Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Filature en laine peignée, puis filature de coton Raguet fils et R. Vignes, puis filature de l'Enclos, puis usine de bonneterie Valton, puis maison
    Filature en laine peignée, puis filature de coton Raguet fils et R. Vignes, puis filature de l'Enclos, puis usine de bonneterie Valton, puis maison Virey-sous-Bar - l' Enclos - 22, 24, 26 rue Jean Monet - en écart - Cadastre : 1980 A 627, 628, 657 à 663
    Historique :
    Le moulin à farine présent sur le site de l'Enclos est modernisé pour y installer une filature de laine peignée au cours du 2e quart du 19e siècle. A la suite de la faillite de l'entreprise en 1885 , Paul Raguet en devient propriétaire et agrandit l'usine en y installant une machine à vapeur de 150 ch 1970. De 1980 à 1986 au moins (enquête initiale), la bonneterie Valton occupe les bâtiments, à d'enquête). Machine à vapeur de 150 ch en 1895, puis machine à vapeur de 450 ch au début du 20e siècle. 80
    Référence documentaire :
    Statistique industrielle et commerciale. 1890-1896 AD Aube : M 2338. Statistique industrielle et
    Dénominations :
    moulin à farine
    Description :
    Moulin à deux étages carrés, élevé en pisé et structure en bois, recouvert d'un enduit, avec toit à . A l'exception du moulin, l'ensemble des bâtiments est construit en moellons de calcaire, avec brique en encadrement de baie et en chaine d'angle. La cheminée d'usine a été détruite. Le moulin a été en
    Localisation :
    Virey-sous-Bar - l' Enclos - 22, 24, 26 rue Jean Monet - en écart - Cadastre : 1980 A 627, 628, 657 à 663
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Filature de coton Douine, puis Touron S.A., puis usine de bonneterie Fra-For S.A
    Filature de coton Douine, puis Touron S.A., puis usine de bonneterie Fra-For S.A Troyes - 1 cours Jacquin - en ville - Cadastre : 1838 A 1148 à 1152, 1185 à 1189 1983 AD 124, 366
    Historique :
    Charles Douine fait construire une filature de coton vers 1855 à l'emplacement d'un moulin dont il ne subsiste rien. Il possède une seconde usine rue Simart, à proximité, de la première, mais qui a ), le site est désaffecté et en attente d'une prochaine destination. Un permis de construire a été
    Référence documentaire :
    Etablissements insalubres. Divers AD Aube : M 1338 B. Etablissements insalubres. Divers. A trier Aube : M 1322. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Demandes, autorisations, refus. 1881  : M 1326. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Demandes, autorisations, refus. 1894. Section A Cadastre. Troyes, 1838 AD Aube : 3P 7298. Cadastre. Troyes, section A. 1838. p. 27-28 Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914), 1995 HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914). Troyes : C.D.D.P, 1995. 80 p.
    Description :
    Bâtiment d'eau à deux étages carrés en pans de fer hourdés de briques, couvert d'un toit à longs pans en tuiles mécaniques. L'atelier de fabrication à deux étages carrés situé à l'ouest de l'ensemble a un rez-de-chaussée en moellons et briques en encadrement de baies et chaînes d'angle ; son second étage est bardé de tôle et le toit à longs pans qui le couvre est en matériau synthétique. L'entrepôt industriel et l'atelier de fabrication, avec charpente en bois apparente, situés à l'est, sont en rez-de
    Localisation :
    Troyes - 1 cours Jacquin - en ville - Cadastre : 1838 A 1148 à 1152, 1185 à 1189 1983 AD 124, 366
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Filature de coton Huot, puis Société troyenne de filature, puis Société troyenne de teinture, puis magasin de commerce, actuellement campus universitaire
    Filature de coton Huot, puis Société troyenne de filature, puis Société troyenne de teinture, puis magasin de commerce, actuellement campus universitaire Troyes - 6 rue de la Ganguerie - en ville - Cadastre : 1983 AW 144 à 146
    Historique :
    Charles Huot établit sous le Second Empire une filature de coton à l'emplacement du moulin de occupe les bâtiments à partir de la Seconde Guerre mondiale. Cessation d'activité durant le troisième lors de l'enquête initiale de 1998. Le site a été depuis entièrement détruit pour laisser place à un
    Référence documentaire :
    Aube : M 1323. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Demandes, autorisations, refus. 1883 p. 45 Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914), 1995 HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914). Troyes : C.D.D.P, 1995. 80 p.
