Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 27 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Notre-Dame de l'Immaculée Conception de Vaux
    Église paroissiale Notre-Dame de l'Immaculée Conception de Vaux Vaux-sous-Aubigny - en village
    Localisation :
    Vaux-sous-Aubigny - en village
    Titre courant :
    Église paroissiale Notre-Dame de l'Immaculée Conception de Vaux
  • Église paroissiale Saint-Symphorien d'Aubigny
    Église paroissiale Saint-Symphorien d'Aubigny Vaux-sous-Aubigny - Aubigny - en village
    Historique :
    L'actuelle église d'Aubigny est un vestige du prieuré dépendant de l'abbaye de Bèze (Côte-d'Or
    Précisions sur la protection :
    Eglise d'Aubigny : classement par arrêté du 21 février 1914.
    Localisation :
    Vaux-sous-Aubigny - Aubigny - en village
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Symphorien d'Aubigny
    Illustration :
    Flanc nord : la dernière travée de la nef (sous le clocher) et les 2 travées du choeur
  • Église paroissiale Sainte-Madeleine de Couzon
    Église paroissiale Sainte-Madeleine de Couzon Vaux-sous-Aubigny - Couzon-sur-Coulange - en village
    Localisation :
    Vaux-sous-Aubigny - Couzon-sur-Coulange - en village
  • Usine métallurgique, puis scierie
    Usine métallurgique, puis scierie Vaux-sous-Aubigny - la Folie - route d' Isômes - isolé - Cadastre : 1831 B 52 à 56 1952 ZB 88, 89, 103, 104
    Référence documentaire :
    Extrait du plan cadastral de Vaux-sous-Aubigny (Couzon-sur-Coulange). Section B1 [Extrait du plan cadastral de] Vaux-sous-Aubigny (Couzon-sur-Coulange). Section B1 dite des Rougets. 1 : 2500. S.d. 1 plan
    Dossier :
    [Extrait du plan cadastral de] Vaux-sous-Aubigny (Couzon-sur-Coulange). Section B1 dite des Rougets
  • Usine métallurgique, puis scierie
    Usine métallurgique, puis scierie Vaux-sous-Aubigny - la Folie - route d' Isômes - isolé - Cadastre : 1831 B 52 à 56 1952 ZB 88, 89, 103, 104
    Localisation :
    Vaux-sous-Aubigny - la Folie - route d' Isômes - isolé - Cadastre : 1831 B 52 à 56 1952 ZB 88, 89
    Illustration :
    [Extrait du plan cadastral de] Vaux-sous-Aubigny (Couzon-sur-Coulange). Section B1 dite des Rougets
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Isle-Aubigny - Isle-sous-Ramerupt - en village
    Localisation :
    Isle-Aubigny - Isle-sous-Ramerupt - en village
  • Les centrales électriques et hydroélectriques de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les centrales électriques et hydroélectriques de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Annexe :
    ) : ? Ou bien trouvé sur place ? Assez petit bâtiment des années 1930 ? A côté barrage. Hors enquête. Vaux -Villaine, route d'Aubigny, Moulin de Linée, actuellement maison et centrale hydroélectrique : Moulin la roue horizontale qui jouxte le moulin sous un appentis. On peut encore y percevoir l'ancienne
    Illustration :
    Vaux-Villaine, route d'Aubigny, Moulin de Linée, actuellement maison et centrale hydroélectrique
  • Filature Adnet, puis Tranchart-Froment, puis Robinet et Lambert, puis Robinet-Barthelémy et Cie, puis Lambert Frères, puis usine de quincaillerie Brice-Lejay
    Filature Adnet, puis Tranchart-Froment, puis Robinet et Lambert, puis Robinet-Barthelémy et Cie, puis Lambert Frères, puis usine de quincaillerie Brice-Lejay Lalobbe - La Grande Terre - isolé - Cadastre : 2009 0B 594, 595, 605 à 608
    Hydrographies :
    la Vaux
    Référence documentaire :
    LAMBERT Jacques, Les filatures de la Vaux, Editions Terres Ardennaises, n°5, janvier 1984, pp. 44 Les patrons du second Empire, ouvrage collectif sous la direction de DOREL-FERRE Gracia et MCKEE
    Description :
    Vaux court sous l'usine, alimenté par un bief orienté au sud, avec vannage encore en place. Les
  • Les centrales électriques et hydroélectriques de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les centrales électriques et hydroélectriques de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Dossier :
