Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 23 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Julien de Baslieux-lès-Fismes
    Église paroissiale Saint-Julien de Baslieux-lès-Fismes Baslieux-lès-Fismes - rue d'Embeau - en village - Cadastre : 2014 A 04 1194
    Historique :
    , Jehan Cullot et Marie Bourgeois, et sa date : 1536. Le clocher s'élève au-dessus d'une souche du 12e
    Auteur :
    [commanditaire] Cullot Jehan ou Jean
    Texte libre :
    , Jehan Cullot et Marie Bourgeois, et sa date : 1536. Le clocher s'élève au-dessus d'une souche du 12e d'ogives en arc brisé, chapiteaux à crochets ou figurés. Les bras primitifs seront repris au cours du 14e
  • Monument funéraire de Jehan Lejour
    Monument funéraire de Jehan Lejour Château-Porcien - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription de l'épitaphe : DIEU POUR SON AME / SY DESOULZ JEHAN LEJOUR / ECHEVIN CEST VILLE QUI
    Historique :
    Monument funéraire de Jehan Lejour de 1542.
    Représentations :
    Christ en croix entouré de la Vierge et saint Jean. Décor végétal.
    Titre courant :
    Monument funéraire de Jehan Lejour
    États conservations :
    Traces de polychromie ou d'incendie. Visages buchés.
    Appellations :
    de Jehan Lejour
  • Présentation des objets mobiliers de l'église Saint-Julien de Baslieux-lès-Fismes
    Présentation des objets mobiliers de l'église Saint-Julien de Baslieux-lès-Fismes Baslieux-lès-Fismes - rue d'Embeau - en village - Cadastre : 2016 A 1194
    Historique :
    dalle funéraire des commanditaires de la chapelle sud du 16e siècle, Jean Cullot et Marie sa femme
    Auteur :
    [commanditaire] Cullot Jehan ou Jean
    Annexe :
    ; Jeanne : fondue en 1922 par Armand Blanchet, note : do dud dessus, d = 70 ; Louise : fondue en 1922 par
  • Monument funéraire de Jehan d'Aine, dit Philippot (Calvaire)
    Monument funéraire de Jehan d'Aine, dit Philippot (Calvaire) Charleville-Mézières - Mohon - place de Mohon - en ville
    Historique :
    Monument funéraire de Jehan d'Aine, dit Philippot, marchand au Pont de Pierre de Mézières. Il porte
    Représentations :
    Calvaire: Christ en croix, ange, Vierge, saint Jean dans un calice. Au pied de la croix, la Vierge et saint Jean. Sous la Vierge, deux donateurs masculins agenouillés ; sous saint Jean, deux personnages féminins agenouillés. Une guirlande de fleurs et de feuillages
    Titre courant :
    Monument funéraire de Jehan d'Aine, dit Philippot (Calvaire)
    Appellations :
    de Jehan d'Aine, dit Philippot
    Illustration :
    [Vue générale ancienne]. [ca 1960 ou 1970]. 1 photogr. : n. et b. (AD Ardennes. Fond des Antiquités
  • Basilique Saint-Jean-Baptiste
    Basilique Saint-Jean-Baptiste Chaumont - rue Saint Jean - en ville
    Historique :
    les premières extensions à une époque la ville acquiert de nouvelles prérogatives administratives et judiciaires. Sont construites la sacristie ou "revestiaire" (1456), la chapelle du Sépulcre dans , l'église avait été érigée en collégiale à l'instigation de Jean de Montmirel (mort à Rome en 1479 et inhumé cures de Darmanne, Condes et Bologne, les chapelles des églises Saint-Jean-Baptiste, Saint-Michel et maçons Jehan Barotte et Jehan Sauvage (Pidoux de la Maduère) aurait semble-t-il commencé avant 1517. Le seraient l'oeuvre de Claude et Simon Cussin et Jean Bérot (Pidoux de la Maduère). La nouvelle église fut connaît divers aménagements intérieurs qui débutèrent par la nef (1700-1701) d'où trois autels de choeur pour lequel Jean-Baptiste Bouchardon livra trois projets (F 109, ADHM). Pour permettre son , détruit par un incendie en 1625 et restauré vers 1655) qui s'élevait à l'instersection du transept (ou peut-être sur le bras sud une ouverture avait été pratiquée dans la voûte. Sur la gravure de 1575 se
