Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Tournes - en village
    Historique :
    M. de la Barre de Raillicourt date la chaire à prêcher du 17e siècle.
    Référence documentaire :
    p. 8 Richesses d´Art et d´Histoire à Murtin-Bogny et Tournes. L´Automobilisme ardennais, n° 171 , octobre-décembre 1966 MANCEAU, Henri. Richesses d´Art et d´Histoire à Murtin-Bogny et Tournes. L
    Dénominations :
    chaire à prêcher
    Représentations :
    . Culot et dais à volutes. Ange au sommet.
    Description :
    Chaire adossée en bois peint vernis. Cuve suspendue à cinq pans et portillon portée par un culot desservie par un escalier tournant à rampe pleine, arrivant à gauche ; dorsal à ailerons surmonté d'un abat
    Titre courant :
    Chaire à prêcher
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Fumay - place de l' Eglise - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant le donateur au revers du dorsal : Don de M. Louis Maquenne.
    Dénominations :
    chaire à prêcher
    Description :
    La chaire se compose d'une cuve à culot surmontée d'un dorsal et d'un abat-voix. La cuve, de forme hexagonale, en pierre calcaire, présente une statuette à chaque angle. On y accède par un escalier droit en
    Titre courant :
    Chaire à prêcher
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Sévigny-Waleppe - en village
    Historique :
    Chaire à prêcher du milieu du 19e siècle. D'après la documentation dans l'édifice, cette chaire , don de M. Yverneau aurait été posée en 1862.
    Dénominations :
    chaire à prêcher
    Description :
    tournant à rampe pleine ; dorsal plat surmonté d'un abat-voix polygonal avec groupe sculpté ; décor sculpté
    Titre courant :
    Chaire à prêcher
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Villers-Allerand - place des Déportés - en village - Cadastre : 2016 C 294
    Inscriptions & marques :
    / LANGENIEUX / ARCHEVÊQUE / DE REIMS. Donateurs : DON / DE M(ADA)ME V(EU)VE / JACQUET-CABREAU / ET DE LA FAMILLE / NOUVION-JACQUET / EN SOUVENIR DE LEUR DÉFUNTS / M(ONSIEUR) JOSEPH JACQUET / ET M(ONSIEUR) EDMOND
    Dénominations :
    chaire à prêcher
    Titre courant :
    Chaire à prêcher
  • Chaire à prêcher mobile
    Chaire à prêcher mobile Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Précision dénomination :
    chaire à prêcher mobile
    Dénominations :
    chaire à prêcher
    Description :
    Sur roulettes. Rebords supérieurs garnis de velours rouge uni, fixé par clous à tête ronde
    Titre courant :
    Chaire à prêcher mobile
    Texte libre :
    présente sous la forme d’un haut corps hexagonal de 2,57 m de hauteur, à deux niveaux de panneaux, dont le La cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul Le mobilier Il semble qu’on ait exclusivement utilisé à Troyes jusqu’au XVe siècle des chaires déplaçables. Mais leur usage se poursuivit ensuite parallèlement à supérieur correspond à la cuve. Quatre poignées en fer forgé servaient à son transport. Ils paraissent
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Seuil - en village
    Historique :
    18e siècle et la colombe qui a été créée au début du 21e siècle par M. Ledermann d' Alsace. Chaire à prêcher du 19e siècle, excepté deux panneaux de la cuve et peut-être l'ange qui sont du
    Dénominations :
    chaire à prêcher
    Description :
    Chaire adossée en bois taillé vernis. Cuve sur pied à cinq pans et portillon portée par un culot en dôme à arêtiers renversé desservie par un escalier tournant à rampe pleine, arrivant à l'arrière ; pas
    Titre courant :
    Chaire à prêcher
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Troyes - place Saint-Pierre - en ville
    Inscriptions & marques :
    / L. V . GOVNOD . ARCH- S . FAC- T / ANNO CHRISTI . M . D . CCC . XL . V . Au-dessus de chaque
    Dénominations :
    chaire à prêcher
    Titre courant :
    Chaire à prêcher
    Texte libre :
    n’obtint que le deuxième prix car il ne répondait pas au style demandé. A la suite d’un second concours de chaire du XIIIe ou du XIVe siècle, il a fallu en inventer un de toutes pièces à partir des éléments décoratifs de l’époque. Il insiste sur la correction archéologique des détails alliée à la parfaite cohérence donnée à l’ensemble, sa structure présentant en outre l’avantage d’être complètement indépendante et non suspendue ou attachée à un pilier comme de coutume. Les personnages, inspirés de la
1