Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Calice ; patène ; boîte de calice
    Calice ; patène ; boîte de calice Chatel-Chéhéry - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription : CHATEL-CHEHERY / LE 15 AOUT 1963. Poinçon de maître : Villard et Fabre.
    Représentations :
    Croix gravée sur le pied du calice et sur la patène. Noeud en forme de couronne d'épines.
    Localisation :
    Chatel-Chéhéry - en village
  • Calice
    Calice Chatel-Chéhéry - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription : La paroisse de Chatel, reconnaissable a fait graver sur ce calice le nom de Mr Mme LOMBARD qui le lui a donné à l'occasion de la bénédiction de la grosse cloche le 5 mai 1822. Poinçon de
    Représentations :
    Médaillons avec la Vierge et le Christ. Sur le pied, médaillons avec feuilles de vigne et grappes
    Localisation :
    Chatel-Chéhéry - en village
  • Usine de décolletage de la Société des brevets d'Halloy, puis robinetterie et fonderie usine métallurgique des Ateliers et Fonderies Strube et Chatel, actuellement usine de menuiserie Gervais
    Usine de décolletage de la Société des brevets d'Halloy, puis robinetterie et fonderie usine métallurgique des Ateliers et Fonderies Strube et Chatel, actuellement usine de menuiserie Gervais Rethel - chemin de la Comtesse - en village - Cadastre : 1989 AM 423, 424
    Historique :
    , est fondée dans le premier tiers du 20e siècle. Les bâtiments, inoccupés depuis 1933, sont achetés en 1956 par les Ateliers et Fonderies Strube et Chatel spécialisés dans la robinetterie industrielle et la
    Observation :
    Strube et Chatel, décentralisation de l'usine de Montrouge à Rethel dans une usine désaffectée . 1957, demande de prêt pour Ateliers et Fonderies Strube & Chatel. procédés Jansen, SA : fonderie de bronze, robinetterie. Cette société est issue de la fusion en 1930 entre Strube et Chatel. Elle est passée en 1955 sous le contrôle financier de la firme sarroise Th. Jansen ; vétusté de l'entreprise de , 19 logements pour le personnel La Société envisage de construire un hall métallique de 110 m x 37 m
    Description :
    Le site était desservi par un embranchement ferroviaire. Les cinq bâtiments de production sont
    Titre courant :
    métallurgique des Ateliers et Fonderies Strube et Chatel, actuellement usine de menuiserie Gervais
    Appellations :
    Chatel, actuellement usine de menuiserie Gervais
    Illustration :
    Vue du site depuis le nord-est : à gauche la partie fonderie de bronze à l'époque de Jansen Le grand atelier depuis le nord-est IVR21_20090804894NUCA Le grand atelier depuis le nord IVR21_20090804895NUCA
  • Les Granges, ancienne grange de Chéhéry
    Les Granges, ancienne grange de Chéhéry Chatel-Chéhéry - Ferme des Granges - D 946 - isolé - Cadastre : 1997 AB 94-95
    Historique :
    Comme Chaudron ou Ariétal, la ferme des Granges (08- Châtel-Chéhéry) n’est pas documentée, faute d’archives conservées (cf. carte du temporel ill. IVR21_20150800555NUCA). Le domaine, qui était alors composé £ chacune, soit l’ensemble le plus élevé du temporel. Les Granges sont situées à la source du ruisseau qui forêt abbatiale à l’est et le versant de l’Aire ayant porté les quelques vignes connues au sud
    Description :
    Grande Guerre. Outre les hangars agricoles contemporains, le bâti date essentiellement à la
    Localisation :
    Chatel-Chéhéry - Ferme des Granges - D 946 - isolé - Cadastre : 1997 AB 94-95
    Texte libre :
    Comme Chaudron ou Ariétal, la ferme des Granges (08- Châtel-Chéhéry) n’est pas documentée, faute d’archives conservées (cf. carte du temporel ill. IVR21_20150800555NUCA). Le domaine, qui était alors composé £ chacune, soit l’ensemble le plus élevé du temporel. Les Granges sont situées à la source du ruisseau qui forêt abbatiale à l’est et le versant de l’Aire ayant porté les quelques vignes connues au sud les hangars agricoles contemporains, le bâti date essentiellement à la Reconstruction (ill
  • Chasuble (ornement doré)
    Chasuble (ornement doré) Exermont - en village
    Inscriptions & marques :
    Texte cousu sur la doublure de la chasuble : From Chatel-Chéhéry (Ardennes) France to Detroit Exermont, France. November 12, 1918 this surplice was found ... at Chatel-Chéhéry near Exermont in a church
    Historique :
    Cette chasuble du 19e siècle a été trouvé dans les décombres de l'église de Chatel-Chéhéry, le 12 Exermont puis rendue à la paroisse d'Exermont, le 11 octobre 1928.
