Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 41 à 60 sur 1603 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Usine de papeterie Ferrand-Lamotte, puis Louis Thibault, puis S.A. des papeteries de Champagne, puis S.A. des papeteries Bolloré, puis usine de pâte à papier Bolloré technologies
    Usine de papeterie Ferrand-Lamotte, puis Louis Thibault, puis S.A. des papeteries de Champagne, puis S.A. des papeteries Bolloré, puis usine de pâte à papier Bolloré technologies Troyes - 4 rue de la Providence impasse de la Papeterie - en ville - Cadastre : 1838 C 1461 à 1469 1983 AO 32, CM 98, 99
    Historique :
    A l'emplacement d'un moulin à papier mentionné dès 1340, mais dont il ne subsiste rien, Claude 1890, puis est exploité sous la raison sociale S.A. des papeteries de Champagne à partir de 1900 environ. L'énergie électrique est fournie par le moulin de Pétal, appartenant à la même société, au début du 20e siècle ; en 1915, la S.A. des papeteries de Champagne fournit du papier à cigarettes à l'Etat . A la suite de la Première Guerre mondiale, de nouveaux bâtiments sont construits, notamment une usine de pâte à papier. En 2013 (complément d'enquête), le site se trouve désaffecté. La majeure partie
    Référence documentaire :
    Demande de réglementation des usines à Troyes. 1912 AM Troyes : O 2088. Demande de réglementation des usines à Troyes. 1912. Demande de réglementation des usines à Troyes. 1912-1921 AM Troyes : O 2089. Demande de réglementation des usines à Troyes. 1912-1921.
    Dénominations :
    usine de pâte à papier
    Énergies :
    produite à distance
    Description :
    Usine construite de part et d'autre d'un bras de la Seine. Salle des machines à un étage carré élevée en béton armé hourdé de briques. Entrepôts industriels situés à l'est de l'usine élevés en pans de briques ; atelier de fabrication séparé de ce dernier par rapport à l'entrée de l'usine en parpaings de  ; leur porte d'entrée est surmontée d'un fronton cintré et leur toit à longs pans avec croupe est en
    Localisation :
    Troyes - 4 rue de la Providence impasse de la Papeterie - en ville - Cadastre : 1838 C 1461 à 1469
    Titre courant :
    , puis S.A. des papeteries Bolloré, puis usine de pâte à papier Bolloré technologies
    Appellations :
    , puis S.A. des papeteries Bolloré, puis usine de pâte à papier Bolloré technologies
    Illustration :
    Conciergerie (M) vue depuis l'ouest IVR21_19981000374Z
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Tableau : Vierge à l'Enfant
    Tableau : Vierge à l'Enfant Fagnon - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription sur étiquette au revers : M HENON LETELLIER / VIERGE DU "GRAND DUC" / AU PALAIS PITTI / FLORENCE / Repertoire de Meur HENON / Toile n°144 Peinte en 1877 / Offert par M. et M. J. CROISY / en 1926
    Historique :
    Tableau peint en 1877 par M. Hénon-Letellier et offert à l'église en 1926 par M. et M. J. Croisy et aujourd'hui conservée à la Galerie Palatine du Palais Pitti à Florence. La peinture a été
    Matériaux :
    toile support peinture à l'huile
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant à mi-corps
    Description :
    Tableau peint à l'huile sur toile marouflée sur une planche d'aggloméré. Cadre mouluré en bois doré.
    Titre courant :
    Tableau : Vierge à l'Enfant
  • Usine de pâte à papier de la Société Pâte-papier Textilose, puis usine textile des Etablissements Achille Berquet, actuellement usine de matériel agricole Brimont agraire
    Usine de pâte à papier de la Société Pâte-papier Textilose, puis usine textile des Etablissements Achille Berquet, actuellement usine de matériel agricole Brimont agraire Rethel - 23 rue Louis-Jouvet - en village - Cadastre : 2008 AM 117, 120, 121, 124, 464, 469, 470, 556, 561 AM 117, 120, 121, 124, 464, 469, 470, 556, 561
    Historique :
    . Le site est acheté l'année suivante par Marcel Brimont, maréchal-ferrant, qui se consacre à la
    Référence documentaire :
    p.250 MARBY. J.-P. Industries Retheloises, De la reconstruction à la crise textile. Rethel 1945 NELSON. A. Brimont : des remorques agricoles aux tracteurs industriels en passant par l'innovation
    Dénominations :
    usine de pâte à papier
    Description :
    briques, toits en shed à charpente métallique apparente couverte de tuiles mécaniques et de verrières. Les bâtiments construits en 1973 sont en pan de fer et bardage de tôle supportant des toits à longs pans à parpaing de béton à un étage carré surmonté d'une terrasse.
