Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 7049 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cité ouvrière de la Grande Fosse
    Cité ouvrière de la Grande Fosse Rimogne - rue Jean-Jaurès - en village - Cadastre : 1994 AC 4 à 11, 24, 25, 29, 30, 36, 41, 42, 47, 79, 86 à 88, 91, 92, 95 à 100, 202, 229, 230
    Historique :
    La Société des Ardoisières de Rimogne et de Saint-Louis-sur- Meuse possède au 19e siècle la quasi totalité des fosses en exploitation à Rimogne. Avant la Première Guerre mondiale elle emploie environ 600 ouvriers, que la Société décide de loger. L'alignement de logements rue Jean Jaurès est construit vers 1910 . En 1932 la Compagnie possède 192 logements dans la cité.
    Description :
    La cité est constituée d'un ensemble d'une trentaine de logements répartis exclusivement sur le côté impair de la rue Jean Jaurès. Trois blocs distincts se démarquent des autres maisons par leurs façades sur un étage surmonté d'un pignon. La couverture est en ardoise. Chaque logement est prolongé d'un
    Titre courant :
    Cité ouvrière de la Grande Fosse
    Appellations :
    dite Cité de la Grande-Fosse
    Illustration :
    La cité de la Grande Fosse, rue Jean Jaurès - Rimogne. [n.d.]. 1 carte postale. (Collection Rimogne : la cité de la Grande Fosse rue Jean Jaurès au tout début du 20e siècle. [n.d.]. 1 carte Façades de la cité ouvrière de la Grande Fosse rue Jean Jaurès. IVR21_20090801681NUCA Vue sur la rue Jean Jaurès en direction du sud. IVR21_20090801678NUCA Entrée de la rue en direction du nord. IVR21_20090801682NUCA Autre vue sur les logements de la cité ouvrière. IVR21_20090801683NUCA Vue sur les façades de la cité depuis l'esplanade de le Centrale. IVR21_20090801677NUCA
  • Église paroissiale Saint-Aubin
    Église paroissiale Saint-Aubin Charmes-la-Grande - rue de l'église - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Conseil départemental de la Haute-Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Haute-Marne
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    , sous la tour du clocher. Nef plafonnée à collatéraux. Édifice orienté vers le nord-est.
    Localisation :
    Charmes-la-Grande - rue de l'église - en village
  • Garde-corps de la tribune du grand orgue
    Garde-corps de la tribune du grand orgue Reims - 33 avenue Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 2016 BH 484
    Copyrights :
    (c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil départemental de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    Contemporaine de la construction de l'église, la tribune originale est détruite avec le grand orgue lors des bombardements de la première guerre et les incendies occasionnés. Deux projets sont dessinés
    Référence documentaire :
    Grand orgue de tribune de l'église Saint-André... construit par J. Merklin / [s.n.]. [188.] (BM Carnegie, Reims. XXV-I-ab-8) Grand orgue de tribune de l'église Saint-André... construit par J. Merklin
    Statut :
    propriété de la commune (?)