    Référence documentaire :
    p. 4-8, 160-163, 176 GODARD Léon. Histoire et tableau de l'église St-Jean-Baptiste de Chaumont , 1848 GODARD Léon. Histoire et tableau de l'église St-Jean-Baptiste de Chaumont", Chaumont, Ch. Cavaniol LAMONTRE-DELERUE Geneviève. La basilique Saint-Jean-Baptiste de Chaumont, guide, 1998 LAMONTRE -DELERUE Geneviève. La basilique Saint-Jean-Baptiste de Chaumont, guide, Langres, Dominique Guéniot éd p. 49-54 METTRIER Charles. Saint-Jean-Baptiste de Chaumont, la paroisse, l'église, 1911 METTRIER Charles. Saint-Jean-Baptiste de Chaumont, la paroisse, l'église, Chaumont, impr. Andriot-Moissonnier, 1911. p. 152-154 PEROUSE DE MONTCLOS Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne, 1995 . PEROUSE DE MONTCLOS Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne, Paris, Hachette Livre p.112-119 RONOT Henry. Jean-Baptiste Bouchardon architecte et sculpteur. 2002 RONOT Henry. Jean La basilique Saint-Jean-Baptiste de Chaumont FRANCE. Inventaire général du patrimoine culturel. La
    Précisions sur la protection :
    Eglise Saint-Jean-Baptiste : classement par liste de 1862.
    Description :
    feuillages (feuilles de chêne notamment) ou de crochets (visibles surtout en partie haute). L'élévation de la de reconstruction ou de mise au goût du jour de cette partie plus ancienne de l'édifice. La l'étage la plus grande pièce servait aux réunions du chapitre et à des assemblées importantes (Pidoux talus renforcent les tours jusqu'à mi-hauteur et des larmiers, avec ou sans modillons, en délimitent les engagées et baguées sont surmontées de chapiteaux à feuilles d'eau ou feuillagé. Une tourelle demi-hors
    Auteur :
    [architecte] Bouchardon Jean-Baptiste [personnage célèbre] de Montmirel Jean
    Localisation :
    Chaumont - rue Saint Jean - en ville
    Titre courant :
    Basilique Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    Texte libre :
    promontoire se trouve le berceau de la ville et d’où lui vient son nom (mont chauve), tandis que Saint-Jean chantier s’achevait justement au moment était entrepris Saint-Jean-Baptiste mais elle avait été département, Saint-Jean-Baptiste est un lieu complexe ont cohabité et parfois se sont confrontés le La basilique Saint-Jean-baptiste de Chaumont Le viaduc ferroviaire de Chaumont est célèbre. Mais s’il mit la ville sur la voie de la modernité, c’est l’église Saint-Jean-Baptiste qui constitue le église paroissiale dans une ville aux marges de la Champagne L’église Saint-Jean-Baptiste apparaît dans y gagnèrent davantage de liberté et virent leur identité affirmée face à Langres, ville proche s’exprimer même, comme nous le verrons, dans les différentes phases de la construction de l’église Saint-Jean architecturale. En outre, construire – ou plus vraisemblablement reconstruire – l’église paroissiale constituait fois, les faits sont parfaitement documentés. Le principal protagoniste de cette affaire fut Jean de
    Illustration :
    Façade méridionale : vue d'ensemble du portail saint Jean-Baptiste. IVR21_20085202359NUCA
  • Dalle funéraire de Jean Bricot
    Dalle funéraire de Jean Bricot Savigny-sur-Aisne - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription : CY GIST HONNORABLE HOMME JEHAN / BRICOT EN SON VIVANT NOTAIRE ROYAL DEME SAVIGNY
    Historique :
    Dalle funéraire de Jean Bricot mort le 28 avril 1546.