    Titre courant :
    Usine de pâte à papier de la Société Pâte-papier Textilose, puis usine textile des Etablissements
    Illustration :
    Vue aérienne vers 1975 (le bâtiment administratif n'est encore pas élevé à l'extrême droite Vue des bâtiments du tissage Berquet depuis la route et des bâtiments Brimont au fond à gauche Le grand bâtiment d'assemblage de 250 m construit en 1973 par Brimont ; un tapis roulant portait les structures à assembler devant les différents postes IVR21_20090804720NUCA
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Statue (petite nature) : Vierge à l'Enfant couronné
    Statue (petite nature) : Vierge à l'Enfant couronné Vireux-Wallerand - place de l' Eglise - en ville
    Inscriptions & marques :
    Transcription (inscription manuscrite au crayon à l'intérieur) : Peint pour la 1e fois le 12 juillet 1845 par Mar... Cailles, peintre à Charleville. Mr Dewez étant curé de la paroisse de Vireux
    Historique :
    Statue de la Vierge à l'Enfant peinte pour la 1ère fois en juillet 1845 par M. Cailles. Restaurée
    Représentations :
    en pied, Vierge à l'Enfant Vierge à l'Enfant représentée en pied.
    Auteur :
    [peintre] Cailles M.
    Titre courant :
    Statue (petite nature) : Vierge à l'Enfant couronné
  • Statue : Vierge à l’Enfant
    Statue : Vierge à l’Enfant Ville-Dommange - - en village - Cadastre : 2014 AB 213
    Inscriptions & marques :
    Sur la terrasse : M. DOUAY ; ND DE GRACE.
    Historique :
    Au début du 20e siècle, l’autel placé dans le bras sud du transept était consacré à la Vierge Marie , bien qu’il accueille le retable de saint Nicolas. Le tableau avait été retiré du retable à la fin du 19e siècle pour laisser place à une statue monumentale de la Vierge en plâtre ; celle-ci a été reportée dans le bras sud du transept, à gauche de l’autel du Sacré-Cœur. Cette statue de la Vierge de Marc Douay, jugée plus artistique et surtout plus petite que la précédente, a d’abord été placée dans les années 1930 sur l’autel Saint-Nicolas, puis, à une date inconnue mais plus récente, déplacée sur l’autel
    Référence documentaire :
    à la paroisse, consignés entre 1775 et 1936. (AP Ville-Dommange).
