Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 14 sur 14 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Statue : Saint Ouen ou saint Marcel
    Statue : Saint Ouen ou saint Marcel Baslieux-lès-Fismes - rue d'Embeau - en village - Cadastre : 2016 A 1194
    Représentations :
    Le saint coiffé d'une mitre est vêtu d'une aube, d'une dalmatique et d'une chape. Il tient dans sa main gauche une crosse dont l'extrémité repose sur un dragon renversé sur le dos.
  • Statue : Saint Vincent
    Statue : Saint Vincent Loivre - - rue de l'église - en village - Cadastre : 2014 AB 01 161
    Historique :
    1883 et de 1905, une dizaine de statues sont mentionnées sans précision sur le sujet. Cette statue peut
    Représentations :
    Saint Vincent porte une aube tombant sur ses pieds et une dalmaticelle de couleur orange avec des
  • Minoterie, puis clouterie Amelin, Dumay et Cie, actuellement médiathèque et logement
    Minoterie, puis clouterie Amelin, Dumay et Cie, actuellement médiathèque et logement Anglure - impasse de l' Ecluse - en village - Cadastre : 1980 AD 38, 275, 283
    Hydrographies :
    l' Aube
    Référence documentaire :
    Notice historique sur Anglure, 1910 JOLIVET, L. (abbé). Notice historique sur Anglure. Châlons-sur
    Description :
    Le site se trouve sur l'écluse mise en place sur l'Aube. L'atelier de fabrication (B) à un étage de
    Illustration :
    Ecluse sur le canal de l'Aube IVR21_20145101961NUCA
  • Ensemble de la chapelle de la Vierge
    Ensemble de la chapelle de la Vierge Sermiers - rue de l'église - en village - Cadastre : 2016 B 350
    Inscriptions & marques :
    date sur partie rapportée d'origine gravé inscription concernant le donateur sur partie rapportée d'origine français gravé Sur une plaque de marbre blanc, fixé à la base de l'autel par deux rivets métalliques, en lettres
    Référence documentaire :
    . Arcis-sur-Aube : Léon Frémont, 1902.
    Représentations :
    Sacré-cœur de Marie. Sur le tympan sont sculptées des roses. Le mur du fond de la chapelle est décoré de tentures, surmonté d'une frise de zig-zig sur fond rouge. La partie cintrée du mur est peint en bleu, avec
    Description :
    Ensemble comprenant un autel secondaire consacré et adossé contre un mur peint sur enduit , polychrome. L'autel maçonné en pierre repose sur un degré et comprend un plateau reposant sur un massif repose sur un gradin, flanqué d'un deuxième niveau gradin, en escalier. La porte est en métald Le décor polychrome est peint sur l'enduit.
    États conservations :
    L'enduit sur dégrade à cause des remontées salines et l'humidité
  • Niche-crédence
    Niche-crédence Sermiers - rue de l'église - en village - Cadastre : 2016 B 350
    Inscriptions & marques :
    date sur l'oeuvre d'origine gravé dédicace sur l'oeuvre d'origine français latin gravé
    Référence documentaire :
    . Arcis-sur-Aube : Léon Frémont, 1902.
    Représentations :
    caisson sur un cul-de-four. Dans les écoinçon,s, des visages d'angelot.
    Description :
    inscription en lettres gothiques une frise sculptée forme le rebord de la niche. Deux colonnes surélevées sur
    Illustration :
    Vue rapprochée sur le côté gauche. IVR21_20175101610NUCA Vue rapprochée sur le côté droit. IVR21_20175101611NUCA Vue rapprochée sur l'inscription. IVR21_20175101612NUCA
  • Calice n° 8
    Calice n° 8 Reims - place du Chanoine Ladame - en ville - Cadastre : 2016 DM 69
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le destinataire sur l'oeuvre d'origine latin gravé (?) date sur l'oeuvre d'origine gravé Inscription sur la plaque sous le pied : DO ANTONIO BERTIN / STI REMIGE PASTORI DECANO, / HUNC
    Représentations :
    suspendu un linge ; personnage en pied, de face, les mains jointes en prière, vêtu d’une chasuble sur une aube ; sainte Catherine d’Alexandrie, en pied, de face, appuyée à la roue, tenant dans sa main droite une palme. Sur le pied, chaque facette est ornée des instruments de la Passion présentés par une tête d’ange. La fausse-coupe est découpée sur des arcades irrégulières, où alternent blé et têtes d’angelot.
