Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Autel, retable avec Vierge à l'Enfant
    Autel, retable avec Vierge à l'Enfant Troyes - rue de la Reine-Blanche - en ville
    Historique :
    Modèles pris à l'église de St André-les-Vergers, St Pantaléon et jubé de Villemaur.
    Représentations :
    Statue : Vierge à l'Enfant couronnée. Ornementation Renaissance.
    Titre courant :
    Autel, retable avec Vierge à l'Enfant
    Dimension :
    h = 535 ; la = 225 ; pr = 164,5, Dimensions avec degrés. Statue de la Vierge à l'Enfant : h = 100 m  ; la = 38 cm.. h = 535 ; la = 225 ; pr = 164,5, Dimensions avec degrés. Statue de la Vierge à l'Enfant  : h = 100 m ; la = 38 cm.
    Appellations :
    de la Vierge à l'Enfant
    Texte libre :
    travailla beaucoup à l’ameublement des églises troyennes. Entièrement en chêne, le retable est une synthèse originale de trois chefs-d’œuvre locaux de la Renaissance : le retable de la chapelle Saint-Jacques à Saint évidées en candélabre et niche à statuette ; le retable de la Vierge de Saint-André-les-Vergers pour le
    Illustration :
    Niche du retable : Vierge à l'Enfant sur un croissant de lune. IVR21_20031006815NUCA
  • Orgue
    Orgue Troyes - rue Pithou - en ville
    Historique :
    Un orgue est mentionné à Saint-Remy en 1607 sur le jubé qui séparait la nef des fidèles du chœur , commande et finance entièrement un nouvel instrument. Il fait appel à Charles Gadault, facteur d’orgues parisien, et à Jules-Édouard Valtat (1838-1871), sculpteur et fabricant de mobilier religieux installé à
    Référence documentaire :
    p. 117-117, 551, 331-332 Répertoire des travaux des facteurs d'orgues du IXe siècle à nos jours MARTINOD, Jean. Répertoire des travaux des facteurs d'orgues du IXe siècle à nos jours. Paris : Éditions
    Représentations :
    Buffet et tribune à ornements néogothiques.
    Auteur :
    [facteur d'orgues] Bossier J.-M.
  • Fonts baptismaux
    Fonts baptismaux Troyes - place Vernier - en ville
    Historique :
    Troyes, nommé Chanté, qui la vendit à M. Vincent, boulanger, rue de l'Hôtel de ville, à l'angle de la servit à cet usage jusqu'en 1849, époque où le propriétaire vendit sa maison pour habiter la rue Notre -Dame, au coin de la rue de la Petite-Tannerie. En quittant son ancien domicile, il la donna à l'église Saint-Urbain, sa nouvelle paroisse, où elle fut rendue à son ancienne destination. Cette cuve
    Texte libre :
    , datables de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe, furent séparés en deux à la Révolution pour servir de margelle à des puits. La cuve fut donnée à l’ancienne collégiale Saint-Urbain en 1849 où elle retrouva sa . L’ensemble, de plan octogonal, comportait à l’origine deux niveaux : la partie inférieure était rythmée sur chaque face par une arcature à trois lancettes, séparée de sa voisine par un contrefort miniature ; au visible à gauche
du panneau présenté ici en position centrale. Bien que ces sculptures soient fortement
    Illustration :
    Fonts baptismaux de la collégiale Saint-Urbain de Troyes. [195. ?]. 1 photogr. (A Evêché Troyes
1