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant en pied de face peinte par saint Luc lui-même. L’icône, conservée à la Cathédrale de Cambrai, est une tempera sur panneau
    Titre courant :
    Statue : Vierge à l’Enfant
  • Usines génératrices d'énergie (centrales et usines à gaz)
    Usines génératrices d'énergie (centrales et usines à gaz)
    Historique :
    hydroélectriques (4 Aube + 1 Marne + 14 Ardennes), 4 centrales thermiques (3 Hte-Marne + 1 Marne) et 8 usines à Ardennes), les centrales thermiques (4 sites dont un dans la Marne et 3 en Haute-Marne) et les usines à gaz dans les Ardennes (11 sur 13, soit 85 %). Elles sont associées à des types variés de sites industriels ou d’extraction : des minoteries (à Bar-sur-Seine dans l’Aube et au Châtelet-sur-Sormonne dans les Ardennes), des forges (par exemple à Donchery pour les forges de Flize dans les Ardennes), des usines métallurgiques (comme à Charleville-Mézières (Tréfilunion) dans les Ardennes), des usines de construction mécanique (à Rethel dans les Ardennes par exemple), une aciérie (à Flize), une ardoisière (à Rimogne dans les Ardennes). Les autres centrales (notamment à Reims et Auménancourt dans la Marne, à Juvanzé dans l’Aube et à Revin dans les Ardennes) sont isolées et fournissent l’électricité dans leur zone centrale a été établie en 1904, juste après le reste des installations de production (en 1898). Enfin, 7
    Dénominations :
    usine à gaz
    Description :
    (des machines et de chauffe), et était équipée d’une cheminée en brique haute de 40 m. A Saint-Dizier est à longs pans, soutenu par une charpente apparente métallique ou en bois, et couvert de tuiles mécaniques ou de tôle (par exemple à Glaire, Bar-sur-Seine, Fumay). On observe quelques variantes. Ainsi, à Flize, le hourdis est composé de moellons de calcaire ; à Revin, les pans sont en béton armé, ainsi que -chaussée ou du soubassement à Autry et à Charleville-Mézières (Tréfilunion) et pour tous les murs à Vouziers. A Donchery, les murs sont entièrement en moellon calcaire, à la centrale de la carrière du Châtelet-sur-Sormonne en moellon de schiste et, cas exceptionnel, ceux de la centrale de la Macérienne à : chaînages d'angles à bossages et portail ornementé). Les centrales hydroélectriques fonctionnent à l’aide d’une à trois turbines hydrauliques ou de groupes de turbo-alternateurs. Elles peuvent être alimentées directement par le débit d’une rivière.Les centrales électriques emploient des turbines à vapeur (Glaire), ou
    Titre courant :
    Usines génératrices d'énergie (centrales et usines à gaz)
  • Maître-autel à baldaquin
    Maître-autel à baldaquin Damouzy - en village
    Inscriptions & marques :
    FABRIQUE PAR M : P : DARDENNE / MAITRE MARBRERIE, PAR LE ZELE DE / M : E : J : DURIUAV PRETRE CURE DE / DAMOUZY ET LA VIGILANCE DE / M : N : GENON MARGUELIER. Transcription (gravé sur le tabernacle) : GOBLET CARETTE / à Consolre (Nord). .
    Historique :
    Maître-autel réalisé en 1764 par P. Dardenne et offert par la fabrique. Le tabernacle a été mis en
    Précision dénomination :
    tabernacle à dais d'exposition
    Représentations :
    Le centre du devant d'autel est occupé par un agneau aux sept sceaux. Tabernacle à ailerons en colonnes lisses à chapiteau corinthien surmonté d'un dais à volutes feuillagées, couronné d'une croix.
    Description :
    et gris. Tabernacle exposition à ailerons en marbre blanc à porte en laiton. Baldaquin à colonnes en
    Titre courant :
    Maître-autel à baldaquin
  • Chapelle (calice, patène, burettes, plateau, boîte)
    Chapelle (calice, patène, burettes, plateau, boîte) Witry-lès-Reims - - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 AB 01 135
    Inscriptions & marques :
    Plateau : poinçon d'orfèvre : dans un losange vertical les lettres F H, en dessous M et au-dessus
    Historique :
    Le poinçon du maître François-Hubert Martin, orfèvre à Paris entre 1830 et 1852, est insculpé sur
    Dénominations :
    plateau à burettes
    États conservations :
    Un emplacement cylindrique reste vide à lʼintérieur de la boîte, témoigne d'un objet manquant appartenant à cet ensemble, peut-être une custode nécessaire à la distribution de la Communion.
  • Statue : Vierge à l'Enfant
    Statue : Vierge à l'Enfant Cuchery - - - en village - Cadastre : 2014 AE 138
    Historique :
    ; cet exemplaire a du remplacer une effigie plus ancienne, lors des importants travaux survenus en 1867 -1868 (AD Marne. 2 O 1523). Dans son recensement sommaire établit le 20 février 1928, M. Ed. Herbé mentionne la statue de la Vierge à l'Enfant "dans la partie rendue au culte" (AD Marne. 1338 W 17).
