte Barbe, saint Antoine Auxon - rue de la Mairie - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant l'iconographie peint sur l'oeuvre inscription latin peint sur l'oeuvre : inscriptions (prières) en latin sur les phylactères portés par les anges.
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    à Rigny-le-Ferron, ainsi qu'à l'ange de la baie 3 d'Arcis-sur-Aube, toutes communes de l'Aube) ; les
    Matériaux :
    verre translucide coloré peint grisaille sur verre
    Représentations :
    Six scènes de l'Enfance du Christ disposées sur les 3 lancettes sur un fond uni. Ornements végétaux
    Aires d'études :
    Aube
  • Usine de construction mécanique des Ateliers du Chemin de Fer de l'Est
    Usine de construction mécanique des Ateliers du Chemin de Fer de l'Est Romilly-sur-Seine - 2 rue Aristide Briand - en ville
    Observation :
    Pas de notice propre ; Cf sous-dossier numérisation : Orvilliers_Romilly-sur-Seine / 11-Usine-de
    Canton :
    Romilly-sur-Seine
    Localisation :
    Romilly-sur-Seine - 2 rue Aristide Briand - en ville
    Aires d'études :
    Aube
    Illustration :
    Romilly-sur-Seine (Aube) - Les Ateliers du Chemin de fer de l'Est - Chantier aux Bois Grumes. [1er Romilly-sur-Seine (Aube) - Ateliers des Chemins de fer de l'Est - La Menuiserie / Edit. Laurain Romilly-sur-Seine (Aube) - Intérieur des ateliers de l'Est - Le Parc aux Roues / Thiébaut éditeur Romilly-sur-Seine - Ateliers de l'Est - La Sellerie / Editions Galeries Modernes, [1er quart 20e Romilly-sur-Seine - Les Ateliers du Chemin de fer de l'Est - Forges de montage et wagonnage / S
  • Usines d'impression sur papier ; imprimeries
    Usines d'impression sur papier ; imprimeries
    Historique :
    -offset à Bar-sur-Aube s'ouvre sur le site de l'usine de bonneterie Doré et fils en 1955, et plus tard ; à Bar-sur-Aube, la cessation a lieu vers 1980. A l'heure actuelle, seuls 3 sites sur les 12 sites 12 sites d'usines d'impression sur papier ont été recensés en Champagne-Ardenne : 8 sites, soit 61,5 %, sont situés dans le département de la Marne (dont 4 à Reims), 2 dans celui de l'Aube, 1 en situe dans la seconde moitié du siècle (5 cas sur 12). Leur développement est sans aucun doute lié à , loi sur la liberté de la presse en 1881, etc.), et bénéficie alors des évolutions techniques de la l'imprimerie de Sainte-Savine prend également place sur le site d'une ancienne bonneterie. Une situation
    Description :
    gendarmerie ; pour les 3 autres cas (Bar-sur-Aube, Sainte-Savine et Matot-Braine à Reims), les usines champardennaises. Signalons en premier lieu que sur les 12 sites recensés, 4 usines se sont installées dans des façade sur rue et les murs extérieurs de l'usine primitive, les deux imprimeries rémoises (L'Indépendant
    Titre courant :
    Usines d'impression sur papier ; imprimeries
  • Filatures
    Filatures
    Historique :
    (soit 45 %), 30 dans le département de la Marne (soit 35 %), et 14 dans le département de l'Aube (soit majoritairement centrés sur un grand secteur nord-est autour de Sedan principalement (plus Mouzon et Carignan auxquelles il faut ajouter Fismes et la vallée de la Vesle et Epernay. Dans l'Aube les filatures sont (08), 1822 à Haraucourt (08), 1823 à La Ferté-sur-Chiers (08, draperie), 1824 à Pouru-Saint-Remy (08 ) et Suippes (51), 1825 à Auménancourt (51), 1829 à Pontfaverger (51), 1829 à Chémery-sur-Bar (08 Autrecourt-et-Pourron (08), 1841 à Warmeriville (51), 1843 à Isles-sur-Suippe (51, laine mérinos), avant 1845 siècle), la plupart (3 sur 4) s 'accompagnant alors d'une reconversion industrielle du site. Les des années 1950, de plus, les cas de reconversions sont plus rares et le sont de plus en plus : 1 sur 4 pendant les années 1950, 1 sur 5 pendant les années 1960, un seul cas dans les années 1970 et dans de l'Aube, des exemples d'activités combinées puis de conversions en bonneterie. Aujourd'hui, ces
    Description :