    Vaux-Villaine, route d'Aubigny, Moulin de Linée, actuellement maison et centrale hydroélectrique Vaux-Villaine, route d'Aubigny, Moulin de Linée, actuellement maison et centrale hydroélectrique
  • Église paroissiale Saint-Symphorien d'Aubigny
    Église paroissiale Saint-Symphorien d'Aubigny Vaux-sous-Aubigny - Aubigny - en village
    Dossier :
    Flanc nord : la dernière travée de la nef (sous le clocher) et les 2 travées du choeur Église paroissiale Saint-Symphorien d'Aubigny
  • Scierie Jacques, puis Laiterie coopérative de Signy, actuellement ferme
    Scierie Jacques, puis Laiterie coopérative de Signy, actuellement ferme Signy-l'Abbaye - Les Petites Forges - rue des Petites Forges - en écart - Cadastre : 1982 BI 132
    Dossier :
    La Vaux et le déversoir passant sous le petit bâtiment qui servait probablement de salle des
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Aubigny-les-Pothées - en village - Cadastre : 1984 AA 25
    Localisation :
    Aubigny-les-Pothées - en village - Cadastre : 1984 AA 25
    Illustration :
    Fragment du plan général de la commune d'Aubigny IVR21_20130853070NUC2A Ferme du comble de l'égise d'Aubigny IVR21_20130853077NUC2A Fontaine sous le porche IVR21_20130866437NUC2A
  • Ancienne abbaye de Vaux-la-Douce
    Ancienne abbaye de Vaux-la-Douce Voisey - Vaux-la-Douce - - en village - Cadastre : 2000 508ZS 30 à 34
    Historique :
    Dans la multitude et la diversité des abbayes cisterciennes, Vaux-la-Douce relève plus du cas doute dans cette réduction de Vaux à l’état de simple grange. Pourquoi l’ancienne maison de chanoines Vernois-sur-Mance (Bigecourt et Gircourt), territoire riverain de Vaux, et qui préparaient alors de Vaux devait être assez importante puisqu’elle avait été constituée de l’ancien domaine canonial fine que l’on puisse retenir pour l’érection de Vaux en abbaye est donc 1165-72, ce qui s’accorde avec Vignory, plus tard liés aux Choiseul (XVe s.), dans la seigneurie desquels était alors située Vaux-la que sur la frontière d’Empire comme Morimond ou Theuley, Vaux-la-Douce devint bientôt l’objet d’un Champagne prend Laferté et l’abbaye sous sa garde en 1241, avant de s’installer solidement à Coiffy, où il sous clé. Tout le pavé se composait de briques à huit et à quatre pans, vernissées au sanctuaire seulement. La tour, placée au côté droit du portail, renfermait trois cloches” (Mulson, L’abbaye de Vaux-la
    Description :
    du village qui s’était formé autour de l’abbaye dès le XIIIe siècle. Cette chapelle, sous le vocable de saint Barthélemy, devient paroissiale : c’est l’actuelle église de Vaux-la-Douce (ill . IVR21_20155200418NUCA). De l’abbaye de Vaux-la-Douce, qui fut vendue à la Révolution pour 24000 £ à un certain Chevilley
    Localisation :
    Voisey - Vaux-la-Douce - - en village - Cadastre : 2000 508ZS 30 à 34
    Titre courant :
    Ancienne abbaye de Vaux-la-Douce
    Appellations :
    Vaux, Doucevaux, Vaux-la-Douce
    Annexe :
    . 200 et suiv. [Vaux-la-Douce] ; t. XIX (1885), p. 16-17 BRIFFAUT, abbé, et MULSON, abbé, Histoire de la , p. 560-562 FORGEOT, Léon, "L'abbaye royale Notre-Dame de Vaux-la-Douce, ordre de Cisteaux (au XVIIe et au XVIIIe siècles)", Les Cahiers Haut-Marnais, n°42, 1955, p. 144-149 FUSELIER, Sandrine, "Vaux-la FUSELIER, Sandrine, "Étude architecturale de l'abbaye cistercienne de Vaux-la-Douce", Bulletin de la , 1838, p. 95-109 et 163-173. [Vaux-la-Douce : p. 109] JOLIBOIS, Émile, La Haute-Marne ancienne et les cisterciens de Vaux-la-Douce (Diocèse de Langres)", Bulletin de la Société Historique et -751 [Vaux-la-Douce] LAURENT, Jacques et CLAUDON, Ferdinand, Abbayes et prieurés de l'ancienne France ], Paris 1856, col. 802 MULSON (abbé), "L'abbaye de Vaux-la-Douce", Mémoires de la Société Historique et diocèse de Langres par le père Jacques Vignier (milieu du XVIIe s.) [Vaux-la-Douce], Société Historique et les marges champenoises (Clairvaux, Quincy, Vaux-la-Douce)", Les granges cisterciennes : unité et
