Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 209 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • [M]IM_Recensement_OM_Marne
    [M]IM_Recensement_OM_Marne Reims - en ville
    Description :
    à compléter
    Titre courant :
    [M]IM_Recensement_OM_Marne
  • [M]église lot 2-6
    [M]église lot 2-6 Reims - en ville - Cadastre : 2016
    Description :
    À compléter
    Titre courant :
    [M]église lot 2-6
    Texte libre :
    A compléter
  • [M] POM avril 2017 RR/ED
    [M] POM avril 2017 RR/ED Reims - en vile
    Historique :
    A compléter
    Titre courant :
    [M] POM avril 2017 RR/ED
  • Peinture monumentale : monogramme M, croix, décor néo-gothique
    Peinture monumentale : monogramme M, croix, décor néo-gothique Bazancourt - - place de la mairie - en village - Cadastre : 2014 AC 01 184
    Inscriptions & marques :
    Monogramme : M
    Historique :
    , vitraux et autels à la maison Durieux, de Reims. Les archives consultées ne mentionnent pas ces peintures
    Représentations :
    ornement à forme architecturale ornementation Parois : semis de croix rayonnantes et lettre M. En partie basse : rinceau doré, faux drapé. Voûte
    Titre courant :
    Peinture monumentale : monogramme M, croix, décor néo-gothique
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Villers-Allerand - place des Déportés - en village - Cadastre : 2016 C 294
    Inscriptions & marques :
    / LANGENIEUX / ARCHEVÊQUE / DE REIMS. Donateurs : DON / DE M(ADA)ME V(EU)VE / JACQUET-CABREAU / ET DE LA FAMILLE / NOUVION-JACQUET / EN SOUVENIR DE LEUR DÉFUNTS / M(ONSIEUR) JOSEPH JACQUET / ET M(ONSIEUR) EDMOND
    Dénominations :
    chaire à prêcher
    Titre courant :
    Chaire à prêcher
  • Statue : Vierge à l’Enfant
    Statue : Vierge à l’Enfant Ville-Dommange - - en village - Cadastre : 2014 AB 213
    Inscriptions & marques :
    Sur la terrasse : M. DOUAY ; ND DE GRACE.
    Historique :
    Au début du 20e siècle, l’autel placé dans le bras sud du transept était consacré à la Vierge Marie , bien qu’il accueille le retable de saint Nicolas. Le tableau avait été retiré du retable à la fin du 19e siècle pour laisser place à une statue monumentale de la Vierge en plâtre ; celle-ci a été reportée dans le bras sud du transept, à gauche de l’autel du Sacré-Cœur. Cette statue de la Vierge de Marc Douay, jugée plus artistique et surtout plus petite que la précédente, a d’abord été placée dans les années 1930 sur l’autel Saint-Nicolas, puis, à une date inconnue mais plus récente, déplacée sur l’autel
    Référence documentaire :
    à la paroisse, consignés entre 1775 et 1936. (AP Ville-Dommange).
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant en pied de face peinte par saint Luc lui-même. L’icône, conservée à la Cathédrale de Cambrai, est une tempera sur panneau
    Titre courant :
    Statue : Vierge à l’Enfant
  • Chapelle (calice, patène, burettes, plateau, boîte)
    Chapelle (calice, patène, burettes, plateau, boîte) Witry-lès-Reims - - place de l'église - en village - Cadastre : 2014 AB 01 135
    Inscriptions & marques :
    Plateau : poinçon d'orfèvre : dans un losange vertical les lettres F H, en dessous M et au-dessus
    Historique :
    Le poinçon du maître François-Hubert Martin, orfèvre à Paris entre 1830 et 1852, est insculpé sur
    Dénominations :
    plateau à burettes
    États conservations :
    Un emplacement cylindrique reste vide à lʼintérieur de la boîte, témoigne d'un objet manquant appartenant à cet ensemble, peut-être une custode nécessaire à la distribution de la Communion.
  • Statue : Vierge à l'Enfant
    Statue : Vierge à l'Enfant Cuchery - - - en village - Cadastre : 2014 AE 138
    Historique :
    ; cet exemplaire a du remplacer une effigie plus ancienne, lors des importants travaux survenus en 1867 -1868 (AD Marne. 2 O 1523). Dans son recensement sommaire établit le 20 février 1928, M. Ed. Herbé mentionne la statue de la Vierge à l'Enfant "dans la partie rendue au culte" (AD Marne. 1338 W 17).