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant en pied de face La Vierge est représentée debout, le visage légèrement tourné à senestre ; elle est vêtue d'une longue robe couvrant bras et jambes et retenue à la taille par une ceinture dorée ; un manteau recouvre ; son bras gauche a disparu. Sa robe couvrante est serrée à la taille par une ceinture. Les deux personnages sont emprunts d'une certaine rigidité à la fois dans la posture, la façon dont les plis retombent sur le corps de la Vierge, et dans le traitement des visages ; ces traits laissent penser à une
    Titre courant :
    Statue : Vierge à l'Enfant
    Illustration :
    Statue : Vierge à l'Enfant, cliché CRMH F3822,23. IVR21_20165116632NUCB Vierge à l'Enfant, vue d'ensemble. IVR21_20165116625NUCA Vierge à l'Enfant, visage de la Vierge. IVR21_20165116626NUCA
  • Statue-reliquaire : Vierge à l'Enfant
    Statue-reliquaire : Vierge à l'Enfant Reims - place Museux - en ville - Cadastre : 2016 CZ 360
    Historique :
    soulève deux interprétations : soit une niche à reliques, soit usage de tabernacle. Givelet et Jadart signalent une œuvre analogue, datée 1554, à Pornic (44), qui servait peut-être de tabernacle.
    Référence documentaire :
    p. 29 Essais historiques sur l'église & la paroisse de Saint-Maurice de Reims LACATTE-JOLTROIS, M Statue : Vierge à l'Enfant (MAP. AP51W00780) Statue : Vierge à l'Enfant / Maxime Chiquet
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant en pied de face niche a été aménagée, au sommet taillé en lancette.
    Titre courant :
    Statue-reliquaire : Vierge à l'Enfant
    États conservations :
    Il manque la porte de la niche au revers. La statue a été restaurée en 1845 sous l'égide de l'abbé Nanquette, par M. Hécart : une partie de la couronne, le sceptre, le nez, une main de la Vierge, le nez et
  • Ensemble de 17 verrières à personnages (baies 100 à 116)
    Ensemble de 17 verrières à personnages (baies 100 à 116) Signy-l'Abbaye - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription baie 100 : A. RUCHON PARIS 1927. Inscription baie 109 : DON DE M. ET MME BOUCHER
    Historique :
    Vitraux réalisés par le verrier parisien A. Ruchon et le verrier noyonnais Bulteau-Goulet entre
    Précision dénomination :
    verrière à personnages
    Description :
    Baies libres en arc brisé. Vitrerie à verre coloré et peint ; grisaille et sanguine sur verre pour
    Auteur :
    [peintre-verrier] Ruchon A.
    Emplacement dans l'édifice :
    choeur (baies 100 à 106)
    Titre courant :
    Ensemble de 17 verrières à personnages (baies 100 à 116)
  • Verrière à personnages (chœur) : Saint Jean-Baptiste
    Verrière à personnages (chœur) : Saint Jean-Baptiste Pars-lès-Romilly - en village
    Historique :
    fils Ferdinand. Elle a été offerte par la famille Roblin.
    Précision dénomination :
    verrière à personnages
    Représentations :
    ornement à forme architecturale ornement à forme végétale
    Description :
    Baie en plein cintre. Verrière à verre coloré et peint, divisée en quatre panneaux. Grisaille pour
    Titre courant :
    Verrière à personnages (chœur) : Saint Jean-Baptiste
    Illustration :
    Détail : saint Jean-Baptiste à m-corps IVR21_20161004441NUC2A
  • Autel, retable avec Vierge à l'Enfant
    Autel, retable avec Vierge à l'Enfant Troyes - rue de la Reine-Blanche - en ville
    Historique :
    Modèles pris à l'église de St André-les-Vergers, St Pantaléon et jubé de Villemaur.
    Représentations :
    Statue : Vierge à l'Enfant couronnée. Ornementation Renaissance.
    Titre courant :
    Autel, retable avec Vierge à l'Enfant
    Dimension :
    h = 535 ; la = 225 ; pr = 164,5, Dimensions avec degrés. Statue de la Vierge à l'Enfant : h = 100 m  ; la = 38 cm.. h = 535 ; la = 225 ; pr = 164,5, Dimensions avec degrés. Statue de la Vierge à l'Enfant  : h = 100 m ; la = 38 cm.