    États conservations :
    fente sur le pied, au niveau du Christ sortant du tombeau.
  • Ensemble de 3 statues : Saint Jeanne d'Arc, Saint Michel, Saint Vincent
    Ensemble de 3 statues : Saint Jeanne d'Arc, Saint Michel, Saint Vincent Merfy - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 A 03 338
    Représentations :
    Saint Jeanne d'Arc : la sainte est en armure, debout sur une terrasse octogonale ; elle serre palme des martyrs. Il est vêtu d'une aube blanche par dessus laquelle est passée une dalmatique rouge
    Description :
    Les statues sont posées sur une console de plâtre polychrome, sous une arche peinte sur le mur.
  • Ancienne abbaye de Haute-Fontaine
    Ancienne abbaye de Haute-Fontaine Ambrières - Haute-Fontaine - isolé - Cadastre : 2016 OD 51, 57-58 Ferme de Haute-Fontaine : parcelle n°51 Anciens communs de l'abbaye (ferme) : parcelle n°57 Ancienne abbaye de Haute-Fontaine : parcelle n°58
    Historique :
    -Hauteville) (AD51, 18H4). L’abbaye était située de manière peu commune sur le plateau d’entre Marne et Blaise biens se bornaient à quelques territoires voisins » (Diocèse ancien de Châlons-sur-Marne. Histoire et , conforté par la création d’une 4e grange à proximité, le Charme avec son moulin sur la Blaise (fin XIIe s sont déjà importants mais ils sont encore possibles. Des effondrements sont constatés sur les toits en
    Description :
    autre plan succinct, réalisé en 1770 sur le cours de la Marne (Rivière de Marne depuis Vitry le François reconstruit dans son enclos où apparaissent deux autres bâtiments, l’un au nord sur la corniche du versant ) et nord (pour la vue sur la vallée de la Marne dont on devait alors profiter), de son décalage par couverte de bardeaux en façade sur cour, aménagée en habitation, les autres ayant subi le même sort que les
    Annexe :
    Bibliographie BARTHÉLEMY, Édouard de, "Essai sur les abbayes du département de la Marne", Séances , Diocèse ancien de Châlons-sur-Marne. Histoire et monuments, Paris, 1861, t. I, p. 170-173 et 360 BEAUNIER , col. 572 ROSEROT, Alphonse, Dictionnaire historique de la Champagne méridionale (Aube) des origines à
    Texte libre :
    -Hauteville) (AD51, 18H4). L’abbaye était située de manière peu commune sur le plateau d’entre Marne et Blaise biens se bornaient à quelques territoires voisins » (Diocèse ancien de Châlons-sur-Marne. Histoire et , conforté par la création d’une 4e grange à proximité, le Charme avec son moulin sur la Blaise (fin XIIe s sont déjà importants mais ils sont encore possibles. Des effondrements sont constatés sur les toits en ferme de Hautefontaine, ici masquée, donc non figurée. Un autre plan succinct, réalisé en 1770 sur le , l’un au nord sur la corniche du versant viticole de la Marne, l’autre plus proche à l’ouest avant-corps. Compte-tenu de son exposition à la fois au sud (côté abbaye) et nord (pour la vue sur la reste aujourd’hui que l’aile orientale édifiée au XVIIIe siècle et couverte de bardeaux en façade sur
  • Ancienne abbaye de Trois-Fontaines
    Ancienne abbaye de Trois-Fontaines Trois-Fontaines-l'Abbaye - Le Village - place du Château - en village - Cadastre : 2016 AC 28 à 31, 118 les ruines de l'église abbatiale sont comprises dans la parcelle 29
    Historique :
    , aux confins des diocèses de Châlons et de Toul sur la frontière d’Empire. La fondation de la première lorraines à Vic-sur-Seille dès 1200, dans le bassin métallurgique wasséen sur donation comtale de 1171 (AD51 dont les mentions sont rares ou irrégulières voire contradictoires. Constituées sur un domaine déjà donc moins visibles. Les bulles n’en citent que 3 sur 6 dans un premier temps (Trois-Fontaines-la rentes. Les moines ont possédé des moulins sur les principales rivières, l’Ajot et Vitry sur la Saulx ou encore Frignicourt sur la Marne. Au total, Trois-Fontaines est parvenu à constituer un patrimoine très situées sur le territoire abbatial à l’exception de Trois-Fontaines-la-Grange (AD51, 22H10). Même sans
