Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1837 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs)
    Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs) Saint-Parres-lès-Vaudes - 38 rue Georges Furier - en village - Cadastre : 1983 A 226, 228, 736, 784, 785, 814 à 816
    Historique :
    La société de la tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes fait édifier une usine après la creuses et de tuiles mécaniques y sont produites. En 1968, un four tunnel pouvant produire 5000 tonnes par briques. En 2013 (complément d'enquête), le site est occupé par une société de ventes aux enchères
    Référence documentaire :
    Les métiers du feu. La vie en Champagne, n° 37, juillet-août 1956 Les métiers du feu. La vie en
    Description :
    Site desservi par voie ferroviaire. Bureau à un étage carré, avec façades enduites et toit à longs -chaussée en briques ou briques creuses et pans de fer recouvertes récemment par un essentage de tôle, avec
    Localisation :
    Saint-Parres-lès-Vaudes - 38 rue Georges Furier - en village - Cadastre : 1983 A 226, 228, 736, 784
    Titre courant :
    Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires
    Appellations :
    dite tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires
  • Église paroissiale
    Église paroissiale Saint-Parres-lès-Vaudes - en village
    Historique :
    L'église fut donnée dans les dernières années du 11e siècle et en 1103 à l'abbaye de Molesme par Geoffroi de Troyes, sénéchal de Champagne. Les maisons de Ray (13e siècle), puis de Cicon (14e siècle
    Localisation :
    Saint-Parres-lès-Vaudes - en village
    Vocables :
    Saint-Parres
  • Verrière historiée (nef, mur sud) : Jugement dernier
    Verrière historiée (nef, mur sud) : Jugement dernier Saint-Parres-lès-Vaudes - rue Georges Furier - en village
    Historique :
    Pèsement des âmes de la lancette gauche date du 19e siècle. La verrière a été restaurée en 1953 par
    Référence documentaire :
    , Véronique, FINANCE, Laurence de, LAUTIER, Claudine. Les vitraux de Champagne-Ardenne. Paris : CNRS, 1992
    Représentations :
    saint Michel et au-dessus, les Elus accueillis par saint Pierre et saint Michel au Paradis. Lancette , saint Jean, ange : Les instruments de la Passion droite : des diables et Léviathan avalant les Damnés. Tympan : Christ, la Vierge et saint Jean Jugement dernier, Léviathan, Elu, saint Pierre, saint Michel, Pèsement des âmes, Christ, Vierge Une scène par lancette dans un encadrement architecturé. Lancette gauche : Pèsement des âmes par intercesseurs, 2 anges portant les Instruments de la Passion.
    Localisation :
    Saint-Parres-lès-Vaudes - rue Georges Furier - en village
    États conservations :
    Ensemble très restauré, notamment le tympan (Christ, la Vierge et saint Jean intercesseurs, bordure Pèsement des âmes). Un trou sur le fond bleu de la lancette droite. Encrassement par endroits (parties 16e
  • Verrière hagiographique (chœur) : Vie du Christ
    Verrière hagiographique (chœur) : Vie du Christ Saint-Parres-lès-Vaudes - rue Georges Furier - en village
    Historique :
    Verrière réalisée par Martin-Hermanowska, peintre-verrier à Troyes.
    Référence documentaire :
    , Véronique, FINANCE, Laurence de, LAUTIER, Claudine. Les vitraux de Champagne-Ardenne. Paris : CNRS, 1992
    Représentations :
    sainte Madeleine saint Pierre Saint-Esprit 2 scènes sur fond naturel superposées par lancette. 3 scènes dans 3 ajours du tympan. Lancette haut). Tympan : Apparition du Christ à saint Pierre (à gauche) ; Apparition du Christ aux apôtres (à droite) ; Dieu le Père et la colombe du Saint-Esprit (en haut) ; ornements végétaux, phylactères.
