Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Dalle funéraire de Françoise Vivien
    Dalle funéraire de Françoise Vivien Troyes - place Saint Nizier - en ville
    Inscriptions & marques :
    Transcription : CY . GIST . SOUB . CE . TTE / TOMBE . LE . CORPS . DE . FRANCOISE . VIVIEN . FEM . NOPCE HOB / HOM (...) FRANCOIS . JACQUARD / (...) II .MAY . 1670.
  • Dalle funéraire de François Ravignaux
    Dalle funéraire de François Ravignaux Coucy - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription de l'épitaphe : CY GIST LE CORPS DE FRANCOIS / RAVIGNAUX LABR DMT A / COUCY QUI DE DIRE / ANNUELLEMENT MESSE HAULTE / VIGILE ET REC POUR LE REPOS / DE SON AME DECEDA LE 2 / FEB 1665
    Historique :
    Dalle funéraire de François Ravignaux, décédé en 1665.
    Description :
    Dalle rectangulaire en calcaire local (pierre bleue) ; épitaphe gravée dans le champ. Posée sur le
    Titre courant :
    Dalle funéraire de François Ravignaux
    Appellations :
    de François Ravignaux
  • Château
    Château Dampierre - en village
    Historique :
    Le châtelet d'entrée date du début du 16e siècle ; il pourrait avoir été construit pour Pierre II de Lannoy (mort en 1523) ou pour Louis Picot de Pommeuse qui achète la seigneurie en 1526. Le logis actuel a été construit pour François Picot, marquis de Dampierre, et Madeleine Gargan, sans doute peu
    Précisions sur la protection :
     ; le châtelet d'entrée y compris la grille fermant son passage ; le miroir d'eau du parc et la terrasse reliant le châtelet au château : classement par arrêté du 15 février 1929.
    Auteur :
    [architecte] Mansart François
  • Ensemble de trois tableaux : Cène ; Adoration des Mages ; Calvaire (oeuvre partiellement disparue)
    Ensemble de trois tableaux : Cène ; Adoration des Mages ; Calvaire (oeuvre partiellement disparue) Aubrives - en village
    Historique :
    restaurées par Philippe Rollan et Jacques Joyerot en 1993. Une troisième toile, le Calvaire a été refusé par
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Référence documentaire :
    GOFFIN, Jean-François. La confrérie du Saint Sacrement "au lieu d´Aubrive". Ardenne Wallonne, décembre p. 242 La destruction de l´église d´Aubrives pendant le siège de Charlemont en 1640 . Revue historique ardennaise , 1895 ALBOT, Numa. La destruction de l´église d´Aubrives pendant le siège de
    Vol :
    Un troisième tableau représentant le Calvaire, recensé en août 1966 par Mme Plat-Tainturier a
  • Châsse monumentale de saint Remi
    Châsse monumentale de saint Remi Reims - place du Chanoine Ladame - en ville - Cadastre : 2016 DM 69
    Historique :
    châsse en cuivre argenté est réalisée par le fondeur rémois François-Louis Bracquelange grâce aux dons de le souhait du curé Baye, se voulant une restitution de la châsse de 1647 en bronze doré. La translation des reliques a lieu le 24 septembre 1896 par le cardinal Langénieux. Les émaux sont l'œuvre de
    Référence documentaire :
    Le corps de saint Remi, son tombeau, ses translations (533-1933), 1934 FREZET, A. (chanoine). Le
    Illustration :
    Scène n° 11 : Le corps de saint Remi est inhumé. IVR21_20185110220NUCA
  • Chapelle Notre-Dame-des-Neiges du monastère de la Visitation
    Chapelle Notre-Dame-des-Neiges du monastère de la Visitation Troyes - 75 rue André Beury - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale inventaire des vitraux des 19e, 20e et 21e siècles dans le
    Historique :
    Pierre Herluison (menuisier). La cérémonie de bénédiction a lieu le 18 mai 1670 par Mgr François Malier Troyes. Elle est bâtie sur le terrain du faubourg Croncels (actuel boulevard Brossolette) en 1664. Les 1864 à Metz par l'atelier Worms Justin et Cie, et d'un tableau ornant le retable du maître-autel composée par le peintre français Pierre Mignard.
