Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 40 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Usine de papeterie Ferrand-Lamotte, puis Louis Thibault, puis S.A. des papeteries de Champagne, puis S.A. des papeteries Bolloré, puis usine de pâte à papier Bolloré technologies
    Usine de papeterie Ferrand-Lamotte, puis Louis Thibault, puis S.A. des papeteries de Champagne, puis S.A. des papeteries Bolloré, puis usine de pâte à papier Bolloré technologies Troyes - 4 rue de la Providence impasse de la Papeterie - en ville - Cadastre : 1838 C 1461 à 1469 1983 AO 32, CM 98, 99
    Historique :
    A l'emplacement d'un moulin à papier mentionné dès 1340, mais dont il ne subsiste rien, Claude 1890, puis est exploité sous la raison sociale S.A. des papeteries de Champagne à partir de 1900 environ. L'énergie électrique est fournie par le moulin de Pétal, appartenant à la même société, au début du 20e siècle ; en 1915, la S.A. des papeteries de Champagne fournit du papier à cigarettes à l'Etat . A la suite de la Première Guerre mondiale, de nouveaux bâtiments sont construits, notamment une usine de pâte à papier. En 2013 (complément d'enquête), le site se trouve désaffecté. La majeure partie
    Référence documentaire :
    Demande de réglementation des usines à Troyes. 1912 AM Troyes : O 2088. Demande de réglementation des usines à Troyes. 1912. Demande de réglementation des usines à Troyes. 1912-1921 AM Troyes : O 2089. Demande de réglementation des usines à Troyes. 1912-1921.
    Dénominations :
    usine de pâte à papier
    Énergies :
    produite à distance
    Description :
    Usine construite de part et d'autre d'un bras de la Seine. Salle des machines à un étage carré élevée en béton armé hourdé de briques. Entrepôts industriels situés à l'est de l'usine élevés en pans de briques ; atelier de fabrication séparé de ce dernier par rapport à l'entrée de l'usine en parpaings de  ; leur porte d'entrée est surmontée d'un fronton cintré et leur toit à longs pans avec croupe est en
    Localisation :
    Troyes - 4 rue de la Providence impasse de la Papeterie - en ville - Cadastre : 1838 C 1461 à 1469
    Titre courant :
    , puis S.A. des papeteries Bolloré, puis usine de pâte à papier Bolloré technologies
    Appellations :
    , puis S.A. des papeteries Bolloré, puis usine de pâte à papier Bolloré technologies
    Illustration :
    Conciergerie (M) vue depuis l'ouest IVR21_19981000374Z
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Verrière à personnages (bas-côté nord du chœur) : Saint Savinien et saint Charles Borromée
    Verrière à personnages (bas-côté nord du chœur) : Saint Savinien et saint Charles Borromée Les Riceys - Ricey-Bas - en village
    Précision dénomination :
    verrière à personnages
    Représentations :
    ornement à forme architecturale ornement à forme végétale
    Description :
    écoinçons en complément. Panneaux rectangulaires figurés dans les lancettes centrales. Vitrerie à losanges
    Titre courant :
    Verrière à personnages (bas-côté nord du chœur) : Saint Savinien et saint Charles Borromée
    Annexe :
    – Plusieurs autres vitraux ou verrières. M. le curé déclare que la verrière de la chapelle sainte Anne est revendiquée par Mme veuve Pâquet, aux Riceys. M. le curé déclare encore que Mme de Taisne, déjà nommée
    Structures :
    verrière à losanges
  • Verrière à personnages et héraldique (chapelle latérale sud du chœur) : Écus armoriés ; Saint Paul
    Verrière à personnages et héraldique (chapelle latérale sud du chœur) : Écus armoriés ; Saint Paul Les Riceys - Ricey-Bas - en village
    Historique :
    centrale, partie d'un vitrail de 1870 dédié à saint Paul et donné par M. Beau, fabricien. Vitrerie géométrique du 20e siècle en complément. [Données concernant le vitrail 19e, 20e et 21e siècles mises à jour
    Précision dénomination :
    verrière à personnages
    Représentations :
    ornementation : en bordure ornement à forme végétale ornement à forme architecturale ornement à forme géométrique
    Description :
    rectangulaire dans la lancette centrale. Vitrerie à losanges en complément. Verres gravés dans les armoiries du
    Titre courant :
    Verrière à personnages et héraldique (chapelle latérale sud du chœur) : Écus armoriés ; Saint Paul
    Structures :
    verrière à losanges
  • Verrière à personnages (bas-côté sud) : Saint Pierre ; Saint Paul ; Sainte Reine
    Verrière à personnages (bas-côté sud) : Saint Pierre ; Saint Paul ; Sainte Reine Isle-Aumont - en village
    Inscriptions & marques :
    concernant l'auteur : L, Vincent. / Peintre, sur, verre / à Troyes 1874.
