Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Usine de batteuses agricoles Baudry frères, actuellement maisons et magasin de commerce
    Usine de batteuses agricoles Baudry frères, actuellement maisons et magasin de commerce Brienne-le-Château - 13 boulevard Napoléon rue des Anciens Combattants - en ville - Cadastre : 1991 AI 161, 162
    Référence documentaire :
    Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Divers AD Aube : M 1336. Etablissements
    Description :
    Le logement patronal à un étage carré, couvert d'un toit en pavillon en tuiles plates, semble antérieur à l'installation de l'usine. Ateliers de fabrication en rez-de-chaussée et couverts de toits à
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Usine de matériel agricole Protte, puis établissements de construction mécanique de Vendeuvre, puis menuiserie Drouot, actuellement Simpa
    Usine de matériel agricole Protte, puis établissements de construction mécanique de Vendeuvre, puis menuiserie Drouot, actuellement Simpa Vendeuvre-sur-Barse - 6 avenue de l' Armée Leclerc - en village - Cadastre : 1979 AB 62, 63
    Historique :
    Jean-Baptiste Protte fait édifier une usine de matériel agricole vers 1855 à l'emplacement d'un ancienne papeterie dont il ne subsiste rien. En 1861, il invente une nouvelle machine à battre avec tarare à hélice et manège séparé. Il produit aussi divers moteurs destinés au monde agricole et agrandit construction mécanique de Vendeuvre. La production de machines à battre s'arrête après la Seconde Guerre menuiserie industrielle Drouot s'installe sur le site à partir de 1968, jusqu'à 1986 (enquête initiale) au
    Référence documentaire :
    Aube : M 1317 B. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Affaires diverses et collectives Aube : M 1321. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Demandes, autorisations, refus. 1878
    Description :
    Bâtiment avec pavillons latéraux à un étage carré, couverts d'un toit à longs pans avec croupes en
    Annexe :
    d'une belle aventure En 1837, M. Jean-Baptiste Protte, né en Haute-Marne, est à l'origine des Ets Il y a 25 ans... les E.V. sonnaient le glas. Coupure de presse, non signée, non datée Les Ets de , ont fait, à des époques bien différentes, les beaux jours de Vendeuvrois mais aussi du commerce local des temps, par sa fabrication de moteurs, de batteuses, et plus tard ses tracteurs qui permirent à cette société de figurer aux tout premiers rangs mondiaux. A une certaine époque, quatre usines -Lille, Orléans, qui fabriquaient des semoirs, presses, moulins à farine entre autres, et Vendeuvre dont fabrication des moteurs diésel 2, 4 et 6 cylindres fut transférée à Dieppe. Six spécialistes, (...) quittèrent portant tout d'abord son nom, puis Ets de Constructions Mécaniques de Vendeuvre. M. Protte était un brillant mécanicien (...). En 1831, il construit une machine à battre (nouveau modèle) avec tarare à hélice avantage. Un espace important de l'entreprise était réservé à (...) la ''scierie''. En 1863, la locomobile
    Couvertures :
    toit à longs pans
1