Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Résultats 1 à 20 sur 24 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Eglise paroissiale de Saint-Martin de Jonquery
    Eglise paroissiale de Saint-Martin de Jonquery Jonquery - en village - Cadastre : 2014 AB 77
    Historique :
    alimentant l’écluse du moulin construit quelques mètres en contrebas, l’église Saint-Martin est régulièrement L'église a pour noyau la croisée romane et les piliers de la nef donnant autrefois sur des bas d’archives parlant de la structure de l’église, construite au 12e siècle, remontent seulement à la fin du 17e siècle ; érigée dans un point bas de l’agglomération, à proximité immédiate du ruisseau de Jonquery submergée et de ce fait se détériore rapidement et régulièrement. Restaurée entre 1742 et 1790, elle connaît question de l’humidité.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Référence documentaire :
    AD Marne. G 254. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de la Montagne. (1512-1789) AD Marne. Série G : G 254. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de la Montagne. (1512-1789). AD Marne. 2 O 2328. Dossier de l'église. (1875-1931) AD Marne. Série O : 2 O 2328. Jonquery MAP. 0081/051/0077. Eglise : Dossier de travaux (1919-1936) MAP. 0081/051/0077. Correspondance : demande de réfection de l'escalier de l'église (1951) ; réparation des dommages de guerre (1919-1926 ) ; restauration, assainissement et entretien de l'édifice (1919-1936). UDAP, Marne. Dossiers des communes avec édifice protégé : éléments administratifs et suivis de travaux anciens. (1956-2015) Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Sans cote . Dossiers des communes avec édifice protégé : éléments administratifs et suivis de travaux anciens. (1956 UDAP, Marne. Diapositives et photographies couleurs, vrac et classement par ordre alphabétique de
    Canton :
    Dormans-Paysages de Champagne
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Étages :
    étage de comble
    Texte libre :
    Présentation historique La construction de l’église remonte au 12e siècle, comme en témoignent les chapiteaux et les tailloirs de la croisée et du mur nord de la nef. Si elle est trouvée en bon état lors de la visite pastorale de 1739, en 1742 elle présente un délabrement avancé : le pavé est à reprendre tant à la nef qu’au chœur et transept ; par ailleurs l’arc triomphal est « panché » et les murs de la chapelle sud menacent de s’écrouler ; « La voute de l'autre chapelle s'entrouvre en plusieurs endroits, les murs s'écartent, les fondements des [1 mot] de la nef s'écroulent par le pied, de même que le pignon du grand portail qui s'éjette considérablement et menacent ruine. Quant aux couvertures de toute l'église , nous avons pensé en bon état, le cimetière est ouvert en plusieurs endroits, et la petite porte de l'église est hors d'état de servir. » (AD Marne, G254 : visite de l’église de Joncry du 16 avril 1742). Les travaux de restauration ont été réalisés, puisque le questionnaire de 1790 indique qu’aucune réparation
    Vocables :
    Saint-Martin
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Représentations :
    traces de polychromie rouge et bleue. Le chœur contient un lavabo et une niche maçonnés. Les colonnes supportant la retombée des ogives dans la croisée et le chœur présentent des chapiteaux décorés de motifs végétaux stylisés. Les chapiteaux des piliers centraux des baies du beffroi sont moulurés ou décorés de
    Description :
    Cette église en maçonnerie de pierre et de moellons s’organise selon un plan en croix latine
    Titre courant :
    Eglise paroissiale de Saint-Martin de Jonquery
    Illustration :
    Plan de l'église, A. Ventre (?), sans date. IVR21_20165116876NUC Reprises des murs extérieurs, attachement n°3 / Entreprise Hory, 1930. Echelle : 1 :50. Tirage de Plan des pourtours de l'église, 1932, Guéritte, Herbé. IVR21_20165116878NUC Plan des pourtours de l'église, 1932, Guéritte, Herbé. IVR21_20165116879NUC Elévations de la charpente, état des lieux (?), 1933. IVR21_20165116880NUC Coupe longitudinale de la charpente, état des lieux (?), 1933. IVR21_20165116881NUC Vue perspective de la charpente, état des lieux (?), 1933. IVR21_20165116882NUC Plan de situation, 1981 (?). IVR21_20165116883NUC Planche photographique : face sud et chevet en direction de l'ouest, 1930. IVR21_20165116888NUC Vue aérienne : vue de l'ouest. IVR21_20165119963NUCA
  • Bannières de procession : de Saint-Druon et de Saint-Martin
    Bannières de procession : de Saint-Druon et de Saint-Martin Warmeriville - - place de l'église
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Dénominations :
    bannière de procession
    Représentations :
    saint Martin de Tours de profil à califourchon équestre passant , dans un médaillon encadré de rinceaux de fleurs. Saint Martin est représenté à cheval, vêtu d'une cotte saint en pied de face Saint Druon, patron des bergers, se tient debout dans un pré, lisant la Bible. À sa droite paît un troupeau de moutons, et à sa gauche un chien regarde vers l'arrière-plan. La scène est peinte sur une toile de mailles, coupe avec son épée un manteau. Assis et bras tendu, le Christ sous les traits d'un jeune homme mendiant, tend les bras vers lui. La scène est encadrée d'une couronne de blés et de vigne, les grains de blés et les grappes de raisin sont réalisés en paillon.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Bannière de procession Saint Druon : suspendue à la tribune de l'orgue ; damas et broderie de fils de soie rouge et or. Peinture à l'huile sur toile dans le médaillon. Bannière de procession Saint Martin : suspendue à la tribune de l'orgue ; velours rouge, broderie d'applique, frange en fils
    Localisation :
    Warmeriville - - place de l'église
    Emplacement dans l'édifice :
    tribune de l'orgue
    Titre courant :
    Bannières de procession : de Saint-Druon et de Saint-Martin
    États conservations :
    Bannière de Saint-Martin : mauvais état : Le tissu est tâché, la toile est craquelée. Bannière de Saint-Druon : mauvais état.
    Appellations :
    bannière de Saint-Martin bannière de Saint-Druon
    Illustration :
    Bannière se Saint-Martin. IVR21_20165115945NUCA Bannière de Saint-Druon. IVR21_20165115946NUCA
  • Église paroissiale Saint-Martin de Warmeriville
    Église paroissiale Saint-Martin de Warmeriville Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC 01 172
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    L'église actuelle remplace un édifice construit au 12e et 13e siècle, détruit au cours de la église de style néo-roman, en collaboration avec Lacote-Wary, qui signe les décors du chœur.