    Emplacement dans l'édifice :
    tribune de l'ancien grand orgue
    Titre courant :
    Garde-corps de la tribune du grand orgue
    Dimension :
    la 545.0 cm la 145.0 cm
    Illustration :
    Premier projet pour la reconstruction du garde-corps, vers 1935. IVR21_20175110588NUC Deuxième projet pour la reconstruction du garde-corps, vers 1935. IVR21_20175110589NUC Plan d'exécution pour la reconstruction du garde-corps, vers 1936. IVR21_20175110590NUC Vue d'ensemble depuis la nef. IVR21_20175110540NUCA
  • Scierie, puis grange, actuellement maison
    Scierie, puis grange, actuellement maison Charmes-la-Grande - route de Baudrecourt - isolé - Cadastre : 1989 ZC 31
    Historique :
    , établissement créé par Bourlon de Sarty. En 1893, Larche exploite la scierie. Cessation d'activité dans la
    Référence documentaire :
    Charmes-la-Grande. Moulins et usines AD Haute-Marne : 130S 46. Charmes-la-Grande. Moulins et
    Localisation :
    Charmes-la-Grande - route de Baudrecourt - isolé - Cadastre : 1989 ZC 31
    Illustration :
    Charmes-la-Grande (H.-M.) - La Scierie. [1er quart 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale
  • Présentation du mobilier de la Mairie de Villenauxe-la-Grande (Aube)
    Présentation du mobilier de la Mairie de Villenauxe-la-Grande (Aube) Villenauxe-la-Grande - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Localisation :
    Villenauxe-la-Grande - en village
    Titre courant :
    Présentation du mobilier de la Mairie de Villenauxe-la-Grande (Aube)
  • Ardoisière et centrale électrique du puits de la Grande Fosse, puis musée dit Maison de l'Ardoise
    Ardoisière et centrale électrique du puits de la Grande Fosse, puis musée dit Maison de l'Ardoise Rimogne - 96 rue Jean-Jaurès rue Jean-Baptiste-Clément rue de la Fosse Truffy - en village - Cadastre : 1994 AH 139
    Historique :
    La Grande Fosse est la plus grande carrière d'ardoise du bassin d'Harcy- Rimogne. Son exploitation débute dans le second quart du 18e siècle sous la direction de Jean-Baptiste Collart de Boutancourt , président de la souveraineté de Charleville, considéré depuis comme le premier fondateur de l'industrie de l'ardoise à Rimogne. Cette fosse est équipée d'un puits vertical de 185 m de profondeur pour la remontée de la pierre, d'un chevalement et de treuils permettant de mouvoir deux wagonnets contenant l'ardoise pour la remontée à la surface. L'ensemble architectural dit La Centrale s'organise autour de deux bâtiments jumelés aux fonctions distinctes. Le premier date du début du 19e siècle et abrite le puits de la Grande Fosse. En 1905, on y adjoint un second bâtiment pour y abriter une centrale électrique. Une cité ouvrière est construite vers 1910 face à La Centrale, rue Jean Jaurès (IA08000540). L'activité cesse définitivement en 1971. Le bâtiment de La Centrale est restauré et converti en Maison de l'Ardoise qui ferme ses
    Référence documentaire :
    BARRE de RAILLICOURT (de la). Rimogne, rapport en date du 5 octobre 1976. Revue Historique
    Statut :
    propriété de la commune (?)
    Description :
    Le bâtiment abritant le puits de la Grande Fosse est en brique pleine et pour partie en moellon de schiste percé de baies en plein cintre. La centrale électrique construite contre le flanc sud-est (début du 20e siècle) est en brique et enduit. L'ensemble de la couverture est en ardoise. La cheminée d'usine est implantée sud sudouest. La plupart des installations techniques sont encore en place.
    Localisation :
    Rimogne - 96 rue Jean-Jaurès rue Jean-Baptiste-Clément rue de la Fosse Truffy - en village
    Titre courant :
    Ardoisière et centrale électrique du puits de la Grande Fosse, puis musée dit Maison de l'Ardoise
    Appellations :
    ardoisière et centrale électrique du puits de la Grande Fosse, puis musée dit Maison de l'Ardoise
    Illustration :
    Ardoisière de la Grande Fosse à Rimogne, avant la première guerre mondiale. [n.d.]. 1 carte postale Ardoisière de la Grande Fosse à Rimogne : vue orientée est-ouest sur le puits et les ateliers à La Grande Fosse, Rimogne : vue aérienne (années 1950-60). [n.d.]. 1 carte postale. (Collection La Grande Fosse, Rimogne : vue aérienne. [195. ?]. 1 carte postale. (Collection particulière Centrale de la Grande Fosse vue depuis l'ouest. IVR21_19920800062X Puits et centrale de la Grande Fosse vus depuis le nord. IVR21_19920800069X Intérieur de la centrale de la Grande Fosse : machine à vapeur. IVR21_19920800083X Intérieur de la centrale de la Grande Fosse : tableau des commandes électriques. IVR21_19920800084X Intérieur de la centrale de la Grande Fosse : détail du tableau des commandes électrique Intérieur du puits de la grande fosse : treuil. IVR21_19920800086X
