Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1523 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Verrière à personnages (nef) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube
    Verrière à personnages (nef) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube Loches-sur-Ource - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur peint sur l'oeuvre
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Matériaux :
    verre transparent coloré peint grisaille sur verre
    Canton :
    Bar-sur-Seine
    Représentations :
    sainte Germaine de Bar-sur-Aube  sainte Germaine de Bar-sur-Aube est présentée dans une niche architecturée de style néo-gothique , reposant sur un soubassement, et sur un fond de paysage.
    Localisation :
    Loches-sur-Ource - en village
    Titre courant :
    Verrière à personnages (nef) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Moulin à farine, puis minoterie de Bar-sur-Aube, actuellement maison
    Moulin à farine, puis minoterie de Bar-sur-Aube, actuellement maison Bar-sur-Aube - 25 boulevard de la République - en ville - Cadastre : 1837 E 616 à 618 1991 AI 167, 168, 170, 171
    Historique :
    la société de minoterie de Bar-sur-Aube qui cesse son activité vers 1965 et transformé en maison
    Hydrographies :
    Aube
    Référence documentaire :
    Matrices cadastrales. Bar-sur-Aube, propriétés bâties et non bâties. 1840-1914 AD Aube : 3P 884 . Matrices cadastrales. Bar-sur-Aube, propriétés bâties et non bâties. 1840-1914. Matrices cadastrales. Bar-sur-Aube, propriétés bâties. 1911-1970 AD Aube : 3P 895. Matrices cadastrales. Bar-sur-Aube, propriétés bâties. 1911-1970. Cadastre ancien. Bar-sur-Aube, 1837 AD Aube : 3P 5185. Cadastre ancien. Bar-sur-Aube. Section E Service hydraulique. Moulins. Bar-sur-Aube AD Aube : S 741. Service hydraulique. Moulins. Bar-sur Iconographie AD Aube : 8 Fi. Iconographie. -Aube.
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Énergies :
    produite sur place
    Localisation :
    Bar-sur-Aube - 25 boulevard de la République - en ville - Cadastre : 1837 E 616 à 618 1991 AI 167
    Titre courant :
    Moulin à farine, puis minoterie de Bar-sur-Aube, actuellement maison
    Appellations :
    dite société de minoterie de Bar-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
    Illustration :
    [Extrait du plan cadastral de] Bar-sur-Aube. Section E3 dite de la ville. Vue d'ensemble. 1 : 1250 [Extrait du plan cadastral de] Bar-sur-Aube. Section E3 dite de la ville. Vue rapprochée. 1 : 1250 Bar-sur-Aube. - Moulins du Haut / G.L. phot., [1ère moitié 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte . 1837. 1 plan : en coul. (AD Aube : 3 P 5185) IVR21_20141003009NUCA . 1837. 1 plan : en coul. (AD Aube : 3 P 5185) IVR21_20141003010NUCA postale) : n. et b. (AD Aube : 8 Fi 3308) IVR21_19861000864Z
  • Verrière historiée (chœur) : Arrestation de sainte Germaine de Bar-sur-Aube
    Verrière historiée (chœur) : Arrestation de sainte Germaine de Bar-sur-Aube Bar-sur-Aube - colline Sainte-Germaine - isolé
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Matériaux :
    verre transparent coloré peint grisaille sur verre
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Représentations :
    sainte Germaine de Bar-sur-Aube
    Localisation :
    Bar-sur-Aube - colline Sainte-Germaine - isolé
    Titre courant :
    Verrière historiée (chœur) : Arrestation de sainte Germaine de Bar-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Verrière mixte (chœur) : Scènes de la vie de sainte Germaine de Bar-sur-Aube
    Verrière mixte (chœur) : Scènes de la vie de sainte Germaine de Bar-sur-Aube Ailleville - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Matériaux :
    verre transparent coloré grisaille sur verre peint
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Représentations :
    sainte Germaine de Bar-sur-Aube en médaillon en pied végétaux stylisés en bordure. Panneau 1 : miracle du crible de sainte Germaine de Bar-sur-Aube. Panneau 2 : martyre de sainte Germaine de Bar-sur-Aube;
    Titre courant :