    Origine :
    lieu de provenance Champagne-Ardenne, 08, Chatel-Chéhéry
  • Ancienne abbaye de Chéhéry
    Ancienne abbaye de Chéhéry Chatel-Chéhéry - Abbaye de Chéhéry - D 142 - bâti lâche - Cadastre : 1997 AB 121
    Historique :
    , les Granges (08- Châtel-Chéhéry) et Chaudron (08- Exermont) complétèrent le dispositif temporel Ancien domaine du chapitre métropolitain de Reims, l’ancienne villa de Chéhéry (08- Châtel-Chéhéry Cornay, qui avaient soumis le patronage de leur chapelle castrale à l’abbé, ainsi que ceux de Landres et Vienne [-la-Ville -51] et qui servit à la constitution de la grange du Mesnil (08- Châtel-Chéhéry l’abbaye disposait d’une forge sur l’Aire dès le XIVe siècle, traitant le minerai tiré à Gesnes (55), ainsi que de la verrerie de Mayage, située dans le vallon du ru homonyme, à l’est de son domaine (08 périphérique : la localisation des granges souligne en effet le contour du domaine abbatial acquis (cf. carte du temporel ill. IVR21_20150800555NUCA) sans jamais en occuper le centre, abstraction faite de l’espace communautaire d’Exermont. C’est que le cœur du domaine était forestier et cela jusqu’au milieu du XIXe siècle au moins comme le montrent les planches cadastrales (AD08, 1825) et la carte d’État-Major
    Description :
    l’époque moderne, c’est-à-dire le monastère médiéval, n’est pas connu. Les quelques pièces sculptées cisterciens, l’église est au point le plus élevé, en l’occurrence au nord (et donc le cloître au sud) par rapport à la localisation du ruisseau des Granges, longeant le carré abbatial par le sud pour aller se le goût moderne. D’autres bâtiments, fermant une grande cour, se greffent sur l’aile des moines (aile est) en l’outrepassant vers le sud, recouvrant ainsi le ruisseau. Il faut peut-être voir là un ancien complexe lié à l’infirmerie (et aux latrines) mettant à profit le collecteur pour l’évacuation des eaux identifiables, notamment le grand portail composé d’une porte charretière et d’un passage piéton accolé. Cette évoquée par la vue du début du XVIIe siècle et le plan établi à la fin du XVIIIe siècle (ill une réorganisation complète du carré. La nouvelle église abbatiale occupait désormais l’aile sud, le au sanctuaire au pied duquel il serait passé, le ruisseau des Granges a été détourné pour suivre son
    Localisation :
    Chatel-Chéhéry - Abbaye de Chéhéry - D 142 - bâti lâche - Cadastre : 1997 AB 121
    Annexe :
    de possession de la cure de Châtel, le 10 avril 1791", Revue d'Ardenne et d'Argonne, 1893-1894, tome Palais à Paris, pour les habitans et communauté de Chatel en Argonne, contre le seigneur dudit Chatel, au . 682 COISTIA, Michel, "Maisons fortes et châteaux", Le Curieux Vouzinois, décembre 2005, hors série n°8 ., Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés, Mâcon, 1936, I, col. 753 DIMIER, Anselme, "Le mot Locus dans le sens de monastère", Revue Mabillon, n°250 (oct.-déc. 1972), p. 133-154 [en part. p. 148 , "Canton de Grandpré", Le Curieux Vouzinois, juin 2003, n°63, p. GRÉTERIN, L., "Dispersion d'un patrimoine ] HARDY, Raymond, "Brefs regards sur le patrimoine religieux", Le Curieux Vouzinois, décembre 2005, hors l'abbaye de Chéhéry", Revue d'Ardenne et d'Argonne, 1902-1903, tome 10, p. 185-207. LE LONG, Nicolas , Histoire ecclésiastique et civile du diocèse de Laon, Châlons, 1783, p. 263-264 LENEL, Guy, Ce Châtel que 1996, n° hors série, p. THERET, Jacques, "Les abbayes cisterciennes sur le territoire ardennais au XIIe
