Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Scierie des Ets Paul Tardivier, puis hangar industriel, actuellement entrepôt commercial
    Scierie des Ets Paul Tardivier, puis hangar industriel, actuellement entrepôt commercial Vitry-le-François - 10 rue de la Jouette - en ville - Cadastre : 1988 AO 27 à 31, 114, 115, 135, 148 à 155, 229, 236, 239
    Historique :
    d'entrepôt pour une entreprise spécialisée dans le bâtiment, et l'ancien hangar (A) abrite une entreprise de un état médiocre. Sa fabrication semble être antérieure à son installation chez Tardivier car le plus
    Référence documentaire :
    Matrices cadastrales. Vitry-le-François AD Marne : 3P 675/3-4. Matrices cadastrales. Vitry-le -François.
    Canton :
    Vitry-le-François-Champagne et Der
    Description :
    bâtiments est en rez-de-chaussée. Le bureau est décoré d'une bande de céramique et percé d'oculi. En 2012
    Localisation :
    Vitry-le-François - 10 rue de la Jouette - en ville - Cadastre : 1988 AO 27 à 31, 114, 115, 135
    Illustration :
    Hangars vus depuis le sud-ouest IVR21_19955100246Z Hangar vu depuis le sud IVR21_19955100247Z Bureau vu depuis le sud-est IVR21_19955100248Z Bureau, conciergerie et entrée de l'usine vus depuis le nord-est IVR21_19935100231X Vue d'ensemble depuis le sud-est IVR21_19935100223X Vue d'ensemble depuis le sud IVR21_19935100224X Vue d'ensemble depuis le sud-ouest IVR21_19935100232X Détail vu depuis le sud-ouest IVR21_19935100226X
  • Scieries
    Scieries
    Historique :
    loin le département le mieux représenté avec 51 sites (65%), puis vient l'Aube avec 13 sites (soit 17 %) et enfin la Marne avec 12 sites (soit 15 %). Le cas des Ardennes est particulier puisque 57 mentions réparties plus largement sur le territoire. Des pôles se dessinent tout de même notamment à proximité du Blaise (forêt de Blinfey, avec notamment 4 scieries pour le seul village de Dommartin-le-Saint-Père) et , au nord, à proximité de la forêt du Val et de la vaste forêt du Der. Le fait que nombre d'entre-elles . pour la Haute-Marne) fut le premier moyen de mouvoir les grandes scies. Le passage à l'énergie vapeur (Doulaincourt). Activité ancestrale, le secteur n'a cessé de se restreindre et de se recentrer sur les plus grandes d'elles. La grande tempête de 1999 a encore éprouvé une nouvelle fois le secteur et poussé les
    Description :
    (Vallentigny). Sur les sites importants sont encore parfois conservés une conciergerie (Vitry-le-François) et 36 sites (soit 41%) n'ont connu d'autre activité que le sciage et leur morphologie est assez en œuvre, le bardage bois couvre encore largement des structures en bois des scieries auboises ; dans Gudmont) qui a souvent pris le relais du bardage bois. Les toits sont en très grand majorité à longs pans et couverts de tuiles mécaniques ou de tôle et la scierie Boucton à Reims présente le seul exemple de shed. 17 autres sites (soit 20%) ont connu pour première activité le sciage et une activité de a pris la suite de la scierie. Sur le reste des sites (soit 42%), une activité a préexisté ; très souvent il s'agit de moulins dont la morphologie est encore bien lisible (Dommartin-le-Saint-Père, Val-des plus ou moins transformé le site de départ ou bien l'activité qui a pris la suite a modifié la scierie
  • Affinerie, puis haut fourneau, puis scierie dite S.A.R.L. Laurent et Verpy, puis usine de recyclage de moteurs, actuellement maison