    Description :
    Description en 1998 (avant destruction) : Les bureaux à un étage carré, avec soubassement en moellons, élévation en pisé enduit, couverts d'un toit à longs pans en tuiles mécaniques, ont également pu servir de logement. Atelier de fabrication à un étage carré élevé en pans de bois, couvert d'un toit à
    Localisation :
    Troyes - 6 rue de la Ganguerie - en ville - Cadastre : 1983 AW 144 à 146
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Fabrique de métiers pour bonneterie, filature de coton et usine de bonneterie des frères Poron, puis Poron frères, fils et Mortier, puis Poron S.A., puis Absorba-Poron, actuellement hôtels
    Fabrique de métiers pour bonneterie, filature de coton et usine de bonneterie des frères Poron, puis Poron frères, fils et Mortier, puis Poron S.A., puis Absorba-Poron, actuellement hôtels Troyes - 11 rue des Bas-Trévois - en ville - Cadastre : 1983 CE 271
    Historique :
    -Trévois, à laquelle ils ajoutent une filature de coton cardé vers 1872 (qui comptera 8000 broches 6 ans plus tard), puis une usine de bonneterie vers 1880. Léon, Henri et Jules Poron, associés à leur neveu . La fabrication de métiers du système Paget a lieu jusqu'en 1915, mais d'autres types de métiers à site de la rue des Bas-Trévois ferme ses portes vers 1990, procédant à de nombreuses destructions de portes en 2000), et a vu l'ouverture de la rue Camille Claudel. Vers 1880, la société Poron possède une école et une cité ouvrière à proximité immédiate des usines, la cité Poron, consistant en 8 habitations
    Référence documentaire :
    Aube : M 1322. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Demandes, autorisations, refus. 1881 p. 32-33 400e anniversaire du métier à tricoter, 1589-1989 : Les constructeurs aubois. Exposition anniversaire du métier à tricoter, 1589-1989 : Les constructeurs aubois. Exposition, Musée de la Bonneterie p. 27-28 Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914), 1995 HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914). Troyes : C.D.D.P, 1995. 80 p. p. 18 Les établissements de la bonneterie à Troyes (1870-1914). Un patrimoine industriel à sauvegarder, 1996 HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de la bonneterie à Troyes (1870-1914). Un patrimoine industriel à sauvegarder. La Vie en Champagne, avril-juin 1996, n° 6 [nouvelle série], p. 15-21. Historique et descriptif des activités de l'établissement Poron à Troyes, [s.d.] PORON S.A . Historique et descriptif des activités de l'établissement Poron à Troyes, [s.d.]. Reproduit dans le dossier
    Description :
     : il s'agit de deux ateliers symétriques, dont l'un a un étage de soubassement et deux étages carrés et conciergeries à un étage carré, élevées en brique, et couvertes d'un toit à longs pans avec croupes en ardoise . A l'ouest se trouve une salle des machines en rez-de-chaussée en brique, couverte d'un toit à longs
    Annexe :
    consacrée au négoce de bonneterie en gros et installée à Troyes, 132, rue Notre-Dame (l'actuelle rue Emile -Zola). A cette époque, ce négoce consistait à vendre aux nombreux artisans installés dans les environs métiers à main, et à acheter les produits ainsi réalisés pour les proposer à la clientèle des grossistes . Peu à peu d'ailleurs, tous ces artisans devinrent des façonniers et la maison Poron se chargea de la à leur activité de bonnetiers en gros la construction de matériel de bonneterie, d'abord en important, en 1856, de nouveaux métiers à bas fabriqués en Angleterre, puis en les construisant eux-mêmes et neveu Auguste Mortier à leur affaire et formèrent ensemble la société en nom collectif Poron Frères Fils et Mortier. Ils donnèrent alors un grand développement à la maison, en particulier dans la reprend à son compte la fonderie et Auguste Mortier quitte la société qui se continue à partir de ce en Société à Responsabilité limitée en 1926 et de nouveau en Société anonyme en février 1957.
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Filature de coton Dupont-Poulet, puis usine de bonneterie Régley, actuellement maison, logements et bureaux
    Filature de coton Dupont-Poulet, puis usine de bonneterie Régley, actuellement maison, logements et bureaux Troyes - 23 rue Jeanne d'Arc 19 rue de la Tour Boileau - en ville - Cadastre : 1983 CI 174, 286
    Historique :
    laisser la place à une maison d'habitation, trouvée lors de l'enquête initiale en 1998. En 2013
    Référence documentaire :
     : M 1327. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Demandes, autorisations, refus. 1900.
    Description :
    ardoise ; deux ailes symétriques couvertes d'un toit en terrasse en béton ont été ajoutées à ce logement . Atelier de fabrication composé d'une halle en rez-de-chaussée couverte d'un toit à longs pans en tuiles mécaniques. Une petite partie de l'atelier de fabrication a été détruite pour agrandir le parking privé. Pas
    Couvertures :
    toit à longs pans
1