Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancienne abbaye de l'Arrivour
    Ancienne abbaye de l'Arrivour Lusigny-sur-Barse - hameau Larrivour - D 1 - isolé - Cadastre : 2015 F3 195-198 Parcelles 195 et 198 essentiellement pour le bâti. L'enclos abbatial était compris entre la D 1, la rivière Barse et les parcelles 595 à 599.
    Historique :
    1139 n. st. d'après A. Roserot) en un lieu appelé primitivement Bussy appartenant à l'abbaye St-Loup de Troyes, à l'initiative de Thibaut II, comte de Champagne, d'Hatton, évêque de Troyes et par -Dame de L'Arrivour (lat. Arripatorio) a été ainsi placée dans la filiation de Clairvaux, en tant Villehardouin dont certains membres ont été inhumés à l'abbaye. Ces dynasties locales de l'entourage comtal sont comme souvent à l'origine de la constitution des principaux domaines. Le temporel de l'Arrivour un relais urbain) réparties d'abord à proximité de l'abbaye, dans un rayon de moins de 10 km, où granges. Seule la grange de la Loge, disparue à une date inconnue, reste difficilement localisable et cela Vendeuvre, à proximité de la Villeneuve-aux-Chênes, apparemment sur le territoire actuel de Champ-sur-Barse (qui n'existait pas encore). L'Arrivour dispose parallèlement d'un cellier à Thennelières et d'un relais urbain à Troyes, "le Petit-Larrivour", situé non loin de l'abbaye Saint-Loup. L'époque moderne
    Description :
    aux linteaux délardés, chaînages et soubassements. Toiture à croupes, scandée de lucarnes ajoutées à l'étage de comble, au-dessus de la partie rendue habitable (sud, anciennes étables) et à la croupe ouest , tuile plate en couverture. Bâtiment perpendiculaire à l'arrière (nord), à pan de bois sur assise et remplissage de brique sous enduit ; même type de toit, sauf côté ouest à longue pente pour l'abri contre les bois, toiture à pans légèrement débordants ; tuile plate en couverture. Autre remise en brique (XXe s .) en retour, toit à deux pans, tuile mécanique. Les corps de bâtiments conservés, si l'on se reporte aux deux plans (plan des bois figuré 4H18, 1670, et surtout le plan à la plume, 4H18, s.d.), semblent en plein cintre. Cette dernière, qui remonte peut-être à la fin du XVIIe siècle ou au début du XVIIIe , donne à l'arrière sur l'ensemble de trois bâtiments à pan de bois et brique, organisés autour d'une
    Localisation :
    les parcelles 595 à 599.
    Dimension :
    l 57.0 m Aile en craie : LONG 57 x LARG 8 m
    Annexe :
    , dom et BESSE, dom J.-M., Abbayes et prieurés de l'ancienne France, t. VI (Province ecclésiastique de Charles, "Inventaires de l’abbaye de Larrivour (1662)", Collection de documents relatifs à Troyes et à la . Additions et corrections à la Gallia Christiana, tomes IV et XII (Deuxième partie)", Bulletin philologique et corrections à la Gallia Christiana, tomes IV et XII (2e partie)", Bulletin historique et corrections à la Gallia Christiana, tomes IV et XII (3e partie)", Bulletin historique et philologique du C. T ) des origines à 1790, Langres-Angers, 1942-1948 [en part.: p. 146, 305, 500-501, 597-598, 633-634, 769
    Texte libre :
    1139 n. st. d'après A. Roserot) en un lieu appelé primitivement Bussy appartenant à l'abbaye St-Loup de Troyes, à l'initiative de Thibaut II, comte de Champagne, d'Hatton, évêque de Troyes et par -Dame de L'Arrivour (lat. Arripatorio) a été ainsi placée dans la filiation de Clairvaux, en tant Villehardouin dont certains membres ont été inhumés à l'abbaye. Ces dynasties locales de l'entourage comtal sont comme souvent à l'origine de la constitution des principaux domaines. Le temporel de l'Arrivour un relais urbain) réparties d'abord à proximité de l'abbaye, dans un rayon de moins de 10 km, où granges. Seule la grange de la Loge, disparue à une date inconnue, reste difficilement localisable et cela Vendeuvre, à proximité de la Villeneuve-aux-Chênes, apparemment sur le territoire actuel de Champ-sur-Barse (qui n'existait pas encore). L'Arrivour dispose parallèlement d'un cellier à Thennelières et d'un relais urbain à Troyes, "le Petit-Larrivour", situé non loin de l'abbaye Saint-Loup. L'époque moderne
1