    Référence documentaire :
    AD Marne. G 258. Doyenné de Lavannes : Bazancourt et Pomacle annexe. (1765-1791) Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série G : G 258. Doyenné de Lavannes : paroisse de Bazancourt AD Marne. 2 G 1641. Réparations de l'église. (1649-1751) AD Marne. Série G : 2 G 1641. Réparations de l'église. (1649-1751). AD Marne. 2 O 5140. Dossier de travaux. Église de Warmeriville. (1862-1932) AD Marne. Série O : 2 O Plan et élévation de l'église de Warmeriville telle qu'elle étoit avant l'incendie de la flèche . Auteur inconnu, vers 1750 (AD Marne. 2 G 1641/53) Plan et élévation de l'église de Warmeriville telle qu'elle étoit avant l'incendie de la flèche / Auteur inconnu. [s.d.]. 1 dessin : encre, lavis. 1 repro Plan de l'église de Warmeriville. Avant 1863. (BM Reims Carnegie. BMR 74-432) Plan de l'église de Ensemble de plans pour le 2e projet de la nouvelle église. R. Berger et V. Huet, 1925 (AD Marne. 2
    Représentations :
    les attributs de saint Martin : la mitre avec fanions et la crosse. Enfin, le portail occidental est Le décor sculpté de l'église est localisé sur les façades extérieures : arc et archivolte de l'entrée occidentale, face ouest du clocher et dernier niveau sur les 4 faces, tympan de l'accès latéral sud. Le parement de l'église en appareil irrégulier constitue en lui-même un décor, en alternant avec une assise régulière sous et entre les ouvertures (façades nord et sud). Un jeu plus complexe de parement est réalisé au dernier niveau du clocher, réalisant un damier de surfaces planes et brutes. Sous horizontal. Au-dessus de l'entré sud, le tympan sculpté porte le nom du vocable en archivolte, et représente dessous un drap plissé. À l'intérieur, les piles de la nef sont coiffées de chapiteau à corbeille, au décor simple de bandes. Les murs de l'abside du chœur sont revêtus de plaques de marbre de travertin jaune. Aujourd'hui, les murs de la nef peints en blanc cachent sans doute un décor peint, à l'image de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église est un édifice de plan allongé. Un clocher porche surplombe la façade occidentale, créant un vestibule à l'entrée de la nef. Le vaisseau central de celle-ci, à deux niveaux d'élévation et profond de 5 travées, s'ouvre au nord et au sud par de grandes arcades en plein-cintre sur des collatéraux . De part et d'autre du vestibule, se trouve la chapelle des fonts au sud, l'accès à la chaufferie, à semi-circulaire, flanqué de part et d'autre de deux annexes : la sacristie au sud, un débarras au nord . La nef est voûtée en berceau à lunettes sans arc doubleau, et l'abside en cul-de-four.
    Localisation :
    Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC 01 172
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin de Warmeriville
    Vocables :
    Saint-Martin
    Texte libre :
    l’Académie de Reims, vol. 146, 1931-1932). L’église est placée sous le vocable de Saint-Martin dès sa Place de l'église, est marqué par un tympan sculpté représentant les attributs de saint Martin dans une , l'autre à saint Martin mais également à saint Druon (Cousin-Henrat, op. cit.). Les sources fournissent peu menace ruine, notamment la chapelle Saint-Martin-Saint-Druon, située dans le bras sud du transept, dont les travaux sont financés en 1674 par des religieux de Saint-Thierry (AD Marne. G 252). En 1683, la , la modeste église souffre, comme les églises de Saint-Étienne-sur-Suippe, Selles et Saint-Masmes, du Présentation historique La construction de l’église primitive détruite pendant la première guerre et reconstruit au 19e siècle. Bâti en forme de croix latine en pierre et craie, l’édifice comprend une nef, deux bas-côtés, un transept surmonté d’une tour de croisée et une abside à 5 pans (Travaux de création, d’après le pouillé de 1316 (Cousin-Henrat. Études historiques sur Warmeriville et ses dépendances
    Couvrements :
    cul-de-four
    Illustration :
    Plan et élévation de l'église de Warmeriville avant l'incendie de la flèche. Auteur inconnu, vers Plan de l'église de Warmeriville. Avant 1863. IVR21_20165115863NUC L'église de Warmeriville. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_20165115861NUC Vue de la façade occidentale. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_20165115862NUC Chapiteaux dans le choeur de l'église. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_19955100611X Grilfes au 1er pilier du choeur près de la nef. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_19955100606X Église : vestiges de guerre, abri. Léon Doucet, s. d. IVR21_20165115864NUC Église : vestiges de guerre, abri. Léon Doucet, s. d. IVR21_20165115865NUC Église : vestiges de guerre, abri. Léon Doucet, s. d. IVR21_20165115866NUC Détail du tympan du portail de la façade sud. IVR21_20165115868NUCA
  • Eglise paroissiale Saint-Martin de Reuil
    Eglise paroissiale Saint-Martin de Reuil Reuil - en village - Cadastre : 2014 AB 175
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Les archives consultées, relatives à l'histoire contemporaine de l'édifice, révèlent que ce dernier fait l’objet de modestes travaux à la fin du 19e siècle (réfection du pavé et des fenêtres du reconstruit de 1919 à 1930 sous la direction successive des architectes en chef A. Ventre, B. Haubold, puis A . Guéritte. L'église nécessite à nouveau des réparations suite aux événements de 1939-1940. La couverture a fait les frais de la tempête de 1999 ; depuis sa réfection l'année qui suivit, elle est restaurée par phases de 2004 à 2014.