    Appellations :
    de la Vierge à l'Enfant
    Texte libre :
    travailla beaucoup à l’ameublement des églises troyennes. Entièrement en chêne, le retable est une synthèse originale de trois chefs-d’œuvre locaux de la Renaissance : le retable de la chapelle Saint-Jacques à Saint évidées en candélabre et niche à statuette ; le retable de la Vierge de Saint-André-les-Vergers pour le
    Illustration :
    Niche du retable : Vierge à l'Enfant sur un croissant de lune. IVR21_20031006815NUCA
  • Statue : Christ à la colonne
    Statue : Christ à la colonne Troyes - - rue Huguier Truelle - en ville
    Description :
    Pierre de Châtillon ? Statue appuyée contre une colonne d'ordre toscan, à chapiteau en marbre blanc.
    Titre courant :
    Statue : Christ à la colonne
    Texte libre :
    Le Christ à la colonne de Saint-Nicolas est une œuvre exceptionnelle de la sculpture de la Renaissance en France, par sa taille (plus de 2 m de haut), par la qualité de la sculpture et par son sujet dans la même église, il était sans doute peint à l’origine. Son auteur, non identifié – les noms de surpris par ce grand corps nu, placé à l’origine au centre, éclairé sur sa droite et se dégageant sur la , pour le prendre à témoin de la scène qui va se dérouler sous ses yeux et de sa propre position à la
    Illustration :
    Christ à la colonne, statue de l'église Saint-Nicolas de Troyes. [195. ?]. 1 photogr. (A Évêché
  • Verrières à personnages (baies n°3, 5 à 10, 12 à 14)
    Verrières à personnages (baies n°3, 5 à 10, 12 à 14) Courville - rue de l'église - en village - Cadastre : 2016 AA 25
    Inscriptions & marques :
    JULIEN MARTYR. Dédicace : EN MÉMOIRE DE M(ONSIEU)R L'ABBÉ / GALLAND CURÉ DE / COURVILLE 1894 À 1935. Baie
    Historique :
    Ces vitraux sont une réalisation des ateliers Jacques Simon à Reims. Ils ont été réalisés entre
    Précision dénomination :
    verrière à personnage
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant en pied de face attributs : vases de roses, symboles des litanies mariales. Baie n°3 : Saint Louis. Baie n°5 : Vierge à couronne représentée dans l'oculus la surmontant permet de d'attribuer ce thème à la représentation). Baie
    Description :
    Panneau en arc cintré ou rectangulaire ou oculus de verres colorés assemblés à l'aide d'un réseau en plomb, maintenu par barlotières en fer dans l'encadrement de la maçonnerie. Ils sont protégés à l'extérieur par des grillages. Au-dessus un tympan à jour.
    Titre courant :
    Verrières à personnages (baies n°3, 5 à 10, 12 à 14)
  • Verrière à personnages (chœur) : Sainte Famille
    Verrière à personnages (chœur) : Sainte Famille Soulaines-Dhuys - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription : MATER DEI (médaillon sous la Vierge à l'Enfant) ; SANCTUS JOSEPH (médaillon sous
    Précision dénomination :
    verrière à personnages
    Représentations :
    ornement à forme architecturale La Vierge à l'Enfant (lancette a) et saint Joseph (lancette b) sont représentés en pied dans des
    Description :
    Verrière à lancettes polylobées, 17 jours de réseau ; verre peint.