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant en pied de face La Vierge est représentée debout, le visage légèrement tourné à senestre ; elle est vêtue d'une longue robe couvrant bras et jambes et retenue à la taille par une ceinture dorée ; un manteau recouvre ; son bras gauche a disparu. Sa robe couvrante est serrée à la taille par une ceinture. Les deux personnages sont emprunts d'une certaine rigidité à la fois dans la posture, la façon dont les plis retombent sur le corps de la Vierge, et dans le traitement des visages ; ces traits laissent penser à une
    Titre courant :
    Statue : Vierge à l'Enfant
    Illustration :
    Statue : Vierge à l'Enfant, cliché CRMH F3822,23. IVR21_20165116632NUCB Vierge à l'Enfant, vue d'ensemble. IVR21_20165116625NUCA Vierge à l'Enfant, visage de la Vierge. IVR21_20165116626NUCA
  • Statue-reliquaire : Vierge à l'Enfant
    Statue-reliquaire : Vierge à l'Enfant Reims - place Museux - en ville - Cadastre : 2016 CZ 360
    Historique :
    soulève deux interprétations : soit une niche à reliques, soit usage de tabernacle. Givelet et Jadart signalent une œuvre analogue, datée 1554, à Pornic (44), qui servait peut-être de tabernacle.
    Référence documentaire :
    p. 29 Essais historiques sur l'église & la paroisse de Saint-Maurice de Reims LACATTE-JOLTROIS, M Statue : Vierge à l'Enfant (MAP. AP51W00780) Statue : Vierge à l'Enfant / Maxime Chiquet
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant en pied de face niche a été aménagée, au sommet taillé en lancette.
    Titre courant :
    Statue-reliquaire : Vierge à l'Enfant
    États conservations :
    Il manque la porte de la niche au revers. La statue a été restaurée en 1845 sous l'égide de l'abbé Nanquette, par M. Hécart : une partie de la couronne, le sceptre, le nez, une main de la Vierge, le nez et
  • Verrières à personnages (baies n°3, 5 à 10, 12 à 14)
    Verrières à personnages (baies n°3, 5 à 10, 12 à 14) Courville - rue de l'église - en village - Cadastre : 2016 AA 25
    Inscriptions & marques :
    JULIEN MARTYR. Dédicace : EN MÉMOIRE DE M(ONSIEU)R L'ABBÉ / GALLAND CURÉ DE / COURVILLE 1894 À 1935. Baie
    Historique :
    Ces vitraux sont une réalisation des ateliers Jacques Simon à Reims. Ils ont été réalisés entre
    Précision dénomination :
    verrière à personnage
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant en pied de face attributs : vases de roses, symboles des litanies mariales. Baie n°3 : Saint Louis. Baie n°5 : Vierge à couronne représentée dans l'oculus la surmontant permet de d'attribuer ce thème à la représentation). Baie
    Description :
    Panneau en arc cintré ou rectangulaire ou oculus de verres colorés assemblés à l'aide d'un réseau en plomb, maintenu par barlotières en fer dans l'encadrement de la maçonnerie. Ils sont protégés à l'extérieur par des grillages. Au-dessus un tympan à jour.
    Titre courant :
    Verrières à personnages (baies n°3, 5 à 10, 12 à 14)
  • Bac à traille de La Noue
    Bac à traille de La Noue Saint-Dizier - en ville - Cadastre : 2012 CT 404 2012 BN 238
    Historique :
    de La Noue a été établi en 1809 pour le compte de l'administration et le chemin fut placé, du ans après, par M. Paymal. Ce bac était mis en adjudication par l'Etat. Le 3 février 1853, un rapport de l'ingénieur ordinaire est établi sur la réclamation de Paymal-Molandre tendant à être mis en fermier Paymal-Molandre et le nouveau fermier Guinet. Il est fait mention des droits à percevoir sur le passe cheval du passage d'eau établi à la traverse de Marne à Chateau-Renard. Ce bac a été supprimé le
    Précision dénomination :
    bac à traille
    Description :
    D'après les descriptions il s'agissait d'un bac à traille qui se composait d'un bateau de 8,54 m et corde de 90 mètres de long servant à diriger le bac pendant la manoeuvre, un treuil situé sur la rive droite, d'un pieu d'amarre situé sur la rive gauche. Il ne subsiste aucune structure du bac à traille de
    Titre courant :
    Bac à traille de La Noue
    Annexe :
    passage. En 1819, ce chemin fut reporté dans la même propriété, à 150 m environ au dessus de sa position 0,15 de circonférence. Sur la rive droite, il a (mite) un point d'abordage de 2,30 m sur 0,25, garni de  : 25 octobre 1832, Copies de lettres expédiées par le Conseil municipal de St-Dizier : Le Maire à M proposant de soumettre à l'approbation du ministre des finances l'arrêté du 8 août 1811 et qu'il lui est lui a coûté l'ancienne nacelle de Chateau-Renard, par Claude François Piat, son fermier ; cette nacelle est établie derrière le faubourg de la Noue à Saint-Dizier et sert au passage de la Marne. Il veuve Roussel, née Paymal. Ce bac a été établi en 1809 pour le compte de l'administration et le chemin fut placé, du consentement de la ville de Saint-Dizier dans une propriété à elle appartenant ; cette du bac de Chateau-Renard. Ils demandent un ajout au cahier des charges sur la liberté de s'abonner à -Molandre tendant à être mis en possession du matériel du passage d'eau de Chateau-Renard.   -9 mai 1855
  • Ensemble des verrières (baies 0 à 18, baie 100)
    Ensemble des verrières (baies 0 à 18, baie 100) Gueux - - en village - Cadastre : 2014 AC 126
    Précision dénomination :
    verrière à personnage
    Auteur :
    [verrier, peintre-verrier] Damon M.