    Référence documentaire :
    Eglise paroissiale Saint-Martin. Extérieur, ensemble vu du nord-ouest. Etat le 26 août 1915 / Henri Deneux. (MAP. DNX-03179) Eglise paroissiale Saint-Martin. Extérieur, ensemble vu du nord-ouest. Etat le AD Marne. 7 J 25. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905 ) AD Marne. Série J : 7 J 25. Enquêtes paroissiales. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905). AD Marne. 7 J 26. État des paroisses. (1919) Archives Départementales de la Marne, Châlons-en -Champagne. Série J : 7 J 26. Enquêtes paroissiales. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1919). AD Marne. 2 O 3603. Dossier de l'église (1837-1935) AD Marne. Série O : 2 O 3603. Reuil, église : Démolition du porche (1891) ; reconstruction de l’église (1923) ; fournitures de mobilier cultuel (1935
    Canton :
    Dormans-Paysages de Champagne
    Représentations :
    , comprenant des prismes en pierre au pied du meneau central. Intérieur : la clef de voûte de la croisée
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Saint-Martin de Reuil
    Vocables :
    Saint-Martin
    Texte libre :
    de la suite donnée à cette affaire. L'église Saint-Martin fait tout de même l'objet de plusieurs 51 179 244). L'église Saint-Martin semble ne faire l'objet d'aucun travaux pendant près de vingt-cinq Historique En 1838, le curé des églises de Reuil et d'Œuilly sollicite « la charité de la famille régnante », les deux édifices présentant « la perspective de la plus grande misère » (lettre du curé Jonel au Préfet, 8 novembre 1838. AD Marne 2 O 3603). À son tour, le Préfet appuie ces demandes de secours qui « paraissent d'autant plus fondées que les deux communes de Reuil et d'Œuilly sont sans moyens et sans aucune ressource pour parvenir à la restauration de leurs églises » (lettre Préfet au Ministre des campagnes « d'embellissements » à la fin du 19e siècle, principalement financées par les dons de particuliers (état de situation en 1905. AD Marne 7 J 25). En 1883, les fenêtres et les pavés du sanctuaire sont repris. En mai 1891, le Conseil municipal approuve la démolition du porche de l'église qui menace
    Illustration :
    Extrait agrandi du cadastre de 1832 (AD Marne. 3 P 1177). IVR21_20165117473NUCA Plan de l'église de Reuil / Jean Rocard, architecte en chef des MH. Juillet 1976. 1:50 (MAP. 82_51 Église de Reuil. Attachement n°1 : restauration du clocher. 1925 (MAP. 81-51-0179-244 Église de Reuil. Attachement n°2 : restauration du clocher. 1925 : piles entre fenêtres hautes de Église de Reuil. Attachement n°5 : restauration du clocher. 1925 : point de pignon ouest (MAP. 81 Église de Reuil. Attachement n°6 : restauration du clocher. 1925 (MAP. 81-51-0179-244 Vue intérieure de la nef vers le nord-est, 1915 (vers). (MAP. MH0017480). IVR21_20165117486NUC Église de Reuil : vue extérieure (A Musée Hôtel Le Vergeur. Localités hors Reims, carton OP Façade est : baie de la chapelle nord. IVR21_20165122306NUCA Vue de la nef vers le bas-côté sud travée 1. IVR21_20165122309NUCA
  • Église paroissiale Saint-Martin de Berru
    Église paroissiale Saint-Martin de Berru Berru - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 C 01 209
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    siècle, avec la nef. Dans le pouillé de 1312, la paroisse est sous l’invocation de Saint-Symphorien, et le décimateur est le chapitre de Saint-Symphorien de Reims ; le pouillé de 1779, indique, lui, que le Saint-Vanne de Verdun, le chapitre de Saint-Symphorien et le curé. La tour carrée, le transept et le La construction de la nef remonte au milieu du 12e siècle, qui devait se terminer à l'est par un transept et un abside, comme en témoigne la trace de la toiture sur le bras sud du transept. Les chapiteaux de la croisée romane ont été conservés et les sources s'accordent à les dater du 2e quart du 12e seigneur de l’église est la cathédrale de Reims et que les nouveaux décimateurs sont les bénédictins de chœur sont couverts de voûtes du premier âge gothique, soit le début du 13e siècle. En 1908-1909 , l’entrepreneur Eugène Briè assure la reprise des couvertures de la face est de la flèche, de la face nord des bas -côtés, de la partie est du bras du transept nord et enfin de la nef. Au lendemain de la première guerre
    Référence documentaire :
    AD Marne. 2 O 486. Dossier de travaux. Église Saint-Martin de Berru. (1842-1909) AD Marne. Série O AD Marne. G 258. Doyenné de Lavannes : Bazancourt et Pomacle annexe. (1765-1791) Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série G : G 258. Doyenné de Lavannes : paroisse de Bazancourt AD Marne. 7 J 6. Organisation territoriale du diocèse. Cartes postales des églises du diocèse de églises du diocèse de Reims. (1914-1920). AD Marne. 7 J 25. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905 ) AD Marne. Série J : 7 J 25. Enquêtes paroissiales. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905). : 2 O 486. Réparation (1843) ; construction de bancs (1855) ; travaux à la sacristie (1877 MAP. 81/51/0012/0029-1. Dossier des travaux de restauration. (1920-1923) MAP. Série 81 : 81/51/0012
    Représentations :
    Une corniche à modillons couronne les élévations nord de la nef et du transept, du chevet et du clocher. Les 4 faces du clocher sont percées de baies géminées, dont l'archivolte est sculpté de feuilles formant une pointe de diamant. Les voussures retombent sur des chapiteaux feuillagés. Les chapiteaux de la croisées sont romans, sculptés de feuilles plates mais également d'animaux ou de visage humains.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église de Berru présente un plan allongé, comprenant une nef à trois vaisseaux, un transept légèrement saillant marqué par un clocher au-dessus de la croisée et un chevet polygonal à 3 pans. La sacristie s'élève dans l'angle nord du chevet. Les 3 vaisseaux de la nef sont couverts par une seule toiture flèche carrée. L'ardoise est employée sur l'ensemble des couvertures. L'ensemble de la nef est plafonné voûtés en ogives. La construction est en moellon de calcaire et de meulière, sauf la sacristie et l'élévation sud de la nef réalisés en pierre de taille de petit appareil. Les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille.
