Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ciboire-chrismatoire
    Ciboire-chrismatoire Molins-sur-Aube - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Localisation :
    Molins-sur-Aube - en village
    Aires d'études :
    Aube
  • Calice
    Calice Molins-sur-Aube - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Localisation :
    Molins-sur-Aube - en village
    Aires d'études :
    Aube
  • Calice
    Calice Mesnil-la-Comtesse - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Arcis-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Statue (petite nature) : saint Eloi
    Statue (petite nature) : saint Eloi Neuflize - en village
    Description :
    Statue en bois peint et polychrome, dorure majoritaire, aube argentée aujourd´hui brunie par l longue barbe brune, cheveux bruns. Statue sur socle en bois peint portant le nom du saint.
  • Vallièvre : ancienne grange de l'Arrivour
    Vallièvre : ancienne grange de l'Arrivour Lusigny-sur-Barse - Larrivour - D 1 - isolé - Cadastre : 1992 F3 588-589-590 Logis : parcelle 590
    Historique :
    L'histoire de la grange de Vallièvre (10-com. Lusigny-sur-Barse) n'est pas ou peu connue, faute de a pu jouer le rôle de grange abbatiale, les actes restant muets sur l'existence de cette dernière fiable Dictionnaire topographique de l'Aube), il s'agirait même d'une des granges primitives de Vallièvre, notamment vers 1150 ("vadum Vualevrie", cart. f°4r) et encore en 1225 (cart. f°7r), sur la Barse sur les grasses prairies de cette vallée de Champagne humide. Vers le milieu du XVIe siècle, Vallièvre
    Description :
    jouxte à l'ouest (ill. IVR21_20151000209NUCA). C'est aussi le seul bâtiment encore localisable sur le
    Localisation :
    Lusigny-sur-Barse - Larrivour - D 1 - isolé - Cadastre : 1992 F3 588-589-590 Logis : parcelle 590
    Aires d'études :
    Lusigny-sur-Barse
    Texte libre :
    L'histoire de la grange de Vallièvre (10-com. Lusigny-sur-Barse) n'est pas ou peu connue, faute de a pu jouer le rôle de grange abbatiale, les actes restant muets sur l'existence de cette dernière fiable Dictionnaire topographique de l'Aube), il s'agirait même d'une des granges primitives de Vallièvre, notamment vers 1150 ("vadum Vualevrie", cart. f°4r) et encore en 1225 (cart. f°7r), sur la Barse sur les grasses prairies de cette vallée de Champagne humide. Vers le milieu du XVIe siècle, Vallièvre . IVR21_20151000209NUCA). C'est aussi le seul bâtiment encore localisable sur le cadastre de 1833 et que l'on peut faire
  • Hôtel de Marisy, actuellement agence territoriale de Troyes Chaumont (Région Grand Est)
    Hôtel de Marisy, actuellement agence territoriale de Troyes Chaumont (Région Grand Est) Troyes - 9 rue Charbonnet rue des Quinze-Vingt - en ville - Cadastre : 2018 BV 184 1838 F 948, 949
    Historique :
    autour de 1801 d'importants travaux (date inscrite sur une fenêtre du deuxième étage de l'élévation sur cour du corps principal de logis) : construction de l'aile sud sur la cour ; démolition de l'escalier , l'élévation sur la rue Charbonnet est fragilisée par des travaux de voiries. Frappé d'alignement par le plan , et à son neveu Paul Naples. Ils se déroulent de 1872 à 1874. La nouvelle élévation sur la rue
    Référence documentaire :
    Restauration d'édifices de l'Aube. Hôtel de Marisy. Projet de travaux de conservation et de reconstruction d'une partie de l'édifice MAP. 81/10/111. Restauration d'édifices de l'Aube. Hôtel de Marisy Élévation sur la rue des Quinze-Vingt / Gustave Lancelot, avant 1866 [Élévation sur la rue des Quinze-Vingt] / Gustave Lancelot. [avant 1866]. 1 photogr. nég. : verre ; 27 x 21 cm (AD Aube : 18 Fi p. 32 Album pittoresque et monumental du département de l'Aube FICHOT, Charles. Album pittoresque et monumental du département de l'Aube. Troyes : impr. de E. Caffé, 1854. . 1981]. La collection photographique G. Lancelot-Brunon. Troyes : Archives départementales de l'Aube vol. 3, p. 101-107 Statistique monumentale du département de l’Aube, 1884-1900, 5 vol. FICHOT , Charles. Statistique monumentale du département de l’Aube. Troyes : Lacroix, 1884-1900, 5 vol. vol. 1, p. 29-32 Publication de la collection du fonds photographique Lancelot-Brunon. L'Aube
    Précisions sur la protection :
    Classé MH sur la liste de 1862.
    Représentations :
    Façade principale sur la rue Charbonnet : travée de la porte cochère encadrée de pilastres entablement sur consoles avec un fronton triangulaire amorti par des pots décoratifs. Escalier principal
    Description :
    pignon découvert, le pan sur la rue étant agrémenté de tuiles plombifères dessinant des losanges. Son
    Aires d'études :
    Aube
    Texte libre :
    Marisy et son épouse, Michelle Mollé, y font construire un hôtel autour de 1531, date qui figurait sur un l’indique la date de 1801 sur l’allège d’une fenêtre du deuxième étage de l’élévation sur cour du corps environ (AM Troyes, 1 O 717A). L’hôtel est classé monument historique sur la liste de 1862. En 1866, la conseil municipal accepte la proposition d’Évrard de modifier l’alignement prévu sur la rue Charbonnet : un pan coupé établi à l’angle de la rue des Quinze-Vingt permet de gagner un mètre sur la voie carrés, le deuxième étant beaucoup moins haut. Le mur pignon sur la rue Charbonnet était aveugle ainsi que l’élévation arrière de l’aile de la galerie le prolongeant sur la même rue. Le sous-sol reflète l’organisation de la façade principale sur la rue. Celle-ci s’organisait en six travées, la porte cochère dans la évoque la « suppression d’une travée des voûtes dans la galerie » sans donner de précision sur son emplacement exact ni sur l’époque de sa destruction (AM Troyes, 1 O 260). Il est vraisemblable que le rez-de
    Illustration :
    Plan-masse, extrait du plan cadastral achevé en 1838, section F (AD Aube. 3 P 7303 Dernière travée de la façade sur la rue du Mortier-d'Or (Quinze-Vingt), 1839. IVR21_20181000677NUCA Façade sur la rue des Quinze-Vingt, vers 1843-1844. IVR21_20181000676NUCA Élévation sur la rue des Quinze-Vingt / Gustave Lancelot, avant 1866. IVR21_20181000683NUCA Vue d'ensemble sur la rue Charbonnet depuis la rue du Palais-de-Justice. IVR21_20181000667NUCA Vue générale des façades sur les rues Chabonnet et des Quinze-Vingt. IVR21_20181000737NUCA Façade sur la rue des Quinze-Vingt. IVR21_20181000733NUCA Façade sur la rue Charbonnet, portails piéton et cocher. IVR21_20181000707NUCA Élévations sur la ruelle des Chats. IVR21_20181000705NUCA Corps de logis principal, chambre à l'extrémité nord du premier étage, porte donnant sur le couloir
1