    Verrière mixte (chœur) : Scènes de la vie de sainte Germaine de Bar-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
    Illustration :
    Détail : miracle du crible de sainte Germaine de Bar-sur-Aube IVR21_20161005610NUC2A
  • Ensemble de 2 verrières à personnages (nef) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube ; saint Nicolas
    Ensemble de 2 verrières à personnages (nef) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube ; saint Nicolas Longchamp-sur-Aujon - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le titre peint sur l'oeuvre inscription concernant le fabricant peint sur l'oeuvre inscription concernant le lieu d'exécution peint sur l'oeuvre date peint sur l'oeuvre
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Matériaux :
    verre transparent coloré peint grisaille sur verre
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Représentations :
    Sainte Germaine de Bar-sur-Aube en pied Sainte Germaine de Bar-sur-Aube (baie 7) et saint Nicolas sont présentés en pied parmi une bordure
    Localisation :
    Longchamp-sur-Aujon - en village
    Titre courant :
    Ensemble de 2 verrières à personnages (nef) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube ; saint Nicolas
    Aires d'études :
    Aube
  • Verrière à personnages (transept, bras sud) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube, saint Paul
    Verrière à personnages (transept, bras sud) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube, saint Paul Proverville - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    date peint sur l'oeuvre signature peint sur l'oeuvre
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Matériaux :
    verre transparent coloré peint grisaille sur verre
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Représentations :
    sainte Germaine de Bar-sur-Aube en pied Deux personnages en pied dans des niches architecturées sur des soubassements ; ornement végétal
    Titre courant :
    Verrière à personnages (transept, bras sud) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube, saint Paul
    États conservations :
    Assez bon état général. Plombs de casse dans la tête de lancette gauche, sur la cheville droite de
    Aires d'études :
    Aube
  • Ensemble de 2 verrières à personnages (transept) : Sainte Reine ; sainte Germaine de Bar-sur-Aube
    Ensemble de 2 verrières à personnages (transept) : Sainte Reine ; sainte Germaine de Bar-sur-Aube Spoy - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Matériaux :
    verre transparent coloré peint grisaille sur verre
    Canton :
    Vendeuvre-sur-Barse
    Représentations :
    sainte Germaine de Bar-sur-Aube : sainte Reine. Baie 7 : sainte Germaine de Bar-sur-Aube. Les deux saintes sont présentées dans des niches architecturées sur des fonds damassés. Baie 5
    Titre courant :
    Ensemble de 2 verrières à personnages (transept) : Sainte Reine ; sainte Germaine de Bar-sur-Aube
    États conservations :
    importante sur l'ensemble de la sainte. Baie 7 : manque important dans le socle sous la sainte ; décoloration importante sur l'ensemble de la sainte, notamment son visage qui est devenu illisible, et le dais.
    Aires d'études :
    Aube
    Illustration :
    Baie 7 : sainteGermaine de Bar-sur-Aube IVR21_20161007966NUC2A
  • Ensemble de 2 baies à personnages (chœur) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube, sainte Anne ; saint Maurice, saint Bernard
    Ensemble de 2 baies à personnages (chœur) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube, sainte Anne ; saint Maurice, saint Bernard Rouvres-les-Vignes - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur peint sur l'oeuvre date peint sur l'oeuvre signature peint sur l'oeuvre inscription concernant le titre peint sur l'oeuvre latin MARECHAL / ET CHAMPIGNEULLE / DE METZ. / M-EMMANUEL / CHAMPIGNEULLE ET COMPAGNIE / BAR-LE-DUC / 1898
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Historique :
    Compagnie de Bar-le-Duc en 1898, d'après la signature de la baie 2, et donnée par Anne Vennesson.
