Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Etablissement de vins de champagne Mercier
    Etablissement de vins de champagne Mercier Épernay - 68-72 avenue de Champagne - en ville - Cadastre : 1987 AM 5 à 7, 27 AL 16
    Historique :
    d'enquête), la Maison Eugène Mercier occupe toujours le site. Pas de modification de l'ensemble. Archives
    Référence documentaire :
    p. 9-19 Le patrimoine de l'industrie alimentaire. Les données de l'inventaire en Champagne-Ardenne , 2000 ALVES, Gilles. Le patrimoine de l'industrie alimentaire. Les données de l'inventaire en Champagne -Ardenne. In ASSOCIATION POUR LE PATRIMOINE INDUSTRIEL EN CHAMPAGNE-ARDENNE, DOREL-FERRE Gracia (dir.). Le p. 96 Le champagne, trois siècles d'histoire, 1997 BLIN, Maurice (dir.), CLAUSE, Georges, GLATRE , Eric (rédac.). Le champagne, trois siècles d'histoire. Paris : Stock, 1997. 205 p.
    Description :
    Site desservi par embranchement ferroviaire. Etablissement composé de travées alignées le long de
    Annexe :
    CHAMPAGNE MERCIER. Epernay HISTORIQUE Réunion de cinq marques sous le nom de l´union des des caves. La seule construction importante lors de son installation demeure le château dit de Pékin superposés communiquant par des ouvertures pratiquées dans le sol) est refusé. En 1871 commence le creusement des caves sur un plan régulier (30 galeries parallèles coupées par trois autres, le tout sur un niveau , 84 (appartements, pressoirs et vendangeoirs, celliers et caves). Il achète le château de Pékin en 1873, ainsi qu´un autre immeuble à François Abelé de Müller : 4E 16285, Acte de vente d´une maison de maître avec dépendances, deux grands celliers, caves et terrains à Epernay, le 30 décembre 1873 par M . Abelé de Muller à M. E. Mercier : ''Cette propriété connue sous le nom de Mont St Joseph ou Pékin est située sur le territoire d´Epernay, lieu dit Croix des Bouchers, prend entrée par une grille sur la route grille, le long de la route, un logement pour le concierge, comprenant cinq places au rez de chaussée
    Illustration :
    E. Mercier & Co - Epernay (Marne). [Vue d'ensemble depuis le nord]. 1 dessin : en noir (Collection Ensemble C, B, A, façades nord-est, vues prises depuis le Quai de l'Ile Belon IVR21_20145102159NUCA Vue d'ensemble depuis le nord IVR21_19885101346Z
  • Etablissement vinicole L'Union champenoise, actuellement Champagne de Castellane
    Etablissement vinicole L'Union champenoise, actuellement Champagne de Castellane Épernay - 57 rue de Verdun - en ville - Cadastre : 1987 AJ 39 à 44, 54 à 58, 64 à 66
    Historique :
    En 1883, Ludovic Girard fonde une maison de champagne à Epernay sous le nom de ''L'Union champenoise''. En 1889, il associe son exploitation à celle de la maison Bouvet Ladubay, dont le directeur , Fernand Mérand, acquiert des terrains et immeubles rue de Verdun. L'entreprise adopte le nom de la marque de Castellane en 1936. Les premiers bâtiments sont très vite édifiés ; le pavillon central est élevé 1894), en bordure de la voie ferrée Paris-Strasbourg, sur le site d'un réseau d'anciennes caves creusées dans la craie. Le plan d'origine est modifié en 1904 par la construction des celliers et de la
    Référence documentaire :
    p. ALVES, Gilles. Le patrimoine de l'industrie alimentaire. Les données de l'inventaire en Champagne-Ardenne. In ASSOCIATION POUR LE PATRIMOINE INDUSTRIEL EN CHAMPAGNE-ARDENNE, DOREL-FERRE Gracia (dir.). Le patrimoine industriel de l'agro-alimentaire en Champagne-Ardenne et ailleurs : Actes du p. 97 BLIN, Maurice (dir.), CLAUSE, Georges, GLATRE, Eric (rédac.). Le champagne, trois siècles
    Précisions sur la protection :
    le surmonte ; cage d'escalier du pavillon d'entrée avec son décor ; salle des étiquettes ; cheminée
    Représentations :
    Lion portant les armes de Champagne sur le pavillon central et la tour ; victoires ailées sur la
    Description :
    industrielles, commerciales et publicitaires. Surface bâtie en m2 : 43500. Le bâtiment d'origine est composé d'équerre. Le pavillon central a une architecture modeste au coeur de la cité ouvrière. Il contraste avec céramique) que les céramiques mentionnant les principales villes du monde où était expédié le vin de champagne. Ces céramiques, le lion portant les armes de Champagne (emblème de L'Union champenoise) qui orne le tympan du bâtiment principal et les victoires sculptées sur la cheminée en béton de la salle des machines accentuent le prestige de l'édifice. 10 km de caves.