    Historique :
    Grande verrière à personnages représentant saint Pierre, saint Paul (saints patrons de la paroisse
    Précision dénomination :
    verrière à personnages
    Représentations :
    ornement à forme architecturale Lancette gauche (a) : saint Pierre. Lancette centrale (b) : saint Paul. Lancette droite (c ) : sainte Reine. Chaque figure est représentée en pied dans des niches architecturées à pinacles, sur un
    Description :
    Baie en arc brisé. Verrière à personnages composée de 18 panneaux d'inégales dimensions. La
    Titre courant :
    Verrière à personnages (bas-côté sud) : Saint Pierre ; Saint Paul ; Sainte Reine
    Annexe :
    , la rose et le chiffre A. M. ; la,verrière de la fenêtre de gauche est consacrée à la naissance de la Statistique monumentale de l'Aube, tome 1, pp. 397-400. p. 397 : « La fenêtre à droite représente, en deux sujets, les Apôtres réunis au tombeau de la Vierge et assistant à son Assomption. La modernes ont été posées en 1874 par M. Vincent Feste. L’une représente l’atelier de la sainte Famille
  • Ensemble de 2 verrières à personnages (chœur) : Les prophètes ; Les Évangélistes
    Ensemble de 2 verrières à personnages (chœur) : Les prophètes ; Les Évangélistes Lusigny-sur-Barse - en village
    Historique :
    et Isaïe à la baie 1 (1865), et les Évangélistes pour la baie 2 (1864). Elles ont été réalisées par
    Précision dénomination :
    verrière à personnages
    Représentations :
    armoriés dans les têtes de lancettes. Mouchettes rouges à phylactères. Semis de petits quadrilobes sur fond
    Titre courant :
    Ensemble de 2 verrières à personnages (chœur) : Les prophètes ; Les Évangélistes
    Annexe :
    : 180 fr ; Dans la chapelle des fonts baptismaux 2 vitraux semblables à ceux de la chapelle des est garnie d’une verrière moderne représentant Jésus disant à ses apôtres : Allez et instruisez les peuples. Cette verrière est un don de M. Perricourt. La fenêtre au nord (chapelle des fonts) rappelle, par . Dans le 2nd, il reçoit la vertu de l’infaillibilité. Ce vitrail est signé Vincent Feste, 1877 et a été milieu des petits enfants, verrière donnée par M. l’abbé Laurent, ancien doyen, curé de Lusigny , actuellement chanoine et curé de l’église de Saint-Jean à Troyes. Dans la fenêtre du midi, l’apparition de Jésus à Marie-Marguerite, à Paray-le-Monial, et ND de Lourdes se révélant à Bernadette sur le rocher de harmonieuse ; elles ont été exécutées par Mme Champigneulle, de Bar-le-Duc. Ces verrières sont dues à la d’un culte particulier, l’une à Bar-sur-Aube, l’autre à Troyes. Dans les lobes, un ange portant une , évêque de Troyes, tenant sa crosse et bénissant ; saint Savinien, apôtre de Troyes, un bourdon à la main
  • Ensemble de 5 verrières historiées et à personnages (chœur) : Saint Jean l’Évangéliste ; le Christ et saint Jean ; saints Roch et Maurice ; saints Jacques le Majeur et Louis ; saint Henry