    Matériaux :
    verre transparent coloré peint grisaille sur verre
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Représentations :
    sainte Germaine de Bar-sur-Aube en pied Lancettes à personnage en pied, dans une niche architecturée à décor végétal, sur un soubassement
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution 55, Bar-le-Duc
    Titre courant :
    Ensemble de 2 baies à personnages (chœur) : Sainte Germaine de Bar-sur-Aube, sainte Anne ; saint
    Aires d'études :
    Aube
  • Usine de menuiserie René Thiéblemont, puis Manufacture baralbine de meubles, puis scierie-parqueterie de Bar-sur-Aube, puis magasin de commerce, actuellement centre commercial
    Usine de menuiserie René Thiéblemont, puis Manufacture baralbine de meubles, puis scierie-parqueterie de Bar-sur-Aube, puis magasin de commerce, actuellement centre commercial Bar-sur-Aube - rue Louis Desprez - en ville - Cadastre : 1991 AE 633 à 637
    Historique :
    meubles, puis S.A.R.L. scierie-parqueterie de Bar-sur-Aube vers 1958. Cessation d'activité vers 1980. En
    Référence documentaire :
    Matrices cadastrales. Bar-sur-Aube, propriétés bâties. 1911-1970 AD Aube : 3P 895. Matrices cadastrales. Bar-sur-Aube, propriétés bâties. 1911-1970.
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Énergies :
    produite sur place
    Localisation :
    Bar-sur-Aube - rue Louis Desprez - en ville - Cadastre : 1991 AE 633 à 637
    Titre courant :
    -parqueterie de Bar-sur-Aube, puis magasin de commerce, actuellement centre commercial
    Appellations :
    -parqueterie de Bar-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Verrière décorative
    Verrière décorative Bar-sur-Aube - 50 rue d'Aube - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    département de l'Aube
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Localisation :
    Bar-sur-Aube - 50 rue d'Aube - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Bar-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
  • Statue (deux) : Saint Pierre, saint Paul
    Statue (deux) : Saint Pierre, saint Paul Bar-sur-Aube - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Localisation :
    Bar-sur-Aube - en village
    Emplacement dans l'édifice :
    musée bibliothèque de Bar-sur-Aube
    Origine :
    lieu de provenance Champagne-Ardenne, 10, Bar-sur-Aube, église Saint-Maclou
    Aires d'études :
    Aube
  • Présentation du mobilier de la Mairie de Bar-sur-Seine (Aube)
    Présentation du mobilier de la Mairie de Bar-sur-Seine (Aube) Bar-sur-Seine - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Canton :
    Bar-sur-Seine
    Localisation :
    Bar-sur-Seine - en ville
    Titre courant :
    Présentation du mobilier de la Mairie de Bar-sur-Seine (Aube)
    Aires d'études :
    Aube
  • Groupe sculpté : Calvaire
    Groupe sculpté : Calvaire La Ville-aux-Bois - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Historique :
    En dépôt à Bar-sur-Aube depuis le 3 juillet 1959. Restauré en 1998 par Laurence Chicoineau. A
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    États conservations :
    Traces de polychromie sur le Christ. Pied vermoulu.