    Texte libre :
    Dans la multitude et la diversité des abbayes cisterciennes, Vaux-la-Douce relève plus du cas doute dans cette réduction de Vaux à l’état de simple grange. Pourquoi l’ancienne maison de chanoines Vernois-sur-Mance (Bigecourt et Gircourt), territoire riverain de Vaux, et qui préparaient alors de Vaux devait être assez importante puisqu’elle avait été constituée de l’ancien domaine canonial fine que l’on puisse retenir pour l’érection de Vaux en abbaye est donc 1165-72, ce qui s’accorde avec Vignory, plus tard liés aux Choiseul (XVe s.), dans la seigneurie desquels était alors située Vaux-la que sur la frontière d’Empire comme Morimond ou Theuley, Vaux-la-Douce devint bientôt l’objet d’un Champagne prend Laferté et l’abbaye sous sa garde en 1241, avant de s’installer solidement à Coiffy, où il sous clé. Tout le pavé se composait de briques à huit et à quatre pans, vernissées au sanctuaire seulement. La tour, placée au côté droit du portail, renfermait trois cloches” (Mulson, L’abbaye de Vaux-la
    Illustration :
    Carte du temporel de Vaux-la-Douce (© Ch. Wissenberg) IVR21_20155200671NUCA Vaux-a-Douce : plan des terres, détail (ADR52, 30H9, s.d., XVIIIe s.) IVR21_20155200672NUCA Vaux-la-Douce : vestiges de l'abbaye au début du XIXe s. (détail du cadastre XIXe s. de Vaux-la Vaux-la-Douce : vue en élévation du plan de l'abbaye au XVIIIe s. (restitution de l'abbé Mulson Vaux-la-Douce : vue d'ensemble vers l'ouest IVR21_20155200670NUCA Vaux-la-Douce : vue générale du site abbatial. IVR21_20155200418NUCA Vaux-la-Douce : vestiges de l'abbaye, arcades (XVIIIe s.) IVR21_20155200675NUCA Vaux-la-Douce : croix-reliquaire, XVIIIe s. IVR21_20155200676NUCA
  • Les moulins de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les moulins de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Historique :
    l'Aisne et 8 sur la Meuse). Ils sont situés principalement sur leurs affluents ou sous-affluents : la Retourne (affluent de l'Aisne, 12 moulins), la Vaux (affluent de l'Aisne, 10 moulins), la Givonne (affluent de la Meuse, 8 moulins), l'Agron (sous-affluent de l'Aisne, 8 moulins), etc. Parmi les cas
    Annexe :
    disparu ? La présence d'abondantes scories sous la digue confirme l'existence de la forge et son Ardennes, 7S 19 : 3, moulin sous le Ponçay, sur ruisseau de Pouron, existe en 1847 ; demande en Ardennes, 7S 151 : moulin de la Chaudière sur la Vaux : construction d´un moulin par Malvaux, 1823 raison des changements apportés par la construction d´un siphon sous le canal latéral de l´Aisne, 1890-91 le même site, sous le nom d'Etablissements Langlet. Toujours en activité, appartient au groupe OVAKO faillite. L'Etat rachète ensuite l'ensemble, noyé sous l'étang de Bairon qui sert de retenue pour le canal
    Illustration :
    Vaux-Villaine, route d'Aubigny, Moulin de Linée, actuellement maison et centrale hydroélectrique Termes, Le Moulin Levert, Moulin Levert, vue générale (murs sous hangar). IVR21_20090805850NUCA Vaux-Montreuil, Moulin Neuf, actuellement maison, vue générale. IVR21_20090805757NUCA
  • Râperie Linard, actuellement entreprise de transport Pothier et Fils
    Râperie Linard, actuellement entreprise de transport Pothier et Fils Écly - Terres du Moulin - route de Rethel - en écart - Cadastre : 1987 ZI 72 à 74
    Historique :
    Désiré Linard, maire de Saint- Germainmont et sénateur des Ardennes sous la IIIe République, crée basées au quai de Port-Arthur (sur le canal en aval de la Vaux) qui partaient ensuite en direction de la
    Hydrographies :
    la Vaux
    Description :
    bois couverte d´ardoise. La modénature présente un effet de redents sous la corniche et de pilastres
    Illustration :