    Localisation :
    Saint-Parres-lès-Vaudes - rue Georges Furier - en village
  • Verrière historiée (sacristie) : Saint Nicolas sauvant les matelots ; Remise d'une pièce à sainte Geneviève par saint Germain d'Auxerre
    Verrière historiée (sacristie) : Saint Nicolas sauvant les matelots ; Remise d'une pièce à sainte Geneviève par saint Germain d'Auxerre Troyes - 11 rue du cloître Saint-Etienne - en village
    Représentations :
    Les scènes figurées sont représentées au centre des verrières encadrées par un décor de quadrilobes saint Nicolas sauvant un navire du naufrage saint Germain d'Auxerre bénissant sainte Geneviève . Vantail gauche : Saint Nicolas sauvant un navire du naufrage. Vantail droit : Saint Germain d'Auxerre remettant une médaille à sainte Geneviève en présence de saint Loup.
    Localisation :
    Troyes - 11 rue du cloître Saint-Etienne - en village
    Titre courant :
    Verrière historiée (sacristie) : Saint Nicolas sauvant les matelots ; Remise d'une pièce à sainte Geneviève par saint Germain d'Auxerre
    États conservations :
    Vantail droit : visage de sainte Geneviève et angle supérieur en haut à gauche fendus.
    Illustration :
    Remise d'une médaille à sainte Geneviève par saint Germain d'Auxerre en présence de saint Loup Miracle de saint Nicolas IVR21_20161006293NUC2A
  • Ensemble de 2 roses historiées (baies 107, 108) : Education de la Vierge ; Sainte-Barbe vénérée par les ardoisiers
    Ensemble de 2 roses historiées (baies 107, 108) : Education de la Vierge ; Sainte-Barbe vénérée par les ardoisiers Fumay - place de l' Eglise - en ville
    Inscriptions & marques :
    Don de la Société du Moulin Sainte-Anne (baie 107) ; La Société de Liémery par M. Gosset 1874 (baie
    Historique :
    , celle de Liémery (commune de Haybes) pour la rose de Sainte-Barbe, de la Société du Moulin Sainte-Anne
    Représentations :
    sainte Barbe Rose de Sainte-Barbe (baie 108) : deux ardoisiers, aux pieds desquels sont déposés leurs outils , ainsi qu'une femme sont agenouillés devant Sainte-Barbe, représentée avec ses attributs. En arrière-plan une église sur le modèle de l'église Saint-Georges de Fumay. Education de la Vierge (baie 107).
    Titre courant :
    Ensemble de 2 roses historiées (baies 107, 108) : Education de la Vierge ; Sainte-Barbe vénérée par les ardoisiers
    Illustration :
    Vue sur la rose du transept droit représentant Sainte-Barbe IVR21_20050800019NUCA Vue sur la rose du transept droit représentant Sainte-Barbe IVR21_20040800447NUCA Vue sur la rose du transept droit représentant Sainte-Barbe IVR21_20020800136XA
  • Ensemble de 2 verrières à personnages et historiées (baies 0, 3) : Education de la Vierge ; Miracle du vin par saint Remi ; sainte Anne protégeant les hommes ; Sainte Famille
    Ensemble de 2 verrières à personnages et historiées (baies 0, 3) : Education de la Vierge ; Miracle du vin par saint Remi ; sainte Anne protégeant les hommes ; Sainte Famille Baâlons - en village
    Inscriptions & marques :
    -NOUS. Lancette centrale gauche : MIRACLE/DU VIN. Lancette centrale droite : PAR ST REMI/A/CERNAY les
    Historique :
    Verrières exécutées par l'atelier Benoît frères de Nancy en 1955 (baie 3) et 1957 (baie 0).
    Représentations :
     : miracle du vin par saint Remi (l'évêque devant un tonneau rempli de vin dans la lancette de gauche et des hommes et enfants dans la lancette de droite). Lancette droite : sainte Anne protégeant les hommes sainte Anne saint Remi: miracle Lancette gauche : sainte Anne et la Vierge enfant (éducation de la Vierge). Lancettes centrales
    Description :
    Baie 0 composée de 4 lancettes en plein cintre, dont 2 lancette séparées par un meneau au centre et 2 lancettes latérales séparées par la maçonnerie. Lancettes latérales à personnages en pied sur un
    Titre courant :
    du vin par saint Remi ; sainte Anne protégeant les hommes ; Sainte Famille
  • Ensemble de 2 verrières historiées (chœur) : Martyre de saint Adalric par les Normands ; saint Bernard rendant la vue à une aveugle à Cunfin
    Ensemble de 2 verrières historiées (chœur) : Martyre de saint Adalric par les Normands ; saint Bernard rendant la vue à une aveugle à Cunfin Cunfin - en village
    Inscriptions & marques :
    de gauche) ; L'AN 888 ADALRIC ENFANT NE A CUNFIN FUT MARTYRISE PAR LES NORMANDS EN LA HAINE DE LA ) ; monogramme VINCENT LARCHER / 1860 (sous l'infirme de gauche) ; L'AN 1136 SAINT BERNARD VISITANT CUNFIN RENDIT
    Historique :
    Verrières réalisées en 1860 par Louis-Germain Vincent-Larcher.