    Description :
    ) si l’on veut tenter une restitution sur une base saine. Grâce aux fouilles effectuées par le père A convers qui peut être restituée (85 x 16 m env.) sur la base des mesures prises en 1705 (G. Vilain quelques hypothèses sur le plan du Trois-Fontaines médiéval. En s’appuyant par ailleurs sur les amorces du bâtiment des moines, mises au jour par A. Dimier dans le prolongement du bras sud du transept, sur l’ancienne porte des convers dans la 2e travée du bas-côté sud de l’église (ouvrant sur la ruelle des convers ) (ill. IVR21_20155100256NUCA), et sur l’emplacement du passage transversal du bâtiment des convers vestige de l’abbaye ancienne, l’église abbatiale mesurait 70 m sur 40 au transept et comptait 3 vaisseaux terminait à l’est par un petit chevet plat et carré de 6 m sur 6, selon la tradition dite bernardine (ill . Des plaques de marbre furent appliquées sur les murs (A. Dimier, "Trois-Fontaines, abbaye cistercienne urbanistique, articulé sur la perspective prolongeant l’axe SW-NE de la route d’accès jusqu’au fond du vallon
    Annexe :
    . XX, II-1992, n° 307, p. 409-414 BARTHÉLEMY, Édouard de, Essai sur les abbayes du département de la , Édouard de, Diocèse ancien de Châlons-sur-Marne. Histoire et monuments, Paris, 1861, t. I, p. 164-167 et . 605-706 FONTENOY, G. de, Notice sur l’abbaye Notre-Dame de Trois-Fontaines, Saint-Dizier, 1937, 79 p Champagne méridionale (Aube) des origines à 1790, Langres-Angers, 1942-1948, p. 836-837 SAVETIEZ, Ch - juil. 1998, p. 126-127 [s. n.], "Abbaye de Trois-Fontaines", Châlons-sur-Marne. Guide touristique
    Texte libre :
    , aux confins des diocèses de Châlons et de Toul sur la frontière d’Empire. La fondation de la première lorraines à Vic-sur-Seille dès 1200, dans le bassin métallurgique wasséen sur donation comtale de 1171 (AD51 dont les mentions sont rares ou irrégulières voire contradictoires. Constituées sur un domaine déjà donc moins visibles. Les bulles n’en citent que 3 sur 6 dans un premier temps (Trois-Fontaines-la rentes. Les moines ont possédé des moulins sur les principales rivières, l’Ajot et Vitry sur la Saulx ou encore Frignicourt sur la Marne. Au total, Trois-Fontaines est parvenu à constituer un patrimoine très situées sur le territoire abbatial à l’exception de Trois-Fontaines-la-Grange (AD51, 22H10). Même sans 1833 (AD51, 3P1312/6, section D) si l’on veut tenter une restitution sur une base saine. Grâce aux particulier l’ancienne aile des convers qui peut être restituée (85 x 16 m env.) sur la base des mesures cadastral, autorisent quelques hypothèses sur le plan du Trois-Fontaines médiéval. En s’appuyant par
  • Eglise paroissiale Saint-Simon-et-Saint-Jude de Sermiers
    Eglise paroissiale Saint-Simon-et-Saint-Jude de Sermiers Sermiers - rue de l'église - en village - Cadastre : 2014 B 350
    Historique :
    que la date était portée sur la toiture. Autour de 1864, une tribune composée d’une balustrade à
    Référence documentaire :
    . Arcis-sur-Aube : Léon Frémont, 1902. ) Plan, vue latérale et coupe [de l'église de Sermiers] / Rohault de Fleury del. Janvier 1898. dess sur . Janvier 1898. 1 dess. sur papier : en n. (BM Reims. CXXV-3923).
    Représentations :
    d’une fenêtre à remplage flamboyant. Au niveau de la nef, sur le linteau de la porte, est gravé
    Texte libre :
    Jadart écrit dans son ouvrage sur cet édifice en 1902 que le collatéral sud subi des transformations dommages de guerre sont constatés sur l’église. Quelques années plus tard, L’architecte Abel Robert dresse
  • Statue : Christ aux liens
    Statue : Christ aux liens Sermiers - rue de l'église - en village - Cadastre : 2016 B 350
    Référence documentaire :
    . Arcis-sur-Aube : Léon Frémont, 1902.