    Aires d'études :
    Aube
    Déplacement :
    lieu de dépôt Bar-sur-Aube
  • Statue : Vierge à l'Enfant
    Statue : Vierge à l'Enfant La Ville-aux-Bois - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Historique :
    Transférée à Bar-sur-Aube le 3 juillet 1959. Restaurée par Laurence Chicoineau en décembre 1998. La
    Canton :
    Bar-sur-Aube
    Aires d'études :
    Aube
    Déplacement :
    lieu de dépôt Bar-sur-Aube
  • Le Cellier de Bar, ancien cellier de Clairvaux
    Le Cellier de Bar, ancien cellier de Clairvaux Bar-sur-Aube - 13B rue Général Vouillemont - en ville - Cadastre : 2016 AK 284 + 476
    Historique :
    Malgré sa proximité (12 km), Clairvaux ne semble pas avoir pris pied à Bar-sur-Aube avant la fin du de relais stratégique sur la route des salines lorraines (Marsal), les deux dernières, comme Bar future maison-refuge de Bar ne transparaît qu’à travers la formule vague de ”possessiones quas habebis ex au chevet de l’église Saint-Pierre et nommée par ailleurs Petit-Clairvaux, ont été multiples. Bar flux ininterrompu de transactions. Dans ce cadre, la maison de Bar cumula les fonctions de relais Bar un certain nombre de terres et surtout de vignes et que leur exploitation en dépendait, qui lui
    Description :
    , que confèrent notamment les massives ogives de section carrée retombant sur des piliers octogonaux , l’accès de plain-pied à l’étage ouvre sur la salle du pressoir couvert d’une belle charpente carénée (ill
    Localisation :
    Bar-sur-Aube - 13B rue Général Vouillemont - en ville - Cadastre : 2016 AK 284 + 476
    Titre courant :
    Le Cellier de Bar, ancien cellier de Clairvaux
    Aires d'études :
    Bar-sur-Aube
    Texte libre :
    Malgré sa proximité (12 km), Clairvaux ne semble pas avoir pris pied à Bar-sur-Aube avant la fin du de relais stratégique sur la route des salines lorraines (Marsal), les deux dernières, comme Bar future maison-refuge de Bar ne transparaît qu’à travers la formule vague de ”possessiones quas habebis ex au chevet de l’église Saint-Pierre et nommée par ailleurs Petit-Clairvaux, ont été multiples. Bar flux ininterrompu de transactions. Dans ce cadre, la maison de Bar cumula les fonctions de relais Bar un certain nombre de terres et surtout de vignes et que leur exploitation en dépendait, qui lui massives ogives de section carrée retombant sur des piliers octogonaux. Chapiteaux et culots sont dépourvus ouvre sur la salle du pressoir couvert d’une belle charpente carénée (ill. IVR21_20151000553NUCA
    Illustration :
    Le Cellier de Bar : pignon nord sur la rue du Général Vouillemont IVR21_20151000551NUCA Le Cellier de Bar : vue générale de lîlot urbain (vue vers le sud-ouest) IVR21_20151000007NUCA Le Cellier de Bar : pignon nord et mur gouttereau est IVR21_20151000552NUCA Le Cellier de Bar : étage, vue intérieure de l'espace viticole sous charpente IVR21_20151000553NUCA Le Cellier de Bar : enceinte de la maison urbaine, ancien portail sud médiéval (angle des rues Le
  • Ancienne abbaye de Clairvaux
    Ancienne abbaye de Clairvaux Ville-sous-la-Ferté - Maison centrale de Clairvaux - - en écart - Cadastre : 1962 A2 275
    Historique :