    Représentations :
    gothiques et sur un fond de paysage. Baie 1 : Martyre de saint Adalric par les Normands Baie 2 : Saint saint Bernard saint Adalric Les scènes figurées sont représentées au centre d'un cadre architecturé composé de colonnettes Bernard rendant la vue à une aveugle à Cunfin ; la chapelle sainte Anne de Cunfin est représentée en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Troyes - place Saint-Pierre
    Titre courant :
    Ensemble de 2 verrières historiées (chœur) : Martyre de saint Adalric par les Normands ; saint
    États conservations :
    sur certaines parties de la scène figurée comme l'épée ou les carnations des soldats ; trou dans la
    Illustration :
    Baie 1 : détail de la scène du martyre de saint Adalric IVR21_20161007166NUC2A Baie 1 : les soldats Normands IVR21_20161007168NUC2A Baie 2 : scène du miracle de saint Bernard guérissant une aveugle IVR21_20161007174NUC2A
  • Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs)
    Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs) Saint-Parres-lès-Vaudes - 38 rue Georges Furier - en village - Cadastre : 1983 A 226, 228, 736, 784, 785, 814 à 816
    Dossier :
    Ateliers de fabrication vus depuis le sud Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes
  • Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs)
    Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs) Saint-Parres-lès-Vaudes - 38 rue Georges Furier - en village - Cadastre : 1983 A 226, 228, 736, 784, 785, 814 à 816
    Dossier :
    Atelier de réparation vu depuis l'ouest Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement
  • Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs)
    Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs) Saint-Parres-lès-Vaudes - 38 rue Georges Furier - en village - Cadastre : 1983 A 226, 228, 736, 784, 785, 814 à 816
    Dossier :
    Plan de site, état en 2013 Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau
  • Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs)
    Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs) Saint-Parres-lès-Vaudes - 38 rue Georges Furier - en village - Cadastre : 1983 A 226, 228, 736, 784, 785, 814 à 816
    Dossier :
    Plan de site, état en 1986 Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau
  • Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs)
    Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs) Saint-Parres-lès-Vaudes - 38 rue Georges Furier - en village - Cadastre : 1983 A 226, 228, 736, 784, 785, 814 à 816
    Dossier :
    Atelier de fabrication, vue partielle depuis le sud-est Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les -Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs)
  • Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs)
    Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs) Saint-Parres-lès-Vaudes - 38 rue Georges Furier - en village - Cadastre : 1983 A 226, 228, 736, 784, 785, 814 à 816
    Dossier :
    Atelier de fabrication vu depuis le sud-est Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes
  • Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs)
    Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs) Saint-Parres-lès-Vaudes - 38 rue Georges Furier - en village - Cadastre : 1983 A 226, 228, 736, 784, 785, 814 à 816
    Dossier :
    Entrée de l'usine vue depuis le sud-est Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement
  • Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs)
    Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes, actuellement SCP Boisseau Pomez (commissaires-priseurs) Saint-Parres-lès-Vaudes - 38 rue Georges Furier - en village - Cadastre : 1983 A 226, 228, 736, 784, 785, 814 à 816
    Dossier :
    Atelier de fabrication vu depuis le sud-ouest Tuilerie mécanique de Saint-Parres-les-Vaudes
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Rumilly-lès-Vaudes - en village
    Référence documentaire :
    Portail occidental, église Saint-Martin de Rumilly-lès-Vaudes. 1955. 1 photogr. (A Évêché Troyes).