    Localisation :
    Berru - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 C 01 209
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin de Berru
    Vocables :
    Saint-Martin
    Illustration :
    Plan de l'arpentage de pièces de vignes à Berru, Pierre Crion, 1741. IVR21_20165113615NUCA Attachement de maçonnerie : clocher face extérieure est, Haubold, 1928. IVR21_20165113275NUCA Attachement de maçonnerie : mur est du clocher, Haubold, 1929. IVR21_20165113276NUCA Attachement de maçonnerie : mur sud de la nef, face nord, Haubold, 1929. IVR21_20165113277NUCA Attachement de maçonnerie : mur nord de l'abside, Haubold, 1929. IVR21_20165113278NUCA Attachement de maçonnerie : voûte de la croisée des transepts, Haubold, 1930. IVR21_20165113279NUCA Attachement de maçonnerie : mur de l'abside, Haubold, 1930. IVR21_20165113280NUCA Attachement de maçonnerie : bas-côtés nord et sud, Haubold, 1931. IVR21_20165113281NUCA Attachement de maçonnerie : dallage du portail et contreforts, Haubold, 1931. IVR21_20165113282NUCA Attachement de maçonnerie : mur ouest, Haubold, 1931. IVR21_20165113611NUCA
  • Ensemble de 4 verrières à personnage : Saint Michel, Saint Jean-Baptiste de la Salle, Saint Martin, Saint Jean-Baptiste (baies 9 à 18)
    Ensemble de 4 verrières à personnage : Saint Michel, Saint Jean-Baptiste de la Salle, Saint Martin, Saint Jean-Baptiste (baies 9 à 18) Boult-sur-Suippe - en village - Cadastre : 2014 AH01 256
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Inscriptions & marques :
    : SIGNUM FIDEI / FRERES / ECOLES / CHRETIENNES / ST JEAN BAPTISTE DE LA SALLE Baie 13 : ST MARTIN / JS REIMS / 1966 Baie 15 : ST JEAN BAPTISTE Baie 18 : SAINT / BLAISE / DON DE M ET MME ALEBOSSU / JACQUES
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    l'atelier de Reims. La maquette représentant Saint Michel est soumise en 1948. La repose survient entre 1959 Les verrières des bas-côtés ont été déposées au mois de juin 1941 pour être "réparées" (sic) à
    Représentations :
    Baie 9 : Saint Michel Baie 11 : Saint Jean-Baptiste de la Salle Baie 13 : Saint Martin Baie 15 saint Michel de face en pied cycle thématique saint Jean-Baptiste de la Salle saint Martin saint Jean-Baptiste saint Blaise : Saint Jean-Baptiste Baie 18 : Saint Blaise
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'ensemble des verrières se situe dans le bas-côté nord à l'exception de la baie 18 située dans le
    Titre courant :
    Ensemble de 4 verrières à personnage : Saint Michel, Saint Jean-Baptiste de la Salle, Saint Martin , Saint Jean-Baptiste (baies 9 à 18)
    Appellations :
    saint Jean-Baptiste de la Salle saint Martin saint Michel saint Jean-Baptiste
    Illustration :
    Saint Michel : maquette de Jacques Simon, 1948. IVR21_20165124592NUCA Baie 11 : Saint Jean-Baptiste de la Salle. IVR21_20165115511NUCA Baie 13 : Saint Martin. IVR21_20165115510NUCA Plan des verrières de l'église de Boult-sur-Suippe. IVR21_20165115506NUDA Baie 9 : Saint Michel. IVR21_20165115512NUCA Baie 15 : Saint Jean-Baptiste. IVR21_20165115509NUCA Baie 18 : Saint Blaise. IVR21_20165115515NUCA
  • Ensemble de 6 verrières figurées : Saint Éloi, Sainte Marguerite, Saint Jean-Baptiste de la Salle, Saint Martin, Saint Louis, Baptême du Christ (baies 7 à 11, 10 à 14)
    Ensemble de 6 verrières figurées : Saint Éloi, Sainte Marguerite, Saint Jean-Baptiste de la Salle, Saint Martin, Saint Louis, Baptême du Christ (baies 7 à 11, 10 à 14) Fresne-lès-Reims - - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 AA 01 50
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Inscriptions & marques :
    CONF / DON DE Mr ET Mme LEFRANT-VANIER Baie 9 : Sa MARGARETE MARIA ALACOQVE / EN MÉMOIRE DE LA FAMILLE DELIGNY-LESPAGNOL Baie 11 : Svs JOHANNES Bta DE LA SALLE CONF / EN MÉMOIRE DE LA FAMILLE LESPAGNOL-LEFRANT Baie 10 : Svs LVDIVICVS REX / DON DE LA FAMILLE ADAM-DELIGNY Baie 12 : Svs MARTINVS EPISCOPVS ET CONFESSOR / MARMOVTIER LIGVGE / DON DE LA FAMILLE PAUL GROSJEAN-GROSJEAN Baie 14 : ECCE AGNVS DEI / DON DE
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Représentations :
    saint Jean-Baptiste de la Salle saint Martin Baie 7 : Saint Éloi. Baie 9 : Sainte Marguerite. Baie 11 : Saint Jean-Baptiste de la Salle. Baie 10 : Saint Louis. Baie 12 : Saint Martin. Baie 14 : Baptême du Christ. saint Eloi en pied sainte Marguerite saint Louis
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Fresne-lès-Reims - - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 AA 01 50
    Titre courant :
    Ensemble de 6 verrières figurées : Saint Éloi, Sainte Marguerite, Saint Jean-Baptiste de la Salle , Saint Martin, Saint Louis, Baptême du Christ (baies 7 à 11, 10 à 14)
    Illustration :
    Baie 11 : Saint Jean-Baptiste de la Salle. IVR21_20165115062NUCA Baie 12 : Saint Martin. IVR21_20165115064NUCA Baie 7 : Saint Eloi. IVR21_20165115060NUCA Baie 9 : Sainte Marie-Marguerite Alacoque. IVR21_20165115061NUCA Baie 10 : Saint Louis. IVR21_20165115063NUCA
  • Verrière hagiographique (3) : Christ roi du monde ; Saint Druon ; Saint Martin (baies 100 à 102)
    Verrière hagiographique (3) : Christ roi du monde ; Saint Druon ; Saint Martin (baies 100 à 102) Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Inscriptions & marques :
    : précision sur l'iconographie : SAINT MARTIN. Signature et date : DESJARDINS SUCCR DE F. HAUSSAIRE ANGERS Baie 100 : signature et date : DESJARDINS SUCCR DE F. HAUSSAIRE ANGERS PARIS 1928. Baie 101 PARIS 1928. Baie 102 : précision sur l'iconographie : SAINT DRUON. Signature et date : D. DESJARDINS SUCCR DE F. HAUSSAIRE ANGERS PARIS 1928.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Les verrières du chœur sont signées et datées : Desjardins, successeur de F. Haussaire, réalisées à
    Représentations :
    saint Martin de face en pied dans la main gauche un globe. Un nimbe crucifère entour sa tête. Baie 101 : Saint Martin est représenté : Saint Druon est en tenue de pèlerin, portant une besace en bandoulière. Il tient un bâton de pèlerin où Christ de face assis en majesté de pourpre sur une tunique verte. Il porte une couronne, et tient dans la main droite un sceptre et en pied, bénissant de la main droite et tenant dans la gauche une crosse. Ses mains sont gantées de de l'identifier. À ses pied à l'arrière-plan, une ville avec de hautes tour est représentée. Baie 102 est accrochée une gourde. Dans son auréole est inscrit son nom. Épousant la forme de la baie, une frise de bouquet de roses entoure chaque personnage.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Les trois verrières sont situées en partie haute de l'abside.
