Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Remi de Coulommes-la-Montagne
    Église paroissiale Saint-Remi de Coulommes-la-Montagne Coulommes-la-Montagne - en village - Cadastre : 2014 AB 185
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Selon Tourtebatte, la paroisse est citée en 850 dans le cartulaire de Saint-Remi de Reims, elle est sous la dépendance des religieux de l'abbaye Saint-Remi, seigneurs et décimateurs. En 1104, elle opus spicatum, comme à Saint-Remi de Reims, remonte au 11e siècle. À la fin du 12e siècle, au début de 1781, la chapelle Saint-Martin est refaite : le mur nord est démoli, deux piliers sont refaits à neuf bénéficie du don d'un autel, de Manassès II (1096-1106). La nef, aux maçonneries supérieures construites en au 15e siècle. Le chœur et les bras du transept sont l'objet d'un devis de réparation en 1743. En . La croisée de la sacristie doit être refaite, la clef de voûte renforcée, les brèches bouchées . L'église subit des dommages au cours de la guerre de 1914-1918. Les travaux de remise en état sont conduits par Bernard Haubold de 1919 à 1938. La partie orientale, chœur, transept et clocher, est la plus couverture de la nef - vaisseau central et bas-côté - est refaite sous la direction de Jean Rocard. Ce
    Référence documentaire :
    -la-Montagne – Église (1844-1932) : réparations (1835) ; au clocher (1844) ; fonte de cloches (1861 AD Marne. 48 V 1. Inventaire du mobilier des églises dressé par les conseils de fabriques. (1905 ) Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série V : 48 V 1. Inventaire du mobilier des églises dressé par les conseils de fabriques (1905). ) Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série W : 1338 W 17. Antiquités et objets d'art MAP. Restauration, entretien, réparation dommages de guerre. 1921-1981 Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 0081/051/0055/95. Restauration, entretien, réparation des dommages de guerre , pose de 17 verrières. 1921-1981. Travaux de réfection de la couverture de la nef, pose de 17 verrières. 1951-1981 Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 1993/007/0069. Travaux de réfection de la couverture de la nef, pose de 17
    Canton :
    Fismes-Montagne de Reims
    Représentations :
    forgé ornée de motifs géométriques et floraux. L’arc triomphal est décoré de chapiteaux ornés de longues arcades de la nef portent les vestiges d’un décor peint en rouge qui se répète, composé d’un cercle avec une croix au centre,il s’agit de croix de consécration.A plusieurs endroits des bas-côtés, du transept et de l’abside, on peut voir des traces de polychromie dessinant des appareillages ou des motifs de la croisée du transept et de l’abside.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église est de plan allongé. Elle se compose d'une nef à trois vaisseaux de quatre travées, d'un trois baies hautes. Un accès est aménagé sur le mur nord, percé de deux baies cintrées étroites. Le mur du chevet est percé d'une baie cintrée. Le vaisseau central de la nef est couvert d'un toit à longs est séparé des bas-côtés par de grandes arcades en plein cintre reposant sur des piliers carrés à
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Remi de Coulommes-la-Montagne
    Vocables :
    Saint-Remi
    Illustration :
    Nef, vaisseau central, croix de consécration. IVR21_20175106765NUCA Croisée du transept, clé de voute. IVR21_20175106769NUCA
  • Église paroissiale Saint-Pierre-et-Paul de Chamery
    Église paroissiale Saint-Pierre-et-Paul de Chamery Chamery - en village - Cadastre : 2014 AA 267
    Historique :
    La paroisse est attestée dès 1053 et présentait à l'abbaye Saint-Martin d'Épernay (DEMOUY, Genèse chevet à fond plat, les piles de la croisée et une partie du clocher s'élevant au-dessus relèvent de mondiale : l’angle en maçonnerie de la façade ouest du bas-côté sud, un contrefort de l’abside sont historique en 1922, l'édifice est restauré sous la direction de Bernard Haubold, entre 1922 et 1943. Ces travaux, non terminés lors de la seconde guerre mondiale, sont finalement achevés, sous la direction des architectes des monuments historiques Albert Louis Bray, puis Paul Pillet, entre 1942 et 1956. La tempête de bas-côté sud de la nef. L'étude préalable de 2007 identifie les pathologies et propose des
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Référence documentaire :
    de restauration. (1988-1990) MAP. 1993/007/0021. Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul. Etude préalable Étude préalable à la restauration de l’église Saint-Pierre-et-Paul de Chamery CHATILLON François . Étude préalable à la restauration de l’église Saint-Pierre-et-Paul de Chamery. 2007 (AC Chamery). préalable à la restauration de l’église Saint-Pierre-et-Paul de Chamery. 2007 (AC Chamery). Eglises de Saint-Pierre de la Marne, dessins de M. l'Abbé Chevallier 12e-13e / Abbé Alfred Chevallier (BM Reims. CXII-2006/BMR-299) Eglises de Saint-Pierre de la Marne, dessins de M. l'Abbé AD Marne. G 254. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de la Montagne. (1512-1789) AD Marne. Série G : G 254. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de la Montagne. (1512-1789). AD Marne. 2 O 957. Dossier de l'église (1810-1902) AD Marne. Série O : 2 O 957. Eglise : travaux de réparation (1810-1835) ; travaux à la flèche (1857) ; travaux au clocher (1859) (1810-1902).
