Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Usine métallurgique des Forges et Fonderies de Saint-Nicolas, puis Fonderies et Tôleries de Saint-Nicolas actuellement salle de sport, salle polyvalente et entrepôt commercial
    Usine métallurgique des Forges et Fonderies de Saint-Nicolas, puis Fonderies et Tôleries de Saint-Nicolas actuellement salle de sport, salle polyvalente et entrepôt commercial Rocroi - Saint-Nicolas - en écart - Cadastre : 1982 AE 54 à 57, 161, 162
    Historique :
    Jean-Nicolas Gendarme crée en 1806 à la place d'un moulin à blé une usine à fer, qui sera clouterie en 1826, avec celle des Mazures et de La Commune (Laifour), l'usine de Saint-Nicolas comprend une
    Observation :
    SA des Forges et fonderies de St Nicolas, à St Nicolas près Revin ; fabrication appareils de
    Localisation :
    Rocroi - Saint-Nicolas - en écart - Cadastre : 1982 AE 54 à 57, 161, 162
    Titre courant :
    Usine métallurgique des Forges et Fonderies de Saint-Nicolas, puis Fonderies et Tôleries de Saint -Nicolas actuellement salle de sport, salle polyvalente et entrepôt commercial
    Appellations :
    Forges et Fonderies de Saint-Nicolas, puis Fonderies et Tôleries de Saint-Nicolas
    Illustration :
    Les forges et fonderies de Saint-Nicolas de Rocroi au début du 20e siècle. [n.d.]. 2 cartes Les forges et fonderies de Saint-Nicolas de Rocroi au début du 20e siècle. [n.d.]. 2 cartes Le site des forges et fonderies de Saint-Nicolas de Rocroi, avant la Première Guerre mondiale. [n.d Le site des forges et fonderies de Saint-Nicolas de Rocroi, au début du 20e siècle. [n.d.]. 3 Le site des forges et fonderies de Saint-Nicolas de Rocroi, vue générale. [n.d.]. 3 cartes postales Forges et Fonderies Saint-NIcolas de Rocroi : la cité ouvrière, construite en 1885, sur la route de L'ancien garage des camions des Fonderies de Saint-Nicolas, actuellement local des pompiers
  • Usine de transformation des métaux Poulain, puis Gendarme, puis Hannonet de la Grange, puis E. Muaux et Cie, actuellement maison
    Usine de transformation des métaux Poulain, puis Gendarme, puis Hannonet de la Grange, puis E. Muaux et Cie, actuellement maison Boutancourt - la Forge-du-Bas - en village - Cadastre : 1982 AB 87, 232, 253, 254
    Historique :
    les deux usines supérieures de Boutancourt. Lors du rachat par Jean-Nicolas Gendarme au gendre de
    Référence documentaire :
    p. 104-109 Un notable ardennais. Jean-Nicolas Gendarme (1769-1845) GARAND, Jean. Un notable ardennais. Jean-Nicolas Gendarme (1769-1845). SOPAIC, 1988.
  • Usine métallurgique Regnault-Brincourt et fils, puis Forges et Clouteries Réunies de Mohon et Laval-Dieu et Forges et Clouteries des Ardennes, puis Lefort et Cie, puis Chiers-Chatillon-Gorcy, puis Tecnor, puis Tréfilunion
    Usine métallurgique Regnault-Brincourt et fils, puis Forges et Clouteries Réunies de Mohon et Laval-Dieu et Forges et Clouteries des Ardennes, puis Lefort et Cie, puis Chiers-Chatillon-Gorcy, puis Tecnor, puis Tréfilunion Charleville-Mézières - Mohon - 1,3 rue Jean-Moulin rue Jean-Baptiste-Lefort - en ville - Cadastre : 2008 CY 24, 227, 261 à 265, 273, 275, 278, 280, 283, 284, 437, 438, 514, 518, 525, 536, 537, 540 CY 24, 227, 261 à 265, 273, 275, 278, 280, 283, 284, 437, 438, 514, 518, 525, 536, 537, 540 2011 CY 24, 227, 261 à 264, 273, 275, 278, 280, 283, 284, 437, 438, 514, 518, 525, 536 à 539, 554, 557
    Historique :
    Forge située à Mohon sur la rivière Vence. En 1837, le maître de forges Jean- Nicolas Gendarme achète
    Référence documentaire :
    p. 122-125 Un notable ardennais : Jean-Nicolas Gendarme GARAND, Jean. Un notable ardennais : Jean -Nicolas Gendarme (1769-1845). SOPAIC, 1988.
1