    Représentations :
    Le Christ est assis, le mains liées croisées sur ses cuisses. A ses pieds, troués par les clous
    Annexe :
    3, sur un fond peint naguère en bleu. Une inscription en dix lignes s'étend au-dessous, gravée sur [...]. J'ai donc procédé à une enquête sur place et demandé des explications écrites à M. le maire de Semiers , curé affectataire de Sermiers] m'a, par lettre, envoyé un rapport sur la destruction volontaire de loin d'avoir eu une chute malencontreuse, il y a eu bris volontaire et c'est sur les protestations de a restaurer, nous l'avons fait tomber lourdement sur le sol. Comme elle avait été détériorée dans cette chute
    Illustration :
    Détail sur le visage. IVR21_20175101618NUCA Détail sur les mains et buste. IVR21_20175101619NUCA
  • Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint-Sauveur d'Hermonville
    Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint-Sauveur d'Hermonville Hermonville - place de l'église - en ville - Cadastre : 2016 AE 101
    Annexe :
    Vandœuvre (Aube) ; h = 128 ; la = 37 ; pr = 35. .. Ornement blanc n°3 : chasuble, voile de calice ; fond damassé blanc, galon brodé, orfroi repris sur le : chasuble ; fond en velours violet, broderie d'applique sur âme en carton en fil de soie jaune et doré , étole ; fond en velours noir, broderie d'applique sur âme en carton en fil de soie argenté, galon brodé
  • Usine d'apprêt des étoffes Margotin, puis tréfilerie et usine de tissage métallique Stimar, puis Tissmétal Lionel Dupont, puis Tissmétal S.A., actuellement immeubles à logements
    Usine d'apprêt des étoffes Margotin, puis tréfilerie et usine de tissage métallique Stimar, puis Tissmétal Lionel Dupont, puis Tissmétal S.A., actuellement immeubles à logements Reims - 14-28 chaussée Bocquaine rue Arlette Rémia-Coudron - en ville - Cadastre : 1974 HZ 87, 88
    Annexe :
    partir de bobines précédemment citées, l´opération consiste à rassembler sur un même support (ensouple dans les moulins à broyer le minerai (''Les Douze Livres sur la Métallurgie'' publiés en 1556 par '', cette branche de l´artisanat, par ses exigences sur la précision des tissus, exercera une grande influence sur le développement de l´industrie des toiles métalliques. Pour la première fois, en 1786, il est ´effectuait sur des métiers manuels à fils de chaîne verticaux. Ultérieurement, les fils de chaîne furent mis horizontalement comme cela était l´usage sur les métiers à tisser les fibres naturelles. Les applications des , écrans moustiquaires décorés, etc. C´est à l´aube de l´ère industrielle que la toile métallique va sophistiquées, dans les industries de pointe comme : -l´espace : réservoir capillaire sur satellite, -l isolant exceptionnel. -l´impression sur verre : précision et résistance permettent la décoration en grande série, multicolore ou avec métaux précieux d´articles en verre. Sur le plan de la technologie, le
    Illustration :
    Vue des immeubles à logements construits sur l'ancien site industriel IVR21_20145102384NUCA
  • Présentation des objets mobiliers de l'église Saint-Simon-et-Saint-Jude de Sermiers
    Présentation des objets mobiliers de l'église Saint-Simon-et-Saint-Jude de Sermiers Sermiers - rue de l'église - en village - Cadastre : 2016 B 350
    Référence documentaire :
    . Arcis-sur-Aube : Léon Frémont, 1902.
    Annexe :
    circulaire adossée et sur pied, escalier tournant arrivant par la droite ; 19e siècle ? ; h = 226 ; la = 137 coupe ; instruments de la Passion et vertus théologales sur le pied, portrait de la Sainte Famille sur , dressée sur une sorte de massif, en souvenir probablement de l'ancien vocable d'un autel sous ce titre me prêter sur les Vierges champenoises ne la mentionne pas. Pour en compenser la perte, j'ai fait don à l'église de la Descente de Croix que vous avez pu voir sur l'autel majeur." Rapport du fronton et entablement supportés par des consoles et reposant sur deux colonnes corinthiennes cannelées ; au milieu, une grande niche cintrée, et sur les côtés deux petites niches, au-dessus desquelles se tiennent deux anges agenouillés. Note : Ce retable, nous-a-t-on dit sur place en 1881, viendrait de la
1