Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Statue : Christ ressuscitant
    Statue : Christ ressuscitant Troyes - 11 rue Huguier Truelle - en ville
    Historique :
    Attribué à François Gentil. Tenait dans sa main dextre l'étendard de la Résurrection. Placé sous
    Observation :
    Liste C.A.O.A. Mgr Marsat, 1980 : attribution très douteuse. Pas de photographie ancienne dans le
    Auteur :
    [sculpteur] Gentil François
    États conservations :
    Manquent 2 doigts de la main dextre. Trace de consolidation au plâtre sur le bras dextre (qui
    Texte libre :
    maniériste. Comme le Christ à la colonne, l’œuvre a été donnée à François Gentil ou à Dominique Florentin Avec le Christ de Germain Pilon du musée du Louvre et le Christ à la colonne de la chapelle du Calvaire de Saint- Nicolas (IM10004040), le Christ ressuscitant est un des exemples notoires de la maîtrise d’origine ; le Christ bénit de la main droite (il a perdu deux doigts) et tenait autrefois la croix de la et tournée pour installer les orgues, a perdu en visibilité : on ne l’aperçoit que si on regarde le sépulcre par le petit côté et ses jambes sont désormais coupées jusqu’au tibia par le parapet. Marion
  • Statue : Christ à la colonne
    Statue : Christ à la colonne Troyes - - rue Huguier Truelle - en ville
    Observation :
    Pas de photographie ancienne dans le fonds CAOA.
    Auteur :
    [sculpteur] Gentil François
    Texte libre :
    Le Christ à la colonne de Saint-Nicolas est une œuvre exceptionnelle de la sculpture de la , fréquent dans les retables mais unique pour une statue indépendante. Comme le grand Christ ressuscitant François Gentil et de Dominique Florentin sont souvent cités sans que des rapprochements stylistiques Christ fait partie du programme ambitieux d’édification de la chapelle du Calvaire dans le massif ouest de l’église Saint-Nicolas au début des années 1550. Le fidèle qui pénétrait dans la chapelle était corps divin est révélé dans toute sa beauté, et semble interroger le spectateur par un regard profond , pour le prendre à témoin de la scène qui va se dérouler sous ses yeux et de sa propre position à la
    Illustration :
    Vue rapprochée sur le buste. IVR21_20081000803NUCA Profil dextre : vue rapprochée sur le buste. IVR21_20141000688NUCA
  • Statue : Isaïe, prophète
    Statue : Isaïe, prophète Troyes - 11 rue Huguier Truelle - en ville
    Observation :
    ancienne dans le fonds CAOA.
    Auteur :
    [sculpteur] Gentil François
    Texte libre :
    David (IM10004009) et Isaïe (IM10004054) Ces statues (h = 153 et 149 cm), sculptées par François Gentil vers 1553, sont les seules conservées d’un ensemble qui représentait le thème, rare en sculpture , de la fontaine de vie, symbole de la rédemption par le sang, et qui ornait le portail sud de l’église personnages nus se tenaient ; assise en dessous sur la console saillante, une figure pointait
le doigt vers la , présentés à l’exposition Le Beau XVIe en 2009, ils sont aujourd’hui conservés au musée Saint-Loup à Troyes et les cheveux virevoltants. Le sculpteur a pris en compte l’emplacement en hauteur : les figures sont légèrement penchées vers l’avant, leur buste est long, les jambes relativement courtes et le genou
    Illustration :
    Vue générale de la statue sur le portail sud de l'église. IVR21_20031006274NUCA Vue générale de la statue sur le portail sud de l'église. IVR21_20081000713NUCA Vue générale après restauration lors de la présentation à l'exposition Le Beau XVIe en 2009
  • Statue : David, prophète
    Statue : David, prophète Troyes - 11 rue Huguier Truelle - en ville
    Observation :
    photographie ancienne dans le fonds CAOA.
    Auteur :
    [sculpteur] Gentil François
    Texte libre :
    David (IM10004009) et Isaïe (IM10004054) Ces statues (h = 153 et 149 cm), sculptées par François Gentil vers 1553, sont les seules conservées d’un ensemble qui représentait le thème, rare en sculpture , de la fontaine de vie, symbole de la rédemption par le sang, et qui ornait le portail sud de l’église personnages nus se tenaient ; assise en dessous sur la console saillante, une figure pointait
le doigt vers la , présentés à l’exposition Le Beau XVIe en 2009, ils sont aujourd’hui conservés au musée Saint-Loup à Troyes et les cheveux virevoltants. Le sculpteur a pris en compte l’emplacement en hauteur : les figures sont légèrement penchées vers l’avant, leur buste est long, les jambes relativement courtes et le genou
    Illustration :
    Vue générale de la statue sur le portail sud de l'église. IVR21_20031006273NUCA Vue générale de la statue sur le portail sud de l'église. IVR21_20081000712NUCA Vue générale après restauration lors de la présentation à l'exposition Le Beau XVIe en 2009 Détail du buste après restauration lors de la présentation à l'exposition Le Beau XVIe en 2009 Vue rapprochée sur le buste, après restauration. IVR21_20141000427NUCA
1