    Titre courant :
    Ensemble des verrières (baies 0 à 18, baie 100)
  • Verrière à personnage : Saint Vincent (baie 10)
    Verrière à personnage : Saint Vincent (baie 10) Ville-Dommange - - en village - Cadastre : 2014 AB 213
    Historique :
    proposa et l'exécuta. Le 6 novembre 1926, Jacques Simon présente son projet à M. Roussin, accompagné d'une
    Référence documentaire :
    à la paroisse, consignés entre 1775 et 1936. (AP Ville-Dommange).
    Précision dénomination :
    verrière à personnage
    Titre courant :
    Verrière à personnage : Saint Vincent (baie 10)
    Annexe :
    la maquette de Saint Vincent, note de M. Jacques Simon adressée à M. Roussin (MAP. 81/51/218. ) Ce distinguée. Enfin le symbolisme (il a son importance) répond je pense à votre programme. Autour du calice feuilles décoratives de vigne garnira les côtés. St Vincent, diacre (qui, à l’étude sera jeune et plutôt , petit et très mosaïque, dans la Chapelle de St Vincent, petite elle même et faisant motif à part dans
  • Verrières à personnage : vie du Christ et création du monde (baies 6 à 11)
    Verrières à personnage : vie du Christ et création du monde (baies 6 à 11) Bazancourt - - place de la mairie - en village - Cadastre : 2014 AC 01 184
    Référence documentaire :
    Église Saint-Remi de Bazancourt LARGHI, abbé, KERHARO, M. (préface). Église Saint-Remi de
    Précision dénomination :
    verrière à personnage
    Représentations :
    Suippe étroitement liée à l'histoire de Bazancourt. Le programme iconographique des verrières devait respecter le caractère sacré de l'édifice tout en étant compréhensible à tous, croyants ou non. Les verrières célèbrent le baptême comme une renaissance à la vraie vie, et en même temps permettent à tous de
    Titre courant :
    Verrières à personnage : vie du Christ et création du monde (baies 6 à 11)
  • Verrières à personnages (baies 8, 9)
    Verrières à personnages (baies 8, 9) Ville-Dommange - - en village - Cadastre : 2014 AB 213
    Inscriptions & marques :
    Baie 8 : Sainte Jeanne d’Arc ; DIEU / BESOGNONS : BESOGNERA / DON DE M-THIERARD 1931 / JS REIMS 1935. Baie 9 : le baptême du Christ. DON DE MR. A. DUPUY.
    Précision dénomination :
    verrière à personnage
    Titre courant :
    Verrières à personnages (baies 8, 9)
  • Verrières figurées : litanies de la Vierge (baies 1 à 7, 2 à 10)
    Verrières figurées : litanies de la Vierge (baies 1 à 7, 2 à 10) Heutrégiville - en village - Cadastre : 2014 C02 396
    Inscriptions & marques :
    Baie 8 : DON DE M. ANTOINE BOUCHEZ 1926 Baie 1 : ATR JACQUES SIMON REIMS 1926
    Historique :
    posées grâce au don de M. Bouchez.