    Affinerie, puis haut fourneau, puis scierie dite S.A.R.L. Laurent et Verpy, puis usine de recyclage de moteurs, actuellement maison Aubepierre-sur-Aube - la Forge - route de Rouvres-sur-Aube - isolé - Cadastre : 1828 E 1845 à 1850 1985 E 577, 661, 662
    Historique :
    moteurs. En 2013 (complément d'enquête), le logement de contremaître (A) est converti en maison d'habitation ; le reste du site est à l'abandon, voire ruiné. Haut fourneau et affinerie au charbon de bois  ; le soufflage à air chaud pour le haut fourneau et l'affinerie existe en 1847. 13 ouvriers en 1818
    Annexe :
     : François-Xavier Boucot, domicilié à paris, possède la forge qu'il tient de la veuve d'Orléans. Harlé est travaillent. 1845 : Extinction de l'affinerie (d'après Béguinot). 1847 : Bougueret exploite l'usine. Le haut -fourneau est à air chaud avec soufflage ordinaire à une roue, de même que le feu de forge, mais qui nécessite deux roues. 1853 : Le prince de Joinville, qui possède la forge depuis le décès d'Adélaïde 4,60 m de diamètre sur 1,50 m de largeur. Les moteurs de la forge prennent l'eau au moyen de huches. Le
    Illustration :
    Vue prise depuis le sud-est IVR21_19895200228Z Vue prise depuis le nord-est IVR21_19895200227Z Atelier de fabrication, salle des machines et cheminée d'usine pris depuis le nord
  • Les scieries de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les scieries de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Historique :
    Les scieries ont été trouvées en nombre dans le département des Ardennes (57 mentions), département scieries ardennaises constitue comme le négatif de celle des ressources en pierre à bâtir : elles sont peu nombreuses dans le secteur pourtant extrêmement boisé du nord de Charleville-Mézières et dans la pointe de Givet où les affleurement schisteux abondent, et sont inexistantes dans le secteur de Dom-le-Mesnil et dans le sud du département très pauvre en bois et où la craie traditionnellement sert de matériau de
    Annexe :
    . Présent sur carte 1886-1907. Non retenu : ne reste rien. Ballay, Le Moulin, Scierie Javelot : Visible sur établissement administratif : Repérage sur vue aérienne IGN. Sur le site de l'ancienne abbaye de Landèves vendue bien nationale à la famille Le Roy. Scierie fermée peu après 1960 (il subsiste quelques bâtiments subsistante - faisait partie du même ensemble (et appartenait aux Le Roy). Bazeilles, Le Rivage, 2 rue de la scierie : AD Ardennes, 7S 6 : sur le ruisseau de Beaumont, ancien moulin de Beaumont : rétablissement des . Prospection menée dans le chemin dit du Moulin, qui descend du village vers le cours du ruisseau du Godet (R.D . Structures bois. Carignan, Longchamps, Scierie puis laminoir : La scierie de Longchamp appartenait à François Devillez-Bodson au début du 19e siècle puis passa à la banque Seillière après 1832. C'est peu après le rachat que le bâtiment est transformé en laminoir, pour compléter les forges d'Osnes. L'établissement subsiste le grand canal d'amenée d'eau ainsi que la chute, flanquée d'un petit bâtiment d'habitation
    Illustration :
    Bazeilles, Le Rivage, 2 rue de la Gare, Scierie, actuellement Reitz, vue générale Le Chesne, Scierie, vue générale. IVR21_20090805753NUCA Le Chesne, Scierie, vue générale. IVR21_20090805754NUCA Cliron, Le Grand Pré, route de Ham-les-Moines, Scierie Canjaere, vue générale Verpel, Le Moulin, Moulin supérieur, puis scierie, roue en place. IVR21_20090805980NUCA Verpel, Le Moulin, Moulin supérieur, puis scierie, détail de la roue. IVR21_20090805981NUCA Verpel, Le Moulin, Moulin supérieur, puis scierie, un bâtiment (ancienne scierie
1