    Référence documentaire :
    p. 345 Epigraphie ardennaise. Les inscriptions anciennes de l'arrondissement de Vouziers ou l'arrondissement de Vouziers ou relatives à la région. Reims : H. Matot éditeur, 1892. XXXII-507 p., fig., pl.
    Titre courant :
    Dalle funéraire de Jean Bricot
    Appellations :
    de Jean Bricot
  • Église paroissiale Saint-Jean-au-Marché
    Église paroissiale Saint-Jean-au-Marché Troyes - rue Mignard Place Marché au Pain - en ville
    Historique :
    L'église tire son nom du quartier se tenaient au Moyen Age les célèbres foires de Champagne. La refaites, à la fin du 15e siècle ou au début du 16e pour les premières, après le grand incendie troyen de alignements ont peut-être été pris à un moment la fabrique ne disposait pas de l'emplacement entier, ce qui de ce chœur avait été élaboré en 1519 par Martin de Vaulx, maçon Picard, élève et gendre de Jean Gailde, actif à la Madeleine. Martin était secondé par son fils Jean, gendre de Martin de Chambiges Jean de Vaulx, qui a remplacé son père (mort vers 1557). Jean est congédié en 1561 du fait de de s'effondrer. Après consultation de trois experts, Gabriel Favereau, Antoine du Mays et Jean Prince construit : celui du bras droit, à partir de 1554, par Jean de Vaulx, celui du bras gauche, achevé en 1566 , par Jean Prince. La tourelle de l'Horloge, sur le bras droit, a été commencée en 1574 par Rémi
    Précisions sur la protection :
    Eglise Saint-Jean : classement par liste de 1840.
    Auteur :
    [maître maçon] Vaulx Martin de, Vaulx Jean de, Prince Jean, Mauvoisin Rémi, Faulchot Gérard
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jean-au-Marché
    Vocables :
    Saint-Jean-au-Marché
    Texte libre :
    L'église paroissiale Saint-Jean-au-Marché L'architecture Établie au plus tard au Xe siècle, la paroisse Saint-Jean-au-Marché est l’une des plus anciennes de la ville. Comme son nom le laisse entendre furent remplacées, en même temps que les voûtes à la fin du XVe ou au début du XVIe siècle, par des Martin de Vaulx, maître maçon d’origine picarde qui travailla avec son beau-père Jehan Gailde au jubé de furent lancés qu’en 1548-1549, la voûte haute de la première travée qu’en 1553. L’année suivante, Jean de
    Illustration :
    Eglise St Jean à Troyes [1. plan]. IVR21_20091000118NUC2A Eglise St Jean à Troyes [2] Coupe [transversale] des trois nefs de l'église. IVR21_20091000119NUC2A Eglise St Jean à Troyes [4.] Coupe [transversale] des trois nefs de l'église dans l'état actuel Eglise St Jean à Troyes [4.] Coupe [transversale] des trois nefs de l'église dans l'état actuel Eglise St Jean à Troyes [5.] Coupe [longitudinale] générale de l'église dans son état actuel Eglise St Jean à Troyes. Etaiement et consolidation du porche [plan et coupes], 18 avril 1910 Eglise St Jean à Troyes (Aube). Démolition d'une partie de l'ancien porche. [plan, élévation, coupe Eglise Saint Jean Troyes Aube. [Plan d'ensemble], janvier 1955. IVR21_19941000154X Eglise St Jean à Troyes. Projet de restauration du clocher [plan et élévation], 1er juin 1911 Troyes - Rue urbain-IV Clocher et Beffroi de St-jean, avant 1911. IVR21_20031040140NUC
  • Église paroissiale Saint-Maurice
    Église paroissiale Saint-Maurice Aubrives - place de Eglise - en village - Cadastre : 2013 AH 258
    Historique :
    ), puis fut reconstruite en 1642 aux frais de Jehan d'Aubrebis, ou Auxbrebis, chanoine de Lille issue
    Référence documentaire :
    p. 23 Les Chronogrammes . Ardenne Wallonne , mars 1992, n°48 PINARD, Jean-François. Les p. 20 PINARD, Jean-François. Paroisses de l´Ancien Régime en Ardenne Wallonne, en lisant le Pouillé pp. 61-63 L´église d´Aubrives . Ardenne Wallonne , septembre 2002, n°90 GOFFIN, Jean-François. L