    Texte libre :
    , les Granges (08- Châtel-Chéhéry) et Chaudron (08- Exermont) complétèrent le dispositif temporel Ancien domaine du chapitre métropolitain de Reims, l’ancienne villa de Chéhéry (08- Châtel-Chéhéry Cornay, qui avaient soumis le patronage de leur chapelle castrale à l’abbé, ainsi que ceux de Landres et Vienne [-la-Ville -51] et qui servit à la constitution de la grange du Mesnil (08- Châtel-Chéhéry l’abbaye disposait d’une forge sur l’Aire dès le XIVe siècle, traitant le minerai tiré à Gesnes (55), ainsi que de la verrerie de Mayage, située dans le vallon du ru homonyme, à l’est de son domaine (08 périphérique : la localisation des granges souligne en effet le contour du domaine abbatial acquis (cf. carte du temporel ill. IVR21_20150800555NUCA) sans jamais en occuper le centre, abstraction faite de l’espace communautaire d’Exermont. C’est que le cœur du domaine était forestier et cela jusqu’au milieu du XIXe siècle au moins comme le montrent les planches cadastrales (AD08, 1825) et la carte d’État-Major
    Illustration :
    Chéhéry : le préau, façade sud de l'aile nord (XVIIIe s.) IVR21_20150800560NUCA
  • Pleinchamp, ancienne grange de Chéhéry
    Pleinchamp, ancienne grange de Chéhéry Chatel-Chéhéry - Ferme de Pleinchamp - D 142 - bâti lâche - Cadastre : 1997 AB 7
    Historique :
    En raison de la disparition des archives de Chéhéry, la grange de Pleinchamp (08- Châtel-Chéhéry Fléville en aval, ainsi que sur le plateau de rive droite jusqu’à l’ancien bois de Cuiron, au-dessus de la . IVR21_20150800555NUCA). Lors de la vente du domaine abbatial en 1791, le revenu de la grange atteignait 1468 £, soit une
    Description :
    (ill. IVR21_20150800018NUCA). Le bâtiment de gauche, en retrait par rapport à la route, présente une antérieurs. Le bâtiment de droite en revanche, contigu à la route, était bien présent au début du XIXe siècle
    Localisation :
    Chatel-Chéhéry - Ferme de Pleinchamp - D 142 - bâti lâche - Cadastre : 1997 AB 7
    Texte libre :
    En raison de la disparition des archives de Chéhéry, la grange de Pleinchamp (08- Châtel-Chéhéry Fléville en aval, ainsi que sur le plateau de rive droite jusqu’à l’ancien bois de Cuiron, au-dessus de la . IVR21_20150800555NUCA). Lors de la vente du domaine abbatial en 1791, le revenu de la grange atteignait 1468 £, soit une échappé aux destructions de 1914-18 (ill. IVR21_20150800018NUCA). Le bâtiment de gauche, en retrait par . ?) provenant peut-être d’édifices antérieurs. Le bâtiment de droite en revanche, contigu à la route, était bien
    Illustration :
    Pleinchamp, vue générale (vers le sud) IVR21_20150800018NUCA
  • Le Mesnil, ancienne grange de Chéhéry
    Le Mesnil, ancienne grange de Chéhéry Chatel-Chéhéry - Ferme du Ménil - D 42 - bâti lâche - Cadastre : 1997 AH 47-48
    Historique :
    La grange du Mesnil (08- Châtel-Chéhéry) est un peu moins mal connue que les autres granges de Chéhéry. Par une charte datée du 24 juin 1276 produite dans le cadre d’une requête en justice, Guillaume restituables, cette donation était considérable car le territoire concerné, composé de terres, prés et surtout (”Recherches sur l’abbaye de Chéhéry”, Revue d’Ardenne et d’Argonne, 1896, p.16), ce qui semble excessif. Le si le lieu était déjà bâti ou non : « in territorio de Asperomonte et dou Mesnil in terris, pratis Chéhéry. Cette donation fut sans doute approuvée par le comte de Grandpré, gardien de l’abbaye et par ailleurs seigneur d’Apremont, ce qui n’empêcha pas plusieurs conflits par la suite avec le curé de progressivement abandonnée dès le XVIe siècle : de fait en 1742, il ne restait plus que la grange du Mesnil, avec ses terres et le bois de Taille l’Abbé qui la domine au sud (Jailliot, p. 210). Après la guerre de assez courte. En dépit des amputations subies dans cet espace forestier que la grange devait gérer, le
