Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château
    Château Dampierre - en village
    Historique :
    Le châtelet d'entrée date du début du 16e siècle ; il pourrait avoir été construit pour Pierre II de Lannoy (mort en 1523) ou pour Louis Picot de Pommeuse qui achète la seigneurie en 1526. Le logis actuel a été construit pour François Picot, marquis de Dampierre, et Madeleine Gargan, sans doute peu
    Précisions sur la protection :
     ; le châtelet d'entrée y compris la grille fermant son passage ; le miroir d'eau du parc et la terrasse reliant le châtelet au château : classement par arrêté du 15 février 1929.
    Auteur :
    [architecte] Mansart François
  • Château de la Cordelière
    Château de la Cordelière Chaource - Golf de Troyes La Cordelière - - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale inventaire des vitraux des 19e, 20e et 21e siècles dans le
    Historique :
    flèche sur celle de l'hospice, a été construite en 1933 à la demande de François Chandon de Briailles. Le Le domaine de la Cordelière comprend deux châteaux et une chapelle au fond du parc. La petite 1985, exceptée la chapelle. Il abrite depuis 1957-1958 le golf de Troyes.
    Référence documentaire :
    Golf de la Cordelière. [en ligne]. Chaource : Golf de Troyes La Cordelière. [consulté le 29 novembre
  • Les logements et châteaux patronaux de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les logements et châteaux patronaux de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Historique :
    revient à dire que près de 39,5 % des sites étudiés en comportent. Le logement ouvrier ou patronal échappe privilégie l'étude des sites de production. Aussi l'essentiel des 156 sites mentionnés le sont-ils au titre revient à dire que tous les secteurs d'activité le sont aussi. Plus ou moins d'ailleurs. En effet, parmi maison de patron dans 1 cas sur 3, excepté pour le secteur agroalimentaire qui en compte près de deux édifier, surtout à partir de 1870-1880, de vastes demeures. On peut citer le château Marcadet à Bogny (fin 19e siècle), le château Grandry à Nouzonville, la propriété des Deville à Charleville ou le château Camion à Vivier-au-Court (début du 20e siècle). La plus ancienne demeure patronale repérée est le château de Montvilliers à Bazeilles, construit par l´architecte Jallier pour le grand tisserand Jean suite la même évolution que pour la métallurgie, avec la construction après le milieu du 19e siècle de vastes demeures, tel par exemple que le château Paté à Neuflize (détruit). Tout comme les maisons
    Description :
    du confort moderne. Le château de Montvilliers à Bazeilles (1770) s'orne en façade arrière d'un élégant avant-corps hémi-circulaire à la dernière mode. Le secteur textile vit la même évolution que pour la métallurgie, avec la construction après le milieu du 19e siècle de vastes demeures de style éclectique, tel par exemple que le château Paté à Neuflize (détruit). Tout comme les maisons patronales liées à l'agroalimentaire ; secteur où l'on trouve quelques beaux exemples dans le style de l'entre-deux
    Annexe :
    activité vers 1900 (carte postale possédée par le maire) Bâti du 19e siècle. Reconverti. Ensemble de cours d'eau jusqu'en bordure du bâtiment tôlé face à la maison de maître. D'après M. le maire : vestiges  : vestiges cependant insuffisants. Boutancourt, Le Fourneau, Usine métallurgique : On se reportera à la notice de la Forge du Bas pour l'historique du site, le Fourneau étant situé en aval de la forge haute exploite en même temps la forge et le fourneau de l'abbaye d'Elan. A sa mort, en 1726, sa veuve continue cherchant à éliminer la concurrence. En 1747, Poulain prend d'ailleurs à bail le fourneau de Vendresse appartenant à la duchesse de Mazarin et l'exploita jusqu'en 1761 au moins. En 1764, il semble que le fourneau . Poulain précise qu'elle possède deux forges et un fourneau à Boutancourt. Le problème des forges de Boutancourt semble avoir été le manque de bois. En effet le propriétaire ne possédait pas de forêts ou fournissent, comme le fourneau de Vendresse, de nombreuses munitions d'artillerie. Joseph-Alexis Poulain
    Illustration :
    Boutancourt, Le Fourneau, Usine métallurgique, vue aérienne du site. IVR21_19870800309X Boutancourt, Le Fourneau, Usine métallurgique, vue d'ensemble. IVR21_19870801190ZA Boutancourt, Le Fourneau, Usine métallurgique, vue de la tour nord. IVR21_19870801196ZA Boutancourt, Le Fourneau, Usine métallurgique, vue de la tour sud. IVR21_19870801193ZA Boutancourt, Le Fourneau, Usine métallurgique, vue des tours sud et nord. IVR21_19870801214ZA Boutancourt, Le Fourneau, Usine métallurgique, vue rapprochée de la tour nord. IVR21_19870801195ZA Boutancourt, Le Fourneau, Usine métallurgique, vue rapprochée de la tour sud. IVR21_19870801194ZA Boutancourt, Le Fourneau, Usine métallurgique, vue générale du château. IVR21_20090805656NUCA Deville, Mairupt, Laminoir, puis fonderie Cochaux, le logement patronal situé à proximité Le Thour, Forge, atelier. IVR21_20090805892NUCA
  • Château du Pailly
    Château du Pailly Le Pailly - en village
    Historique :
    Château construit de 1563 à 1570 par Gaspard de Saulx-Tavannes, compagnon d'armes de François Ier . Vendu comme bien national à la Révolution, le château reste propriété privée jusqu'en 1936, date à
    Localisation :
    Le Pailly - en village
1