Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Verrière historiée : Histoire de la Genèse et Rédemption (baie n°1)
    Verrière historiée : Histoire de la Genèse et Rédemption (baie n°1) Troyes - rue de la Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    personnages de Caïn, Abel, saint François et saint Claude ; dans un phylactère du sacrifice d'Abraham ; dans des phylactères dans le tympan.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale inventaire des vitraux des 19e, 20e et 21e siècles dans le
    Historique :
    19e siècle ainsi que le troisième registre (scènes du sacrifice d'Abraham, de Joseph et la citerne et de Moïse avec le serpent d'airain presque entièrement du 19e siècle). La scène du déluge est très restaurée. La verrière a été restaurée par le peintre-verrier troyen Louis-Germain Vincent-Larcher à la fin concernant le vitrail 19e, 20e et 21e siècles mises à jour en 2015-2016.]
    Référence documentaire :
    la Genèse. [en ligne]. Troyes : Archives de l'Aube. [consulté le 10 novembre 2016]. Accès Internet
    Représentations :
    Joseph jeté dans le puits par ses frères Moïse et le serpent d'airain saint François . Registre inférieur (de gauche à droite) : Dieu crée le ciel ; la terre ; les eaux ; les astres. Deuxième ; meurtre d'Abel par Caïn ; le déluge. Registre supérieur (de gauche à droite) : rencontre de Melchisédech et d'Abraham ; sacrifice d'Isaac ; Joseph mis dans la citerne ; Moïse et le serpent d'airain. Têtes Portement de croix (à gauche) et de la Déploration sur le corps du Christ (à droite) ; donateur et donatrice (soufflet inférieur) présentés par saint François et saint Claude (écoinçons).
    États conservations :
    , de Joseph et la citerne et de Moïse avec le serpent d'airain presque entièrement du 19e siècle
    Illustration :
    Histoire de la Genèse : Dieu crée le ciel. Vue d'ensemble. IVR21_19931000068X Histoire de la Genèse : Dieu crée le ciel. Vue d'ensemble. IVR21_19931000069XA Vue partielle en 2016 : le déluge IVR21_20161005464NUC2A Vue partielle en 2016 : Moïse et le serpent d'airain IVR21_20161005465NUC2A
  • Verrière historiée (bas-côté sud) : Vierge de Pitié
    Verrière historiée (bas-côté sud) : Vierge de Pitié Bailly-le-Franc - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale inventaire des vitraux des 19e, 20e et 21e siècles dans le
    Historique :
    concernant le vitrail 19e, 20e et 21e siècles mises à jour en 2015-2016.]
    Référence documentaire :
    Bailly-le-Franc AD Aube. V 493. Séparation des Eglises et de l'Etat - Inventaires des biens
    Canton :
    Brienne-le-Château
    Représentations :
    . La scène est représentée sous une arcade. Le soubassement est suggéré par un enroulement.
    Localisation :
    Bailly-le-Franc - en village
    États conservations :
    Le réseau de plomb n'est pas solidaire des pièces dans le bas. Seule la scène date du début 16e création des autres baies de l'église. Grand trou dans le registre supérieur droit, colmaté grossièrement
    Annexe :
    Ste Hélène, le Bon Pasteur, St Jean-Baptiste, la Descente de la Croix, Ste Thérèse et St François
  • Église paroissiale Sainte-Madeleine
    Église paroissiale Sainte-Madeleine Troyes - rue de la Madeleine - en ville
    Historique :
    vers 1200 pour la nef, le transept et la première travée de chœur, vers 1500 pour le chœur. L'hypothèse dans l'état actuel, s'appuie sur le fait que le courte nef, buttant sur la rue, n'aurait pu être allongée. Le projet du chœur est attribué sans preuve à Jean Gailde, l'auteur du jubé. En 1519 on procédait Faulchot. Le portail du bras droit a été élevé en 1550 par Jean Rousseau : il ouvrait sur le cimetière François Ier). La façade date de la fin du 17e siècle. Mal bâtie, l'église a été plusieurs fois restaurée vaisseau central et repris le bras gauche.
    Description :
    Église à plan allongé ; déambulatoire et 3 chapelles dont celle du nord tronquée par le
    Texte libre :
    l’église remonte à la fin du XIIe siècle : commencée par le chœur et le bras sud, elle s’est poursuivie par la nef, puis s’est achevée par le bras nord au début du XIIIe siècle. Bâtie en matériaux de mauvaise particulier dans la nef et le côté occidental du bras nord), les voûtes hautes jadis en maçonnerie furent primitivement un plan en croix grecque, le tout bordé de bas-côtés. Une flèche en charpente, sans doute encore en place, le chœur comportait deux travées et son vaisseau central était couvert d’une voûte sobriété – le rez-de-chaussée formant soubassement à l’étage rythmé par un ordre toscan – elle se distingue ouvertures à travers les piliers ont été murées par la suite). Dans le chœur, partie la plus ancienne qui s’étend à la première travée orientale du bras nord (à droite de l’image), le triforium est faux, se réduisant à trois arcades plaquées contre le mur et une seule fenêtre au lieu de deux ouvre le troisième niveau. Dans les autres travées, le passage est interrompu par les piliers, l’entrée se faisant, pour
    Illustration :
    Élévation latérale nord depuis le nord-est. IVR21_20141000533NUCA Bas-côté sud depuis le bras sud du transept. IVR21_20141000520NUCA La nef (partie gauche), et le bras nord du transept (partie droite). IVR21_20141000485NUCA La nef, depuis le bras nord du transept. IVR21_20141000471NUCA Enfilade du bas-côté nord, depuis le bras-nord du transept. IVR21_20141000488NUCA Le choeur : vue générale. IVR21_20141000483NUCA Le choeur : vue générale. IVR21_20141000482NUCA
1