Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Eglise paroissiale Saint-Denis de Champlat-et-Boujacourt
    Eglise paroissiale Saint-Denis de Champlat-et-Boujacourt Champlat-et-Boujacourt - en village - Cadastre : 2014 B 105
    Référence documentaire :
    , coupe, façade / Gaston Grivet architecte. 1:100. Dressé à Paris le 25 février 1920. 1 plan papier (AD
    Représentations :
    sculptées, à la représentation de visages humains, de formes géométriques ou florales.Le fronton du porche décoration en métal à trois nœuds, un coq et une pointe. Intérieure : Les deux fermes principales de la nef reposent sur des culots à motifs géométriques.
    Description :
    L’église est à nef unique, sans transept, recouverte d’un plafond à trois pans aux deux fermes apparentes, en bois, à entraits retroussés. Son abside est à cinq pans. Lors de l'enquête au mois d'octobre 2016, il a été constaté une attaque virulente et très active d'insectes xylophages, essentiellement clocher et à la cloche manque d'entretien régulier, les escaliers comme les paliers sont envahis de
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Texte libre :
    , les contreforts sont à reprendre en 1739. D’importants travaux de restauration conduits par le maître entièrement reconstruit suivant un modèle propre à la période de la reconstruction, à l'emplacement de mobilier, entièrement renouvelé, est fourni en 1934 d’une part par M. Becart (ou Bécard) de Villedommange , d’autre part par Maurice Diemert à Reims. Description Les murs de l'église sont en moellons apparents avec des bandeaux de briques pleines à hauteur des arcs des baies en façades nord et sud, le long des nord et celles de la façade sud. La façade occidentale, sur un niveau, à toiture à deux pans, est moellons enduits, plein-cintre, comprenant un bandeau de briques à mi-hauteur, surmonté d’un fronton en pierre, sculpté. Il est recouvert d’un chaînage de pierres, à ressauts, comportant un entablement au faîtage. Cette façade comprend, chaque côté du portail, deux petites baies à linteau droit. La façade nord, sur un niveau, est pourvue de trois baies plein-cintre à chaînages de briques en partie est et
    Illustration :
    Peinture murale : frise de rinceaux, peinte à environ 1,50 m de hauteur sur l'ensemble des murs
    Couvertures :
    toit à longs pans
1