    Localisation :
    Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Titre courant :
    Verrière hagiographique (3) : Christ roi du monde ; Saint Druon ; Saint Martin (baies 100 à 102)
    Illustration :
    Baie 101 : Saint Martin. IVR21_20165115880NUCA Plan schématique de localisation des verrières. IVR21_20165115877NUDA Baie 102 : Saint Druon. IVR21_20165115879NUCA
  • Ensemble de verrières des bas-côtés (12) : verrière hagiographique ; verrière figurée ; verrière légendaire (baie 1 à 13)
    Ensemble de verrières des bas-côtés (12) : verrière hagiographique ; verrière figurée ; verrière légendaire (baie 1 à 13) Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Historique :
    Les verrières des bas-côtés sont signées Vve & mlles De troeyer et datées de 1935 et 1936. Elles
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Statut :
    propriété de la commune
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Inscriptions & marques :
    : 1935 M. L'ABBE DROUART CURE DE WARMERIVILLE DEPUIS 1899 À SON EGLISE. Baie 5 : SAINT JEAN BAPTISTE DE NOTRE CURÉ DE 1840 À 1889. Baie 6 : SAINT REMI A CLOVIS BAISSE LA TETE FIER SICAMBRE BRULE CE QUE TU AS Les baies 1 à 7 sont signées : VVE & MLLES / l. DE TROEYER / REIMS 1935. Les baies 9 et 11 sont signées : VVE & MLLES / l. DE TROEYER / REIMS 1936. La baie 13 : DE TROEYER. Toutes les baies mentionnent dans un bandeau le sujet de la scène représentée : Baie 1 : JE SUIS L'IMMACULEE CONCEPTION. Baie 3 LA SALLE QUICONQUE OBSERVE LA LOI DE DIEU ET L'ENSEIGNE SERA GRAND DANS LE ROYAUME DES CIEUX. Baie 7 : L'ANGE DIT A MARIE JE VOUS SALUE. PLEINE DE GRACE. LE SEIGNEUR EST AVEC VOUS. Baie 9 : LAISSEZ VENIR A ORPHELINS. Baie 13 : QUE LE DIEU DE LEUR PREMIERE COMMUNION PRESERVE NOS ENFANTS DES DANGERS QUE NOUS AVONS COURUS DE 1914 A 1918. LES ANCIENS COMBATTANTS. Baie 2 : VOICI CE COEUR QUI A TANT AIME LES HOMMES. Baie 4 : 1935 LES PAROISSIENS DE WARMERIVILLE A M. / L'ABBÉ DEOUART, LEUR CURÉ 50 ANS DE SACERDOCE
    Représentations :
    saint Jean-Baptiste de la Salle , un nimbe crucifère entoure sa tête. Il écarte un pan de son manteau, dévoilant son cœur à sainte Saint Sacrement. Le Christ en croix apparait dans une gloire au cours de la consécration du calice et de à senestre assistent au miracle de l'apparition de la colombe apportant le saint chrême à saint chaise, l'Enfant Jésus s'appuie sur les genoux de sa mère, l'écoutant lui enseigner les saintes écritures tête vers saint Jean-Baptiste, qui le baptise de la main droite. Il prend appui sur un bâton cruciforme apparait dans une gloire. Baie 1 : Apparition de la Vierge à Bernadette Soubirou. Sainte Bernadette est anges se joignent à sa prière. Baie 5 : Saint Jean-Baptiste de la Salle est debout au milieu d'un groupe sainte Marguerite-Marie Alacocque sainte Bernadette
    Auteur :
    [peintre-verrier] De Troeyer (atelier)
    Description :
    Ensemble de verrières des bas-côtés en forme de demi-lune. Verre peint, coloré et verre cathédrale pour le pourtour de la baie. Elles sont protégées par une grille extérieure.
    Localisation :
    Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier Veuve et mesdemoiselles de Troeyer Reims
    États conservations :
    Rapport de Mr G. Burigana en mars 2104, fait à la Mairie sur la restauration des vitraux, réalisée limite les risques de rupture des vitaux. Le châssis mis à nu est décapé et passé au Rustol. Les vitraux sont lavés et débarrassés des déchets de mastic qui adhéraient encore. Pour rigidifier le montage, des cadres en profilé d'aluminium sont fabriqués sur mesure. Afin de former les courbes supérieures, une cintreuse spécifique est fabriquée (voir photo). Elle a pour base les 2 galets déposés de l'horloge lors de sont posés sur un fond de joint silicone dans les profilés.Les verres "cathédrale" sont remplacés, ils sont posés sur un lit de mastic. Un second cordon de mastic est extrudé autour des verres afin de garnissage final de mastic est mis en place entre les vitraux et le châssis de façon à fermer les interstices assurée par un cordon de silicones. La fixation au tableau, remis en état, est faite par 4 pattes soudées sur le cadre et fixées par des vis et des chevilles. Le même jour, le vitrail gauche (vu de la tribune
    Titre courant :
    Ensemble de verrières des bas-côtés (12) : verrière hagiographique ; verrière figurée ; verrière
    Illustration :
    Baie n°1 : apparition de la Vierge à Sainte Bernadette. IVR21_20165115887NUCA Baie n°5 : Saint Jean-Baptiste de La Salle enseignant aux enfants. IVR21_20165115889NUCA Plan schématique de localisation des verrières. IVR21_20165115877NUDA Baie n°4 : le miracle du Saint-Sacrement. IVR21_20165115882NUCA Baie n°6 : le baptême de Clovis. IVR21_20165115883NUCA Baie n°8 : la Sainte Famille. IVR21_20165115884NUCA Baie n°12 : le baptême du Christ par Saint Jean-Baptiste. IVR21_20165115886NUCA Baie n°3 : l'abbé Drouart curé de Warmeriville en prière. IVR21_20165115888NUCA
  • Autel secondaire (2) : de la Vierge ; du Sacré-Cœur de Jésus
    Autel secondaire (2) : de la Vierge ; du Sacré-Cœur de Jésus Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Autels latéraux du début du 20e siècle, contemporains de la construction de l'église.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Emplacement dans l'édifice :
    Autel de la Vierge : bras nord du transept
    Titre courant :
    Autel secondaire (2) : de la Vierge ; du Sacré-Cœur de Jésus
    Appellations :
    de la Vierge du Sacré-Cœur de Jésus
    Illustration :
    Autel de la Vierge. IVR21_20165115908NUCA Autel du Sacré Cœur de Jésus. IVR21_20165115909NUCA
  • Maître-autel
    Maître-autel Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Maître-autel du 19e siècle en marbre réemployé sur une âme maçonnée, provenant probablement de
    Représentations :
    fleur de lys feuille de vigne Le décor architecturé est de style néo-byzantin. Le devant d'autel est décoré d'une arcature en . Le premier gradin d'autel est décoré de rinceaux végétaux et de croix. Au-dessus du tabernacle, dans un trilobe sur un fond doré sont représentés des blés, des feuilles de vigne et une grappe de raisin . Le retable d'autel est décoré d'un damier de fleurons à quatre pétales. La porte du tabernacle est décoré d'une croix sculptée en creux, rehaussée de peinture dorée.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Autel, gradins et tabernacle en plaques de marbre blanc assemblés sur une âme maçonnée, avec décors gravés, rehaussés de peinture dorée. Le retable est une plaque de plâtre. La porte du tabernacle est en bois. Sur les faces latérales du gradin inférieur, des appliques en alliage cuivreux servent de support à des bras de lumière (déposés).
    Localisation :
    Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Emplacement dans l'édifice :
    Autel de la Vierge : bras nord du transept
  • Chaire à prêcher remontée en ambon
    Chaire à prêcher remontée en ambon Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    L'ancienne chaire à prêcher du 15e siècle a été sauvée des décombres de l'ancienne église, et remontée en forme d'ambon à l'entrée du chœur de l'église moderne.