    Troyes, Bar-sur-Aube et Provins et des sièges épiscopaux à Meaux et Châlons, à Paris), à vocation de d'insécurité (Bar-sur-Aube). - La troisième et dernière période s'étale sur les cinq siècles suivants au cours bien national le 10 février 1792 pour 33700 £ à un architecte de Bar-sur-Aube qui y installa une mesure sur quatre autres établissements complémentaires (grange de Feins, maisons-celliers de Bar-sur -Aube, Gomméville, voire Mussy-sur-Seine), une multitude de domaines secondaires est apparue l’entrée d’un vallon tributaire de l’Aube en rive gauche (ill. IVR21_20151000309NUCA), relevait alors de nébuleuse primitive ont été créées : la grange abbatiale, Outre-Aube, Fraville, Fontarce, Beaumont et centre d'affaires). Si l'architecture du temporel a reposé sur ces dix-sept granges et dans une moindre Nuisement se sont développées sur les terres de Beaumont, Fontarce s'est entourée de Sermoise, Mauricourt et Tintefontaine avec Outre-Aube et de la Bretonnière avec Fraville. En revanche, ceux, pressentis, des Dhuys avec
    Description :
    février 1792 pour 33700 £ à un architecte de Bar-sur-Aube qui y installa une papeterie et une verrerie l’abbaye de saint Bernard. Tous les bâtiments, dont le plan et l’élévation figurent sur les représentations de travaux. L’emblématique édifice, long de 74 m sur 21 de large, comporte trois vaisseaux sur croisées d’ogives sur deux niveaux : le rez-de-chaussée est partagé entre le réfectoire des convers (côté véritables grandes arcades s’appuyant sur de puissants contreforts qu’elles prolongent et qui font réfectoire des moines comportait trois vaisseaux séparés par des alignements de piliers octogonaux sur . IVR21_20151000531NUCA et ill. IVR21_20151000532NUCA) venues s’ajouter aux 8 précédentes réparties sur les bras du III qui subsista jusqu’en 1708, date à partir de laquelle il fut sacrifié sur l’autel de la mode du renouveau architectural. La grande reconstruction de l’abbaye (Clairvaux IV) s’étala sur 5 abbatiats (G
    Annexe :
    Bar-sur-Aube en juin 1990), Ass. Renaissance de l’Abbaye de Clairvaux / Némont, Bar-sur-Aube, 1991 département de l'Aube, t. ,1927, p. ROGER, Jean-Marc, "Le refuge de Bar-sur-Aube de l'abbaye de Clairvaux au département de l’Aube : abbayes de Montiéramey, de Bar-sur-Aube (Saint-Nicolas), de Clairvaux et de Larrivour , p. 43-52 COLLECTIF, Histoire de Clairvaux (actes du colloque tenu à Bar-sur-Aube en juin 1990), Ass . Renaissance de l’Abbaye de Clairvaux / Némont, Bar-sur-Aube, 1991 BENOÎT, Paul, et VERNA, Catherine, La Clairvaux et de la Ferté-sur-Aube (28 février 1563)", Les Cahiers Haut-Marnais, n°31, 1952, p. 191-192 Bibliographie ARBOIS DE JUBAINVILLE, Henri d', Étude sur l'état intérieur des abbayes cisterciennes ', Répertoire archéologique du département de l'Aube, Paris, 1861, col. 36, 39-40. ASSIER, Alexandre, Documents sur le XVIIIe siècle : le voyage de l’abbé Lebœuf à Clairvaux, Paris, 1898, 60 p. AUBERGER, Jean (Troyes, 1955), 1957, p. 174-179 BONDÉELLE-SOUCHIER, Anne, Note sur les prieurés dans l'ordre de Cîteaux
    Aires d'études :
    Bar-sur-Aube
    Texte libre :
    Troyes, Bar-sur-Aube et Provins et des sièges épiscopaux à Meaux et Châlons, à Paris), à vocation de d'insécurité (Bar-sur-Aube). - La troisième et dernière période s'étale sur les cinq siècles suivants au cours ). Clairvaux fut vendue comme bien national le 10 février 1792 pour 33700 £ à un architecte de Bar-sur-Aube qui mesure sur quatre autres établissements complémentaires (grange de Feins, maisons-celliers de Bar-sur -Aube, Gomméville, voire Mussy-sur-Seine), une multitude de domaines secondaires est apparue l’entrée d’un vallon tributaire de l’Aube en rive gauche (ill. IVR21_20151000309NUCA), relevait alors de nébuleuse primitive ont été créées : la grange abbatiale, Outre-Aube, Fraville, Fontarce, Beaumont et centre d'affaires). Si l'architecture du temporel a reposé sur ces dix-sept granges et dans une moindre Nuisement se sont développées sur les terres de Beaumont, Fontarce s'est entourée de Sermoise, Mauricourt et Tintefontaine avec Outre-Aube et de la Bretonnière avec Fraville. En revanche, ceux, pressentis, des Dhuys avec