    Auteur :
    [commanditaire] Aubrebis Jehan d'
  • Dalle funéraire n°2
    Dalle funéraire n°2 Baslieux-lès-Fismes - rue d'Embeau - en village - Cadastre : 2016 A 1194
    Inscriptions & marques :
    Dans un cartouche, en partie supérieure : [CI GIST… [noble ou honnête] PERSONNE JEYAN CULLOT […E]N POUR LEURS AMES. [LEDIT] CULLOT A FONDEZ UN OBITE [?], UNE MESSE HAULTE REQUIEM QUI CE DIRA PAR CHACUN AN LE 25 DE JUING, SUR UNE MAISON EN LA RUE DE VIGNEUR (VIGNEUX). (déchiffré par Monsieur Jean-Pierre
    Historique :
    Jean Cullot décède le 15 avril 1536, son épouse Marie Bourgeois, en 1561. Ce sont les
    Représentations :
    plis : Marie Bourgeois et Jehan Cullot. Leurs mains sont jointes. Au sol est représenté un dallage
  • Cloche (oeuvre disparue)
    Cloche (oeuvre disparue) Boult-aux-Bois - en village
    Inscriptions & marques :
    Armoiries de Jehan de Sart : de gueules à la bande d´argent. Une croix pattée à dextre était
    Historique :
    La cloche était au nom de Jehan du Sart, commandeur de Boult de 1525 à 1565, chevalier de Rhodes.
    Référence documentaire :
    -1918) . Charleville-Mézières, 1994 MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l
    Vol :
    La cloche à été enlevée ou détruite durant la Première guerre mondiale.
  • Église paroissiale Saint-Loup
    Église paroissiale Saint-Loup Thugny-Trugny - ruelle de Place - en village - Cadastre : 1983 AE 123
    Historique :
    plus tard (jusqu'en 1918 on pouvait lire le nom du maçon Jehan Godart qui demeurait à Thugny à la voûte Thiers ; elle était encore visible en 1900 du côté nord les contreforts conservaient le blason armorié
    Référence documentaire :
    p. 341 Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne, 1995 PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006
    Représentations :
    travées d'avant-choeur sont ornés de feuilles d'eau ou de crochet et ceux de l'abside sont de l'ordre
    Description :
    le reste des murs de l'édifice, de baies en arc brisé à remplages flamboyants (ou classiques pour le
    Auteur :
    [maçon] Godart Jean
    Annexe :
    / CINQ AVANT PASQUE FUT FAICTE ET ACHEVE / LADICTE VAUCURE PAR JEHAN GODON MASSON / DEM A THUGNYE / 1555
    Illustration :
    [Intérieur vers le nord-est] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg. : gélatino-bromure [Intérieur, croisillon sud vers le sud-est] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg
  • Eglise paroissiale Saint-Maurille
    Eglise paroissiale Saint-Maurille Vouziers - rue Guelliot - en ville - Cadastre : 2013 AH 172
    Historique :
    Jehan Laurent, actif à Courtisols et/ou à Jehan Laurens maistre masson qui habitait Sedan et qui, le 16 et 1570. Sur une niche de la même porte, on peut lire le nom de Jean Laurens (faut-il l'identifier à
    Référence documentaire :
    universis, 1991, Fac-similé de l´édition de 1855 HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire p. 405 Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne, 1995 PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville
    Description :
    les linteaux sont droits et les tympans ajourés de deux oculi, la porte centrale présente deux
    Auteur :
    [maître maçon] Laurens Jehan
  • Autel et retable sculpté
    Autel et retable sculpté Courville - rue de l'église - en village - Cadastre : 2014 AA 25
    Inscriptions & marques :
    lignes. Première partie : L'AN MIL CINQ / CENTS DISNEUF / JEHAN JABOT / PRESTRE NATIF DE ; deuxième partie : FIT FAIRE CE PRÉSENT OU / VRAGE : PRIES / DIEU POUR LES / TRESPASSES.