    Titre courant :
    Verrière à personnages (chœur) : Sainte Famille
    États conservations :
    Plombs de casse dans le pan de vêtement au niveau des genoux de la Vierge. Avant restauration par M
  • Bac à traille de La Noue
    Bac à traille de La Noue Saint-Dizier - en ville - Cadastre : 2012 CT 404 2012 BN 238
    Historique :
    de La Noue a été établi en 1809 pour le compte de l'administration et le chemin fut placé, du ans après, par M. Paymal. Ce bac était mis en adjudication par l'Etat. Le 3 février 1853, un rapport de l'ingénieur ordinaire est établi sur la réclamation de Paymal-Molandre tendant à être mis en fermier Paymal-Molandre et le nouveau fermier Guinet. Il est fait mention des droits à percevoir sur le passe cheval du passage d'eau établi à la traverse de Marne à Chateau-Renard. Ce bac a été supprimé le
    Précision dénomination :
    bac à traille
    Description :
    D'après les descriptions il s'agissait d'un bac à traille qui se composait d'un bateau de 8,54 m et corde de 90 mètres de long servant à diriger le bac pendant la manoeuvre, un treuil situé sur la rive droite, d'un pieu d'amarre situé sur la rive gauche. Il ne subsiste aucune structure du bac à traille de
    Titre courant :
    Bac à traille de La Noue
    Annexe :
    passage. En 1819, ce chemin fut reporté dans la même propriété, à 150 m environ au dessus de sa position 0,15 de circonférence. Sur la rive droite, il a (mite) un point d'abordage de 2,30 m sur 0,25, garni de  : 25 octobre 1832, Copies de lettres expédiées par le Conseil municipal de St-Dizier : Le Maire à M proposant de soumettre à l'approbation du ministre des finances l'arrêté du 8 août 1811 et qu'il lui est lui a coûté l'ancienne nacelle de Chateau-Renard, par Claude François Piat, son fermier ; cette nacelle est établie derrière le faubourg de la Noue à Saint-Dizier et sert au passage de la Marne. Il veuve Roussel, née Paymal. Ce bac a été établi en 1809 pour le compte de l'administration et le chemin fut placé, du consentement de la ville de Saint-Dizier dans une propriété à elle appartenant ; cette du bac de Chateau-Renard. Ils demandent un ajout au cahier des charges sur la liberté de s'abonner à -Molandre tendant à être mis en possession du matériel du passage d'eau de Chateau-Renard.   -9 mai 1855
  • Verrière à personnages (nef) : Saint Hubert
    Verrière à personnages (nef) : Saint Hubert Montceaux-lès-Vaudes - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription : DON DE G. GARNICHAT-DESFORGES. En bas à droite : G. VINUM PERE / TROYES 1955.
    Historique :
    troyen Gaston Vinum. Elle a été donnée par M. Garnichat-Desforges. Verrière à personnages représentant saint Hubert en pied, réalisée en 1955 par le peintre-verrier
    Précision dénomination :
    verrière à personnages
    Description :
    Baie en arc brisé. Verrière à personnage composée de 2 panneaux. Verre texturé imprimé, teinté dans
    Titre courant :
    Verrière à personnages (nef) : Saint Hubert
  • Ensemble des verrières (baies 0 à 18, baie 100)
    Ensemble des verrières (baies 0 à 18, baie 100) Gueux - - en village - Cadastre : 2014 AC 126
    Précision dénomination :
    verrière à personnage
    Auteur :
    [verrier, peintre-verrier] Damon M.
    Titre courant :
    Ensemble des verrières (baies 0 à 18, baie 100)
  • Statue (demi-nature) : Vierge à l'Enfant
    Statue (demi-nature) : Vierge à l'Enfant Blagny - en village
    Historique :
    Statue en pied de la Vierge à l'Enfant en bois doré datant du milieu du 19e siècle. Entrée au dépôt par le maire de Blagny M. Maigret). Numéro d'entrée : n°114. Retour souhaité par la commune, effectué
    Matériaux :
    bois en plusieurs éléments taillé peint polychrome doré à la feuille doré à la feuille argent
    Référence documentaire :
    pp.153-155 L'évolution de la statuaire mariale du Moyen-Age à nos jours. L'exemple des Ardennes . SERY, Jean. L'évolution de la statuaire mariale du Moyen-Age à nos jours. L'exemple des Ardennes
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant
    Description :
    Statue polychrome en bois taillé, sans socle. Le sceptre et l'Enfant sont rapportés. Dorure à la feuille d'or pour le manteau, le voile, les ceintures et les galons. Dorure à la feuille argent pour les
    Titre courant :
    Statue (demi-nature) : Vierge à l'Enfant
    Illustration :
    Vue à mi-corps IVR21_20130847720NUC2A