    Ensemble de 5 verrières historiées et à personnages (chœur) : Saint Jean l’Évangéliste ; le Christ et saint Jean ; saints Roch et Maurice ; saints Jacques le Majeur et Louis ; saint Henry La Louptière-Thénard
    Historique :
    probablement été mises en place en même temps que les autres verrières de l'église à l'occasion de la restauration de l'édifice à cette époque. Elles ont été offertes par le préfet de l'Aube, Isidore Salles (baie inférieur des deux verrières. La baie 3 a été donnée par le baron Paul Thénard en l'honneur de son père Louis-Jacques Thénard, chimiste reconnu. Lors de l'inventaire réalisé le 16 mars 1906, à la suite de la Maurice) ont été estimées à 800 francs chacune ; la baie 3 (saint Jacques et saint Louis), à 500 francs et la baie 4 (saint Henri), à 300 francs.
    Précision dénomination :
    verrière à personnages
    Représentations :
    ornement à forme architecturale Les verrières historiées sont organisées en une seule scène. Les verrières à personnages sont
    Description :
    Ensemble de cinq verrières historiées (baies 0 et 4) et à personnages (baies 1, 2 et 3). Baies en 2) ; trois ajours et deux écoinçons (baie 4). Vitrerie à verre coloré et peint. Grisaille pour les
    Titre courant :
    Ensemble de 5 verrières historiées et à personnages (chœur) : Saint Jean l’Évangéliste ; le Christ
    États conservations :
    ). Verre fissuré au niveau du soubassement gauche (panneau a1) et à dextre du tibia droit de saint Jean (panneaux a1 et b1). Le panneau inférieur (b1) de la lancette de saint Maurice est déformé à cause d'un
    Annexe :
    . 500 fr. ; n°11 – Vitrail de St Jean l'Evangéliste don de M. Salles. 800 fr. ; n°12 – Vitrail de St
    Illustration :
    Baie 3 : saint Jacques et saint Louis à mi-corps IVR21_20161004115NUC2A
  • Église paroissiale Saint-Nizier
    Église paroissiale Saint-Nizier Troyes - place Saint Nizier - en ville
    Historique :
    L'église Saint-Nizier s'élève à l'emplacement d'un oratoire ou d'une basilique dédié à saint Maur reliques de saint Nizier qu'il a rapportées de Lyon. Il devient église paroissiale au 10e ou 11e siècle portail s'ouvrant sur le flanc sud à la hauteur de la troisième travée porte la date 1531. Celui en pendant au nord porte l'emblème d'Henri II (1547-1559) et est attribué à Dominique Florentin. Le portail à Jean Gauthier (en 1581, on constatait qu'il n'avait pas encore voûté une chapelle neuve attenant au grand portail). La tour a été ajoutée par l'architecte Gérard Faulchot à l'emplacement de la première travée du bas-côté nord. Il monte le premier niveau de 1602 à 1606 (première pierre posée le 5 deuxième en 1608, puis le troisième de 1612 à 1619. A partir de 1851, l'architecte diocésain Eugène Millet restitue partiellement la toiture polychrome de l'église à partir des tuiles émaillées retrouvées.