    Précisions sur la protection :
    du cloître, le sol du jardin, les parties subsistantes du mur de clôture ancien (cad. CH 280, 279
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Foisches - en village - Cadastre : 2013 C 25
    Historique :
    Comme l'indique l'inscription au portail, l'église fut reconstruite en 1671 ; le principal auteur de la reconstruction fut Louis Wauthier, commis et receveur de Charlemont, et le consécrateur fut Monseigneur Blavier, suffragant de l´évêque de Liège, pontifiant à Foisches, le 7 septembre 1671. La chapelle Notre-Dame de Lorette a été édifiée par l'abbé Denis Golenvaux en 1717 (comme l'indique le millésime au linteau de la fenêtre bouchée et le chronogramme sur le linteau de la porte) et ce dernier réalisa également la sacristie en 1720. Les templiers avaient une commanderie dans le village et l'église leur
    Référence documentaire :
    Note A013 : Canton de Givet-XVIIe-XVIIIe-Le symbole de la colombe aux plafonds des églises . Ardenne Wallonne , n°20 Note A013 : Canton de Givet-XVIIe-XVIIIe-Le symbole de la colombe aux plafonds Note A049 : Les tabernacles tournants. Ardenne Wallonne, décembre 1991, n°47 PINARD, Jean-François p. 24 Les Chronogrammes . Ardenne Wallonne , mars 1992, n°48 PINARD, Jean-François. Les
    Description :
    est orientée au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef et le choeur ne forment qu'un seul et même vaisseau sans séparation structurelle qui se termine par une abside hemicirculaire. Le clocher en chapelle par une fausse voûte en berceau plein-cintre. La couverture est en ardoise. La nef, le choeur et , l'abside par une croupe polygonale et le clocher par une flèche polygonale à ressauts.
    Illustration :
    Plan de masse de l'édifice d'après le plan cadastral IVR21_20130854547NUD Vue générale de l'église et de la chapelle depuis le sud-est IVR21_20130867877NUC2A Vue intérieure de la chapelle depuis le côté nord (entrée de la sacristie) IVR21_20130867880NUC2A Vue intérieure de l'église depuis le choeur IVR21_20130867882NUC2A
  • Église paroissiale Saint-Laurent
    Église paroissiale Saint-Laurent Fromelennes - en village - Cadastre : 2013 AB 97
    Historique :
    et du clocher d'après un devis estimatif établi en 1863 par l'architecte Reimbeau ; dans le devis il et le pavage de la nef et du transept serait en pierre de Givet. Un plan fut dressé le 18 juillet 1864 lorsque l'édifice était en cours de construction afin de définir la forme du chœur : le projet
    Référence documentaire :
    Note A013 : Canton de Givet-XVIIe-XVIIIe-Le symbole de la colombe aux plafonds des églises . Ardenne Wallonne , n°20 Note A013 : Canton de Givet-XVIIe-XVIIIe-Le symbole de la colombe aux plafonds Note A049 : Les tabernacles tournants. Ardenne Wallonne, décembre 1991, n°47 PINARD, Jean-François
    Description :
    abside à trois pans. Le clocher est accolé à l'angle nord-ouest de la nef et il contient l'escalier en entièrement bâti en moellon calcaire avec chaîne en pierre de taille. Le sol de la nef est couvert de dalles volumes intérieurs sont voûtés en berceau plein-cintre. La couverture est en ardoise. La nef et le à longs pans, la sacristie par une croupe polygonale et le clocher par une flèche polygonale à
    Annexe :
    Inscription dans le dallage du choeur : SOUVENIR / DE / Mr PARENT / 1867.
    Illustration :
    Eglise en construction. Projet pour le sanctuaire, disposition n° 1 IVR21_20130869997NUC2A Plan de masse de l'édifice d'après le plan cadastral IVR21_20130854548NUD Vue intérieure depuis le choeur IVR21_20130867888NUC2A
  • Église paroissiale Saint-Remi
    Église paroissiale Saint-Remi Auflance - en village - Cadastre : 1993 B 140
    Historique :
    seigneuriale fut fondée en 1630 par François de Custine, seigneur d'Auflance et d'autres lieux, capitaine et restauré en 1953. Auflance dépendait du diocèse de Trèves. Le village apparaît dans la première moitié du
    Référence documentaire :
    pp. 15 ; 20 Grandeurs et misères des vieilles pierres ardennaises : le pays de Carignan pierres ardennaises : le pays de Carignan. L'automobilisme ardennais, novembre-décembre 1955, n°105.
