Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Martin de Warmeriville
    Église paroissiale Saint-Martin de Warmeriville Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC 01 172
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture et de la communication (c) Conseil général de la Marne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale recensement du patrimoine mobilier des églises de la Marne
    Historique :
    L'église actuelle remplace un édifice construit au 12e et 13e siècle, détruit au cours de la église de style néo-roman, en collaboration avec Lacote-Wary, qui signe les décors du chœur.
    Référence documentaire :
    AD Marne. G 258. Doyenné de Lavannes : Bazancourt et Pomacle annexe. (1765-1791) Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série G : G 258. Doyenné de Lavannes : paroisse de Bazancourt AD Marne. 2 G 1641. Réparations de l'église. (1649-1751) AD Marne. Série G : 2 G 1641. Réparations de l'église. (1649-1751). AD Marne. 2 O 5140. Dossier de travaux. Église de Warmeriville. (1862-1932) AD Marne. Série O : 2 O Plan et élévation de l'église de Warmeriville telle qu'elle étoit avant l'incendie de la flèche . Auteur inconnu, vers 1750 (AD Marne. 2 G 1641/53) Plan et élévation de l'église de Warmeriville telle qu'elle étoit avant l'incendie de la flèche / Auteur inconnu. [s.d.]. 1 dessin : encre, lavis. 1 repro Plan de l'église de Warmeriville. Avant 1863. (BM Reims Carnegie. BMR 74-432) Plan de l'église de Ensemble de plans pour le 2e projet de la nouvelle église. R. Berger et V. Huet, 1925 (AD Marne. 2
    Représentations :
    les attributs de saint Martin : la mitre avec fanions et la crosse. Enfin, le portail occidental est Le décor sculpté de l'église est localisé sur les façades extérieures : arc et archivolte de l'entrée occidentale, face ouest du clocher et dernier niveau sur les 4 faces, tympan de l'accès latéral sud. Le parement de l'église en appareil irrégulier constitue en lui-même un décor, en alternant avec une assise régulière sous et entre les ouvertures (façades nord et sud). Un jeu plus complexe de parement est réalisé au dernier niveau du clocher, réalisant un damier de surfaces planes et brutes. Sous horizontal. Au-dessus de l'entré sud, le tympan sculpté porte le nom du vocable en archivolte, et représente dessous un drap plissé. À l'intérieur, les piles de la nef sont coiffées de chapiteau à corbeille, au décor simple de bandes. Les murs de l'abside du chœur sont revêtus de plaques de marbre de travertin jaune. Aujourd'hui, les murs de la nef peints en blanc cachent sans doute un décor peint, à l'image de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église est un édifice de plan allongé. Un clocher porche surplombe la façade occidentale, créant un vestibule à l'entrée de la nef. Le vaisseau central de celle-ci, à deux niveaux d'élévation et profond de 5 travées, s'ouvre au nord et au sud par de grandes arcades en plein-cintre sur des collatéraux . De part et d'autre du vestibule, se trouve la chapelle des fonts au sud, l'accès à la chaufferie, à semi-circulaire, flanqué de part et d'autre de deux annexes : la sacristie au sud, un débarras au nord . La nef est voûtée en berceau à lunettes sans arc doubleau, et l'abside en cul-de-four.
    Localisation :
    Warmeriville - place de l'église Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AC 01 172
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin de Warmeriville
    Vocables :
    Saint-Martin
    Texte libre :
    l’Académie de Reims, vol. 146, 1931-1932). L’église est placée sous le vocable de Saint-Martin dès sa Place de l'église, est marqué par un tympan sculpté représentant les attributs de saint Martin dans une , l'autre à saint Martin mais également à saint Druon (Cousin-Henrat, op. cit.). Les sources fournissent peu menace ruine, notamment la chapelle Saint-Martin-Saint-Druon, située dans le bras sud du transept, dont les travaux sont financés en 1674 par des religieux de Saint-Thierry (AD Marne. G 252). En 1683, la , la modeste église souffre, comme les églises de Saint-Étienne-sur-Suippe, Selles et Saint-Masmes, du Présentation historique La construction de l’église primitive détruite pendant la première guerre et reconstruit au 19e siècle. Bâti en forme de croix latine en pierre et craie, l’édifice comprend une nef, deux bas-côtés, un transept surmonté d’une tour de croisée et une abside à 5 pans (Travaux de création, d’après le pouillé de 1316 (Cousin-Henrat. Études historiques sur Warmeriville et ses dépendances
    Couvrements :
    cul-de-four
    Illustration :
    Plan et élévation de l'église de Warmeriville avant l'incendie de la flèche. Auteur inconnu, vers Plan de l'église de Warmeriville. Avant 1863. IVR21_20165115863NUC L'église de Warmeriville. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_20165115861NUC Vue de la façade occidentale. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_20165115862NUC Chapiteaux dans le choeur de l'église. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_19955100611X Grilfes au 1er pilier du choeur près de la nef. Abbé Chevallier, 19e. IVR21_19955100606X Église : vestiges de guerre, abri. Léon Doucet, s. d. IVR21_20165115864NUC Église : vestiges de guerre, abri. Léon Doucet, s. d. IVR21_20165115865NUC Église : vestiges de guerre, abri. Léon Doucet, s. d. IVR21_20165115866NUC Détail du tympan du portail de la façade sud. IVR21_20165115868NUCA
1