    Référence documentaire :
    St. Nizier à Troyes [vue intérieure vers le chœur]. [ca 1843-1844]. St. Nizier à Troyes [vue St. Nizier à Troyes [vue intérieure], ca 1843-1844 St. Nizier à Troyes [vue intérieure] / Dauzats déambulatoire ; croisée du transept et chœur] / Eugène Durand. 1885. 5 photogr. (MAP. MH0006985 à 6987 siècle]. 7 impr. photoméc. : cartes postales (A Évêché Troyes). l'architecture de la Renaissance à Troyes et en Champagne méridionale. Saint-Julien-lès-Villas : La maison du : Ancienne Impr. G. Frémont, de A. Albert, successeur, 1923. Troyes. In Congrès archéologique de France, 1955, 113e session, Troyes. Orléans : M. Pillaut, 1957, p. 63
    Représentations :
    Des motifs géométriques ornent les pans de toiture couverts en tuile à glaçure plombifère. Le portail sud présente un décor caractéristique du gothique flamboyant : haut tympan à jour divisé par une amortissant l'ensemble est le seul élément à présenter un décor Renaissance. Le portail nord interprète le des guirlandes et deux pilsatres de part et l'autre du portail. Des travées à niche s'insèrent entre instruments de la Passion occupent les écoinçons du portail. Une succession de cartouches à cuir découpé niveaux, l'un de portes, l'autre de fenêtres, chacun reprenant la forme d'un arc de triomphe à trois ouvertures. Les ordres à colonnes sont ionique pour le premier, corinthien pour le second. Des reliefs de
    Description :
    Église de plan en croix latine. Le chœur comprend une travée droite à trois vaisseaux et chapelles latérales, suivis d'une abside à chapelles rayonnantes combinées au déambulatoire. Le transept est non est marqué par un clocheton coiffé d'un dôme circulaire en zinc, sont couverts d'un toit à longs pans successifs en pavillons recouvrent chaque travée de bas-côté avec la chapelle dans le prolongement, à l'exception des travées des portails latéraux dont l'élévation à pignon se termine par un toit débordant. Les couvertures des deux premières travées sud des bas-côtés et chapelles de la nef présentent des tuiles plates à glaçure plombifère de quatre couleurs. Les voûtes d'ogives à liernes et tiercerons des hauts vaisseaux de
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Texte libre :
    nécropole, s’étendant à l’est de l’enceinte du Bas-Empire, s’élevait un oratoire ou une basilique que la tradition dédie à saint Maur : jusqu’à la Révolution, on célébra dans l’église un office solennel le jour de mentionné en 573 et 581, alla chercher à Lyon des reliques de saint Nizier qu’il déposa probablement dans méridionale, mais peu représenté à Troyes. Le clocher ne faisait pas partie du projet primitif. Il fut ajouté à l'emplacement de la première travée du bas-côté nord et de la chapelle attenante. Il est l’œuvre de l’architecte Gérard Faulchot qui en éleva le premier niveau de 1602 à 1606. Sur le soubassement 1612 à 1619. Le curieux garde-corps, pris dans la maçonnerie à la base du troisième niveau, témoigne identique à celui réalisé en 1604 par le même Faulchot sur le campanile de l’horloge de l’église Saint-Jean -même et que divise une niche à statue. Parmi l’abondant et fin décor gothique, seul le dais, qui classique, dont le projet d’origine est attribué à Domenico del Barbiere, comme ceux de Saint-Nicolas et de
    Illustration :
    St. Nizier à Troyes [vue intérieure vers le chœur] / Dauzats. [ca 1843-1844] (AD Aube. 2 J 715 St. Nizier à Troyes [vue intérieure] / Dauzats del. et sculp. [ca 1843-1844]. Dans : "Voyages ]. 1 impr. photoméc. : carte postale (A Évêché Troyes). IVR21_20031040341NUC postale (A Évêché Troyes). IVR21_20031040342NUC . : carte postale (A Évêché Troyes). IVR21_20031040340NUC postale (A Évêché Troyes). IVR21_20031040338NUC . : carte postale (A Évêché Troyes). IVR21_20031040339NUC . photoméc. : carte postale (A Évêché Troyes). IVR21_20031040337NUC . photoméc. : carte postale (A Évêché Troyes). IVR21_20031040336NUC
    Couvertures :
    toit à longs pans croupe polygonale
  • Tableau : Crucifixion
    Tableau : Crucifixion Rosnay-l'Hôpital - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription : DONNE PAR M. BOISSY A L'EGLISE DE ROSNAY 1875.