    Description :
    , édifiés lors de la Reconstruction, reproduisent plus ou moins le plan précédent, l’aile sud en moins (ill
    Localisation :
    Chatel-Chéhéry - Ferme du Ménil - D 42 - bâti lâche - Cadastre : 1997 AH 47-48
    Titre courant :
    Le Mesnil, ancienne grange de Chéhéry
    Texte libre :
    La grange du Mesnil (08- Châtel-Chéhéry) est un peu moins mal connue que les autres granges de Chéhéry. Par une charte datée du 24 juin 1276 produite dans le cadre d’une requête en justice, Guillaume restituables, cette donation était considérable car le territoire concerné, composé de terres, prés et surtout (”Recherches sur l’abbaye de Chéhéry”, Revue d’Ardenne et d’Argonne, 1896, p.16), ce qui semble excessif. Le si le lieu était déjà bâti ou non : « in territorio de Asperomonte et dou Mesnil in terris, pratis Chéhéry. Cette donation fut sans doute approuvée par le comte de Grandpré, gardien de l’abbaye et par ailleurs seigneur d’Apremont, ce qui n’empêcha pas plusieurs conflits par la suite avec le curé de progressivement abandonnée dès le XVIe siècle : de fait en 1742, il ne restait plus que la grange du Mesnil, avec ses terres et le bois de Taille l’Abbé qui la domine au sud (Jailliot, p. 210). Après la guerre de assez courte. En dépit des amputations subies dans cet espace forestier que la grange devait gérer, le
    Illustration :
    Le Mesnil, vue générale vers le nord-ouest IVR21_20150800032NUCA
  • Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint-Martin de la commune de Chatel-Chéhéry
    Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint-Martin de la commune de Chatel-Chéhéry Chatel-Chéhéry - en village
    Historique :
    La majorité du mobilier de l'église de Chatel-Chéhéry date de la fin du 18e ou du début du 19e construction de l'église dans le 4e quart du 18e siècle. Le maître-autel, les autels latéraux et leurs statues que l'on doit au sculpteur Watelet, datent de cette période. Pour le 20e siècle, notons le programme
    Localisation :
    Chatel-Chéhéry - en village
    Titre courant :
    Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint-Martin de la commune de Chatel
    Annexe :
    ) - cloche n°1, Marie-Rose, bénite le 7 juillet 1930, d=129 (G) - cloche n°2, Christiane Nicole, bénite le 7 juillet 1930, d=112 (H) - cloche n°3, Andrée Madeleine Bernadette, bénite le 7 juillet 1930, d=100 (I).
  • Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint-Pierre de la commune d'Exermont
    Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint-Pierre de la commune d'Exermont Exermont - en village
    Historique :
    siècle. C'est à cette période que l'on doit le maître-autel et la chasuble trouvée dans les débris de l'église de Chatel-Chéhéry en novembre 1918. L'église d'Exermont fut dotée d'un nouveau chemin de croix et d'un vase-obus après la Première Guerre mondiale, et de bannières de procession et de vitraux pour le
1