  • Arlette - Heurtebise, ancienne grange de Boulancourt
    Arlette - Heurtebise, ancienne grange de Boulancourt Arsonval - Heurtebise - D 113 - isolé - Cadastre : 2016 WA 15
    Historique :
    l’abbaye avec son pied-à-terre à Bar-sur-Aube, fut le seul à relever du diocèse de Langres (cf. carte du d’Arlette et comprenant environ 300 journaux fut donnée à bail à Jean Baudot de Bar-sur-Aube. Il est dit que grange. Les donateurs appartiennent tous à la petite noblesse locale (Arsonval, Montier, Bar). Si recherche d’un domaine viticole de qualité ; les vignes, qui étaient réparties sur les meilleurs versants , sciences et arts du département de l'Aube, t. 33, 1869, p. 54). La grange était située au fond de l’étroit origine remonte à l’année 1514, lorsque la terre dite ”de Hurtebise”, située sur le plateau au-dessus et une grange à trois traiz avec des appendiz à côté, dans 6 ans ; il aura droit d’usage sur les
    Aires d'études :
    Bar-sur-Aube
    Texte libre :
    l’abbaye avec son pied-à-terre à Bar-sur-Aube, fut le seul à relever du diocèse de Langres (cf. carte du d’Arlette et comprenant environ 300 journaux fut donnée à bail à Jean Baudot de Bar-sur-Aube. Il est dit que grange. Les donateurs appartiennent tous à la petite noblesse locale (Arsonval, Montier, Bar). Si recherche d’un domaine viticole de qualité ; les vignes, qui étaient réparties sur les meilleurs versants , sciences et arts du département de l'Aube, t. 33, 1869, p. 54). La grange était située au fond de l’étroit origine remonte à l’année 1514, lorsque la terre dite ”de Hurtebise”, située sur le plateau au-dessus et une grange à trois traiz avec des appendiz à côté, dans 6 ans ; il aura droit d’usage sur les
  • Outre-Aube, ancienne grange de Clairvaux
    Outre-Aube, ancienne grange de Clairvaux Longchamp-sur-Aujon - Outre-Aube - Grande Rue - en écart - Cadastre : 1988 ZH 45, 138
    Historique :
    initial de la vallée de l’Aube, Outre-Aube (10- com. Longchamp-sur-Aujon), dont le développement est localisation sur la rive opposée (ill. IVR21_20151000348NUCA). Ce n’est pas un hasard si Outre-Aube apparaît en -Mammès” (de Dinteville à Montigny-sur-Aube). L’émergence de cette nouvelle grange maîtresse est Terre Sainte. En fait, la croissance d’Outre-Aube a vraisemblablement entraîné la disparition aval, la Borde. Comme beaucoup d’autres granges, Outre-Aube avait sa chapelle. Grâce aux plans et vues qui s’étendait sur 5,5 ha, ceint de murs (Wissenberg, 2007). Le reste de l’espace était occupé par un verger et une aire de pâturages ponctuées d’hébergeages. Dans le courant du XVIIIe siècle, Outre-Aube
    Description :
    ouest de l’enclos qui s’étendait sur 5,5 ha, ceint de murs (Wissenberg, 2007). Le reste de l’espace
    Localisation :
    Longchamp-sur-Aujon - Outre-Aube - Grande Rue - en écart - Cadastre : 1988 ZH 45, 138
    Titre courant :
    Outre-Aube, ancienne grange de Clairvaux
    Appellations :
    Outre-Aube
    Aires d'études :
    Bar-sur-Aube
    Texte libre :
    initial de la vallée de l’Aube, Outre-Aube (10- com. Longchamp-sur-Aujon), dont le développement est localisation sur la rive opposée (ill. IVR21_20151000348NUCA). Ce n’est pas un hasard si Outre-Aube apparaît en -Mammès” (de Dinteville à Montigny-sur-Aube). L’émergence de cette nouvelle grange maîtresse est Terre Sainte. En fait, la croissance d’Outre-Aube a vraisemblablement entraîné la disparition aval, la Borde. Comme beaucoup d’autres granges, Outre-Aube avait sa chapelle. Grâce aux plans et vues qui s’étendait sur 5,5 ha, ceint de murs (Wissenberg, 2007). Le reste de l’espace était occupé par un ), charpentée et divisée en deux vaisseaux. À cette époque, Outre-Aube était devenu un petit village où une