    Matériaux :
    toile support peinture à l'huile
  • Verrière historiée (nef) : Charité de saint Martin
    Verrière historiée (nef) : Charité de saint Martin Arsonval - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription : A. BARBIE ET HUGOT A TROYES 1865 (panneau 1, en bas à gauche) ; DONNE PAR M[ADAM]E / BOURGOIN-VOURY (panneau 1, en bas à droite).
    Historique :
    Verrière donnée par madame Bourgoin-Voury et réalisée par A. Barbié et Hugot de Troyes en 1865.
    Représentations :
    ornement à forme architecturale ornement à forme géométrique Scène figurée dans un cadré architectural et soubassement à formes géométriques.
    Auteur :
    [peintre-verrier] Barbié A.
  • Verrière historiée : Sacrifice d'Abraham
    Verrière historiée : Sacrifice d'Abraham Arsonval - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription : DONNEE PAR M[ADA]ME AURORE AVART (panneaux 1 et 2) ; A[...]TE BARBIE / ET / HUGOT . / TROYES 1864 (panneau 2, en bas à droite).
    Historique :
    Verrière donnée par Madame Aurore Avart et réalisée par A. Barbié et Louis Hugot à Troyes en 1864.
    Représentations :
    ornement à forme végétale Abraham en pied et Isaac assis dans une bordure à motifs géométriques se terminant au sommet par
    Auteur :
    [peintre-verrier] Barbié A.
  • Verrière mixte (bas-côté nord du chœur) : Éducation de la Vierge
    Verrière mixte (bas-côté nord du chœur) : Éducation de la Vierge Les Riceys - Ricey-Bas - en village
    Représentations :
    ornement à forme architecturale ornement à forme végétale
    Description :
    écoinçons en complément. Panneau rectangulaire figuré dans les lancettes centrales. Vitrerie à losanges en
    Annexe :
    – Plusieurs autres vitraux ou verrières. M. le curé déclare que la verrière de la chapelle sainte Anne est revendiquée par Mme veuve Pâquet, aux Riceys. M. le curé déclare encore que Mme de Taisne, déjà nommée
    Structures :
    verrière à losanges
  • Filature de coton Douine, puis Touron S.A., puis usine de bonneterie Fra-For S.A
    Filature de coton Douine, puis Touron S.A., puis usine de bonneterie Fra-For S.A Troyes - 1 cours Jacquin - en ville - Cadastre : 1838 A 1148 à 1152, 1185 à 1189 1983 AD 124, 366
    Historique :
    Charles Douine fait construire une filature de coton vers 1855 à l'emplacement d'un moulin dont il ne subsiste rien. Il possède une seconde usine rue Simart, à proximité, de la première, mais qui a ), le site est désaffecté et en attente d'une prochaine destination. Un permis de construire a été
    Référence documentaire :
    Etablissements insalubres. Divers AD Aube : M 1338 B. Etablissements insalubres. Divers. A trier Aube : M 1322. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Demandes, autorisations, refus. 1881  : M 1326. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Demandes, autorisations, refus. 1894. Section A Cadastre. Troyes, 1838 AD Aube : 3P 7298. Cadastre. Troyes, section A. 1838. p. 27-28 Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914), 1995 HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914). Troyes : C.D.D.P, 1995. 80 p.