    Titre courant :
    Verrières figurées : litanies de la Vierge (baies 1 à 7, 2 à 10)
    Illustration :
    Baie 8 : TURRIS DAVIDICA / DON DE M. ANTOINE BOUCHEZ 1926. IVR21_20165115797NUCA
  • Verrières figurées et verrières décoratives (baies 0 à 20, 100 à 110)
    Verrières figurées et verrières décoratives (baies 0 à 20, 100 à 110) Beine-Nauroy - place de la mairie - en village - Cadastre : 2014 G 01 97
    Historique :
    dédiés à trois pilotes, deux morts lors d'une bataille aérienne entre les villages de Beine et Nauroy, le
    Représentations :
    retrouvée, tandis qu'à ses pieds, deux brebis semblent envier le sort de leur compagne. Baie 1 : Saint Jacques le Majeur, patron du Comte Decazes, encourage un héros à prendre place dans l'avion, dont on Lefebvre, reçoit dans ses bras un soldat blessé, tombé de son appareil, et l'exhorte à offrir son sacrifice 3 : Saint Joseph, patron de l'aviateur Delin, plante un lys sur la tombe du héros, rendant hommage à sa vertu et à sa vaillance. Baie 4 : Saint Jean-Baptiste prêchant dans le désert, saint patron de qui servira de fond à la statue de l'autel dédié au saint martyr. Baie 8 : Le martyre de saint Laurent couronne et des palmes. Baie 12 : Saint Laurent, prisonnier à son tour, baptise un geôlier qu'il vient de
    Titre courant :
    Verrières figurées et verrières décoratives (baies 0 à 20, 100 à 110)
    Annexe :
    février 1926, il s'adresse à M. Magne pour l'exécution des cartons, les vitraux bien exposés à la vue l'architecte, les familles, le dessinateur et l'abbé Marion curé de Beine. M. Magne s'adresse à M. Louis installer définitivement, il fallait les garantir de tout accident. M. Paul Maliet, maréchal-serrurier à Verrières : fiche historique proposée à l'entrée de l'église Extrait de la fiche historique proposée à l'entrée de l'église : "Plusieurs habitants de Beine ont été les témoins du combat aérien qui allemand à atterrir et à rentrer dans ses lignes, lorsqu'un petit Fokker ennemi qui survolait l'avion français l'attaqua à l'improviste. Deux minutes après, l'appareil de nos compatriotes était en flammes et aviateurs étaient ensevelis l'un près de l'autre sur la lisière du bois, face à Nauroy, à cent mètres au sud études au Collège Saint Jean de Béthune à Versailles. L'aviateur est tombé non loin du Mont Cornillet . Pour commémorer le souvenir des 3 aviateurs, les familles voulaient offrir plusieurs vitraux à l'église
  • Verrières figurées : scènes de la vie de la Vierge, Passion, symboles christiques, sacrements (baies 0 à 17, 2 à 4, 8 à 14, 100 à 115), verrières géométriques (baies 6, 19, 21, 16, 18, 23, 117, 119, 116, 118)
    Verrières figurées : scènes de la vie de la Vierge, Passion, symboles christiques, sacrements (baies 0 à 17, 2 à 4, 8 à 14, 100 à 115), verrières géométriques (baies 6, 19, 21, 16, 18, 23, 117, 119, 116, 118) Cormicy - - rue Saint-Cyr - en village - Cadastre : 2014 AB 01 241
    Inscriptions & marques :
    Signature sur baie 2 et 4 : H. M. et C. MAGNE / LORIN Chartres, 1939
    Historique :
    Les vitraux historiés de l'église ont été commandés à l'artiste Henri Magne et au maître-verrier Ch - Le manteau rouge du saint forme une tache de couleur très importante qu'il y aurait intérêt à réduire par une modification dans la forme et la couleur du manteau. Face ouest - dans la 3e lancette à partir composition peu lisible. Les tonalités seraient peu être à changer. Face sud - St Vincent - le manteau et les importance. il serait à couper par des tons différents." En 1939, les vitraux sont terminés et mis en caisse , mais le début de la seconde guerre mondiale ne permet pas leur acheminement à Cormicy, ni leur pose. En 1942, il est commandé à l'atelier Jacques Simon un ensemble de vitraux en losange en verre verdâtre
    Représentations :
    , 16, 18, 23, 117, 119, 116, 118 : grisaille. Baies 103 à 114 : Baies géométriques avec médaillons carrés à discours symbolique : Baie103 : Jarre ; baie 105 : Ostensoir ; baie 107 : Rose ; baie 109 : Rose : Chrisme ; baie 104 : Poisson et blé ; baie 106 : 2 colombes buvant à une coupe ; baie 108 : Blé ; baie 110 : Raisin ; baie 112 : 2 cerfs buvant à une source ; baie 114 : Paon.