    Illustration :
    Outre-Aube : vue en tibériade de la grange en 1708 (par dom Milley) (© Ch. Wissenberg / © MGT Outre-Aube : plan de la grange en 1708, par dom Milley (© MGT) IVR21_20151000536NUCA Outre-Aube : vue générale du hameau (vers le nord) IVR21_20151000348NUCA Outre-Aube : le corps de logis de la grange (XVIe-XVIIIe s.), côté sud. IVR21_20155200562NUCA Outre-Aube : le corps de logis de la grange (XVIe-XVIIIe s.), côté nord. IVR21_20155200557NUCA Outre-Aube : corps de logis, façade sud (XVIe s.) IVR21_20151000537NUCA Outre-Aube : grange, pignon est IVR21_20151000538NUCA
  • Le Cellier de Colombé, ancien cellier de Clairvaux
    Le Cellier de Colombé, ancien cellier de Clairvaux Colombé-le-Sec - Le Cellier - isolé - Cadastre : 1996 D2 471 à 473
    Historique :
    (Chauvin, ”Le Cellier de Clairvaux à Colombé-le-Sec (Aube) : nouvelle documentation (…1190-1230…), nouvelle majoritairement Outre-Aube et accessoirement les finages des deux Colombé et leurs environs (AD10, 3 H 10, p. 54 , parmi lesquels l’importante vente que la Maison-Dieu de Bar consentit à Clairvaux en 1194 de tous ses Voigny et Rouvres. Ainsi, après s’être concentrés sur les terroirs situés entre Arrentières et Saulcy (au
    Description :
    celles du cellier de Bar : ogives massives de section carrée, retombant sur des culots et des piliers en 3 vaisseaux pour 8 travées sur croisées d’ogives, dont les caractéristiques sont assez proches de
    Aires d'études :
    Bar-sur-Aube
    Texte libre :
    assez proches de celles du cellier de Bar : ogives massives de section carrée, retombant sur des culots (Chauvin, ”Le Cellier de Clairvaux à Colombé-le-Sec (Aube) : nouvelle documentation (…1190-1230…), nouvelle majoritairement Outre-Aube et accessoirement les finages des deux Colombé et leurs environs (AD10, 3 H 10, p. 54 , parmi lesquels l’importante vente que la Maison-Dieu de Bar consentit à Clairvaux en 1194 de tous ses Voigny et Rouvres. Ainsi, après s’être concentrés sur les terroirs situés entre Arrentières et Saulcy (au . IVR21_20151000366NUCA), est divisé en 3 vaisseaux pour 8 travées sur croisées d’ogives, dont les caractéristiques sont
  • Fraville, ancienne grange de Clairvaux
    Fraville, ancienne grange de Clairvaux Arconville - Fraville - isolé - Cadastre : 2000 B4 532 à 536
    Historique :
    des droits d’usages étendus notamment sur Arconville et Champignol-lès-Mondeville, finage dont elle -t-il. L’importante exploitation bénéficia d’une localisation intéressante sur une étroite bande de plateau agraire, entre la Côte des Bar (kimméridgien) portant la vigne de longue date et l’immense forêt
    Description :
    . Ne demeurent que le logis (XVIIIe s. ?) (ill. IVR21_20151000299NUCA) qui conserve sur sa façade nord des corbeaux sur lesquels devait s’appuyer un long auvent (ill. IVR21_20151000301NUCA), et le bâtiment abritant l’ancienne chapelle médiévale ouvrant sur le portail d’entrée dans la cour (ill
    Aires d'études :
    Bar-sur-Aube
    Texte libre :
    des droits d’usages étendus notamment sur Arconville et Champignol-lès-Mondeville, finage dont elle -t-il. L’importante exploitation bénéficia d’une localisation intéressante sur une étroite bande de plateau agraire, entre la Côte des Bar (kimméridgien) portant la vigne de longue date et l’immense forêt . IVR21_20151000299NUCA) qui conserve sur sa façade nord des corbeaux sur lesquels devait s’appuyer un long auvent (ill . IVR21_20151000301NUCA), et le bâtiment abritant l’ancienne chapelle médiévale ouvrant sur le portail d’entrée dans la
1 2 3 4 77 Suivant