    Description :
    Bâtiment d'eau à deux étages carrés en pans de fer hourdés de briques, couvert d'un toit à longs pans en tuiles mécaniques. L'atelier de fabrication à deux étages carrés situé à l'ouest de l'ensemble a un rez-de-chaussée en moellons et briques en encadrement de baies et chaînes d'angle ; son second étage est bardé de tôle et le toit à longs pans qui le couvre est en matériau synthétique. L'entrepôt industriel et l'atelier de fabrication, avec charpente en bois apparente, situés à l'est, sont en rez-de
    Localisation :
    Troyes - 1 cours Jacquin - en ville - Cadastre : 1838 A 1148 à 1152, 1185 à 1189 1983 AD 124, 366
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Ensemble de 4 verrières mixtes (chapelle latérale du chœur et bas-côtés) : Ange portant une palme ; Sainte Emélie et sainte Barbe ; Saint Nicolas ; Saint Joseph
    Ensemble de 4 verrières mixtes (chapelle latérale du chœur et bas-côtés) : Ange portant une palme ; Sainte Emélie et sainte Barbe ; Saint Nicolas ; Saint Joseph Les Riceys - Ricey-Bas - en village
    Historique :
    (baie 6), par les parents d'Emelie Retorna (baie 11), par Bernard Sabade (baie 14) et par M. et Mme de Mauvise (baie 15). La baie 15 (saint Joseph) a été entièrement exécutée au 3e quart du 19e siècle. Les
    Représentations :
    ornement à forme architecturale ornement à forme géométrique en pied ornement à forme végétale ; vitrerie losangée ou à motifs géométriques et végétaux en complément ; bordures composées de motifs
    Description :
    . Vitrerie à losanges en complément. Baie 11 : baie en plein cintre composée de deux lancettes trilobées . Bordures composées de fragments peints en grisaille et jaune d'argent. Vitrerie à losanges en complément peints en grisaille et jaune d'argent. Vitrerie à losanges en complément. Baie 15 : baie en arc brisé
    Structures :
    verrière à losanges
  • Ensemble de 6 verrières décoratives (transept, façade occidentale)
    Ensemble de 6 verrières décoratives (transept, façade occidentale) Fresnoy-le-Château - en village
    Historique :
    Ensemble de 6 verrières décoratives probablement réalisée vers 1868 à l'occasion de la
    Représentations :
    ornement à forme géométrique
    Description :
    : rosaces polylobées à pièces géométriques incolores et rouges et bordure bleue ; au centre une fleur stylisée jaune et bleue à coeur rouge, écoinçons bleus. Baies 13, 14, et baie occidentale : verrières à bornes de 2 lancettes en arc brisé, tympan à quadrilobe, bordure bleue. Baie du mur ouest de la nef (au -dessus de la porte) : petit quadrilobe à bordure bleue.
    Annexe :
    -Duc, et aux frais de M. l’abbé Cyrille Viégeot curé de Fresnoy, qui a l’intention de continuer cette 1906 à Paris, sur faire-part de décès, « dans le cas ou la destination du mobilier de l'Eglise de
    Structures :
    verrière à bornes
  • Usine de chaux Convert et Maugras, puis S.A. des chaux hydrauliques et ciments de l'Aube, actuellement maison
    Usine de chaux Convert et Maugras, puis S.A. des chaux hydrauliques et ciments de l'Aube, actuellement maison Ville-sous-la-Ferté - le Four à Chaux - isolé - Cadastre : 1978 A 30, 33, 34, 37, 130 à 133, 136, 137
    Historique :
    hauteur, 1,10 m de diamètre à la base, 3 m de diamètre au milieu, et 2,50 m à la partie supérieure Convert et Maugras font construire des fours à chaux à la suite de l'implantation de la voie ferrée Paris-Mulhouse. Ces fours à chaux commencent leur production le 30 mai 1861 et la production est de 100 tonnes par jour en 1867. Ces fours sont réunis en 1886 à l'usine de Seilley (IA10000289) dans la même commune, à l'usine auboise de la Gravière à Mussy-sur-Seine (IA10000129), ainsi qu'à celle de la Cornelle à Ancy-le-Franc (89), et sont alors exploités sous la raison sociale S.A. des chaux hydrauliques et ciments de l'Aube. En 1922, cette société est absorbée par le groupe Poliet et Chausson, qui a son siège à Paris et possède alors vingt-six usines. En 1925, il y a 11 fours ovoïdes anciens d'une capacité de 25 mètres cubes, et quatre grands fours à cheminée plongeante, qui peuvent contenir 80 mètres cubes et ont habitée et le four existe encore. Pas de modification de l'ensemble. En 1883, les fours ont 6,50 m de
    Référence documentaire :
    Aube : M 1320. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Demandes, autorisations, refus. 1825 Monographie de l'usine Saint-Bernard, chaux hydraulique, à Clairvaux, 1925 THOUVENIN, A . Monographie de l'usine Saint-Bernard, chaux hydraulique, à Clairvaux. [S.l.], 1925. Manuscrit, [n.p.].