    Historique :
    Ce retable est un don de Jean Jabot, curé de Prouilly et receveur de la châtellenie de Courville
    Auteur :
    [donateur] Jabot Jean
  • Ensemble de décor d'architecture de la chapelle sud
    Ensemble de décor d'architecture de la chapelle sud Baslieux-lès-Fismes - rue d'Embeau - en village - Cadastre : 2016 a 1194
    Inscriptions & marques :
    Sur le culot sud-est : LAN VXXXVI FUST / FAI(C)TE C ESTE VOUSSURE / ET LONT DONÉ JEHAN / CULLOT ET
    Historique :
    Jean Cullot décède le 15 avril 1536, son épouse Marie Bourgeois, en 1561. Ce sont les
  • Eglise paroissiale Notre-Dame, actuellement basilique Notre-Dame d'Espérance
    Eglise paroissiale Notre-Dame, actuellement basilique Notre-Dame d'Espérance Charleville-Mézières - Mézières - place de la Basilique - en ville - Cadastre : 2013 CD 104
    Historique :
    1498, le cardinal Guillaume Briçonnet, archevêque de Reims, accorda au curé de Mézières, Jean Civelli d´oeuvre se nommait Jean et il commença les travaux par les chapelles du choeur dont la première fut , Jehan de Reims, Denis, Poncelet Laignel) et deux puis quatre manouvriers (Huart de Thumécourt, Gillesson de charpente de la forêt de Gespunsart, les ardoises de Monthermé et Rimogne. Puis vinrent Jean Badou et Jean Evrard (1508), Henri Broyl (1514-1515), Jean d´Attigny (1516-1520), Jean Loizeau (1521), Jean d´Attigny (1524-1547), Jean Loizeau (1559-1567), Nicolas Leprince (1584-1585) et enfin Gobert Paris provisoires de chaume d´ l´étroitesse du vaisseau central. La construction fut menée d´est en ouest : après
    Référence documentaire :
    pp. 97-138 Notice sur Mézières et environs : mémoires ou remarques sur l'origine ou antiquité des environs : mémoires ou remarques sur l'origine ou antiquité des villes et citadelle de Mézières. Almanach universis, 1991, Fac-similé de l´édition de 1855 HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire -1918) . Charleville-Mézières, 1994 MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l pp. 146-148 Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne, 1995 PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières
    Description :
    , par un escalier dont les deux volées se rejoignent à un repos d'où débute une volée droite et
    Auteur :
    [maître d'oeuvre] Badou Jean [maître d'oeuvre] Evrard Jean [maître d'oeuvre] Attigny Jean d' [maître d'oeuvre] Loizeau Jean [maître d'oeuvre] Paris Rigobert ou Gobert
    Illustration :
    [Angle des façades ouest et sud] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg. : gélatino [Ensemble ouest] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg. : gélatino-bromure, support [Ensemble ouest] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg. : gélatino-bromure, support [Extrémité nord de la façade ouest] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg. : gélatino [Extrémité sud de la façade ouest] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg. : gélatino [Intérieur de la nef centrale vers le nord-est] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg [Intérieur du collatéral sud vers l'est] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg [Piles du choeur à l'intérieur] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg. : gélatino [Voûtes à l'intérieur de la nef centrale] / Jean Gourbeix photographe. 1969. 1 photogr. neg
  • Bas-relief de retable (8) : scènes de la Vie du Christ
    Bas-relief de retable (8) : scènes de la Vie du Christ Baslieux-lès-Fismes - rue d'Embeau - en village - Cadastre : 2016 A 1194
    Historique :
    3e quart du 16e siècle. Les donateurs sont Jehan Cullot et Marie Bourgeois, décédés respectivement en
    Représentations :
    au sommet du retable, sous un tympan cintré sont représentés Dieu le Père au centre (ou le Christ