    Observation :
    Il s'agit de la cuve de la chaire à prêcher de l'ancienne église, en bois sculpté de belle réalisation. Les panneaux frappés d'une serviette plissée permet de dater cette chaire de l'époque gothique.
    Représentations :
    dextre un prophète (Esaïe ?) et à senestre Saint Jean. Les angles sont marqués de colonnettes à chapiteau saint Jean d'une niche en plein-cintre occupée par un saint personnage en bas-relief : dans la niche du panneau à feuillage. L'entablement qui couronne la cuve est décoré de feuilles d'olivier et d'acanthe. Le
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    panneau cintré représentant un rameau d'olivier, placé sur le mur occidental de la nef.
    Localisation :
    Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Emplacement dans l'édifice :
    mur occidental de la nef
    États conservations :
    Il s'agit de la cuve de la chaire à prêcher de l'ancienne église. Un panneau est déposé dans une niche du chœur et sur le mur occidental de la nef.
    Illustration :
    Chaire : vue de côté. IVR21_20165115912NUCA Chaire, panneau latéral : saint Jean. IVR21_20165115915NUCA
  • Verrière décorative (3) (baie 115)
    Verrière décorative (3) (baie 115) Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Ces verrières ne sont ni signées ni datées. Elles sont probablement contemporaines de la construction de l'édifice.
    Représentations :
    Frise verticale de 3 losanges reposant sur la pointe, ornés de feuilles d'acanthes.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ensemble de trois verrières occultant le triplet de la façade occidentale, au niveau de la tribune.
    Localisation :
    Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC01 172
    États conservations :
    En cours de restauration par Mr Burigana (2016).
    Illustration :
    Plan schématique de localisation des verrières. IVR21_20165115877NUDA Verrières décoratives de la tribune (baie n° 115). IVR21_20165115894NUCA
  • Chaire à prêcher extérieure et ensemble de 3 statues
    Chaire à prêcher extérieure et ensemble de 3 statues Dontrien - en village - Cadastre : 2014 B02 199
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Inscriptions & marques :
    Sous chacune des statues colonnes, en lettres capitales gravées : S(AINT) MARTIN. S(AINT) LAURENT
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Canton :
    Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
    Représentations :
    d'une frise de pointe de diamants. Les trois statues colonnes représentent saint Martin, saint Laurent saint Martin pointe de diamant saint Laurent diacre saint Eloi Sur les faces de la cuve est taillé une résille de losange et pointe de diamants. Le rebord de la cuve est composé d'une frise d'entrelacs. Cette même frise se répète sur l'arc de la porte, doublée et saint Eloi.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    porte en plein-cintre. Cette porte est surmontée de trois statues colonnes prenant place dans des niches
    Titre courant :
    Chaire à prêcher extérieure et ensemble de 3 statues
    Catégories :
    taille de pierre
  • 3 verrières de la chapelle : Vierge à l'Enfant entourés de saints
    3 verrières de la chapelle : Vierge à l'Enfant entourés de saints Reims - 2 rue Chanoine-Camus - en ville - Cadastre : 2016 DS 30
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Ville de Reims
    Inscriptions & marques :
    / ET TOUS LES SAINTS DE FRANCE / A PRIER AVEC MOI / POUR / LEUR PATRIE DE LA TERRE / EN DETRESSE." / (L Sur le panneau central : "CHAQUE VENDREDI / J'INVITAIS / AVEC NOTRE DAME / PATRONNE DE LA BASILIQUE . J. CARD. LUÇON / ARCH. DE REIMS 26 MAI 1927). Sur le panneau latéral gauche, signature et date : JAC
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Ces verrières sont issues de l'atelier rémois Jacques Simon, en 1935.
    Représentations :
    saint Martin en pied de trois-quarts saint Sixte en pied de trois-quarts saint Denis en pied de trois-quarts saint Nicaise en pied de trois-quarts saint Sinice en pied de trois-quarts sainte Jeanne d'Arc en pied de trois-quarts saint Louis en pied de trois-quarts sainte Geneviève en pied de trois-quarts sainte Clotilde en pied de trois-quarts La Vierge à l'Enfant apparait couronnée dans une mandorle. Les saints patrons de la France
    Description :
    Les trois verrières sont de format rectangulaire vertical.
    Titre courant :
    3 verrières de la chapelle : Vierge à l'Enfant entourés de saints
    États conservations :
    bonnes conditions de conservation
  • Ensemble des verrières de l'église (baies n° 1 à 14)
    Ensemble des verrières de l'église (baies n° 1 à 14) Vaudesincourt - en village - Cadastre : 2014 AA 16
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    1930. Ils ont été restaurés en 2003, restauration qui aurait fait disparaître la signature de Lardeur.