    Description :
    Cité ouvrière à un étage carré, avec façade enduite et toit à longs pans couvert de tuiles
    Localisation :
    Ville-sous-la-Ferté - le Four à Chaux - isolé - Cadastre : 1978 A 30, 33, 34, 37, 130 à 133, 136
    Illustration :
    Aube. - Clairvaux - Les fours à chaux - La Cité / Edit. Rouselle, [1er quart 20e siècle]. 1 impr
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Usine de papeterie Boulard, puis Navarre ; actuellement coopérative vinicole union auboise des vins de champagne, champagne Devaux et champagne Léonce d'Albe
    Usine de papeterie Boulard, puis Navarre ; actuellement coopérative vinicole union auboise des vins de champagne, champagne Devaux et champagne Léonce d'Albe Bar-sur-Seine - Villeneuve - C.D. 207 - isolé - Cadastre : 1988 AR 19 à 24
    Historique :
    A l'emplacement d'un moulin à papier signalé dès 1545, la famille Boulard possède une fabrique de , puis des papeteries Navarre à partir de 1920, cette usine a probablement été agrandie vers cette date de l'ensemble. Jusqu'en 1965, l'usine fonctionnait grâce à une turbine hydraulique et à une machine à
    Référence documentaire :
    Aube : M 1317 A. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Affaires diverses et collectives Etablissements insalubres. Divers AD Aube : M 1338 B. Etablissements insalubres. Divers. A trier Aube : M 1317 B. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Affaires diverses et collectives Statistique industrielle et commerciale. 1890-1896 AD Aube : M 2338. Statistique industrielle et
    Description :
    moellon avec brique en encadrement de baie et chaîne d'angle, à l'exception de l'entrepôt industriel en brique et pans de fer. La salle des machines, à un étage carré et un étage de comble, présente trois
    Localisation :
    Bar-sur-Seine - Villeneuve - C.D. 207 - isolé - Cadastre : 1988 AR 19 à 24
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Orgue
    Orgue Troyes - rue Pithou - en ville
    Historique :
    Un orgue est mentionné à Saint-Remy en 1607 sur le jubé qui séparait la nef des fidèles du chœur , commande et finance entièrement un nouvel instrument. Il fait appel à Charles Gadault, facteur d’orgues parisien, et à Jules-Édouard Valtat (1838-1871), sculpteur et fabricant de mobilier religieux installé à
    Référence documentaire :
    p. 117-117, 551, 331-332 Répertoire des travaux des facteurs d'orgues du IXe siècle à nos jours MARTINOD, Jean. Répertoire des travaux des facteurs d'orgues du IXe siècle à nos jours. Paris : Éditions
    Représentations :
    Buffet et tribune à ornements néogothiques.
    Auteur :
    [facteur d'orgues] Bossier J.-M.