    Titre courant :
    (baies 0 à 17, 2 à 4, 8 à 14, 100 à 115), verrières géométriques (baies 6, 19, 21, 16, 18, 23, 117, 119
    Illustration :
    Baie 112 : deux cerfs buvant à la source. IVR21_20165114627NUCA
  • Ensemble de 30 verrières du transept, des bas-côtés de la nef et du chœur (baies n° 5 à 8, 17 à 24, 100 à 115, 200 à 218)
    Ensemble de 30 verrières du transept, des bas-côtés de la nef et du chœur (baies n° 5 à 8, 17 à 24, 100 à 115, 200 à 218) Reims - 10 rue Cazin - en ville - Cadastre : 2016 HX 203
    Inscriptions & marques :
    Baies n° 17 à 19, 21, 24, 201, 203, 207, 217, 218, : inscription concernant l'iconographie . Inscription concernant le donateur : baie n° 200 : DON DE M(ONSEI)G(NEU)R LANGENIEUX ; baie n° 19 : DON DE MR CHAUFFERT ; baie n° 18 : EN MEMOIRE DE M(ADA)ME PROPHETIE LASOGNE DECEDEE EN 1872. Baies n° 19, 21, 22, 201 , 203, 208 à 210, 217 et 218 : inscription concernant le lieu d'exécution : REIMS. Signature Bulteau
    Historique :
    Les vitraux ont été réalisés entre 1878 et 1885 par l'atelier Bulteau puis Bulteau Jupin à Reims.
    Précision dénomination :
    verrière à personnage
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant en pied de face ornement à forme végétale Baies n° 5 à 8, 108 et 110 : ornements végétaux. Baies n° 100 à 102 : anges agenouillés portant un n° 113 : Sainte Geneviève (?). Baie n° 115 : Vierge à l'Enfant. Les saints personnages sont n° 17 : Saint Victor. Baie n° 18 : Notre-Dame à l'Enfant au scapulaire. Baie n° 19 : Archange : Saint Maurice (?), église Saint-Maurice de Reims (?). Baie n° 210 : Vierge à l'Enfant couronnée sur un
    Titre courant :
    Ensemble de 30 verrières du transept, des bas-côtés de la nef et du chœur (baies n° 5 à 8, 17 à 24 , 100 à 115, 200 à 218)
    Illustration :
    Baie n° 18 : Notre-Dame à l'Enfant au scapulaire. IVR21_20175107503NUCA Baie n° 115 : Vierge à l'Enfant. IVR21_20175107517NUCA Baie n° 210 : Vierge à l'Enfant couronnée sur un trône, église non reconnue. IVR21_20175107524NUCA Baie n° 211 : Rose dédiée à la Vierge. IVR21_20175107525NUCA
  • Barrage à aiguilles de la Noue dit de la Vallotte
    Barrage à aiguilles de la Noue dit de la Vallotte Saint-Dizier - en ville - Cadastre : 2012 CT 380 2012 BD 174
    Historique :
    municipal, dans une délibération du 6 mai 1840, demande l'établissement de deux barrages à Saint-Dizier. En pièces de terre destinées à l'établissement de ce barrage en octobre 1845, dans la contrée du Chateau -Renard, rive gauche la Marne. Dans le courrier à ce sujet, Saupigne mentionne les travaux du barrage de 1864, un rapport de l'ingénieur indique que la nacelle (bac à traille, IA52000019) servant au passage d'eau de Chateau-Renard, supprimée le 1er septembre1864, a été descendue au barrage de la Valotte, où devenue inutile et il demanda qu'elle soit remise à l'administration des domaines pour être vendue au
    Précision dénomination :
    barrage à aiguilles
    Titre courant :
    Barrage à aiguilles de la Noue dit de la Vallotte
    Annexe :
    Sous-Préfet et à M. de Bienville pour les prier d´appuyer la demande du Conseil relative à l municipal de Saint-Dizier : Le Maire à M. de Beaufort, député. Depuis longtemps le Commerce des bois et le , désignés par M. le Ministre de T.P. a été appelée à donner son avis. Voici la copie des travaux de cette -Dizier : Le Maire (Héraux) à M. de Beaufort. Ai reçu un lettre de l´ingénieur des Ponts et Chaussées sur d'eau de Chateau-Renard, supprimé le 1/09/1864, a été descendue au barrage de la Valotte, où elle sera il demande qu'elle soit remise à l'administration des domaines pour être vendue au profit de l'état actuelles de la navigation, il note A Saint-Dizier même, puis sur les gués de Valcourt, de la Neuville au quelquefois jusqu´à celles d´Eurville et de Bienville acheter des propriétaires de ces établissements ce qu´on décharge des usines, et l´eau, en s´échappant produit dans la rivière une crue de 20 à 25 cm. Les flotteurs le flot et d´arriver avec lui à Vitry. Mais ils y arrivent rarement et restent à sec sur quelques
1 2 3 4 11 Suivant