    Description :
    présente un plan allongé. La nef à vaisseau unique est suivie par le choeur rectangulaire contre lequel est adossé la sacristie présentant un pan coupé au sud. Le mur nord du choeur est percé d'une grande arcade menant à une chapelle seigneuriale. Le clocher en charpente est campé dans la partie occidentale du faîtage de la nef. La façade principale est élevée en pierre de taille de type Dom-le-Mesnil en différentes hauteurs d'assise et le reste de l'édifice est en moellon avec chaîne en pierre de taille. Les murs intérieurs sont enduits et le sol a été bétonné et couvert de tesselles dans l'allée centrale de la nef et dans le choeur. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de larges baies en plein d'ogives. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef et le choeur sont couverts par un toit à longs pans, la sacristie par une croupe polygonale et le clocher par deux toits à l'impériale
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord-ouest IVR21_20130863991NUC2A Vue sur le clocher et la façade occidentale depuis le sud, en haut du cimetière Le flanc sud IVR21_20130863993NUC2A Le clocher depuis le sud IVR21_20130863995NUC2A Le coq du clocher IVR21_20130863996NUC2A Vue depuis le cimetière, au sud IVR21_20130863997NUC2A Le chevet IVR21_20130863998NUC2A Le flanc nord, et vue sur l'accès au bras nord du transept IVR21_20130864000NUC2A Le flanc nord et vue sur le clocher IVR21_20130864001NUC2A Le mur nord de la nef IVR21_20130864004NUC2A
  • Ancienne église abbatiale Notre-Dame, actuellement église paroissiale Notre-Dame
    Ancienne église abbatiale Notre-Dame, actuellement église paroissiale Notre-Dame Mouzon - place de l' Abbatiale - en ville - Cadastre : 1987 AN 893
    Historique :
    Dans la seconde moitié du 9e siècle, des moniales bénédictines habitaient le monastère de Mouzon et des bénédictins de Thin-le-Moutier par l'archevêque Adalbéron. Dès 999, l'abbé Boson agrandit le chevet et Jean, abbé entre 1026 et 1031, fit exhausser les murs entre le chœur et les tours. Son successeur, Raoul (mort en 1048 ou 1059) fit exécuter le portail occidental. Mouzon étant alors la seconde portail du bras sud du transept qui porte la date de 1231. L'examen des maçonneries montre que le chœur et conséquent du second chantier entamé vers 1212 et se termina vers le milieu du 13e siècle. Abbé en 1423 Jean lui faisait pendant). Le siège de la ville en 1650 ébranla les voûtes de la nef et les murs cédèrent Claude de Joyeuse et dès le printemps 1661 on posa les premières pierres des piliers ruinés et deux ans après les travaux étaient terminés (le millésime 1661 est porté sur le tympan de la tribune sud à hauteur de la 3e travée). En 1790, le monastère fut supprimé et l'abbatiale devint l'église paroissiale de
    Référence documentaire :
    pp. 316-317 Le vitrail de Puiseux et autres anciens vitraux des églises du département des Ardennes. Revue historique ardennaise, 1900, tome VII JADART, Henri. Le vitrail de Puiseux et autres p. 32 Le mobilier monastique des Ardennes. Etudes ardennaises, 1968, n°52 COLLIN, Hubert. Le ardennaise, janvier-juin 1972, n°7 SOUCHAL, François. Remarques sur la construction de l´abbatiale Notre p. 238 Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne, 1995 PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir .). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne. Paris : 1995. 432 p.
    Représentations :
    partie supérieure de la face ouest de la tour sud et le 5e contrefort du flanc sud de la nef en présentent également chacun un dans le même état. Chapiteaux à crochet dans tout l'édifice.
    Description :
    chapiteau (le portail central présente un tympan figuré) ; le 1er étage est un niveau de baies de même que le second qui comporte une grande rose au centre ; le revers de la façade centrale est occupé par une . Le transept non saillant s'ouvre sur deux chapelles orientées : la nord est à trois travées et la sud  : arcades basses à portail, triplet avec une coursière béante à leur base, rose au sommet. Le choeur , le déambulatoire d'un toit en appentis, les chapelles rayonnantes de croupes polygonales en dalles
    Illustration :
    [Intérieur, choeur et croisillon nord vers le nord-est] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 [Intérieur, nef et croisillon nord vers le nord-ouest] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr [Intérieur, nef et croisillon sud vers le sud-ouest] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr [Intérieur, nef vers le sud-est] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg. : gélatino Vue intérieure de la nef, vers le choeur (image MAP) IVR21_20130842850NUC Vue générale depuis le nord-ouest IVR21_20130860334NUC2A Vue générale depuis le nord-ouest IVR21_20130860335NUC2A Vue du choeur depuis le nord IVR21_20130860338NUC2A Massif antérieur depuis le nord-ouest IVR21_20130860342NUC2A Vue générale depuis le sud-ouest IVR21_20130860349NUC2A
1