    Annexe :
    Castellane sont l´une des plus anciennes familles de France. C´est en 1895 que le Vicomte Florens de cousin, Boni de Castellane, est le maître incontesté de la vie mondaine et sera le premier ambassadeur de les locaux spectaculaires qu´elle occupe aujourd´hui. Son fils Alexandre le rejoint avant guerre. Dès -fils d´Alexandre Mérand, devient le pionnier de la 4e génération. Une architecture exceptionnelle Au 1880-1883 une maison de champagne à Epernay sous le nom de L´Union champenoise. Il s´associe en 1889 St-Florent) et l´Union champenoise (Epernay) le 1er janvier 1889, acte passé devant notaire, Maître Louterreau à Angers, le 6 janvier 1889. La direction de la société est laissée à Fernand Mérand (1852-1922 ), le fondé de pouvoirs. La société L´Union champenoise s´établit rue de Verdun après l´acquisition faite de terrains et d´immeubles à Eugène Mercier et Francine Marguerite Bourlon le 29 mai 1889. Les des caves de L´Union champenoise appartenait à Eugène Mercier (28 juin 1893) qui en avait effectué le
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le nord IVR21_19885101344Z Château d'eau vu depuis le sud IVR21_19885101315Z Cellier vu depuis le sud-ouest IVR21_19885101316Z Bureau et cité ouvrière vus depuis le sud IVR21_19945101063X Bureau vu depuis le sud IVR21_19945101065X Sommet de la tour du château d'eau vu depuis le sud IVR21_19945101100XA Cité ouvrière vue depuis le sud-ouest IVR21_19945101106XA Celliers vus depuis le sud IVR21_19945101077X Pavillon central vu depuis le nord IVR21_19945101086XA Cheminée d'usine vue depuis le nord-est IVR21_19945101084XA
  • Etablissement de vins de champagne Pommery
    Etablissement de vins de champagne Pommery Reims - 5 place du Général Gouraud - en ville - Cadastre : 1974 DE 12 DH 1
    Historique :
    Vasnier, président de la maison Pommery, fait de même en 1904 (la villa Cochet). Le marquis de Polignac Polignac à BSN (Boussois-Souchon-Neuvesel), puis au groupe LVMH, avant que Paul-François Vranken ne s'en importantes maisons de champagne. Le cellier Carnot qui donne accès à ces caves a été reconverti en lieu de
    Référence documentaire :
    Le Monde Illustré, 20 septembre 1920 Le Monde Illustré, 20 septembre 1920. p. 9-19 Le patrimoine de l'industrie alimentaire. Les données de l'inventaire en Champagne-Ardenne , 2000 ALVES, Gilles. Le patrimoine de l'industrie alimentaire. Les données de l'inventaire en Champagne -Ardenne. In ASSOCIATION POUR LE PATRIMOINE INDUSTRIEL EN CHAMPAGNE-ARDENNE, DOREL-FERRE Gracia (dir.). Le p. 93-95 Le champagne, trois siècles d'histoire, 1997 BLIN, Maurice (dir.), CLAUSE, Georges , GLATRE, Eric (rédac.). Le champagne, trois siècles d'histoire. Paris : Stock, 1997. 205 p. p. 61-68 Une architecture au service d'une marque : Pommery. In ASSOCIATION POUR LE PATRIMOINE INDUSTRIEL EN CHAMPAGNE-ARDENNE, DOREL-FERRE Gracia (dir.). Le patrimoine industriel de l'agro-alimentaire en . In ASSOCIATION POUR LE PATRIMOINE INDUSTRIEL EN CHAMPAGNE-ARDENNE, DOREL-FERRE Gracia (dir.). Le p. 46-68 Une saga, un style, Pommery. In ASSOCIATION POUR LE PATRIMOINE INDUSTRIEL EN CHAMPAGNE
    Description :
    Le site forme une vaste parcelle triangulaire. L'entrée, clôturée par une grille en fer forgé, est accostée, à gauche, par le petit pavillon de la conciergerie en pierre de taille et brique, couvert bandes verticales en pierre de taille. Vers le sud, le cellier Carnot (reconverti en lieu d'accueil , il abrite le grand foudre. A l'est de ce cellier, se trouve le bâtiment de l'emballage, puis le
    Illustration :
    [Tonnellerie et rincerie vues depuis le sud-ouest]. [vers 1920]. 1 photogr. : n. et b. (AD Marne Bureaux vus depuis le nord IVR21_20145102554NUCA Magasin vu depuis le nord-ouest IVR21_20145102556NUCA Façade principale de l'ancien cellier Jeanne d'Arc vue depuis le nord-ouest IVR21_20145102557NUCA Ancienne rincerie vue depuis le sud-ouest IVR21_20145102558NUCA Ancienne rincerie vue depuis le nord-ouest IVR21_20145102559NUCA Atelier de fabrication vu depuis le sud IVR21_19885101015Z Partie ouest de l'atelier de fabrication vue depuis le sud IVR21_19885101014Z Partie est de l'atelier de fabrication vue depuis le sud IVR21_19885101017Z Atelier de fabrication vu depuis le sud-est IVR21_19885101021Z
1