    Dossier :
    Portail occidental, église Saint-Martin de Rumilly-lès-Vaudes. 1955. 1 photogr. (A Évêché Troyes ) Église paroissiale Saint-Martin
  • Ensemble de 13 statues, dits Les Saints d'Auflance : saints Bernard, Walfroy, Pau, Agrappaud, Ternel, Quirin, Jean, Maur, Donat ; et saintes Apolline, Barbe ; Vierge à l'Enfant ; Education de la Vierge
    Ensemble de 13 statues, dits Les Saints d'Auflance : saints Bernard, Walfroy, Pau, Agrappaud, Ternel, Quirin, Jean, Maur, Donat ; et saintes Apolline, Barbe ; Vierge à l'Enfant ; Education de la Vierge Auflance
    Inscriptions & marques :
    Numéros d'entrée au dépôt du château-fort de Sedan : Saint Donat : n°74 ; saint Bernard : n°75  ; saint Paul ; n°76 ; saint Quirin : n°77 ; sainte Anne : n°78 ; saint Agrapaud : n°79 ; sainte Apolline  : n°80 ; saint Ternel : n°81 ; saint Walfroy : n°82 ; sainte Barbe : n°83. Numéro d'inventaire au dépôt d'art sacré de Charleville-Mézières : Sainte Apolline : n°2004/434. Entrée au dépôt le 6 juin 1979 (accusé réception n°79/656 du CAOA au maire). Les autre statues portent les numéros suivants : 2004/161
    Historique :
    présentation les statues suivantes : sainte Anne ; saint Ternel ; saint Donat ; saint Agrappaud ; saint Walfroy La Vierge à l'Enfant peut dater du 15e siècle. Art populaire. Les statues ont été déposées au dépôt d'art sacré du château de Sedan le 6 juin 1979 par mesure de sécurité après le vol de trois statues classées et d'un moulage de sainte Thérèse dans l'église en décembre 1978. Le dépôt s'étant déplacé à Charleville-Mézières, les 10 statues de la chapelle y ont été transférées en 1997. Elles devraient faire partie à terme de la présentation du Trésor de la basilique de Mézières. Seraient concernées par cette  ; saint Paul ; saint Bernard ; saint Quirin ; sainte Apolline (entrée au dépôt de Charleville le 31 juillet 1997) ; sainte Barbe. Le statues volées avaient été restaurées en 1976.
    Observation :
    La statue de saint Donat a fait l'objet d'une présentation lors de l'exposition Après la pluie le beau temps : l'Homme et la météo, organisée par la RMN au Musée National des Arts et Traditions
    Référence documentaire :
    p.2 Saint de village. Présence Ardennaise, cahier n°14, Printemps 1953 Saint de village. Présence p.2 Le vocable de saint Agrappart ou saint Agrapau. Enquête du Musée de la vie Wallone, janvier -décembre 1954 GAIFFIER Baudoin de. Le vocable de saint Agrappart ou saint Agrapau. Enquête du Musée de la
    Vol :
    statues de la chapelle des Saints-d'Auflance ont été déposées par mesure de sécurité au dépôt d'art sacré Suite au vol de trois statues dans l'église d'Auflance dans la nuit du 30 au 31 décembre 1978, les volées en 1978 : saint Maur ; saint Jean ; Vierge à l'Enfant.
    Représentations :
    saint Bernard saint Paul sainte Apolline saint Quirin saint Jean sainte Barbe saint Maur saint Donat
    Titre courant :
    Ensemble de 13 statues, dits Les Saints d'Auflance : saints Bernard, Walfroy, Pau, Agrappaud , Ternel, Quirin, Jean, Maur, Donat ; et saintes Apolline, Barbe ; Vierge à l'Enfant ; Education de la
    Dimension :
    h=55,6 ; la=30 ; pr=15 ; Dimensions de la statue de saint Donat, avec le socle. Statue seule : h = 51,4. Sainte Apolline : h = 54 ; la = 22 ; pr = 14.