    Référence documentaire :
    mensuel des paroisses de Bétheniville – Dontrien – Heutrégiville – Pontfaverger – Saint-Hilaire-le-Petit Saint-Masmes – Saint-Martin-l’Heureux – Selles – Vaudesincourt (AD Marne. Delta 9/1-1). DUCOURET, Bernard. L'église de Vaudesincourt (Marne), un bel ensemble Art déco "rustique", 2017 DUCOURET, Bernard. L'église de Vaudesincourt (Marne), un bel ensemble Art déco "rustique". Le Point Riche . Bulletin de l'association "Les Amis de Louis Mazetier" et de l'art sacré du XXe siècle, juin 2017, n° 15, p
    Canton :
    Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
    Représentations :
    saint Louis figure à mi-corps sainte Jeanne d'Arc figure à mi-corps saint Eloi figure en pied saint Joseph et l'Enfant Jésus figure biblique en pied saint Jacques le Majeur en pied baptême de Clovis Baie 1 : saint Louis. Baie 2 : saint Jeanne d'Arc. Baie 4 : saint Remi bénit Clovis. Baie 6 : saint Eloi. Baie 8 : saint Joseph et l'Enfant Jésus. Baie 10 : saint Jacques. Baie 12 : séraphin portant une colombe. Baies 3, 5 et 14 : baptême de Clovis en présence de la reine Clotilde.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Baies simples en plein cintre, jumelées en triplet en façade et sur la travée centrale de la nef
    Titre courant :
    Ensemble des verrières de l'église (baies n° 1 à 14)
    Illustration :
    Baie 4, Bénédiction de Clovis par saint Remi. IVR21_20175100024NUCA Plan schématique de localisation des verrières. IVR21_20165113569NUCA Baie 1, Saint Louis. IVR21_20175100023NUCA Baie 2, Sainte Jeanne d'Arc. IVR21_20175100022NUCA Baies 6, 8 et 10, Saint Eloi, saint Joseph et l'Enfant Jésus, saint Jacques. IVR21_20175100025NUCA Baies 3, 5 et 14, Baptême de Clovis. IVR21_20175100026NUCA
  • Chemin de croix
    Chemin de croix Vaudesincourt - en village - Cadastre : 2014 AA 16
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Inscriptions & marques :
    Auteur et lieu d'exécution, en lettres capital, sur le pourtour de l'anneau inférieur : M. DECRION
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Le chemin de croix, béni le 5 octobre 1930, a été dessiné par l'architecte de l'église, Fernand
    Référence documentaire :
    mensuel des paroisses de Bétheniville – Dontrien – Heutrégiville – Pontfaverger – Saint-Hilaire-le-Petit Saint-Masmes – Saint-Martin-l’Heureux – Selles – Vaudesincourt (AD Marne. Delta 9/1-1). DUCOURET, Bernard. L'église de Vaudesincourt (Marne), un bel ensemble Art déco "rustique", 2017 DUCOURET, Bernard. L'église de Vaudesincourt (Marne), un bel ensemble Art déco "rustique". Le Point Riche . Bulletin de l'association "Les Amis de Louis Mazetier" et de l'art sacré du XXe siècle, juin 2017, n° 15, p
    Canton :
    Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
    Dénominations :
    chemin de croix
    Représentations :
    chemin de croix
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Chemin de croix
    États conservations :
    bonnes conditions de conservation
    Illustration :
    Sation VI : Sainte Véronique essuie le visage de Jésus. IVR21_20165123086NUCA Station II : Jésus est chargé de la croix. IVR21_20175100033NUCA Station III : Jésus tombe pour la première fois sous le poids de la croix. IVR21_20165123083NUCA Sation V : Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix. IVR21_20165123085NUCA Station VIII : Jésus rencontre les femmes de Jérusalem qui pleurent. IVR21_20165123088NUCA Station X : Jésus est dépouillé de ses vêtements. IVR21_20165123090NUCA Station XIII : Le corps de Jésus, détaché de la croix, est remis à sa mère. IVR21_20175100032NUCA
  • Ensemble des décors peints de l'église
    Ensemble des décors peints de l'église Vaudesincourt - en village - Cadastre : 2014 AA 16
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Marne (c) Ministère de la culture et de la communication
    Inscriptions & marques :
    de voute : IHS. CHAPELLE de la Vierge : AM.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Le décor peint de l'église est réalisé probablement en 1928, année de l'achèvement de l'église, par
    Référence documentaire :
    mensuel des paroisses de Bétheniville – Dontrien – Heutrégiville – Pontfaverger – Saint-Hilaire-le-Petit Saint-Masmes – Saint-Martin-l’Heureux – Selles – Vaudesincourt (AD Marne. Delta 9/1-1). DUCOURET, Bernard. L'église de Vaudesincourt (Marne), un bel ensemble Art déco "rustique", 2017 DUCOURET, Bernard. L'église de Vaudesincourt (Marne), un bel ensemble Art déco "rustique". Le Point Riche . Bulletin de l'association "Les Amis de Louis Mazetier" et de l'art sacré du XXe siècle, juin 2017, n° 15, p
    Canton :
    Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
    Représentations :
    "SANCTUS MARCUS" ; sud : Jérusalem céleste et Saint Matthieu "SANCTUS MATTHEUS" ; clé de voute : IHS dans saint Marc figure biblique saint Matthieu figure biblique saint Jean figure biblique saint Luc figure biblique Rinceaux feuillagés et fleuris. NEF, TRAVÉE 1 : nord : Colombe "REGINA PACIS" et Saint Marc une croix rayonnante. NEF, TRAVÉE 2 : nord et sud : monogramme IHS ; clé de voute : agneau mystique . NEF, TRAVÉE 3 : nord : Saint Jean SANCTUS JOHANNES ; sud : Pélican "CARITAS" et Saint Luc "SANCTUS LUCAS" ; clé de voute : IHS dans une croix rayonnante. CHOEUR : clé de voute : IHS dans une croix rayonnante ; arc triomphal : nord : colombe du Saint-Esprit ; sud : couronne d'épine ; murs sud et nord
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le décor se déploie ponctuellement sur les les murs de la nef et des fonts baptismaux et revêt entièrement le chœur et la chapelle de la Vierge. Il souligne les voûtes. La peinture est appliquée au pochoir (frises de la voûte, frise de l'arc triomphal). Le papier peint marouflé est utilisé pour les médaillons des murs et des voûtes, pour les murs du chœur et de la chapelle de la Vierge, avec un complément de peinture murale, pour la frise de la chapelle des fonts baptismaux.
    Titre courant :
    Ensemble des décors peints de l'église
    États conservations :
    Le décor du mur de fond du chœur a été supprimé et remplacé par un badigeon blanc. Quelques papiers
    Illustration :
    Nef, voûte de la première travée, médaillon figurant saint Marc. IVR21_20165123114NUCA Vue générale des décors de la nef. IVR21_20175100043NUCA Vue d'ensemble des décors de la nef, vers le sud-est. IVR21_20165113571NUCA Nef, décor de la voûte de la première travée. IVR21_20165123107NUCA Nef, voûte de la première travée, médaillon central. IVR21_20165123105NUCA Nef, première travée, retombée de l'arc doubleau. IVR21_20165123111NUCA Nef, décor de la voûte de la travée centrale. IVR21_20175100021NUCA Nef, Voûte de la travée centrale, détail de la frise. IVR21_20165123110NUCA Nef, Voûte de la travée centrale, médaillon central. IVR21_20165113574NUCA Décor de l'arc triomphale, côté gauche. IVR21_20165123108NUCA
  • Église paroissiale Saint-Laurent-de-Beine de Dontrien
    Église paroissiale Saint-Laurent-de-Beine de Dontrien Dontrien - Cadastre : 2014 B02 199