    sur 30), de l'Aube (13 sur 14) et 2 sites ardennais sur 3. Au sein de ce siècle, c'est la seconde moitié qui est la mieux représentée (touche 1 site sur 3), notamment dans l'Aube (86 % des sites), dans Ardennes et 2 sur 5 dans l'Aube. Les sites conservant les vestiges les plus anciens se trouvent regroupés (usine Lainé), La ferté-sur-Chiers et Chémery-sur-Bar. Dans le département de l'Aube on pourra mentionner cependant reste très majoritaire. Les anciens bureaux sont présents sur près d'1 site sur 2 et encore 23 logement d'entreprise dans plus d'1 cas sur 2 (54 %) : à du logement patronal en majorité (surtout dans les Ardennes mais aussi dans la Marne), souvent conservé (présent sur 42 % des sites) car plus aisément reconvertible en habitation et présentant une belle qualité de construction (par exemple sur les sites Oudin sur 5 (18 sites ; Ardennes et Marne) et avec un nombre important de cités ouvrières associées (14 sites, surtout dans la Marne sur les bords de la rivières Suippe). Enfin, on citera les 3 exemples de
  • Fontarce, ancienne grange de Clairvaux
    Fontarce, ancienne grange de Clairvaux Vitry-le-Croisé - Fontarce - isolé - Cadastre : 1989 F1 700 à 725
    Historique :
    colline et du bois de Moriémont sur Champignol-lès-Mondeville, partie constituée sur la base des sur Saint-Usage, qui lui a été donnée par Anséric de Chacenay, membre d’une puissante famille de Joux, dont relevaient nombre de biens et prieurés disséminés dans la haute vallée de l’Aube cartulaire. La grange bénéficia pour ses troupeaux d’une zone de pâturages sur Vitry et la seigneurie de
    Texte libre :
    colline et du bois de Moriémont sur Champignol-lès-Mondeville, partie constituée sur la base des sur Saint-Usage, qui lui a été donnée par Anséric de Chacenay, membre d’une puissante famille de Joux, dont relevaient nombre de biens et prieurés disséminés dans la haute vallée de l’Aube cartulaire. La grange bénéficia pour ses troupeaux d’une zone de pâturages sur Vitry et la seigneurie de
  • Minoteries
    Minoteries
    Historique :
    département se trouvant essentiellement sur la rivière Aube (4 cas). Par ailleurs, la rivière Marne et son , Pargny-sur-Saulx en 1928, Vouziers vers 1930, Bar-sur-Aube vers 1938, Ramerupt en 1940 ; fruit de la dans le département de l'Aube (ou l'activité touche surtout le centre et le nord), 9 dans le définies ci-dessus sont mentionnées en Champagne-Ardenne dès les années 1860 : dans l'Aube à Ramerupt en 1862, à Voué peu après 1865, à Romilly-sur-Seine dans les années 1860 ; et dans la Marne à Tours-sur créations anciennes étant plus fréquentes dans le département de l'Aube (85 %) que dans celui des Ardennes s'accélèrent dans les années qui suivent la Première Guerre mondiale : Bar-sur-Seine et Tours-sur-Marne en 1925 notre corpus sont toujours en activité. Une dans l'Aube à Dienville (groupe Soufflet) ; une dans la du Moulin de Termes) et Signy-l'Abbaye (Le Moulin de Signy). Les Grands Moulins de Nogent-sur-Seine ont été détruites (Pargny-sur-Saulx, en cours) ou n'existent plus qu'à l'état de vestiges (Ramerupt
    Description :
    souvent en béton. Dans 1 cas sur 2 les minoteries comportent un logement patronal (peu dans l'Aube), qui ; jusqu'à atteindre 4 étages d'élévation (Autigny-le-Grand, Roizy, Vouziers, Nogent-sur-Seine, Montmirail ), 5 étages (Romilly-sur-Seine, Dienville, Reims), voire 6 étages (Serzy-et-Prin : il est vrai dans ce manière générale le matériau le plus utilisé est la brique, présente dans 28 sites (soit 3 sites sur 4 ...) entrant dans la fabrication de 2 sites sur 3. A partir de l'entre-deux-guerres notamment, et comme partout fabrication des bâtiments dans 1 site sur 2. Dans les ateliers les charpentes sont souvent apparentes, et sont (Hannapes, Juniville, Vouziers), ou à des barrages (Tours-sur-Marne, Heutrégiville, Autigny-le-Grand l'exemplarité de leur architecture d'époque Art déco, et la minoterie de Montmirail. Et dans l'Aube : la minoterie Charrier de Bar-sur-Seine, qui attend sa reconversion depuis de nombreuses années, et les Grands Moulins de Nogent-sur-Seine (groupe Soufflet), du tout début du 20e siècle avec sa façade en brique de 70