Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Fabrique de métiers pour bonneterie, filature de coton et usine de bonneterie des frères Poron, puis Poron frères, fils et Mortier, puis Poron S.A., puis Absorba-Poron, actuellement hôtels
    Fabrique de métiers pour bonneterie, filature de coton et usine de bonneterie des frères Poron, puis Poron frères, fils et Mortier, puis Poron S.A., puis Absorba-Poron, actuellement hôtels Troyes - 11 rue des Bas-Trévois - en ville - Cadastre : 1983 CE 271
    Historique :
    -Trévois, à laquelle ils ajoutent une filature de coton cardé vers 1872 (qui comptera 8000 broches 6 ans plus tard), puis une usine de bonneterie vers 1880. Léon, Henri et Jules Poron, associés à leur neveu . La fabrication de métiers du système Paget a lieu jusqu'en 1915, mais d'autres types de métiers à site de la rue des Bas-Trévois ferme ses portes vers 1990, procédant à de nombreuses destructions de portes en 2000), et a vu l'ouverture de la rue Camille Claudel. Vers 1880, la société Poron possède une école et une cité ouvrière à proximité immédiate des usines, la cité Poron, consistant en 8 habitations
    Référence documentaire :
    Aube : M 1322. Etablissements insalubres, incommodes ou dangereux. Demandes, autorisations, refus. 1881 p. 32-33 400e anniversaire du métier à tricoter, 1589-1989 : Les constructeurs aubois. Exposition anniversaire du métier à tricoter, 1589-1989 : Les constructeurs aubois. Exposition, Musée de la Bonneterie p. 27-28 Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914), 1995 HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914). Troyes : C.D.D.P, 1995. 80 p. p. 18 Les établissements de la bonneterie à Troyes (1870-1914). Un patrimoine industriel à sauvegarder, 1996 HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de la bonneterie à Troyes (1870-1914). Un patrimoine industriel à sauvegarder. La Vie en Champagne, avril-juin 1996, n° 6 [nouvelle série], p. 15-21. Historique et descriptif des activités de l'établissement Poron à Troyes, [s.d.] PORON S.A . Historique et descriptif des activités de l'établissement Poron à Troyes, [s.d.]. Reproduit dans le dossier
    Description :
     : il s'agit de deux ateliers symétriques, dont l'un a un étage de soubassement et deux étages carrés et conciergeries à un étage carré, élevées en brique, et couvertes d'un toit à longs pans avec croupes en ardoise . A l'ouest se trouve une salle des machines en rez-de-chaussée en brique, couverte d'un toit à longs
    Annexe :
    consacrée au négoce de bonneterie en gros et installée à Troyes, 132, rue Notre-Dame (l'actuelle rue Emile -Zola). A cette époque, ce négoce consistait à vendre aux nombreux artisans installés dans les environs métiers à main, et à acheter les produits ainsi réalisés pour les proposer à la clientèle des grossistes . Peu à peu d'ailleurs, tous ces artisans devinrent des façonniers et la maison Poron se chargea de la à leur activité de bonnetiers en gros la construction de matériel de bonneterie, d'abord en important, en 1856, de nouveaux métiers à bas fabriqués en Angleterre, puis en les construisant eux-mêmes et neveu Auguste Mortier à leur affaire et formèrent ensemble la société en nom collectif Poron Frères Fils et Mortier. Ils donnèrent alors un grand développement à la maison, en particulier dans la reprend à son compte la fonderie et Auguste Mortier quitte la société qui se continue à partir de ce en Société à Responsabilité limitée en 1926 et de nouveau en Société anonyme en février 1957.
    Couvertures :
    toit à longs pans
1