Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maître-autel : autel, baldaquin, retable, tabernacle, dais d'autel
    Maître-autel : autel, baldaquin, retable, tabernacle, dais d'autel Braux-le-Châtel - en village
    Historique :
    1834 et 1839, aurait été transféré à Braux-le-Châtel. Cette hypothèse, intéressante, est en -le-Chatel. Les délibérations du conseil municipal du 4 novembre 1837 et du 18 mars 1838 évoquent bien XVIe siècle, l’autel de forme tombeau porte en son centre un médaillon en relief représentant le contradiction avec les saints représentés sur le retable, qui correspondent à la dédicace de l’église de Braux
    Représentations :
    Sur le retable : Saint Antoine et Saint Sulpice.
    Description :
    grand soin. Le retable architecturé de Braux-le-Châtel reprend la composition et les thèmes décoratifs , sous le baldaquin, d’une paire d’angelots dont la position des bras laisse supposer qu’ils devaient la règle de l’ordre des Antonins et à son attribut habituel : le cochon (le lard du cochon était considéré comme un remède contre le feu de Saint-Antoine) ; l’autre statuette figure saint Sulpice, évêque de celui de l’hôpital de Chaumont. Cependant, Jean-Baptiste Bouchardon introduit une variante dans le
    Localisation :
    Braux-le-Châtel - en village
    États conservations :
    Le surpeint et la dorure moderne de l'autel tombeau ont été exécutés par un habitant de Braux, aidé
  • Statue : Saint Julien
    Statue : Saint Julien Troyes - place Saint Nizier - en ville
    Inscriptions & marques :
    Sur le socle. Transcription : S. IVLIEN.
    Texte libre :
    L’inscription sur la terrasse indique qu’il s’agit de saint Julien, sans doute le soldat romain , mort à Brioude en Auvergne en 304, dont le culte est très répandu en Champagne comme l’attestent Troyes, à Saint-Julien-les-Villas, à Chaource, à Ervy, à Magnant). Avec saint Georges, saint Adrien et particulièrement invoqués en temps de guerre. Saint Julien se tient droit, le regard porté loin devant. Il s’appuie
  • Ensemble du maître-autel
    Ensemble du maître-autel Arrentières - en village
    Historique :
    Braux-le-Châtel, mais avec une simplification due à une économie de moyens ou peut-être à l’inscription : « sculpsit anno 1740 Bouchardon ». C’est le seul retable comportant ce type d’identification. Il s’agit donc d’une réalisation tardive de l’artiste, qui meurt deux ans plus tard. Le retable
    Description :
    instruments de la Passion. Le retable se divise en trois travées séparées par des colonnes à fût cannelé et les parties dorées sont importantes, la dorure n’est pas employée partout : le fond des niches et du permettrait de connaître l’état initial. Le retable architecturé, d’une grande sobriété, présente toutes les s’inscrit parfaitement dans le chœur de cette église, bien éclairée par de grandes baies. Sur des consoles
  • Maître-autel
    Maître-autel Froncles - Buxières-lès-Froncles - en village
    Historique :
    que les formes adoptées, notamment celles du tabernacle. Comme pour le retable de Braux-le-Châtel architecturé ne fait cependant aucun doute : le vocabulaire décoratif cher à cet artiste y est présent,ainsi , mentionné par Alphonse Roserot et connu par le marché signé le 12 février 1740, le retable aurait été
    Description :
    bien dans la manière élégante du sculpteur, supporte le tabernacle, lequel interrompt le second gradin
1