Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Statue : Charité
    Statue : Charité Troyes - rue Vauluisant - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Référence documentaire :
    Saint-Pantaléon de Troyes. [195. ?]. 2 photogr. (Conservation des antiquités et objets d'art de l'Aube).
    Aires d'études :
    Aube
    Illustration :
    antiquités et objets d'art de l'Aube) IVR21_20031040048NUC Vue d'ensemble de la statue sur son socle IVR21_20081000807NUCA Vue d'ensemble de la statue sur son socle IVR21_20081000814NUCA Vue de trois-quarts senestre rapprochée sur la partie haute IVR21_20081000820NUCA Vue de trois-quarts dextre rapprochée sur la partie haute IVR21_20081000821NUCA
  • Église paroissiale Saint-Nizier
    Église paroissiale Saint-Nizier Troyes - place Saint Nizier - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil général de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Historique :
    portail s'ouvrant sur le flanc sud à la hauteur de la troisième travée porte la date 1531. Celui en juin ainsi que l'attestent deux inscriptions placées sur son soubassement). Laurent Baudrot érige le
    Référence documentaire :
    dess. : encre sur calque ; 24,5 x 19 cm (UDAP Aube) Comptes de l'église, construction de la tour, 1602 AD Aube. 18 G 16 (registre). Comptes de l'église Aube. Troyes. Eglise Saint-Nizier. Plan de repérage des vitraux, 1956 Aube. Troyes. Eglise Saint -Nizier. Plan de repérage des vitraux / Agence des Bâtiments de France Aube et Yonne. 1956, octobre. 1 (AD Aube. 2 J 715). . Dans : "Album pittoresque et monumental du département de l'Aube" / Charles Fichot, 1854. 20 cm (AD Aube. 2 J 752, pces 10 et 11).
    Description :
    , avec pignons couverts sur les élévations du transept et pignon découvert sur la façade. Des toits
    Aires d'études :
    Aube
    Texte libre :
    de l’architecte Gérard Faulchot qui en éleva le premier niveau de 1602 à 1606. Sur le soubassement , deux inscriptions témoignent du commencement du chantier. L'une, sur le côté ouest, est un quatrain en , sur la façade nord, est un distique latin : Dum, post sexcentos annos et mille secundus, / Labitur est identique à celui réalisé en 1604 par le même Faulchot sur le campanile de l’horloge de l’église Saint-Jean difficile par la disparition du décor sculpté qui doublait les pilastres sur toute la hauteur par une structure d’arc de triomphe répétée sur deux niveaux. Elle aurait été achevée en 1574 et le dû s’aligner sur une rue en courbe, limitant la saillie de la chapelle de droite. Autre variante, au
    Illustration :
    Plan de l'église, d'après un relevé de 1956 (UDAP Aube). IVR21_20171000003NUC St. Nizier à Troyes [vue intérieure vers le chœur] / Dauzats. [ca 1843-1844] (AD Aube. 2 J 715 St-Nizier [portail ouest] / Gustave Lancelot. [2e moitié 19e siècle] (AD Aube. 2 J 752, pces 10 et Troyes (Aube) - Intérieur de Saint-Nizier - le choeur. [début 20e siècle]. 1 impr. photoméc Portail nord : vue rapprochée sur le premier niveau. IVR21_20141000756NUCA Portail nord : vue rapprochée sur le deuxième niveau. IVR21_20141000757NUCA
  • Église paroissiale Saint-Nicolas
    Église paroissiale Saint-Nicolas Troyes - rue Marie-Pascale-Ragueneau - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de l'Aube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale recensement du patrimoine mobilier des églises de l'Aube
    Historique :
    1552, l’effort porta sur la partie occidentale de l’église, appelée le « Mont de Calvaire ». Puis, Jean (marché passé en 1551) probablement sur les plans de Dominique Florentin, le côté nord de 1553 à 1566 Remy Mauvoisin (la date de 1594 est inscrite sur l’arc doubleau entre la troisième et la quatrième
    Référence documentaire :
    -Nicolas. Plan d'ensemble. 1:100. 1959. 1 dess. : encre sur calque ; 57,5 x 102,5 cm (UDAP Aube). . Extrait de : "Voyage archéologique et pittoresque dans le département de l'Aube" / A.-F. Arnaud, 1837. et porte d'Auxerre prise du Mail / attribué Alexandre Clausel. [avant 1859]. 1 photogr. pos. : sur Troyes (Aube). Église St-Nicolas, chœur pris du calvaire / Paul Robert, 1894 Troyes (Aube). Église 19e siècle]. 1 phototogr. épreuve contrecollée sur carton ; 23 x 19 cm (MAP. 84/10/1013 82CTN40). ). Mémoires de la société académique de l'Aube, 1982-1983, 111, p. 121-128.
    Description :
    ) ouvrant en tribune sur la nef. Elle est accessible par un escalier droit monumental logé dans les deux sud et au nord, ainsi que par le campanile sur le toit. L'église est entièrement construite en pierre à deux versants avec croupe simple du côté du massif occidental et polygonale sur l'abside. Les
    Aires d'études :
    Aube
    Texte libre :
    1552, l’effort porta sur la partie occidentale de l’église, appelée le « Mont de Calvaire ». Puis, Jean direction de Remy Mauvoisin (la date de 1594 est inscrite sur l’arc doubleau entre la troisième et la d’une toiture à deux pentes sur les chapelles ; piliers ondulés ; manière spécifique de traiter le décor , la fontaine mystique sur le meneau de la fenêtre centrale au deuxième et David (IM10004009) et Isaïe niveau a remplacé en 1631 deux anciennes fenêtres. La chapelle du Calvaire s’ouvre vers l’ouest sur une jardin des Oliviers, établi sur un terre-plein entre l’église et le rempart. À la suite de l’aménagement vers 1880, époque de son déplacement, car le poids de la statue reposant sur l’arc doubleau du passage idée de placer l’orgue sur la plate-forme du sépulcre, ce qui entraîna le report de la statue sur un avaient été réalisées par maître Claude, identifiable au sculpteur Claude Bornot de Bar-sur-Seine, en 1533 l’année suivante par le maçon Sébastien Delacour sur les dessins de Jacques Souplet. Les voûtes
1