  • Verrière mixte (chœur) : Saint Pierre
    Verrière mixte (chœur) : Saint Pierre Joncreuil - en village
    Inscriptions & marques :
    , Crossette, adjoint , Dhyèvre, instituteur / J. B Lesseure , P. Lalore, V. Lesseure, A Leblanc , (...) uvilliers / A. Contant, V. Contant, Collot, D. Parfait du S, Larcher de T (...) ésil.
    Historique :
    Verrière à personnages représentant saint Pierre, patron de la paroisse. Elle a été donnée par les notables de Joncreuil : M. le curé Paul Chauvet en 1872, ainsi que par le maire M. Lalore, l'adjoint au maire M. Crossette, l'instituteur M. Dhyèvre et par douze autres membres de la commune.
    Représentations :
    ornement à forme géométrique ornement à forme végétale décor géométrique de cercles verts et croisillons jaunes. Motifs en grisaille noire et blanche à
    Description :
    lancettes gauche (a) et droite (b) sont en grisaille décorative à bordure bleue. Les lancettes sont en arc
    États conservations :
    Opacification blanchâtre visible sur la face externe. La baie a été restaurée en 2008 par l'atelier
  • Sucrerie Chatard et Cie, puis société des fabriques de sucre, puis entrepôt commercial, puis centre routier
    Sucrerie Chatard et Cie, puis société des fabriques de sucre, puis entrepôt commercial, puis centre routier Nogent-sur-Seine - 8 rue du Canal Terray rue Charbon rue de la Motte-Tilly - en ville - Cadastre : 1985 AL 40
    Historique :
    Chatard et Cie établissent une sucrerie à Nogent-sur-Seine vers 1865 ; à la fin du 19e siècle, elle vers 1970 pour laisser la place à un entrepôt commercial de matériaux de menuiserie. Lors de l'enquête
    Référence documentaire :
    Aube : M 1717 B. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Affaires diverses et collectives Statistique industrielle et commerciale. 1890-1896 AD Aube : M 2338. Statistique industrielle et Industries, divers AD Aube : M 2347. Industries, divers. [S.d.].
    Description :
    Bureau à un étage carré encadrant l'entrée de l'usine face au magasin industriel. Atelier de charpente en bois apparente et percé de baies à arc segmentaire encadrées en brique, et de vastes ouvertures en plein cintre sur le pignon de chaque aile. Hangar de plan carré à fonction indéterminée, situé à l'arrière de l'usine, en rez-de-chaussée, à toit en pavillon surmonté d'un lanterneau. L'ensemble du site a été détruit pour laisser place à de nouveaux locaux industriels.
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Filature de coton Huot, puis Société troyenne de filature, puis Société troyenne de teinture, puis magasin de commerce, actuellement campus universitaire
    Filature de coton Huot, puis Société troyenne de filature, puis Société troyenne de teinture, puis magasin de commerce, actuellement campus universitaire Troyes - 6 rue de la Ganguerie - en ville - Cadastre : 1983 AW 144 à 146
    Historique :
    Charles Huot établit sous le Second Empire une filature de coton à l'emplacement du moulin de occupe les bâtiments à partir de la Seconde Guerre mondiale. Cessation d'activité durant le troisième lors de l'enquête initiale de 1998. Le site a été depuis entièrement détruit pour laisser place à un
    Référence documentaire :
    Aube : M 1323. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Demandes, autorisations, refus. 1883 p. 45 Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914), 1995 HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914). Troyes : C.D.D.P, 1995. 80 p.
    Description :
    Description en 1998 (avant destruction) : Les bureaux à un étage carré, avec soubassement en moellons, élévation en pisé enduit, couverts d'un toit à longs pans en tuiles mécaniques, ont également pu servir de logement. Atelier de fabrication à un étage carré élevé en pans de bois, couvert d'un toit à
    Localisation :
    Troyes - 6 rue de la Ganguerie - en ville - Cadastre : 1983 AW 144 à 146
    Couvertures :
    toit à longs pans