  • Église paroissiale Sainte-Madeleine
    Église paroissiale Sainte-Madeleine Troyes - rue de la Madeleine - en ville
    Historique :
    allongée. Le projet du chœur est attribué sans preuve à Jean Gailde, l'auteur du jubé. En 1519 on procédait Mauvoisin sur un projet de Nicolas Cordonnier ; elle a été achevée à partir de 1548 par Jean et Girard Faulchot. Le portail du bras droit a été élevé en 1550 par Jean Rousseau : il ouvrait sur le cimetière
    Auteur :
    [architecte] Mauvoisin Nicolas, Faulchot Jean et Girard, Rousseau Jean, Fléchey
    Texte libre :
    sexpartite comme la nef et les bras du transept, mais sa terminaison orientale, mur droit ou abside, n’est doute insuffisante, il fut décidé de construire un chœur plus vaste, sous la direction de Jehan Gailde gauche il fallait ménager l’espace rectangulaire de la sacristie et d’une chapelle attenante, dont étoilé des parties basses, seul élément décoratif dans cet ensemble toutes les moulures des arcs et Jehan Gailde a très bien pu voir le projet. Le dessin des remplages des fenêtres est particulier à
  • Église paroissiale Saint-Aignan
    Église paroissiale Saint-Aignan Poissons - en village
    Historique :
    1526 fut parfa[i]t cest ouvrage. Jean Magin, curé de Soucour (Saucourt-sur-Rognon ou Soncourt-sur Marne
    Représentations :
    masculine, une inscription : Jehan de Bovan).
  • Présentation des objets mobiliers de la basilique Saint-Remi
    Présentation des objets mobiliers de la basilique Saint-Remi Reims - place du Chanoine Ladame - en ville - Cadastre : 2016 DM 69
    Référence documentaire :
    Le langage des vitraux à la basilique Saint-Remi de Reims, 2009 DIBLICK, Jean. Le langage des
    Annexe :
    Œuvres non repérées, disparues ou déplacées Les dimensions sont exprimées en centimètres. Statue 1896/04/20 ; PM51000805 ; note de 2003 indiquant que cet ornement serait chez l’abbé Jean Goy. 3 canons reliques : cœur des cardinaux Louis, Charles et Jehan de Lorraine, respectivement morts en 1621, 1574 et de statues de la cathédrale (?) ou d’autres édifices rémois restaurés au cours du 20e siècle. Les moulages sont présentés sur des étagères de bois, ou posés à même le sol, suivant leur taille. Les
    Illustration :
    Statue : Vierge de pitié, 16e siècle (manquante ou disparue). IVR21_20185113066NUC Relief : Apparition du Christ aux apôtres ; 16e siècle (manquante ou disparue Statue : Ecce Homo dans une niche ; 16e siècle (manquante ou disparue). IVR21_20185113302NUC Retable du Christ mort sur la croix ; 16e siècle (manquante ou disparue). IVR21_20185113303NUC Bas-relief : personnage et son saint patron devant la Vierge ; 14e siècle (manquante ou disparue Dalle funéraire du chanoine Innocent Coqbert et autres ; 17e siècle (manquante ou disparue Trois tabourets de chantre ; 18e siècle (manquants ou disparus). IVR21_20185113306NUC 2 lutrins en fer forgé ; 18e siècle (manquants ou disparus). IVR21_20185113307NUC Lutrin, bois, partie supérieure ancienne ; 18e siècle (manquant ou disparu). IVR21_20185113308NUC Lutrin, bois, partie supérieure ancienne : vue latérale ; 18e siècle (manquant ou disparu
  • Église paroissiale Saint-Maurice
    Église paroissiale Saint-Maurice Saint-Morel - rue de Eglise - en village - Cadastre : 1996 AB 70
    Historique :
    Jehan Charbonne et Pierre Bertrand qui demeuraient à Saint-Morel, signe probable d'une restauration ou
    Référence documentaire :
    p. 27 La chasse et l´art. Quelques oeuvres conservées ou réalisées dans les Ardennes. Etudes ardennaises, 1963, n°32 TAINTURIER, Claude. La chasse et l´art. Quelques oeuvres conservées ou réalisées dans universis, 1991, Fac-similé de l´édition de 1855 HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières, 1994 MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d