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    cours du 19e siècle. L’édifice est détruit lors de la première guerre mondiale. La nouvelle église est (1883-1952), dont les noms sont gravés sur la façade occidentale, aux côtés de ceux de l'entrepreneur
    Référence documentaire :
    AD Marne. G 283. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de Betheniville. (1534-1788) AD Marne. Série G : G 283. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de Bétheniville. (1534-1788). : restauration (1853) ; restauration du clocher (1874) ; de l’église (1888) ; construction d’une tribune (1895 ) ; travaux de sculpture (1935) ; pose de vitraux (1935) ; achat de mobilier (1935). (1853-1936). AD Marne. 10 R 2811. Dommages de guerre. (1922) AD Marne. Série R : 10 R 2811. Dommages de guerre L'église de Dontrien, plan et coupe / Édouard Thierot. [Echelle non déterminée]. [1897] (BM Carnegie, Reims. CXV-2375-2376) L'église de Dontrien, plan et coupe / Édouard Thierot. [Echelle non Eglise de Dontrien. Arrondissement de Reims (Marne). [Plan] / C. Genuys, Jacques Philippot (reproduction). 1 : 200. 1910 (SRI. Classeur vert). Eglise de Dontrien. Arrondissement de Reims (Marne). [Plan par cliché photographique noir et blanc (Service régional de l'inventaire de Champagne-Ardenne
    Canton :
    Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
    Représentations :
    Un groupe de sculptures monumentales, représentant saint Laurent, saint Eloi et saint Martin, se saint Laurent saint Eloi saint Martin situe sur la face occidentale du clocher, précédé d'une chaire à cuve polygonale. Les chapiteaux de l’arc du porche sont décorés de figures d’animaux dans le style roman : perroquet, bœuf faisan, aigle , loup, chouette, ours, singe. Un bas-relief orne son tympan. Les piliers de la nef sont ornés de chapiteaux végétaux. Le bas-relief est situé dans le tympan en plein-cintre au-dessus de la porte principale . Représentation de Christ bénissant de sa main droite et tenant le globe de sa main gauche. Des rayons de soleil émergent de son auréole. Le tout est encadré d'une mer de nuages.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    extrémités nord et sud, d’un chevet plat flanqué de sacristie et d'une annexe de plan carré. La nef est surmontée au-dessus de sa première travée d'une tribune et est voûté d'un berceau en plein-cintre, rythmée le chœur sont voûtés de la même manière. Seuls les bas-côtés et les chapelles du transept sont , construite en pierre. Le niveau de la chambre des cloches est percé sur les 4 faces de triplet. Au sommet s'élève un clocheton. La construction est en pierre de taille et en moellon aux assises irrégulières. Les toits sont revêtus de tuiles plates. Certaines constructions semblent en béton, comme la tour-clocher et
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Laurent-de-Beine de Dontrien
    Annexe :
    , mentionne déjà la paroisse de Dontrien dépendante de Saint-Nicaise à Reims. Le vocable Saint-Laurent y est académiques, p. 135). La tour du 13e siècle avait pour particularité d’être ornée d’une statuette de Saint manière provisoire comme l’indique une inscription « Ce clocher a été réparé par Buiron Paulin, de Saint L'église des origines L’édifice actuel est construit sur l’emplacement de l'ancienne église entièrement détruite lors de la première guerre mondiale. Le chevet, l’abside, le transept et la tour de . Les arcades en plein-cintre furent bouchées au moment de la suppression des bas-côtés (Travaux datant du 15e siècle était visible sur le clocher de l’ancienne église d’Aubérive (Travaux académiques, p . 137-138). (Cf. Dossier IA51001240 Église paroissiale Saint-Pierre d’Aubérive). La façade occidentale , largeur trois mètres), flanquée de deux petits pilastres amortis par des clochetons gothiques surmontés de particulièrement richement doté d’inscriptions de toutes époques confondues indiquant des modifications entreprises
    Vocables :
    Saint-Laurent-de-Beine
    Couvrements :
    cul-de-four à lunettes
    Illustration :
    Plan-masse, extrait du cadastre de 1836, section B1. IVR21_20165113821NUCA Plan de l'église, fin 19e siècle. IVR21_20165123072NUC Plan de l'ancienne église, 1910. IVR21_19945100809X Vue de l'ancienne église, 1907. IVR21_19955100480X Vue de l'ancien porche, 1907. IVR21_19955100481X Vue intérieure de l'ancienne église, avant 1914. IVR21_20165113823NUC Vue intérieure de la nef, côté nord, avant 1919. IVR21_20165113824NUC Vue d'ensemble de la façade nord-ouest, 2000. IVR21_20005100065X Vaisseau central de la nef, en direction du chœur. IVR21_20165113833NUCA Nef et transept, en direction de l'ouest. IVR21_20165113834NUCA
  • Ensemble des verrières de l'église (baies n°1 à 4 ; baies n°15 et 16)
    Ensemble des verrières de l'église (baies n°1 à 4 ; baies n°15 et 16) Chaumuzy - rue du Capitaine Chesnay - en village - Cadastre : 2016 F04 296
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil départemental de la Marne
    Inscriptions & marques :
    Baies n°1 et 2. Donateur : DON DE LA FAMILLE AUTIER WOIRIN. Auteur, date et lieu d'exécution : L . DE TROEYER & M(ESDEMOIS)ELLES REIMS 1928. Baie n°3. Donateur, dédicace : DON DE MADAME BERTAUX EN SOUVENIR DE LA FAMILL CONTANT. Auteur, date et lieu d'exécution : L. DE TROEYER & M(ESDEMOIS)ELLES REIMS 1928. Baie n°4. Donateur : DON DE PLUSIEURS PAROISSIENS. Auteur, date et lieu d'exécution : L. DE TROEYER & M(ESDEMOIS)ELLES REIMS 1928. Baie n°15. Dédicace : EN SOUVENIR DE TRENTE ANS DE MINISTÈRE PASTORAL / ACHAUMUSY 1901 - 1931. Auteur, date et lieu d'exécution : V(EU)VE L. DE TROEYER & M(ESDEMOIS 5 colonnes d'une liste de prénom - nom en lettres capitales manuscrites sur 6 lignes. Auteur, date et lieu d'exécution : V(EU)VE L. DE TROEYER & M(ESDEMOIS)ELLES / REIMS 1931.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Mesdemoiselles de Troeyer de Reims en sont les auteures.
    Canton :
    Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
    Représentations :
    premier plan, saint Martin à gauche partage son manteau avec un pauvre. A droite saint Louis protège de saint Martin Résurrection du Christ. Baie n°4 : le jardin des Oliviers. Baie n°15 : baptême de Clovis par saint Remi, devant son épée et de son bouclier un soldat blessé à terre, dont le visage se tend vers le saint. Au centre Sainte Famille baptême de Clovis saint Louis Les baies du chœur représentent des scènes bibliques de la vie du Christ sous un dais néo-gothique . Baie n°1 : le souper avec les pèlerins d'Emmaüs. Baie n°2 : la Sainte Famille. Baie n°3 : la la cathédrale de Reims. Baie n°16 : c'est un hommage aux morts de la première guerre mondiale. Au
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ensemble de panneaux vitrés, réalisés en verre translucide coloré et peint, assemblé par un réseau en plomb, maintenus dans l'encadrement de la baie par des barlotières en fer.
    Auteur :
    [peintre-verrier] De Troeyer (atelier)
    Titre courant :
    Ensemble des verrières de l'église (baies n°1 à 4 ; baies n°15 et 16)
    États conservations :
    bonnes conditions de conservation
    Illustration :
    Baie n°15 : le baptême de Clovis par saint Remi. IVR21_20175102952NUCA Plan schématique de localisation des verrières. IVR21_20175103394NUD