  • Présentation du mobilier de l'Église Saint-Jacques-le-Majeur de Villenauxe-la-Grande (Aube)
    Présentation du mobilier de l'Église Saint-Jacques-le-Majeur de Villenauxe-la-Grande (Aube) Villenauxe-la-Grande - Dival - en village
    Historique :
    réalisé à la fin du 19e siècle. Seules les deux verrières du mur est du choeur sont figurées et représentent la Vierge et saint Joseph, saint Christophe et saint Jacques-le-Majeur, le saint patron de
    Localisation :
    Villenauxe-la-Grande - Dival - en village
    Titre courant :
    Présentation du mobilier de l'Église Saint-Jacques-le-Majeur de Villenauxe-la-Grande (Aube)
    Annexe :
    vert ; inscription sur la baie 3 : DON DE LA FAMILLE / ERNEST HAZOUARD / ET MELLES / HAZOUARD GUINAND
    Illustration :
    Baie de la nef IVR21_20161004641NUC2A
  • Moulin, haut fourneau
    Moulin, haut fourneau Charmes-la-Grande - le Fourneau - route de Brachay - isolé - Cadastre : 1834 B 1096 à 1099 1989 ZM 37
    Historique :
    fourneau est reconstruit vers 1795 ; il cède la place à une fonderie entre 1827 et 1834 ; cessation sable anglais ou ordinaire ; en 1862 le fourneau doit fonctionner au coke ; en 1865 la soufflerie à
    Référence documentaire :
    p. 207 Une grande industrie haut-marnaise disparue : la production de la fonte et du fer, 1979 BEGUINOT, Pierre. Une grande industrie haut-marnaise disparue : la production de la fonte et du fer Annuaire de la Haute-Marne. 1859-1860 AD Haute-Marne. Annuaire de la Haute-Marne. 1859-1860. Rapports sur la situation industrielle et commerciale du département. 1850-1870 [1880] AD Haute -Marne : 210M 2. Rapports sur la situation industrielle et commerciale du département. 1850-1870 [1880]. Charmes-en-l'Angle [Chancenay]. Moulins et usines AD Haute-Marne : 130S 46. Charmes-en-l'Angle
    Localisation :
    Charmes-la-Grande - le Fourneau - route de Brachay - isolé - Cadastre : 1834 B 1096 à 1099 1989 ZM
    Annexe :
    HISTORIQUE 1667 : Une usine métallurgique est signalée à Charmes-la-Grande. Avant la Révolution vapeur de 15 C.V. 1872 : Ferrières est maître de forges à Charmes-la-Grande. l'arbre de la roue qui fait mouvoir les soufflets. Ses fontes devraient alimenter Cirez et Charmes-en Rouvre. An III : L'usine est employée pour la fabrication d'obus. Elle appartient alors au nommé Duchatelet et le haut-fourneau est à cette époque au chômage depuis huit ans : la tour est détruite ainsi que et la production est de 800 tonnes de fonte. 1859 : M. Damas exploite toujours le fourneau et E
    Illustration :
    [Extrait du plan cadastral de] Charmes-la-Grande. Section B2 dite de la voie de Joinville et Soret
  • Moulin, haut fourneau
    Moulin, haut fourneau Charmes-la-Grande - le Fourneau - route de Brachay - isolé - Cadastre : 1834 B 1096 à 1099 1989 ZM 37
    Référence documentaire :
    Extrait du plan cadastral de Charmes-la-Grande. Section B2, 1834 [Extrait du plan cadastral de ] Charmes-la-Grande. Section B2 dite de la voie de Joinville et Soret. 1 : 2500. 1834. 1 plan : en coul. (AD
    Dossier :
    [Extrait du plan cadastral de] Charmes-la-Grande. Section B2 dite de la voie de Joinville et Soret
  • Scierie, puis grange, actuellement maison
    Scierie, puis grange, actuellement maison Charmes-la-Grande - route de Baudrecourt - isolé - Cadastre : 1989 ZC 31
    Référence documentaire :
    Vue prise depuis le nord-est (carte postale) Charmes-la-Grande (H.-M.) - La Scierie. [1er quart 20e
    Dossier :
    Charmes-la-Grande (H.-M.) - La Scierie. [1er quart 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale
  • Statue : Vierge à l'Enfant
    Statue : Vierge à l'Enfant Périgny-la-Rose - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Canton :
    Villenauxe-la-Grande
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Périgny-la-Rose - en village
  • Ensemble de 3 châssis vitrés décoratifs
    Ensemble de 3 châssis vitrés décoratifs Villenauxe-la-Grande - 64 rue de la Gare - en ville
    Historique :
    Verrière réalisée par le peintre-verrier Carolyn Rogers de Villenauxe-la-Grande en 2014.