    Canton :
    Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Texte libre :
    L’église Saint-Pierre-et-Paul se situe au cœur du village de Chamery, sur un promontoire dominant le paysage. Elle est entourée par un jardin public aménagé en remplacement de l’ancien cimetière. Les parties les plus anciennes de l'édifice - une partie du chevet plat, les piles de la croisée et la partie achevé au 13e siècle. Le vaisseau central et les collatéraux de la nef, le bras nord du transept et le routes de Champagne). Au milieu du 16e siècle, le chœur est refait, ainsi que l'étage supérieur du clocher, terminé en 1550 : la date y est inscrite dans un cartouche au centre de la corniche. Les périodes les plus récentes sont mieux documentées. Les couvertures de la haute flèche du clocher sont réparées en 1810, puis en 1891. La foudre tombée en 1856 ou 1857 entraîne une importante campagne de restauration qui va durer dix ans, sous la direction de l’architecte Tortrat (AD Marne. 2 O 957). Pendant la , qui fait état des dégâts : la totalité de la couverture en tuile plate est à refaire, celle en ardoise
    Vocables :
    Saint-Pierre-et-Paul
    Couvrements :
    lambris de couvrement
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil départemental de la Marne
    Représentations :
    un dais, abritant autrefois les statues de saint Pierre et de saint Paul. Les corniches sud et nord représentant au sud des mascarons masculins et au nord Saint Paul et les clés de Saint Pierre. Intérieur Les saint Paul saint Pierre Extérieur Les deux contreforts de la façade occidentale présentent chacun une console surmontée par de l'élévation du chœur présentent chacune un modillon décoré d’un visage humain. Le clocher présente des baies géminées aux chapiteaux ornés de feuillages stylisés. La corniche du dernier étage est ornée d’un motif continu de cannelure en goutte, agrémenté aux angles par des représentations en bas-relief chapiteaux des colonnes recevant la retombée des grandes arcades de la nef sont décorés de rinceaux feuillagés présentant parfois des crochets avec traces de polychromie. L’absidiole sud présente un culot
    Description :
    L’édifice présente une nef à trois vaisseaux, un transept avec tour de croisée et un chœur d’une travée à chevet plat cantonné de deux absidioles ouvrant sur les bras du transept. La nef est plafonnée flèche du clocher est en ardoise, le passage du plan carré de la tour à la forme polygonale étant marqué par de petites flèches d’angle. L’église est édifiée en moellon à l’exception du portail ouest et de la partie supérieure du clocher, qui sont en pierre de taille. La tribune est portée par une structure dissimulée par un lambris de couvrement en demi-berceau.
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Pierre-et-Paul de Chamery
    Illustration :
    Plan de l'église. IVR21_20175101019NUCA Coupe de la nef, 2007. IVR21_20175101117NUCA Le chevet lors des travaux de reconstruction de la chapelle nord, 1951. IVR21_20175101118NUCA Élévation sud ; le bas-côté de la nef. IVR21_20175101127NUCA Élévation sud ; bas-côté de la nef. IVR21_20175101128NUCA Le clocher de croisée ; vue nord-ouest. IVR21_20175101131NUCA Le clocher de croisée ; vue nord-est. IVR21_20175101132NUCA Vue de la nef depuis le chœur. IVR21_20175101133NUCA Lambris de couvrement sous la tribune. IVR21_20175101134NUCA Vue de la nef vers le chœur. IVR21_20175101136NUCA
1