    Carte postale présentant le Port-Arthur, quai sur le canal de la Vaux IVR21_20090804393NUCA Elévation du mur ouest, pilastres engagés et modénature de briques sous la corniche Le pont sur la Vaux, petit cours d'eau qui alimentait la râperie IVR21_20090804385NUCA
  • Scierie Jacques, puis Laiterie coopérative de Signy, actuellement ferme
    Scierie Jacques, puis Laiterie coopérative de Signy, actuellement ferme Signy-l'Abbaye - Les Petites Forges - rue des Petites Forges - en écart - Cadastre : 1982 BI 132
    Hydrographies :
    la Vaux
    Illustration :
    La Vaux et le déversoir passant sous le petit bâtiment qui servait probablement de salle des
  • Église paroissiale Saint-Ouen
    Église paroissiale Saint-Ouen Sapogne-sur-Marche - en village - Cadastre : 1998 AB 40
    Historique :
    de la nef et du chœur sous la direction de l'ingénieur Grafteaux. L'ancienne église avait été pas de clocher et menaçait ruine. Au Moyen Age, le collateur de Sapogne était le prieur de Vaux-les
  • Les filatures de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les filatures de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Historique :
    à Sedan même, - dans l'ouest du département, le long de la vallée de la Vaux, - Le Rethelois. La siècle). La période d'activité des usines de la vallée de la Vaux n'a par contre pas dépassée la Première Mouzon, construites sous l'impulsion du baron Poupart de Neuflize, respectivement en 1807 et 1809. Elle
    Annexe :
    Ardennes, 7S150 : usine de la Fosse sur la Vaux : moulin de Choffin-Quetelot, 1833-35 ; plainte contre l ´usine alors en faillite, 1883-84 ; prise d´eau dans le ruisseau de Vaux par Linard pour alimenter une la filature sous le nouveau propriétaire Denis Berthollet, 1853-1854. Non retenu : ne reste rien. Pas : AD Ardennes, 7S 139 6 : filatures des sieurs Gouge et Grenier sur la Vaux, 1827-65 ; plaintes contre du sieur Texier sur la Vaux et la source de Gibergeon, 1840-61 ; note relative à l´eau du canal de l'emplacement. Wasigny, Filature : AD Ardennes, 7S 141 1 : usine de Wasigny sur la Vaux : M Deroche, 1836-42
  • Saint-Richard, ancien moulin de Vaux-la-Douce
    Saint-Richard, ancien moulin de Vaux-la-Douce Voisey - Ferme de Saint-Richard Vaux-la-Douce - isolé - Cadastre : 2000 508ZV 16-17
    Historique :
    Waudinvêvre sur le troisième étang, rebaptisé ensuite le Moulin et Grange sous l’Étang, puis de la Scie à Eau s’imposer. On notera par ailleurs que le cadastre de 1840 le figure sous le nom de ”Moulin Cabotte”. Et pour détriment des bois, c’est-à-dire en essartant (Wissenberg, L'espace monastique de l'abbaye de Vaux-la-Douce
    Localisation :
    Voisey - Ferme de Saint-Richard Vaux-la-Douce - isolé - Cadastre : 2000 508ZV 16-17
    Titre courant :
    Saint-Richard, ancien moulin de Vaux-la-Douce
    Appellations :
    Saint-Richard, Cabotte, Moulin Sous l'Étang, Payn, Waudinvêvre
    Texte libre :
    Waudinvêvre sur le troisième étang, rebaptisé ensuite le Moulin et Grange sous l’Étang, puis de la Scie à Eau s’imposer. On notera par ailleurs que le cadastre de 1840 le figure sous le nom de ”Moulin Cabotte”. Et pour détriment des bois, c’est-à-dire en essartant (Wissenberg, L'espace monastique de l'abbaye de Vaux-la-Douce
  • Les usines de fabrication des métaux de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Les usines de fabrication des métaux de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
    Description :
    fourneau proprement dit et sa halle à charbon, en longueur avec des fenêtres sous arcs en plein cintre. Les
    Annexe :
    forge suite à cet achat ou avait-elle déjà disparu ? La présence d'abondantes scories sous la digue Brodart le jeune, sieur de Bourbon et maître de forge à Rethel, Jean Sabzart d'Aubigny et Marin Boucher de Fromelennes par Jean Pierrard, sieur de Dion le Vaux, à Jean Rasquin, ses hoirs et ayant cause . Seul indice : le toponyme sur la carte IGN sous la Forge, en contrebas de l'agglomération, sur l'Aire