    Localisation :
    Villenauxe-la-Grande - 64 rue de la Gare - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution 10, Villenauxe-la-Grande
    Dimension :
    la 83.0 cm
  • Verrière abstraite (façade)
    Verrière abstraite (façade) Gumery
    Copyrights :
    (c) Région Grand Est - Inventaire général
    Historique :
    Verrière réalisée fin 2012 par Carolyn Rogers, peintre-verrier à Villenauxe-la-Grande (Aube).
    Statut :
    propriété de la commune
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution 10, Villenauxe-la-Grande
    Dimension :
    la 25.0 cm
  • Usines de fabrication des métaux
    Usines de fabrication des métaux
    Historique :
    La catégorie des usines de fabrication des métaux regroupe les usines qui ont fabriqué de l'acier , du fer, de la fonte, du cuivre, de l'aluminium suivant différents procédés. Il s'agit en majorité de (soit 4%) et 2 dans la Marne (soit 2%). Le cas des Ardennes doit être nuancé par rapport à la Haute regrouper l'une ou l'autre activité) : 5 dans l'Aube, 2 dans la Marne, 133 en Haute-Marne et 81 dans les Ardennes (en incluant les sites non étudiés, en bleu sur la carte, afin de rétablir un équilibre). Les hauts fourneaux ont largement couvert les territoires de la Haute-Marne et des Ardennes puisque 74 ont de la Haute-Marne), 51 en Haute-Marne et 52 dans les Ardennes. Enfin, seules 2 aciéries sont ) ainsi que 2 forges anglaises dans l'Aube, 6 en Haute-Marne et 5 dans les Ardennes. La sidérurgie est -le-Rongeant en 1465) sous l'impulsion de la noblesse et de l'Eglise, et au 16e siècle dans les , (15e siècle-16e siècle) le haut fourneau et la forge d'affinerie sont souvent différenciés (dans les
    Description :
    essentiellement dictée par la topographie des lieux (Noncourt-sur-le-Rongeant, Charmes-la-Grande, Lanty en Haut-Marne (Cour-l'Evêque, Noncourt-sur-le-Rongeant, Leffonds, Charmes-la-Grande...) ou bien il ne de la disparition de ce dernier, d'en conserver le gueulard (Noncourt-sur-Rongeant, Charmes-la-Grande revanche, pour certaines créées ex-nihilo (Forge Neuve et Forge de Sainte-Marie de Saint-Dizier), la grande les grandes halles à sheds postérieures comme à Manois ou à la forge Sainte-Marie de Saint-Dizier L’essentiel du bâti conservé date de la 1ère moitié du 19e siècle. Les machines et équipements pour la première moitié du 19e siècle permet difficilement de tirer des conclusions générales. On peut usines n'étaient pas très complexes : on retrouvait souvent, d'amont en aval, le haut fourneau, la forge , la fenderie mais il arrive aussi que ce schéma diffère (pour les usines Gendarme qui vont de cour ouverte (Matton-et-Clémency), pouvait être un facteur de désordre mais au Hurtault, la
  • Ensemble de 2 statues : La Sainte Famille
    Ensemble de 2 statues : La Sainte Famille Reims - 41 rue Docteur-Schweitzer - en ville - Cadastre : 2016 AE 281
    Copyrights :
    (c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil départemental de la Marne
    Inscriptions & marques :
    Sur la statue de saint Joseph : CARLI.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Emplacement dans l'édifice :
    salle annexe à la grande chapelle
    Titre courant :
    Ensemble de 2 statues : La Sainte Famille
    Dimension :
    la 15.0 cm Statue : Vierge à l’Enfant : h = 61 cm ; la = 12 cm ; pr = 9 cm.