    États conservations :
    Sainte Apolline : Ecaillage de la polychromie et pulvérulence du bois. Doigts de la main droite
    Appellations :
    dits Les Saints d'Auflance
    Illustration :
    [Vue partielle sur les saints d'Auflance, avant 1978]. [avant 1978]. 1 photogr. : n. et b. (AD [Vue partielle sur les saints d'Auflance, avant 1978]. [avant 1978]. 1 photogr. : n. et b. (AD [Statue : saint Jean, bois polychrome, après restauration] / Maxime Chiquet photographe. 1977. 1 [Statues : saint Paul, saint Donat, sainte Apolline, bois polychrome]. [20e siècle]. 1 photogr. : n [Statues : saint Jean, saint Quirin, saint Agrapaud, bois polychrome]. [20e siècle]. 1 photogr. : n [Statues : sainte Barbe, saint Ternel, bois polychrome]. [20e siècle]. 1 photogr. : n. et b [Statues : saint Bernard, sainte Anne, et la Vierge, saint Maur, bois polychrome]. [20e siècle]. 1 [Statues : saint Paul, saint Donat, sainte Apolline, La Vierge Marie, saint Ternel, bois polychrome [Statue : saint Walfroy, bois polychrome]. [20e siècle]. 1 photogr. : n. et b. IVR21_20130838915NUC [Saint Walfroy (saints d'Auflance) et saint Antoine (collection Brissot), janvier 1953] / Jacques
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Rumilly-lès-Vaudes - en village
    Historique :
    s'associèrent, par pariage, pour Rumilly ; le roi succéda au comte de Champagne et engagea sa part, au 16e accorde des indulgences pour les travaux. Jean Colet, son frère, official de l'évêque, également curé de donateur ou sous l'apparence de saint Jean : son nom et ses armes (d'or à chevron d'azur, chargé en chef tour, figurations de saint Martin avec Jean Colet en donateur.
    Référence documentaire :
    Portail occidental, église Saint-Martin de Rumilly-lès-Vaudes. 1955. 1 photogr. (A Évêché Troyes).
    Précisions sur la protection :
    Eglise : classement par liste de 1840.
    Description :
    pans ; l'ensemble comprend des chapelles latérales établies entre les contreforts ; porche d'entrée
    Localisation :
    Rumilly-lès-Vaudes - en village
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Vocables :
    Saint-Martin
    Illustration :
    Portail occidental, église Saint-Martin de Rumilly-lès-Vaudes. 1955. 1 photogr. (A Évêché Troyes
  • Statue : Saint Sébastien
    Statue : Saint Sébastien Troyes - rue de la Madeleine - en ville
    Historique :
    la confrérie de Saint-Sébastien en 1515-1516.
    Référence documentaire :
    p. 100 Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales DUCOURET, Bernard , BOUDON-MACHUEL, Marion, MINOIS, Danielle et al. Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises
    Représentations :
    saint Sébastien: ordre de Saint-Michel Porte à son cou un large collier orné de coquilles et de rubans, terminé par un médaillon au contenu manquant (ordre de Saint-Michel).
    Titre courant :
    Statue : Saint Sébastien
    États conservations :
    endroit. Traces de polychromie ancienne. Polychromie des pieds effacée. Les pieds et les genoux
    Texte libre :
    La statue pourrait avoir été sculptée pour l’autel dédié au saint et édifié en 1515-1516, mais par attaché par une corde à une colonne à l’antique. Dans les orifices répartis sur son corps devaient être droite et porte le collier de l’ordre royal de saint Michel composé de coquilles reliées par des du Saint Sébastien de Vallant-Saint-Georges. À l’origine le collier, les cheveux et la draperie Rumilly-lès-Vaudes qui a pu être proposé. Marion Boudon-Machuel, extrait de : Les églises de Troyes son style elle est datable des années 1530. Debout sur une terrasse octogonale, saint Sébastien est fichées les flèches de son martyre, en métal ou en bois. Il est vêtu d’un simple linge noué sur la hanche « doubles las » dont le médaillon central devait contenir un relief du saint terrassant le dragon à l’instar l’anatomie, l’attitude souple accompagnée par l’envol du pan de tissu sur le côté droit, et des détails tels Chaource, ne résiste pas à la comparaison stylistique, ni le parallèle avec les figures du retable de
    Illustration :
    Saint Sébastien, statue de l'église paroissiale Sainte-Madeleine de Troyes. [195. ?]. 1 photogr. (A
1 2 3 4 92 Suivant