  • Filature du Charme, actuellement maison
    Filature du Charme, actuellement maison Saint-Menges - Pêcherie le Warcan - route de Fleigneux - en écart - Cadastre : 2008 ZC 3
    Historique :
    identifiée sous le nom de filature du Charme, qui est l'autre nom du ruisseau des Clairs- Chênes. Les paraissent avoir été construits avant la Première Guerre mondiale. D'après la tradition orale, la famille Parent-Clavière l'exploite après la Seconde Guerre mondiale. L'usine est actuellement convertie en
    Observation :
    Filature du Charme sur le Charme : Michel Geris, 1855 ; révision réglementation de la filature de de Charmes).
    Description :
    fonte. La toiture du logement est à longs pans ; la totalité de la couverture est en tuile mécanique. La
    Titre courant :
    Filature du Charme, actuellement maison
    Appellations :
    Filature du Charme
    Illustration :
    Vue rapprochée sur la couverture du bâtiment de production. IVR21_20090803240NUCA Vue partielle de la façade du logement. IVR21_20090803247NUCA
  • Église paroissiale Saint-Etienne
    Église paroissiale Saint-Etienne Charmes-en-l'Angle - rue de la Mairie - en village
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Haute-Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Haute-Marne
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Charmes-en-l'Angle - rue de la Mairie - en village
    Illustration :
    Flanc sud : raccord entre le choeur et la nef postérieure IVR21_20065200627NUCA
  • Litre funéraire
    Litre funéraire Saint-Loup-Terrier
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Statut :
    propriété de la commune
    Emplacement dans l'édifice :
    passage dans la partie est retombée grandes arcades
    Dimension :
    h = 42 ; la = 45.
    États conservations :
    altération de l'épaisseur de la matière
  • Ensemble de 6 tableaux : Scènes de la vie de saint Pantaléon
    Ensemble de 6 tableaux : Scènes de la vie de saint Pantaléon Troyes - rue Vauluisant - en ville
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture
    Historique :
    Ensemble de six tableaux réalisés en 1720 par Jacques Carrey, peintre et marguillier de la paroisse . Ils ont été commandés par la tante du peintre pour la somme de 1 400 livres. Saisis durant la
    Référence documentaire :
    . Mémoires de la société académique de l'Aube, 1864, t. 28.
    Représentations :
    Scènes de la vie de saint Pantaléon : 1, Résurrection d'un enfant mordu par un serpent ; 2 , dans la fosse aux lions ; 6, Décollation
    Statut :
    propriété de la commune
    Emplacement dans l'édifice :
    grandes arcardes de la nef et du choeur
    Titre courant :
    Ensemble de 6 tableaux : Scènes de la vie de saint Pantaléon
    Dimension :
    la 236.0
    Illustration :
    Vue de situation de deux tableaux, côté gauche de la nef IVR21_20141000822NUCA Cinquième tableau : Martyre, dans la fosse aux lions IVR21_20141000399NUCA
  • Moulins (hors moulins à foulon et moulins à couleur)
    Moulins (hors moulins à foulon et moulins à couleur)
    Historique :
    haut-marnais où l'on compte 6 moulins-hauts fourneaux (Allichamps, Charmes-la-Grande, Dommartin-le 1628, Le Chatelet-sur-Sormone (08) en 1657, Houdilcourt (08) et Charmes-la-Grande (52) en 1667, Asfeld Ardennes (32 %), 15 dans l'Aube et 6 dans la Marne. La densité est donc plus grande dans les zones humides site des Grands Moulins de Nogent-sur-Seine déjà au 11e siècle, la première implantation à Hannapes (08 recensé sur 2 peut se prévaloir d'une mention sous l'Ancien Régime. La grande majorité des créations La catégorie des moulins recouvre plusieurs réalités, la force motrice de l'eau pouvant actionner , actionner les soufflets des forges et les maillets des papeteries, etc.). La catégorie présentée ici ne sélection. Les minoteries, « moulins » plus perfectionnés rentrant dans la catégorie des usines agro dans un premier temps apparaissent ici. La catégorie des moulins est de celles se trouvant à la limite définition, 33 sont localisés dans le département de la Haute-Marne (soit 42 %), 25 dans le département des
    Description :
    propres à l'activité : bâtiments d'assez grands volumes souvent, présence d'un bâtiment d'eau et d'une petites structures le logis intègre l'espace du moulin, dans les plus grandes en général il est distinct pierre, et en brique ou l'un et l'autre manquent. Le béton est utilisé dès l'entre-deux-guerres